Une otarie à fourrure essaie de copuler avec un manchot

Dans une île reculée en Subantarctique, le comportement sexuel des otaries à fourrure devient étrange. Plusieurs d'entre eux ont été surpris en train de vouloir copuler avec des manchots. La scène a été filmée pendant l'action et un article a été publié par le journal Polar Biology. La première fois que des scientifiques ont vu une otarie essayer de s'accoupler avec un manchot remonte à l'année 2006 sur l'île Marion. Au début, ils pensaient que c'était le comportement d'une otarie frustrée ou inexpérimentée. Mais l'incident s'est reproduit quatre fois sur différentes plages de l'île. A chaque fois, ce schéma est respecté : une otarie chasse, capture et grimpe le manchot. L'otarie essaie de copuler à plusieurs reprises pendant 5 minutes, avec quelques pauses. Il y a pénétration par le cloaque (un organe en forme de canal, clos par le sphincter anal). Sur 3 cas, l'otarie a laissé le manchot repartir. Mais récemment, une otarie a tué et mangé le manchot après avoir essayé de s’accoupler. La question est de savoir pourquoi ils font cela. Les scientifiques avancent l'hypothèse d’un relâchement de «frustration sexuelle» en pleine saison de la reproduction. Des otaries mâles pourraient imiter d'autres mâles l'ayant fait.

accouplement coit fourrure manchot otarie