Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


« 1 (2)


 0  #21
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 30/07/2013 21:02
Signaler

Biiiiiip
 0  #22
Je masterise !
Inscrit: 10/01/2008 13:31
Post(s): 4687
Karma: 674
Citation :

Louxor a écrit:
ça ne devrait jamais se terminer avec un mec qui donne des coups de pieds à quelqu'un au sol.


pourquoi ? c'est carrément plus pratique pour les pieds.








😃

Contribution le : 30/07/2013 21:40
Signaler

kimimar0
 0  #23
Je suis accro
Inscrit: 08/08/2007 16:09
Post(s): 1402
Un article dans le Midi Libre pour en savoir un peu plus sur cette histoire et le témoignage des personnes agressé

http://www.midilibre.fr/2013/07/30/reggae-des-vigiles-matent-des-festivaliers-la-video-choc-marie-ribeiro-gerante-de-prestige-securite-il-n-y-a-eu-aucune-derive,740479.php

Contribution le : 01/08/2013 10:16
Signaler

Bruschetta
 0  #24
Je viens d'arriver
Inscrit: 03/07/2012 23:37
Post(s): 35
"Suite au Garance Reggae Festival 2013, une vidéo amateur a circulé montrant une altercation entre le service de sécurité et des individus.
Ces images sont effectivement choquantes, il importe cependant de re-contextualiser les faits :

- Samedi 27 juillet un peu après 22h, cinq individus sans billets et manifestement alcoolisés ont tenté de forcer le passage de l'entrée du Parc Arthur Rimbaud à la hauteur du pont le séparant de l’aire d’accueil. Ils ont été repoussés, une première fois par les agents de sécurité.

- Ces individus se sont ensuite cachés dans la forêt, face à l'entrée du camping, d'où ils ont « caillassé » pendant de longues minutes les agents de sécurité ainsi que le public en train de rentrer sur le festival. Deux agents de sécurité ont ainsi été blessés.

- Rapidement rejointes par d’autres personnes qui ont également pris-à-parti les agents de sécurité, les individus ont tenté une seconde fois de forcer le passage vers l’entrée du site, occasionnant une altercation avec les agents de sécurité qui les ont à nouveau repoussés, les individus se sont alors dispersés.

- Après quelques minutes d’accalmie, des jets de pierre et de bouteille en verre ont repris de plus belle, depuis le pont, les bords de la Cèze ainsi que de la forêt, mettant en grand danger les festivaliers ainsi que les agents de sécurité sous le pont. La production a alors fait appel à la Police, qui est intervenue afin de rétablir le calme.

Pendant 5 jours, le service d’ordre a assuré la sécurité de 60 000 festivaliers avec un grand professionnalisme. Des incidents de ce type ne sont hélas pas toujours évitables, et nous ne pouvons que le regretter.

L’équipe de Garance Production tient à rappeler qu’elle condamne toute violence, quelle qu’elle soit."

Sur la page facebook officielle du Garance Reggae Festival ..

Contribution le : 01/08/2013 10:27
Signaler

 0  #25
Fantôme
Les fosses de festoche reggae française (ex celui de bagnol sur ceze) sont peut etre les plus calmes du monde, mais les gens qui organise et font les deplacement des groupes de reggae "legendaire" sont des rasta jamaicain, et que les rastas jamaicain sont ULTRA violent et plutot raciste, et profitent de venir en europe pour ecouler de l'herbe.

Il y a une grande difference entre l'esprit rasta europeen et jamaicain, faut pas oublier que les mecs viennent de trenchtown !

Contribution le : 01/08/2013 11:48
Signaler

 0  #26
Fantôme
Enfin là d'après le communiqué on peut penser que ce sont surtout des gens qui viennent en marge du festoch pour l'ambiance sur le campement et qui tentent de forcer l'entrée sans billet. Style punk à chiens, quoi.

Si tout ça est vrai les vigiles avaient des raisons d'être à cran. Mais s'en sont-ils pris aux bonnes personnes? Ce n'est pas sûr. Le métier n'est pas facile s'il est bien fait mais être vigile c'est aussi accepter de travailler sous pression sans dégoupiller sur n'importe qui pour se défouler. Si t'es juste un nerveux qui aime taper tu n'es pas fait pour être un vigile.

Contribution le : 01/08/2013 23:39
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.