Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté
Top Membres 2019
Membre Points
1 Skwatek10853
2 Kilroy15635
3 Xouma5358
4 CrazyCow4347
5 TomBomb4084
6 Alex3334037
7 Yazguen3609
8 Croc633491
9 PurLio3444
10 koikoi_koi3188

Vidéo : « Le hold-up africain », quand la France exploite ses intérêts en Afrique (La Barbe feat Dycosh)

Posté par Infame_ZOD le 5/12/2016 14:25:18

vidéo hold-up africain colonie barbe dycosh economie exploitation
Alors que l'Afrique est sans doute le continent le plus riche du monde en terme de ressources naturelles, pourquoi est-il également le plus pauvre et défavorisé de la planète ?




Sur le même sujet :
  • Vidéo : Bienvenue dans la Bulambuli Valley
  • Vidéo : La croissance de la population mondiale depuis 200 000 ans
  • Vidéo : Le super-pouvoir insoupçonné des êtres humains
  • Source : Forum
  • Bas de page Bas  
    Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

    Top commentaires

    Schau
    Posté le: 5/12/2016 15:15  Mis à jour: 5/12/2016 15:15
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
    Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     25 
    La critique est juste... mais si seulement il ne s'agissait que de ça, ce serait simple.

    Pourtant.

    Des pays n'ont ni ressources, ni colonies, ni "anciennes colonies à exploiter comme dénoncé dans la vidéo" et ils sont riches. Luxembourg, Suisse, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hong-Kong, Danemark, Pays-Bas, Irlande. Et plus riches que les pays d'Afrique, on pourrait encore allonger la liste.

    Qu'est-ce qui différencie ces pays dépourvues de ressources, mais riches, des pays riches en ressource, mais pauvres ? Des institution stables et inclusives.
    https://minarchiste.wordpress.com/2015/06/04/limportance-des-institutions-pour-le-developpement-economique/

    Sur le Franc CFA, si sur le principe c'est plus que critiquable, sa critique est à côté de la plaque. Regardez le Zimbabwe, le succès de leur monnaie ! Que la France ne puisse utiliser la BCE pour faire fonctionner la planche à billet est une excellente chose. Que les États sous franc CFA ne puissent faire de même est également une excellente chose. La souveraineté monétaire est un argument globalement bidon, l'objectif étant de faire fonctionner cette planche à billets, outil extra pour les États, mais terrible pour les épargnants.

    Bref. L'Afrique en a bavé avec le colonialisme, puis le néo-colonialisme, mais aujourd'hui qu'est-ce qui les empêche d'avoir ces fameuses institutions inclusives ? Areva ? L'Élysée ? "Les autres" ? J'ai tendance à penser qu'aujourd'hui les principaux responsables ce sont les Africains, les responsables pourris jusqu'à la moelle, qui certes sont trop souvent soutenu par les pays étrangers (dont la Chine), mais aussi la population dans sa globalité.

    Le discours visant à faire des étrangers les responsables n'aide pas. Il faudrait d'abord une prise de conscience sur leur propre responsabilité et les véritables solutions.
    mytraxou
    Posté le: 5/12/2016 15:21  Mis à jour: 5/12/2016 15:21
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 5/3/2016
    Envois: 18
    Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     17 
    @Schau Y'a du vrai. Sachant que certaine ex colonie s'en sortent bien mieux que d'autre.

    D'ailleurs la France a quitter la Mauritanie en 1905, et en 2016 on compte encore plus de 300.000 esclaves, dire que c'est la fautes à l'occident est, excusez moi, un peut hypocrite quand la population locale le cautionne ...

    91 commentaires

    Auteur Conversation
    365wanda
    Posté le: 5/12/2016 14:29  Mis à jour: 5/12/2016 14:29
    #1
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 4/1/2006
    Envois: 6351
    Karma: 3358
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    Un peu vieux, maintenant c'est la Chine qui est la grande propriétaire.
    PurLio
    Posté le: 5/12/2016 14:35  Mis à jour: 5/12/2016 14:35
    #2
    Je poste trop
    Inscrit le: 26/1/2006
    Envois: 10085
    Karma: 8528
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    Concernant le forme, la vidéo est bien réalisée, y a du rythme, c'est pas mal.

    Pour le fond, pas grand chose de neuf malheureusement...
    TomBomb
    Posté le: 5/12/2016 14:35  Mis à jour: 5/12/2016 14:35
    #3
    Je masterise !
    Inscrit le: 21/11/2014
    Envois: 3049
    Karma: 12556
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     4 
    M'ont fait marrer récemment tous les gars qui se sont indignés de l'éloge qu'a fait Sagolène Royal à Castro...

    Mais ce gars est un dictateur, comment peut-elle dire ça ?

    Pendant ce temps, on se fait des soirées disco chez Ali Bongo, Idriss Déby et Gurbanguly Berdimuhamedow.

    Ce pays de faux-culs la France, quand même...
    user148531
    Posté le: 5/12/2016 14:42  Mis à jour: 5/12/2016 14:42
    #4
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 17/5/2016
    Envois: 64
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    "Alors que l'Afrique est sans doute le continent le plus riche du monde en terme de ressources naturelles"

    lol.

    Et c'est volontaire le titre qui ne veut rien dire ?
    "Exploiter ses intérêts" c'est pas français.

    Je regarde pas la vidéo je sens le truc d'une niaiserie profonde.
    Miribo
    Posté le: 5/12/2016 14:44  Mis à jour: 5/12/2016 14:44
    #5
    Je suis accro
    Inscrit le: 22/5/2012
    Envois: 786
    Karma: 1387
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @TomBomb j'aime bien ce que tu dis ! Maintenant moi je vais sortir le Pop Corn et regarder ce sujet s'enflammer entre gens de mauvaise foi .
    Airgum
    Posté le: 5/12/2016 14:46  Mis à jour: 5/12/2016 14:46
    #6
    Je m'installe
    Inscrit le: 26/1/2015
    Envois: 438
    Karma: 300
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    Les sketchs ne sont pas très drôles voir peuvent mettre un peu mal à l'aise ..
    BoobleBump
    Posté le: 5/12/2016 14:47  Mis à jour: 5/12/2016 14:47
    #7
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/7/2013
    Envois: 15
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    C'est fou la naïveté de ce jeune, c'est beau...
    Apowers
    Posté le: 5/12/2016 14:52  Mis à jour: 5/12/2016 14:52
    #8
    Je masterise !
    Inscrit le: 26/7/2013
    Envois: 2094
    Karma: 2204
    En ligne !
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Il y a eu Hold up c'est une évidence, et le hold up continue et continuera, malheureusement.

    Car le gap technologique et sociétal qui existait déjà quand les européens ont débarqué il y a des siècles, n'a jamais été comblé.

    Aujourd'hui la seule chose qui pourrait empêcher ce pillage, c'est une vraie grosse révolution des peuples africains.
    D'abord envers leurs dirigeants, qui sont les premiers responsables.
    Ensuite envers les puissances invasives, l'Europe, les USA, et surtout la Chine.

    Car l'angélisme et l'auto-flagellation ne servent à rien.
    Quenelski
    Posté le: 5/12/2016 14:58  Mis à jour: 6/12/2016 13:33
    #9
    Je masterise !
    Inscrit le: 8/11/2013
    Envois: 2175
    Karma: 6629
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     10 
    @TomBomb

    Et oui, en France -et pas que- on aime certains dictateurs et d'autres moins...
    Et pour faire un lien avec cette vidéo, on peut quand même citer Mouammar Kadhafi qui est passé de dictateur invité d'honneur à l'Elysée à dictateur à éliminer d'urgence ! Peut être que vouloir créer une monnaie africaine, à savoir le dinar or, en plus de pas vouloir "partager" les ressources de la Libye quoi, ça n'a pas été un bon plan de carrière pour lui.
    D'ailleurs, c'était pas DSK le patron du FMI à ce moment là ? Il était plutôt pour, non ? Introduire cette monnaie dans le panier des DTS ? Enfin tout ça c'était avant de se prendre la teub dans le tapis quoi...

    @Tgaud

    En réponse à ton dernier commentaire, je te dirais que Valéry Giscard d'Estaing va pas aimer lire ça !
    Remettre en question la Loi de janvier 1973 sur la Banque de France, non mais quelle idée... pertinente ! 🙂
    Lorihengrin
    Posté le: 5/12/2016 15:00  Mis à jour: 5/12/2016 15:00
    #10
    Je suis accro
    Inscrit le: 10/10/2015
    Envois: 1529
    Karma: 1983
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    En même temps, ça a toujours été comme ça. Si un pays a la possibilité de la faire à l'envers à son voisin (proche ou éloigné), il le fait 🙂
    livre_ouvert
    Posté le: 5/12/2016 15:06  Mis à jour: 5/12/2016 15:06
    #11
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 4/10/2016
    Envois: 4
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Les intérêt de la France avant tout le reste
    Je vois pas le problème

    La politique internationale c'est pas le monde des bisounours
    user150146
    Posté le: 5/12/2016 15:09  Mis à jour: 5/12/2016 15:09
    #12
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 13/11/2016
    Envois: 49
    Karma: 63
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    Elle est pas mal ça vidéo par contre p***** ça me rend ouf les Français comme lui qui font les fragiles qui se victimise, comme il fait dans sa vidéo encore un Français complexée....
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 15:09  Mis à jour: 5/12/2016 15:09
    #13
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     9 
    La vidéo est un modèle de démagogie, de facilité, c'est sucrailleux et putassier. On est encore et toujours dans le poncif des vilains blancs qui exploitent et profitent des gentils noirs, c'est tellement politiquement correct de penser ça, c'est bien, c'est humaniste, mais c'est faux. RIEN n'est possible sans l'accord des dirigeants des pays africains, 99,99% des leaders de ces pays vendent sans aucun scrupules leurs richesses à des compagnies étrangères. Et comme un dirigeant africain pourri chasse l'autre c'est sans fin.
    yvain
    Posté le: 5/12/2016 15:09  Mis à jour: 5/12/2016 15:09
    #14
    Je m'installe
    Inscrit le: 7/10/2014
    Envois: 119
    Karma: 59
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @livre_ouvert
    je pense que ta boussole morale est cassée.
    yvain
    Posté le: 5/12/2016 15:10  Mis à jour: 5/12/2016 15:10
    #15
    Je m'installe
    Inscrit le: 7/10/2014
    Envois: 119
    Karma: 59
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @pac75
    le sujet est abordé dans la vidéo. Pourquoi on envoie des bidasses se battre en afrique à ton avis ?
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 15:15  Mis à jour: 5/12/2016 15:15
    #16
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     25 
    La critique est juste... mais si seulement il ne s'agissait que de ça, ce serait simple.

    Pourtant.

    Des pays n'ont ni ressources, ni colonies, ni "anciennes colonies à exploiter comme dénoncé dans la vidéo" et ils sont riches. Luxembourg, Suisse, Nouvelle-Zélande, Corée du Sud, Taïwan, Singapour, Hong-Kong, Danemark, Pays-Bas, Irlande. Et plus riches que les pays d'Afrique, on pourrait encore allonger la liste.

    Qu'est-ce qui différencie ces pays dépourvues de ressources, mais riches, des pays riches en ressource, mais pauvres ? Des institution stables et inclusives.
    https://minarchiste.wordpress.com/2015/06/04/limportance-des-institutions-pour-le-developpement-economique/

    Sur le Franc CFA, si sur le principe c'est plus que critiquable, sa critique est à côté de la plaque. Regardez le Zimbabwe, le succès de leur monnaie ! Que la France ne puisse utiliser la BCE pour faire fonctionner la planche à billet est une excellente chose. Que les États sous franc CFA ne puissent faire de même est également une excellente chose. La souveraineté monétaire est un argument globalement bidon, l'objectif étant de faire fonctionner cette planche à billets, outil extra pour les États, mais terrible pour les épargnants.

    Bref. L'Afrique en a bavé avec le colonialisme, puis le néo-colonialisme, mais aujourd'hui qu'est-ce qui les empêche d'avoir ces fameuses institutions inclusives ? Areva ? L'Élysée ? "Les autres" ? J'ai tendance à penser qu'aujourd'hui les principaux responsables ce sont les Africains, les responsables pourris jusqu'à la moelle, qui certes sont trop souvent soutenu par les pays étrangers (dont la Chine), mais aussi la population dans sa globalité.

    Le discours visant à faire des étrangers les responsables n'aide pas. Il faudrait d'abord une prise de conscience sur leur propre responsabilité et les véritables solutions.
    belnea
    Posté le: 5/12/2016 15:17  Mis à jour: 5/12/2016 15:17
    #17
    Je m'installe
    Inscrit le: 4/12/2013
    Envois: 275
    Karma: 237
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     8 
    j'ai un ex ministre du Gabon qui passe dans mon atelier. je lui ai demandé pour le franc CFA y'a 3 semaines. il m'a répondu : nous ne sommes pas capable de gérer notre propre monnaie.
    CaptainMurk
    Posté le: 5/12/2016 15:18  Mis à jour: 5/12/2016 15:20
    #18
    Je suis accro
    Inscrit le: 8/2/2012
    Envois: 1496
    Karma: 675
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     7 
    J'ai arrêté à "Si les pays d'Afrique vendaient et exploitaient eux même leur production"

    Je suis pas raciste, mais pour exploiter ces matières premières il faut déjà savoir qu'elles existent.

    Et pour savoir qu'elles existent il faut avoir fait des recherches dessus et j'ai pas ouï dire que l'Afrique soit un pays avancé technologiquement au points de construire des centrales nucléaire ou des raffineries de pétroles par leur propres moyens.

    Alors, du vol ? Non, mais un certain manque à gagné ce qui n'est pas la même chose.

    Et puis bon, ce monsieur est tout de même bien content de se faire chauffer par l'uranium récupéré en Afrique... Bien content de pouvoir utiliser youtube ou autre pour montrer ses vidéo et se faire connaitre.

    Mais les data-center de google, ils ne sont pas fourni en électricité par magie !!
    Svetozar
    Posté le: 5/12/2016 15:18  Mis à jour: 5/12/2016 15:18
    #19
    Je suis accro
    Inscrit le: 4/6/2015
    Envois: 760
    Karma: 396
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @TomBomb être faux cul est la principale qualité d'un français. Faut pas s’étonner. 😃
    mytraxou
    Posté le: 5/12/2016 15:21  Mis à jour: 5/12/2016 15:21
    #20
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 5/3/2016
    Envois: 18
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     17 
    @Schau Y'a du vrai. Sachant que certaine ex colonie s'en sortent bien mieux que d'autre.

    D'ailleurs la France a quitter la Mauritanie en 1905, et en 2016 on compte encore plus de 300.000 esclaves, dire que c'est la fautes à l'occident est, excusez moi, un peut hypocrite quand la population locale le cautionne ...
    Alex333
    Posté le: 5/12/2016 15:22  Mis à jour: 5/12/2016 15:22
    #21
    Help Desk
    Inscrit le: 7/7/2008
    Envois: 25331
    Karma: 12462
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Comme d'hab, ca va dans le facile que tout le monde sait. Mais c'est super bien joué.

    - CFA je savais pas que c'etait imprimé en France et voulait dire AVANT (1945-58) franc des colonies francaises d'Afrique. Par contre hors sujet le "c'est du bon gout"> Maintenant ca veut dire "Coopération Financière en Afrique"
    - Les banques qui pretent a des taux elevés. Sans doute pas si simple que "empecher les gens d'investir". Peut etre que l'instabilité constante ne permet pas un fonctionnement comme en france
    hermanszoon2
    Posté le: 5/12/2016 15:30  Mis à jour: 5/12/2016 15:30
    #22
    Je m'installe
    Inscrit le: 23/8/2014
    Envois: 142
    Karma: 54
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @Schau je suis complètement d'accord sans doute des pays où la corruption et les magouilles ne sont pas monnaie courante. Cela étant, tous les pays cités profitent eux aussi d'une façon ou d'une autre à l'exploitation du continent africain. Pour prendre un exemple, suffit de jeter un coup d'oeil sur les grandes compagnies suisses et leurs pratiques, comme Glencore, ou Nestlé qui est accusé de traite d'enfants en Côté d'Ivoire ou en Indonésie etc... A de tels niveaux de richesses et de création de richesse, il y a inévitablement collusion entre eux et d'autres. Bref, pour résumer, l'hypocrisie est mondiale.
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 15:43  Mis à jour: 5/12/2016 15:43
    #23
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @hermanszoon2
    Bon alors l'Irlande, Taïwan, la Nouvelle-Zélande ?
    GerardLeBarbare
    Posté le: 5/12/2016 15:44  Mis à jour: 5/12/2016 15:44
    #24
    Je suis accro
    Inscrit le: 10/6/2015
    Envois: 1042
    Karma: 1663
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     7 
    Ridicule !!!
    Ce n'est pas la France qui profite de l'Afrique mais bien des entreprises Françaises et nos politiques. Nuance !!!

    Moi perso, étant fils d'ouvrier, je ne vois pas en quoi ma famille a profité de l'Afrique des colonies etc. Rien a voir.

    On veut encore nous faire passer pour des coupables ... Incroyable ce genre de video en 2016
    zeubb
    Posté le: 5/12/2016 15:53  Mis à jour: 5/12/2016 15:53
    #25
    Je suis accro
    Inscrit le: 9/6/2012
    Envois: 1069
    Karma: 1284
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     4 
    Bin chaque pays fait tout pour combler au max ses intérêts, ça a toujours été comme ça.

    ex : les USA ont pleins d'alliés, parfois plus ou moins douteux, mais si un jour ils étaient dans l'obligation d'appuyer sur le gros bouton rouge et d’anéantir 1 milliard d'humains pour sauvegarder leur pays ils le feraient sans broncher, même si dans les pays touchés il y aurait "one of our strongest allies" pour citer Barack.

    Idem pour la france, la russie, la chine etc. Le truc c'est que tous les pays n'ont pas ce pouvoir, et du coup les plus faibles subissent. Un peu comme dans les cours de récrés en primaire/collège :bizarre:
    Wamou
    Posté le: 5/12/2016 15:58  Mis à jour: 5/12/2016 16:43
    #26
    Je suis accro
    Inscrit le: 20/7/2011
    Envois: 1597
    Karma: 636
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @GerardLeBarbare Parce que "tu" (par extension les français) profite des entreprises qui profitent de l'Afrique...

    Edit : les gens oublient vite le concept de un "achat un vote"
    Tu cautionne pas ? Cherche à consommer différemment...
    Cornflake
    Posté le: 5/12/2016 16:11  Mis à jour: 5/12/2016 16:15
    #27
    Je masterise !
    Inscrit le: 29/4/2008
    Envois: 2544
    Karma: 927
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau Je ne suis pas d'accord, certes, pour que le pays se développe, il faut des institutions stables, mais comment les créer/ développer lorsque les pays ont des guerres civiles permanente ? Et comment ces guerres civils sont financé ? Par le trafic de leur richesse ( coltan, pétrole, etc ). Et qui les achètent ? Les entreprises riches,càd les entreprises de l'hémisphère nord. Donc oui, les "étrangers" sont responsable.
    Maintenant, l'état Français n'y peut rien, mis à part pour le francs CFA, et ses entreprises qui profite du trafic de matière première.
    (Quoi,qu'a mon avis, si l'état Français avait à cœur le développement de ces pays, elle pourrait sans doute passer une loi pour limiter le trafic vers son territoire, mais on peut rêver ).
    Vigyland
    Posté le: 5/12/2016 16:16  Mis à jour: 5/12/2016 16:16
    #28
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     5 
    Un discours d'attrape-nigauds : ''Pauvres petits Africains vs méchants, méchants blancs''. Bon, cela fait des vues et ils pourront s'acheter des bonbons ! :lol: 😃
    Vigyland
    Posté le: 5/12/2016 16:22  Mis à jour: 5/12/2016 16:22
    #29
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    @Cornflake ''Et qui les achètent ? Les entreprises riches,càd les entreprises de l'hémisphère nord. Donc oui, les "étrangers" sont responsable. '' :roll:
    Encore un mytho ! Mais enfin, si vous allez chez un commerçant qui gère mal sa boutique, que vous lui achetez quelque chose, qu'il fait presque faillite ensuite, c'est donc VOUS ''le responsable'' ! ? :roll: Faut arrêter de picoler ou vous faire greffer des neurones, mon pauvre ... :lol: :lol: :lol:
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 16:23  Mis à jour: 5/12/2016 16:23
    #30
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @Cornflake
    Que la France fasse quelque chose de positif ne change pas grand chose.

    Il n'y a pas de guerre civile partout en Afrique, faut pas exagérer.

    Prenons pour acquis que l'Afrique se fait pillée. De fait elle n'aurait donc plus de ressources à elle. Et bien cela ne l'empêcherait pas pour autant d'avoir des institutions inclusives et de se développer.

    Il est vrai cependant que l'exploitation de ces ressources financent des régimes pourris et des mouvements violents.
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 16:27  Mis à jour: 5/12/2016 16:28
    #31
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @pac75
    @Schau

    Vous êtes drôle les cocos. En France, haut lieu de la morale et de la dignité d'après vous, on est pas fichu de foutre en taule les rats qui se sucrent sur notre dos sans l'once d'un remord depuis toujours. Bismuth, Balkany, Cahuzac, etc, ne sont pas des noms à consonances africaines il me semble... Pourtant, aucun étranger n'a parachuté ces gens à la tête de la France comme ce fut le cas en Afrique à la sortie de la colonisation. Aucune puissance étrangère n'a jamais flingué de président français ou soutenu de groupes rebelles pour ses propres intérêts.

    Alors évidemment, les dirigeants africains qui arrivent à se maintenir sont ceux qui font des courbettes devant le roi, les plus pourris en somme. Les autres meurent rapidement dans des circonstances troubles.

    Je ne vous parle pas d'une époque révolue mais de l'actualité quotidienne, en Syrie au jour le jour par exemple... Je vous invite également à vous renseigner sur l'histoire du Libéria et sur les conséquences de l'interventions des E-U, ou sur Sankara qui a cherché à émanciper le Burkina Faso, ou encore Khadafi et sa monnaie panafricaine...

    Franchement les exemples ne manquent pas. Mais non ! La France, c'est le pays des droits de l'homme hein ?!

    Tous des idiots pourris hein ? :

    https://www.youtube.com/watch?v=AoVrCCjhgYY
    https://www.youtube.com/watch?v=vynW8-oUks0
    Cornflake
    Posté le: 5/12/2016 16:34  Mis à jour: 5/12/2016 16:37
    #32
    Je masterise !
    Inscrit le: 29/4/2008
    Envois: 2544
    Karma: 927
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Vigyland
    C'est un troll ?
    On ne parle pas de commerçant du coin, mais d'un pays où on exploite les enfants, liberticide, d'autre mot en cide...
    Petite source pour le coltan par exemple :
    https://www.amnesty.org/fr/latest/news/2016/01/child-labour-behind-smart-phone-and-electric-car-batteries/
    @Schau
    En effet, suffit de voir l'Afrique du sud, qui se développe de façon "correct", mais j'imagine que la vidéo en question pointait du doigts les principaux pays exploité ^^'
    Novastar
    Posté le: 5/12/2016 16:48  Mis à jour: 5/12/2016 16:48
    #33
    Je m'installe
    Inscrit le: 17/4/2016
    Envois: 131
    Karma: 89
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    dark-nenes
    Posté le: 5/12/2016 16:53  Mis à jour: 5/12/2016 16:53
    #34
    Je suis accro
    Inscrit le: 14/12/2007
    Envois: 621
    Karma: 1500
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    Ceux qui pensent que les Occidentaux (ou les blancs, parce que ça fait plus méchant) sont aujourd'hui dépourvus de responsabilité vis-à-vis des anciennes colonies, vous vivez dans le déni profond. Penser que les politiques coloniales du XIXè n'ont plus de conséquences aujourd'hui, c'est de l'ignorance ou du déni.
    Ça fait 70ans que des noirs et des arabes viennent dans nos contrées. Encore aujourd'hui y'a 20% de français qui s'insurgent parce que certains d'entre eux "volent" le RSA aux français, et ça fait partie des débats les plus animés en France.
    Alors imaginez la portée historique (pas dans le sens mélioratif du terme) quand des blancs viennent exclavager des populations locales d'Afrique. Oui on est encore responsables.
    Mais c'est tellement mieux d'être politiquement incorrect et dire que c'est parce qu'ils sont africains que c'est la merde la bas...
    365wanda
    Posté le: 5/12/2016 16:55  Mis à jour: 5/12/2016 17:49
    #35
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 4/1/2006
    Envois: 6351
    Karma: 3358
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    L'Angola a un PIB supérieur à celui de l'Ukraine,
    le Soudan a un PIB supérieur à celui de la Birmanie...

    On peut nous lâcher les baskets avec la pauvre Afrique paralysée dans sa pauvreté? Il y a des pays africains qui marchent, dont l'économie marche, dont les efforts paient. Rien n'est parfait, mais comme me le disait un collègue Sénégalais ça l'énervait de n'entendre que des histoires de pleureuses quand on parle de l'Afrique parce que ça relègue leurs efforts dans l'arrière-boutique, ignorés, non reconnus. Ils ont des centres commerciaux avec l'air conditionné, on lui demande s'il vit dans une case.

    "Intitulée «Africa Prosperity Report 2016», l’étude classe 38 pays africains en fonction de la prospérité qui y règne. L’Afrique du Sud reste le pays africain le plus prospère en Afrique, selon ce rapport publié le 1er juin par le think tank londonien Legatum Institute.

    Legatum Institute établit son classement en se basant les niveaux de PIB par habitant ainsi que sur 89 facteurs qu'il regroupe en huit grandes catégories: l'économie, la présence d’opportunités d’entrepreneuriat, la gouvernance, l'éducation, la santé, la sécurité, la liberté personnelle et enfin le capital social. La catégorie «liberté personnelle» inclut, entre autres, la liberté d'expression et de conscience ainsi que la tolérance à l’égard les minorités.

    Bien qu’elle n’occupe actuellement que le rang de 3è puissance économique du continent derrière le Nigeria et l’Egypte, la nation-arc-en ciel doit sa suprématie en matière de prospérité à ses bonnes performances dans les catégories éducation, capital social, santé, gouvernance, présence d’opportunités d’entrepreneuriat et liberté personnelle. L’économie la plus industrialisée du continent réalise cependant des performances moyennes dans les domaines de l’économie avec un score de 12 points et de sécurité avec un score de 19 points. Plus le nombre de points attribués est important, plus la catégorie est problématique pour le pays.

    Le Botswana est le deuxième pays le plus prospère du continent, Et c'est ce sont les catégories éducation, gouvernance, présence d’opportunités d’entrepreneuriat, sécurité et liberté personnelle qui ont tiré ce pays vers le haut.

    Le Maroc occupe la troisième position dans ce classement devant la Namibie, l’Algérie, la Tunisie, le Sénégal, le Rwanda et le Ghana. Le Burkina Faso ferme le Top 10.


    Legatum Institute souligne, que le Rwanda a réalisé la plus forte progression par rapport à la précédente édition du classement grâce notamment aux réformes lancées dans le domaine du renforcement de l’Etat de droit et de la lutte contre la corruption.

    Le Sénégal et le Burkina Faso ont aussi réalisé de belles progressions du fait de l’amélioration de leurs performances dans les domaines de la liberté personnelle et de la gouvernance."


    Classement des top 10 des pays africains les plus prospères (sur 54) :

    1-Afrique du Sud
    2-Botswana
    3-Maroc
    4-Namibie
    5-Algérie
    6-Tunisie
    7-Sénégal
    8-Rwanda
    9-Ghana
    10- Burkina Faso

    (j'ai coupé la liste qui était de 38 pays)
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 16:59  Mis à jour: 5/12/2016 16:59
    #36
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     5 
    @dark-nenes
    La Corée du Sud s'est faite exploitée de manière assez intense successivement par les Chinois et les Japonais pendant des décennies.

    Les pays anciennement communistes ont subi pendant des décennies des atrocités en tout genre en plus d'accumuler un retard économique conséquent.

    L'Irlande s'est faite ruiner et humilier par le Royaume-Uni pendant des siècles.

    On peut multiplier les exemples.

    Se morfondre sur l'impact du passé n'aide pas à s'engager sereinement vers l'avenir.

    S'agit pas d'oublier ce qui a été fait, ni de cacher l'impact que cela a eu (et donc l'héritage présent), mais il est contreproductif de ne pas reconnaître la responsabilité actuelle des Africains.

    Certes le reste du monde n'aide pas... pas plus qu'il n'a aidé l'Irlande, les pays anciennement communistes, etc.
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 17:04  Mis à jour: 5/12/2016 17:04
    #37
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     3 
    @thechopeur
    Pour ma part je n'ai à aucun moment érigé la France en exemple.

    Cela étant dit, tu ne peux pas mettre sur un pieds d'égalité un pays comme la France et certains d'Afrique.

    En France on a des dirigeants corrompus, mais la propriété privée y est globalement reconnue et défendue, de même que les libertés individuelles dans les grandes lignes. Ce qui n'est pas le cas dans nombre de pays Africains.

    Hernando de Soto explique d'ailleurs que la principale raison pour laquelle ces pays restent pauvres, c'est parce que la propriété privée ni est ni reconnue, ni défendue.
    dark-nenes
    Posté le: 5/12/2016 17:09  Mis à jour: 5/12/2016 17:09
    #38
    Je suis accro
    Inscrit le: 14/12/2007
    Envois: 621
    Karma: 1500
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    À part pour la Corée du Sud parce que je connais ni l'histoire ni la situation actuelle de ce pays, mais dans les autres pays que tu as cité il y a toujours des conséquences à l'heure actuelle.
    Je ne dis pas que les Africains n'ont pas de responsabilités mais la France en a d'énormes encore aujourd'hui. Et notre État a bien plus de pouvoir sur ces pays (dont on a dessiné les frontières) que les populations africaines
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 17:20  Mis à jour: 5/12/2016 17:20
    #39
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @yvain Citation :
    Pourquoi on envoie des bidasses se battre en afrique à ton avis ?

    Pour protéger des accords économiques passés entre la France et les dirigeants de ces pays? A qui au passage personne n'a mis un revolver sur la tempe pour les signer...

    @thechopeur Je crois que tu as quelques métros de retard... Les dirigeants africains corrompus ne sont plus aujourd'hui des pantins mise en place par les anciens colonisateurs, ils ont pris la place de ces derniers et continuent sans vergogne le pillage de leur propre pays.
    Juste un exemple, Jean-Christophe Rufin a été nommé ambassadeur du Sénégal en 2008, il avait une réel volonté d’en finir avec la France-Afrique et tout ces accords véreux, il voulait développer le pays et leur rendre au maximum leur autonomie. En 2010 il démissionne, mission impossible, ce sont les dirigeants eux mêmes qui ne le voulaient pas et souhaitaient continuer les magouilles avec les pays occidentaux pour se remplir les poches. Les exemples du genre sont nombreux...
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 17:24  Mis à jour: 5/12/2016 17:24
    #40
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @dark-nenes
    Je n'ai justement pas repris l'exemple de la Corée du Sud, car massivement aidé dans le contexte de la guerre froide.

    Je n'ai pas dit qu'il n'y avait aucune conséquence aujourd'hui dans les autres pays cités. Mais le constat est le suivant : ils en ont bavé et malgré cela ils se relèvent sans aide significative (ou supérieure à celle des pays africains pauvres).

    Je n'ai pas non plus nié le rôle de la France, ni passé, ni actuel.

    Je ne fais que souligner l'immense responsabilité des Africains aujourd'hui. Ce ne sont pas les seuls responsables, mais les principaux. Il leur appartient de bâtir des institutions inclusives.

    @Novastar
    J'ai repris la liste de @365wanda enprécisant lesquels ont le franc CFA. On peut difficilement conclure que ce soit bon ou mauvais (le Sénégal arrive 7ème).
    1-Afrique du Sud -> X
    2-Botswana -> X
    3-Maroc -> X
    4-Namibie -> X
    5-Algérie -> X
    6-Tunisie -> X
    7-Sénégal -> √
    8-Rwanda -> X
    9-Ghana -> X
    10- Burkina Faso -> √
    11-Kenya -> X
    12-Bénin -> √
    13-Egypte -> X
    14-Mali -> √
    15-Zambie -> X
    16-Niger -> √
    17-Ouganda -> X
    18-Cameroun -> √
    19-Tanzanie -> X
    20-Côte d’Ivoire -> √
    21-Mozambique -> X
    22-Djibouti -> X
    23-Mauritanie -> X
    24-Malawi -> X
    25-Sierra Leone -> X
    26-Nigeria -> X
    27-Ethiopie -> X
    28-Rép. du Congo -> √
    29-Zimbabwe -> X
    30-Togo -> √
    31-Guinée -> √
    32-Liberia -> X
    33-Angola -> X
    34-Soudan -> X
    35-RD Congo -> X
    36-Burundi -> X
    37-Tchad -> √
    38-Centrafrique -> √

    Sur le principe je suis totalement opposé au franc CFA. Mais les arguments opposés, de nature économique, sont mauvais, parce qu'ils se basent sur la croyance que la monnaie est un outil magique au service du développement. Datagueule parle de monnaie faible, de monnaie forte, tout ceci n'est pas le plus important. Le plus important, c'est que la monnaie soit stable (pas d'inflation). La souveraineté monétaire n'est pas un enjeu, d'ailleurs plusieurs pays (dont ceux de la zone euro !) ont des banques centrales indépendantes dont la mission est la maîtrise de l'inflation (donc la stabilité monétaire).

    Il faut chercher ailleurs les causes de la misère en Afrique.
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 17:28  Mis à jour: 5/12/2016 17:36
    #41
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Schau
    Quelle vision simpliste du monde tu sembles avoir, vision que tu utilises pour foncer droit dans tes conclusions hasardeuses.

    La notion de propriété privée telle que tu l'entends est une notion héritée des coutumes européennes depuis le Moyen-Age, elle s'oppose bien souvent à la perception historique de la possession dans le reste du monde. De là découle des coutumes, et donc d'organisation de la société, différentes.

    Cependant, puisque la pensée occidentale est la pensée dominante aujourd'hui et que les sociétés tendent à se rapprocher de nos modèles il est compréhensible que cette dernière serve de valeur étalon pour mesurer un niveau d'avancement d'une société et d'un pays. Mais il est aussi normal que certains pays en soit éloignés encore aujourd'hui, surtout dans les zones rurales.

    Il est en revanche relativement facile de comprendre qu'une "modernisation" de la société nécessite une liberté pour ces pays de jouir de leviers puissants pour faciliter cette transition. Or la monnaie est le principal outil dont dispose les états. Il n'y a qu'à regarder en Europe pour voir que ces problématiques ne sont pas propres à l'Afrique. Quel gouvernement français ne s'est pas plaint des contraintes imposées par l'EU en affirmant qu'elles empêchaient certaines réformes nécessaires ? Or la France a elle même été un architecte majeur de l'Europe, à la différence des pays de France-Afrique qui n'ont pas eu de marges de manœuvres.

    Bref, ton argument n'a pas de sens.


    EDIT:

    Sur le principe je suis totalement opposé au franc CFA. Mais les arguments opposés, de nature économique, sont mauvais, parce qu'ils se basent sur la croyance que la monnaie est un outil magique au service du développement. Datagueule parle de monnaie faible, de monnaie forte, tout ceci n'est pas le plus important. Le plus important, c'est que la monnaie soit stable (pas d'inflation).

    >L'inflation n'est rien d'autre qu'une réaction mécanique à certaines actions sur la monnaie. Elle n'est en soi ni bonne ni mauvaise et peut être un outil de contrôle économique comme un autre. Un minimum de bagage économique/financier permet d'affirmer que personne ne cherche à avoir une inflation à zéro juste parce que "c'est bien".


    La souveraineté monétaire n'est pas un enjeu, d'ailleurs plusieurs pays (dont ceux de la zone euro !) ont des banques centrales indépendantes dont la mission est la maîtrise de l'inflation (donc la stabilité monétaire).

    >Les banques centrales indépendantes sont des organes de contrôle et de surveillance de la monnaie indépendantes des gouvernements en place mais qui oeuvrent (en théorie) pour les intérêts de ces pays. Cela n'a rien à voir avec le débat et avec le franc CFA.
    GerardLeBarbare
    Posté le: 5/12/2016 17:34  Mis à jour: 5/12/2016 17:34
    #42
    Je suis accro
    Inscrit le: 10/6/2015
    Envois: 1042
    Karma: 1663
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @dark-nenes Citation :
    Ceux qui pensent que les Occidentaux (ou les blancs, parce que ça fait plus méchant) sont aujourd'hui dépourvus de responsabilité vis-à-vis des anciennes colonies, vous vivez dans le déni profond. Penser que les politiques coloniales du XIXè n'ont plus de conséquences aujourd'hui, c'est de l'ignorance ou du déni.


    Parce que ces pays avaient fait leur revolution industrielle quand notre pays les a colonisé ?
    On les a pillés ?
    Regarde l'Algerie avant la colonisation et ose dire qu'ils n'y ont rien gagné ?!
    Quelle hypocrisie.
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 17:36  Mis à jour: 5/12/2016 17:36
    #43
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @thechopeur
    Citation :
    Quel gouvernement français ne s'est pas plaint des contraintes imposées par l'EU en affirmant qu'elles empêchaient certaines réformes nécessaires ?

    😃 C'est une blague ?

    Donc si le gouvernement français, la larme à l'oeil, dit «Chers Français, nous aurions aimé mener telle réforme, qui est nécessaire, mais l'Europe nous en empêche...» toi tu conclus que c'est à cause de l'UE ? 😃

    Et j'ai une vision simpliste du monde ? :roll:

    Citation :
    La notion de propriété privée telle que tu l'entends est une notion héritée des coutumes européennes depuis le Moyen-Age

    Ah. J'ai pêché ce poisson, il est à moi, c'est une conception européenne qui date du Moyen-Âge. Ah. J'ai fait ce filet de pêche, je te le file et en échange tu me donnes quelques poissons, c'est une notion européenne... Ah. :bizarre:

    Tu liras Hernando de Soto (Polar), tu verras qu'on se fiche pas mal d'où vient cette notion de propriété privée, que la manière dont on la conçoit a bien peu d'importance, mais que son absence est la principale raison de la situation actuelle des populations pauvres.

    Quant à ta remarque sur la vision simpliste, je te réfère à mes commentaires plus hauts où je prends soin de ne pas ignorer les héritages passés et les influences d'aujourd'hui. Donc non, mon discours n'est certainement pas simpliste.

    Commencer ainsi ton propos pour tenter de me décrédibiliser est ridicule.
    dark-nenes
    Posté le: 5/12/2016 17:38  Mis à jour: 5/12/2016 17:38
    #44
    Je suis accro
    Inscrit le: 14/12/2007
    Envois: 621
    Karma: 1500
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @GerardLeBarbare

    T'es un grand malade toi.
    C'est pas hypocrite de dire que la colonisation c'était pas "OK". Non. Juste non, j'ajouterai rien.
    yvain
    Posté le: 5/12/2016 17:42  Mis à jour: 5/12/2016 17:42
    #45
    Je m'installe
    Inscrit le: 7/10/2014
    Envois: 119
    Karma: 59
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @pac75
    Bien entendu. Jamais pour soutenir les régimes conciliants. Jamais pour menacer les régimes qui commencent à se rebeller. D'ailleurs je ne suis pas du tout sarcastique.
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 17:48  Mis à jour: 5/12/2016 17:49
    #46
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @pac75

    C'est juste faux. Tu crois qu'on a laissé le choix à Idriss Déby pour savoir s'il voulait ou non intervenir aux côtés des français contre Boko Haram ? Siiii tu sais, ce cher président Tchadien au pouvoir depuis 1990 grâce au soutien de la France.

    Cétait pas en 1950 hein, c'était hier.

    C'est un petit exemple de rien du tout, y'a pire. Mais je t'invite à mieux te renseigner avant de vouloir briller en société. Si on voulait écouter des inepties on serait devant le JT de TF1.
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 17:50  Mis à jour: 5/12/2016 17:50
    #47
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @yvain Regarde l'histoire (et pas ce que je te dis!), vois quels régimes se sont rebellés, dans quels pays, et surtout quel régime a été mis en place à la suite de coups d'états. C'est toujours le même schéma qui est mis en place, par le seul désir d'être à leur tour du côté du manche et d'en croquer. C'est l'histoire de toute l’Afrique subsaharienne jusqu'à l'Afrique du sud qui se répète inexorablement.
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 17:59  Mis à jour: 5/12/2016 17:59
    #48
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @thechopeur Je te rassure ce n'est ni sur Koreus et encore moins avec toi que j'ai envie de "briller" 😃 En tous cas ce n'est pas un reproche que je pourrai te faire... 😉
    yvain
    Posté le: 5/12/2016 18:00  Mis à jour: 5/12/2016 18:00
    #49
    Je m'installe
    Inscrit le: 7/10/2014
    Envois: 119
    Karma: 59
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @pac75
    Ben oui : sont soutenus ceux qui acceptent les deals. Tant que Kadhafi se reballait pas, on l'a gardé. Dès que les Iraniens ont commencé à vouloir garder leur pétrole, étonnament, troubles, dictature, et collaboration. Et 40 ans après les documents sont déclassifiés et démontrent l'implication occidentale.
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 18:00  Mis à jour: 5/12/2016 18:01
    #50
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @pac75

    @yvain Regarde l'histoire (et pas ce que je te dis!), vois quels régimes se sont rebellés, dans quels pays, et surtout quel régime a été mis en place à la suite de coups d'états. C'est toujours le même schéma qui est mis en place, par le seul désir d'être à leur tour du côté du manche et d'en croquer. C'est l'histoire de toute l’Afrique subsaharienne jusqu'à l'Afrique du sud qui se répète inexorablement.


    >Bah oui ! Ces bon gros nègres idiots qui ne pensent qu'à baisser, se battre et s'enrichir! Tous les mêmes ! Heureusement que nous sommes là pour les dresser hein !

    T'as pas honte d'avoir une vision manichéenne digne des pires redneck américains ?
    user135216
    Posté le: 5/12/2016 18:01  Mis à jour: 5/12/2016 18:01
    #51
    Je suis accro
    Inscrit le: 14/12/2013
    Envois: 1682
    Karma: 1204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Une co production France Television.
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 18:04  Mis à jour: 5/12/2016 18:04
    #52
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @thechopeur Citation :
    Bah oui ! Ces bon gros nègres idiots qui ne pensent qu'à baisser, se battre et s'enrichir! Tous les mêmes ! Heureusement que nous sommes là pour les dresser hein !

    Tu bascules dans l'outrance c'est toi qui devrai avoir honte, c'est juste dégueulasse ce que tu écris... J'en ai terminé avec toi.
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 18:07  Mis à jour: 5/12/2016 18:07
    #53
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @pac75

    Je ne fais que mettre des mots différents sur ce que tu dis et tu fais ta vierge effarouchée. Mais moi je ne le pense pas contrairement à toi...
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 18:08  Mis à jour: 5/12/2016 18:08
    #54
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @thechopeur
    Tiens, ça c'est pour la notion de propriété privée héritée des coutumes européennes du Moyen-Âge :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_de_Hammurabi
    thechopeur
    Posté le: 5/12/2016 18:17  Mis à jour: 5/12/2016 18:38
    #55
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 26/4/2011
    Envois: 53
    Karma: 204
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau
    J'ai pas besoin de wikipedia pour connaitre Hammurabi. Par contre je vois pas le rapport entre la mésopotamie et l'Afrique

    EDIT

    En fait, je pense que tu n'as pas compris mon propos. Je ne suis pas en train de dire que la notion de propriété est une notion purement occidentale mais qu'il faut comprendre qu'elle n'est pas forcement uniforme, surtout dans des pays encore dominés pas des tributs ou clans. Il est donc difficile de juger l'avancement d'un pays uniquement sur cette base.

    A cela j'ajoute qu'à mon sens, c'est autant un facteur culturel qu'un facteur conjoncturel. Garantir la jouissance des biens dans le respect de la loi nécessite une autorité capable de défendre sans entrave ses citoyens selon ces propres codes et lois. Cela passe par la domination complète du pouvoir par ses dirigeants, notamment sur ses leviers clés comme l'économie, la justice, etc.

    Ce n'est pas le cas dans ces pays, d'où l'idée qu'il est dangereux d'en faire une cause quand c'est aussi (surtout ?) une conséquence. Comment reprocher à un pays l'expropriation des terres ou la spoliation des ressources quand c'est pour les données à ceux qui détiennent le pouvoir via leur main mise sur l'économie ?
    hardkor
    Posté le: 5/12/2016 19:02  Mis à jour: 5/12/2016 19:02
    #56
    Je suis accro
    Inscrit le: 19/4/2014
    Envois: 611
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    Tres bien foutu cette vidéo ,dans le meme genre mais en plus serieux ,pourquoi on tue des musulmans dans le monde depuis des décennies
    https://www.youtube.com/watch?v=BgDm3TcBWb4
    verite3344
    Posté le: 5/12/2016 19:16  Mis à jour: 5/12/2016 19:16
    #57
    Je m'installe
    Inscrit le: 14/11/2015
    Envois: 275
    Karma: 387
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    L’Éthiopie n'a jamais été colonisée car elle s'est toujours battue pour son indépendance. Lorsque 2000 Italiens arrivaient le roi envoyait 100 000 guerriers. C'est pourtant l'un des pays les plus pauvres au monde alors qu'on arrête de dire les blanc pillent l’Afrique.

    Ces blancs qui découvrent les ressources naturelles, créent des installation pour les exploiter et versent des sommes considérables aux pays africains, ces même blancs qui créent des puits, apportent de la nourriture et des médicaments !

    Sans les blancs l’Afrique serait encore plus pauvre, l'esclavage serait encore en vigueur car c'est la colonisation qui a supprimé l'esclavage et fait pression sur des pays comme l’Arabie saoudite pour qu'ils l'arrête (arrêt en 1945 !)
    Phanou6942
    Posté le: 5/12/2016 19:19  Mis à jour: 5/12/2016 19:23
    #58
    Je masterise !
    Inscrit le: 16/12/2013
    Envois: 2849
    Karma: 988
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Perso ces discours moralisateurs me font énormément rire.
    Qu'on se serve des histoires arrièrées de colonisation, d'esclavage pour nous culpabiliser est d'une fausseté sans limites. Cela fait bien longtemps que la colonisation a été inversée et qu'on sait que l'esclavage est majoritairement effectuée par les locaux.

    L'occident serait de toutes façons capable d'inventer à partir de rien. L'Afrique est incapable de faire à partir de tout (A part des jouets à partir de canettes de coca ou des sandales à partir de pneus).
    Les compétences technologiques, sociétales sont sans commune mesure.
    Penser que toutes les Terres rares et ressources sont la bas est une absurdité. Le Canada vient encore de trouver un champ pétrolier immense. L'Europe de l'Est, les USA disposent également de ressources faramineuses.
    Les pays de l'opep n'existent que parce que nous avons su leur donner cette richesse. Vite qu'on arrive à s'en débarrasser, rien que pour les faire chier.
    Interdisons tout échange, profit, subside, entre nos continents et nous verrons qui claque le premier.
    Guibzh
    Posté le: 5/12/2016 19:44  Mis à jour: 5/12/2016 20:03
    #59
    Je m'installe
    Inscrit le: 9/11/2013
    Envois: 439
    Karma: 193
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    @Schau

    D'accord sur le rôle des institutions stables dans l'économie et sur la responsabilité d'un certains nombre de responsables africains dans la piteuse situation de leurs pays, mais présenter le néo-colonialisme comme un phénomène révolu et s'étonner que, 50 ans après la fin de la décolonisation, des institutions stables n'aient pas émergées d'elles-même partout en Afrique...LOL

    Après une révolution ayant bien moins bouleversé le paysage de leur état que la colonisation n'a bouleversé l'Afrique, les français on mis près 100 ans a retrouver un temps soit peu de stabilité institutionnelle... et on "voudrait" (en réalité non, on ne veut pas vraiment) qu'en moitié moins de temps des pays créés de toutes pièces par les puissances coloniales, et encore largement sous leur influence (quoi que tu en dises), aient réalisé la même chose ?

    Et par quel glissement intellectuel le fait que certains pays s'en sortent mieux que d'autres devraient nous amener à douter que l'histoire coloniale ait encore quelque chose à voir avec les difficultés des uns et des autres ? La colonisation s'est elle déployée de façon totalement uniforme sur tout le continent ? N'a t'elle jamais connues d'enjeux locaux ?

    Enfin quelle connaissance as-tu des débats qui traversent les sociétés civiles africaines pour insinuer que leurs propres analyses de la situation de l'Afrique se bornerait à pointer du doigt la responsabilité de l'occident ?

    Soyons sérieux, 4 siècle de colonisation ne s'effacent pas comme ça, la situation actuelle de l'Afrique résulte évidemment de cette histoire et le néocolonialisme n'a pas cessé. Le dire ne relève que la constatation historique et n'empêche pas les africains, population hétérogène, de réfléchir par ailleurs aux moyens d'avancer.
    martyz
    Posté le: 5/12/2016 20:00  Mis à jour: 5/12/2016 20:00
    #60
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 8/9/2008
    Envois: 91
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    AAaah, je suis content de voir La Barbe débarquer sur Koreus 🙂 enfin des videos interessantes, marrantes, insolites, enrichissantes. Ca change des videos de prout qu'on voit passer parfois !
    user127428
    Posté le: 5/12/2016 21:38  Mis à jour: 5/12/2016 21:38
    #61
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/11/2012
    Envois: 1367
    Karma: 154
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    Personne ne parle de QI moyen pour expliquer cet écart sociétal ? Ca doit entrer en jeu aussi je pense (même si c'est très politiquement incorrect d'oser l'évoquer).
    pac75
    Posté le: 5/12/2016 21:45  Mis à jour: 5/12/2016 21:45
    #62
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 5860
    Karma: 1418
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @aztazt Tu soulèves un point crucial, sans doute déterminant, mais effectivement qui attire systématiquement les foudres...

    https://en.wikipedia.org/wiki/File:National_IQ_Lynn_Vanhanen_2006_IQ_and_Global_Inequality.png
    user134754
    Posté le: 5/12/2016 21:52  Mis à jour: 5/12/2016 21:56
    #63
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau



    Citation :

    Que la France ne puisse utiliser la BCE pour faire fonctionner la planche à billet est une excellente chose.
    La souveraineté monétaire est un argument globalement bidon


    C'est un des principal levier d'indépendance économiques, le fait de ne plus en avoir le controle est un drame, car faut de pouvoir imprimer des billets on doit emprunter.

    Et rembourser de l'argent qu'on a pas.
    (et qui techniquement n'existe pas)

    Citation :

    l'objectif étant de faire fonctionner cette planche à billets, outil extra pour les États, mais terrible pour les épargnants.


    Les etats et les épargnant cest kifkif.
    Si l'etat vas mal, cest ton porte monnaie qui va mal derriere.

    Ensuite tout dépend de l'épargne, tu peux très bien dépenser ton argent dans des choses qui prennent de la valeur ou décorréllé de la monnaie.

    Ton discour est idéologique, très liberal, mais
    pas fondé.

    De toute façon de la création de monnaie on en a, on a juste délégué ça aux banques via l'argent dette.

    et la planche a billet cré une dévaluation qui booste les exportation (demande aux chinois), tout en stimulant l'inflation.


    Citation :

    Bref. L'Afrique en a bavé avec le colonialisme, puis le néo-colonialisme, mais aujourd'hui qu'est-ce qui les empêche d'avoir ces fameuses institutions inclusives ? Areva ? L'Élysée ? "Les autres" ?


    D'accord. ils critiquent les banques francaise qui ne pretent pas, (pas meme aux francais en faite)
    rien ne les empeche de creer des banques africaines.

    Citation :

    J'ai tendance à penser qu'aujourd'hui les principaux responsables ce sont les Africains, les responsables pourris jusqu'à la moelle, qui certes sont trop souvent soutenu par les pays étrangers (dont la Chine), mais aussi la population dans sa globalité.


    C'est clair que rejeter la faute sur les autres, n'est pas une solution, même si une part de responsabilité de notre part n'est pas à exclure.



    Citation :

    Le discours visant à faire des étrangers les responsables n'aide pas. Il faudrait d'abord une prise de conscience sur leur propre responsabilité et les véritables solutions.


    globalement d'accord dans la mesure ou sans la modernité des méchant colonisateurs, ils auraient un niveau de vie équivalent, voir pire.
    Schau
    Posté le: 5/12/2016 23:17  Mis à jour: 5/12/2016 23:21
    #64
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Guibzh
    Je ne vois pas où j'ai dit qu'il était étonnant que les pays Africains n'aient pas d'institution inclusives. Je me suis borné à faire le constat qu'elles n'en avaient pas et qu'il était contreproductif et faux de tout mettre sur le dos des étrangers sans mentionner également la responsabilité les Africains eux-même.

    Quand j'ai montré que certains pays s'en sortaient mieux que d'autres, c'était par rapport au Franc CFA pour montrer que, bien que ce soit critiquable, ce n'est pas le principal problème de l'Afrique. Que sa suppression était motivée par la souveraineté monétaire qui induit de fait de mauvaises politiques.

    Enfin je ne vois pas où j'ai dit que les Africains pensaient ceci ou cela, analysaient ceci ou cela. J'ai donné mon avis basé sur la vidéo. Je critique la position de l'auteur de la vidéo qui ne parle pas de la responsabilité des Africains. L'auteur de la vidéo n'est pas Africain et ne représente pas les Africains.

    Je n'ai pas non plus dit que l'impact de la colonisation était nul. Au contraire, je l'ai souligné à plusieurs reprises, ainsi que l'impact du néocolonialisme et l'influence étrangère actuelle.

    Ton commentaire est, du début à la fin, de mauvaise foi.

    @thechopeur
    Citation :
    Par contre je vois pas le rapport entre la mésopotamie et l'Afrique

    EDIT

    En fait, je pense que tu n'as pas compris mon propos.

    Je mentionne juste propriété privée et toi tu me balances que ma conception est européenne héritée du Moyen-Âge. Alors excuse-moi de mal interpréter tes propos quand toi tu traces un trait direct entre 2 mots et un concept précis présent dans ton esprit uniquement.

    Bref. :roll:

    Citation :
    elle n'est pas forcement uniforme, surtout dans des pays encore dominés pas des tributs ou clans.

    Cela ne change rien au fonds du problème : l'absence de propriété privée en Afrique est un problème majeur pour un développement qui profite notamment aux plus pauvres. Tu peux y mettre les nuances culturelles que tu veux, ça ne changera rien.

    Citation :
    Cela passe par la domination complète du pouvoir par ses dirigeants, notamment sur ses leviers clés comme l'économie, la justice, etc.

    Les leviers clés de l'économie ? Non, absolument pas. Ca prend un texte de loi, des bonhommes pour juger et des bonhommes pour taper sur les doigts. Pas besoin d'avoir un quelconque levier sur l'économie pour que les droits de propriété soient reconnus et respectés.

    Citation :
    Comment reprocher à un pays l'expropriation des terres ou la spoliation des ressources quand c'est pour les données à ceux qui détiennent le pouvoir via leur main mise sur l'économie ?

    Reproche n'est pas le bon terme. C'est leur pays, leur responsabilité. Point. Ca veut pas dire que c'est facile à changer, loin de là.

    Des entreprises étrangères bénéficient de cela, contribuent à entretenir ce système et même feront leur possible pour que ça demeure ainsi. Mais elles ne sont pas les seules responsable, c'est tout ce que je dis.

    Pour résumé, c'est simple, si on veut régler bien des problèmes en Afrique, ça passe par la reconnaissance et la défense de la propriété privée. Si nous sur Koreus on veut modestement aider, ben ça commence par expliquer cela. Et à rappeler que ce qui est dénoncé (à raison) par l'auteur de la vidéo, n'est qu'une petite partie d'un problème global très simple à formuler, mais très complexe à résoudre.

    Edit : pour revenir à la base de mon point, c'était pour souligner que cette question de ressources est importante, mais totalement secondaire. Les Africains pourraient se faire piller leurs ressources que, fondamentalement, ça ne leur empêcherait pas de s'enrichir. Ce qui aujourd'hui réduit leur développement n'est pas le pillage de ressources, mais l'absence d'institutions inclusives. Le pillage de ressources n'est jamais qu'une tragique conséquence de cette même absence d'institutions inclusives. Et oui, naturellement, ceux qui pillent n'ont pas intérêt à voir ces institutions inclusives apparaître, mais il faut faux de croire que les Africains seraient incapables de les bâtir parce que des compagnies étrangères exploitent les ressources locales.
    Vigyland
    Posté le: 6/12/2016 1:55  Mis à jour: 6/12/2016 1:55
    #65
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Apowers : Ne parlez pas d'angélisme si vous faites la même erreur (la ''révolution-lol''). Je vous livre deux citations de Georges Orwell ;réfléchissez-y :
    - ''Les masses ne se révoltent jamais de leur propre mouvement, et elles ne se révoltent jamais par le seul fait qu'elles sont opprimées. Aussi longtemps qu'elles n'ont pas d'élément de comparaison, elles ne se rendent jamais compte qu'elles sont opprimées.''
    Celle-ci est plus limpide encore :
    - ''Ils ne se révolteront que lorsqu'ils seront devenus conscients et ils ne pourront devenir conscients qu’après s'être révoltés '' 😃
    Vigyland
    Posté le: 6/12/2016 2:03  Mis à jour: 6/12/2016 2:03
    #66
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Tgaud ''D'accord. ils critiquent les banques francaise qui ne pretent pas, (pas meme aux francais en faite)
    rien ne les empeche de creer des banques africaines.''
    Qu'est-ce qui est arrivé à Kadhafi qui a voulu créer une monnaie commune africaine basée sur le dinar-or ? :gratte:
    Vigyland
    Posté le: 6/12/2016 2:08  Mis à jour: 6/12/2016 2:08
    #67
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Cornflake : Vous vous référez à Amnesty. Vous n'avez vraiment pas fait le bon choix : faire larmoyer les gens pour en tirer des avantages politiques, c'est du même ordre que la vidéo. :lol: Référez-vous plutôt aux développements présentés par @Schau, autrement vous n'y comprendrez jamais rien. 🙂
    Schau
    Posté le: 6/12/2016 2:26  Mis à jour: 6/12/2016 2:26
    #68
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Citation :
    C'est un des principal levier d'indépendance économiques, le fait de ne plus en avoir le controle est un drame, car faut de pouvoir imprimer des billets on doit emprunter.

    Un drame ? Un drame, l'absence de planche à billet ? Un drame l'absence d'hyper inflation ? Un drame l'État qui rembourse en monnaie de singe, appauvrissant les épargnants ? Non, désolé, je ne vois pas là de drame.

    Si on n'a pas de planche à billet on doit emprunter ? On DOIT emprunter ? Non. On peut aussi avoir un budget équilibré.

    Pour un individu, une entreprise ou un État, emprunter n'a de sens que dans le cas d'un investissement à amortir. Autrement, si vous avez besoin d'emprunter, c'est qu'il y a un problème, par exemple que vous vivez au-dessus de vos moyens.

    Il faut voir l'histoire de la monnaie : avant c'était l'or et c'est lorsqu'on a abandonné cet étalon (officieusement puis officiellement) que l'inflation est devenu un problème majeur.

    Qu'est-ce donc que l'indépendance économique ? Nous sommes tous dépendants économiquement les uns des autres, à tous les niveaux. Ou bien l'indépendance c'est l'autarcie, auquel cas la monnaie n'a pas bien d'importance.

    Citation :
    Les etats et les épargnant cest kifkif.

    :-o Non. 😃 Absolument pas. Je travaille, je gagne 100€, je place ces 100€ (j'épargne), ces 100€ seront prêtés, généreront un intérêt. S'il y a inflation, disons 5% et que mes intérêts sont de 2% : je m'appauvris. Si l'État a la planche à billet pour financer ses politiques ruineuses, il génère de l'inflation, ce qui ne fait pas l'affaire des épargnants.

    Citation :
    Si l'etat vas mal, cest ton porte monnaie qui va mal derriere.

    Ah bon, et en quoi ? Ah quand l'État pèse 57% du PIB, oui, je l'admet, ça peut faire mal. Mais s'il pèse beaucoup moins...

    Citation :
    Ton discour est idéologique, très liberal, mais
    pas fondé.

    Pas fondé ? Ah. L'Histoire ça te dit quelque chose ? :roll: Oh pas besoin de remonter à l'hyper inflation allemande, suffit de regarder le Zimbabwe.

    La monnaie n'est pas un outil magique. Suffit de voir la politique récente de la FED, de la BCE... ça a réglé quoi ? Rien.

    Citation :
    globalement d'accord dans la mesure ou sans la modernité des méchant colonisateurs

    Peut-on envisager que ces pays se soient modernisés sans être colonisés ? :roll: Après tout, l'Afrique n'est plus colonisée et pourtant il y a le téléphone sans fil. :bizarre:
    emeraldfusion
    Posté le: 6/12/2016 3:54  Mis à jour: 6/12/2016 3:54
    #69
    Je m'installe
    Inscrit le: 12/9/2008
    Envois: 322
    Karma: 87
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    A l'ouest rien de neuf.

    On critique toujours la France ou l'Europe.

    Mais si on parlais vraiment de l'Afrique par exemple

    Soudan:
    Ancienne colonie Egyptienne
    1956 indépendance du Soudan
    1983 instauration de la Charia et début de la guerre civile.
    La guerre civile a déplacé plus de quatre millions d'habitants du Sud et fait deux millions de morts.


    On peut aussi parler de l'esclavage qui a durer moins de 4 siècle en occident ( le dernier pays a l'avoir abboli est l'Espagne en 1812) mais 14 siècle dans le monde arabe : le dernier marché aux esclaves est fermé au Maroc en 1920 ; l'abolition officielle de l'esclavage en Arabie Saoudite date de 1962 ; la fin de la traite des esclaves à Zanzibar de 1964. Par ailleurs, selon la Commission des Nations Unies sur les Droits de l'Homme, en 2000, entre 5 et 14 000 personnes sont esclaves au Soudan.

    Tidiane N'Diaye déclare que la traite arabo-musulmane fut plus dévastatrice que la traite transatlantique, car elle était motivée par un réel but génocidaire, visant à l'extinction ethnique par castration massive et fabrication d'eunuques, les Africains étant considérés comme des sous-hommes par leurs oppresseurs.
    LeMat
    Posté le: 6/12/2016 7:25  Mis à jour: 6/12/2016 7:25
    #70
    Je suis accro
    Inscrit le: 8/11/2012
    Envois: 852
    Karma: 270
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     2 
    Vous reprendrez bien un peu d'anti France au dessert?

    Un gabonais m'a dit récemment : c'est aux africains de reprendre le destin en mains. S'ils ne le font pas, il n'y aura jamais d'amélioration. J'ai trouvé ca assez étonnant venant de quelqu'un qui a émigré en France.

    Moi ce que je crois, c'est que les africains sont malheureusement les peuples qui ont le moins évolué en raison de leur soumission systématique aux puissants. 14 siècles d'eclavage n'arrangent pas les choses. Le premier travail est philosophique.
    Zwitterion
    Posté le: 6/12/2016 8:00  Mis à jour: 6/12/2016 8:01
    #71
    Je masterise !
    Inscrit le: 10/8/2005
    Envois: 2191
    Karma: 563
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    Comme l'a si bien dit @Schau, beaucoup de racourcis rapide dans cette vidéo, et ça tend à faire croire à un complot mondial.

    Le problème du Franc CFA (bien qu'un problème indeniable pour les pays africains) est bien plus compliqué que montré dans ce sketch. Regardez plutot:

    Franc CFA : une monnaie de plomb #DATAGUEULE 64

    Et pour ceux qui parlent anglais :

    Why Some Countries Are Poor and Others Rich
    user134754
    Posté le: 6/12/2016 8:33  Mis à jour: 6/12/2016 8:51
    #72
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     1 
    @Schau


    Le capitaliste partial..

    En deux mots car je vais au boulot je developpe ce soir :
    La planche a billet est un outil. Lavoir a disposition cest du pouvoor en plus.

    Lepargne dont tu parle cest juste de la daube. Si tu as de largent, investit le dans du concret au moins ca fera tourner leconomie.
    Au lieu de ca tu prete a des etats qui devront te rembourser avec interet sur du vent et tu file ton argent aux banques pour speculer sans financer leconomie reelle.

    Rien de pire que largent qui stagne.
    Au final avec la planche a billet tu force ceux qui veulent un rendement a investir dans leconomie reelle ou dans limmobillier etc, du concret.

    Et lautre avantage cest que cest une partie des epargnant etrangers qui paye le prix de la devaluation.
    Cest une des forces des USA sur la chine quand bien meme la chine a acheté bcp de dollars. Si les usa le veulent demain tout ca sera reduit a neant. Cest une arme de negociation

    Pour le reste avoir un outil monetaire ne veut pas dire en abuser. Cest juste une liberté.

    Depuis quon est passé a largent dette regarde ou ca nous a mené, des dizaine et des dizaine de milliard gaspille pr rembourser des interets.. et un endettemznt equivalent au PIB..

    Ya rien de pire.

    Toi qui parle depargne investir dansune scpi cest du 6% quasi sans risque.
    Comparé au livret A..



    Money as debt 1/3
    Vigyland
    Posté le: 6/12/2016 9:08  Mis à jour: 6/12/2016 9:08
    #73
    Je masterise !
    Inscrit le: 19/12/2013
    Envois: 2235
    Karma: 907
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud Avant de réduire les propos de @Schau à ''capitaliste partial'', réfléchissez encore :
    - S'il y a inflation (Schau voit ses économies érodées : c'est un VOL ''légal'' ! ) Dans ce cas, c'est VOUS la victime.
    - S'il y a emprunt d'État, les intérêts en sont remboursés par l'impôt : c'est VOUS la victime.
    - On de peut entrer sur le marché de l'immobilier sans avoir économisé au préalable et satisfait ses besoins fondamentaux (sinon c'est insensé). Si vous croyez que c'est préférable à une petite épargne, c'est VOUS la victime.
    - Si vous souscrivez à ce fonctionnement étatique qui nous a conduit à cet endettement et 57 % de prélèvements fiscaux, c'est VOUS la victime.
    Et je pourrais continuer ainsi. Et ce que je décris est établi, ce ne sont pas des ''si'' ou de la théorie : réfléchissez encore ...
    Apowers
    Posté le: 6/12/2016 9:59  Mis à jour: 6/12/2016 9:59
    #74
    Je masterise !
    Inscrit le: 26/7/2013
    Envois: 2094
    Karma: 2204
    En ligne !
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Vigyland

    Citation :
    - ''Les masses ne se révoltent jamais de leur propre mouvement, et elles ne se révoltent jamais par le seul fait qu'elles sont opprimées. Aussi longtemps qu'elles n'ont pas d'élément de comparaison, elles ne se rendent jamais compte qu'elles sont opprimées.''


    C'est un jugement non seulement très péremptoire, mais surtout très très marqué.
    Tant d'un point de vue temporelle (1930 / 2016, petit décalage sur l'information que peuvent avoir les gens)
    Que d'un point de vu géographique : ce type est anglais. :roll:
    Comment explique-t-il, avec ses principes, la Révolution Française, par exemple ?

    Et je rajoute que l'angélisme, c'est précisément de croire que les africains ne s'en sortiront qu'avec l'aide des occidentaux.
    Ce que je pense est peut-être utopique, mais pas de l'angélisme.
    Cornflake
    Posté le: 6/12/2016 10:01  Mis à jour: 6/12/2016 10:03
    #75
    Je masterise !
    Inscrit le: 29/4/2008
    Envois: 2544
    Karma: 927
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Vigyland Si tout ce qui te faut se sont des autres sources...
    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/787554-guerre-civile-en-rdc-malgre-les-efforts-de-l-etat-le-trafic-de-minerais-continue.html

    Bref, si tu veux continuer à discuter à propos de ça, pas de soucis, mais je te conseil d'avancer des arguments, ( car pour le moment, tu n'en as avancé aucun, que des semblants d'argument, appuyer sans source et d'une paresse intellectuel sans faille), ainsi que te documenter ( et ne pas prendre pour argent comptant les arguments simpliste de Schau ( les premiers, je n'ai pas lu les 70 commentaires 🙂 ).
    user134754
    Posté le: 6/12/2016 11:04  Mis à jour: 6/12/2016 11:04
    #76
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Vigyland

    Des lors que tu epargne cest que tu as de largent de dispo.
    Peu importe cette somme tu peux la placer dans une scpi au lieu de la placer dans la dette.

    Pour le reste ce que je dis cest que largent quon utilise pas doit financer leconomie par linvestissement

    Deplus un etat qui imprime des billet a pas besoin demprunter.
    Il imprime ce dont il a besoin.
    Ca cré de linflation certe mais tu balaye pas sous le tapis.

    Quand tu depense 100euro de trop letat imprimera 100euros.

    Avec largent dette, lorsque letat depense 100euro de trop il doit depenser 101 ou 102euro a cause des interets.

    Lorsque letat emprunte pour rembourser ces interet tu repart pour un cycle.

    Quoiquil arrive notre economie sera impactée par les depense detat excessive
    Mais au moins grace a la planche a billet, la monnaie baisse et ca booste les exportations.. et le tourisme.
    Et dun autre coté on paye pas dinterets.

    Les interets ont eté fait pour servir des interets privés
    Schau
    Posté le: 6/12/2016 15:49  Mis à jour: 6/12/2016 15:54
    #77
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Citation :
    Pour le reste ce que je dis cest que largent quon utilise pas doit financer leconomie par linvestissement

    C'est précisément ce que fait ton épargne....

    Je pense que tu confonds épargne (placer son argent en banque, celui-ci étant prêté contre intérêt, dont tu perçois une partie comme épargnant) et thésaurisation (mettre son argent sous le matelas).

    Aujourd'hui les banques ont certaines obligations légales et doivent malheureusement acheter des obligations d'État. Mais quand ton boulanger va emprunter à la banque pour investir dans un nouveau four, d'où crois-tu que l'argent vient ? De nos comptes d'épargne. Et quand le boulanger rembourse son prêt avec intérêt, où vont ces intérêts ? Dans la rémunération de ton épargne notamment.

    T'es bien gentil avec ta SCPI, mais ce n'est pas un placement liquide. Si tu veux économiser pour t'acheter un nouvel ordi, tu ne places pas 100€ par ci 100€ par là dans une SCPI pour, après 14 mois, sortir tes billes pour t'acheter ton PC.

    Ensuite la SCPI c'est juste de l'immobilier. Ton boulanger qui veut s'acheter un nouveau four, comment il se finance si personne n'épargne ? Auprès d'usuriers ?

    Citation :
    Deplus un etat qui imprime des billet a pas besoin demprunter.
    Il imprime ce dont il a besoin.

    C'est triste, mais je vais devoir publier ceci :

    La Famille Pirate Episode 40 L'Alchimiste

    Que l'État ne voit aucune limite à ses dépenses est une très mauvaise chose. La manipulation des taux ou l'impression de billet constitue un impôt déguisé, un vol des épargnants et est de fait très mauvais pour la résilience du secteur privé.

    Citation :
    Mais au moins grace a la planche a billet, la monnaie baisse et ca booste les exportations.. et le tourisme.

    Mais on doit être vraiment des idiots pour ne pas avoir fait ça ! Imprimons, imprimons, on va exporter à fond la caisse et les touristes vont se ruer chez nous... :roll:

    Jouer sur la valeur de la monnaie notamment en imprimant du papier ne constitue pas une création de richesse. Ce faisant, l'impact sur l'économie sur le long terme ne peut pas être positif :
    - signaux du marché brouillés,
    - mauvais investissements encouragés (quand ça coûte plus rien),
    - si l'État est derrière pour financer ces dépenses, il capte une partie des ressources à son profit et au détriment d'activités productives (d'ailleurs c'est le même problème lorsqu'il emprunte, raison pour laquelle l'État doit impérativement avoir un budget équilibré, sauf dans le cas d'investissements).

    Il est sidérant qu'en 2016 on puisse lire des propos comme les tiens.

    Pour contourner la planche à billet, aujourd'hui il y a un système complexe où les banques centrales manipulent le taux directeur et où les banques privées font simplement des écritures. On s'étonne ensuite d'avoir des bulles.

    Je te suggère de te renseigner sur la Théorie Autrichienne des Cycles Économiques qui, d'un point de vue théorique comme empirique est de loin la plus solide. Excellent article sur le sujet : https://minarchiste.wordpress.com/2010/03/19/les-critiques-de-la-theorie-autrichienne-des-cycles-economiques/

    EDIT : sur la politique monétaire que tu prônes, tu considères qu'une monnaie faible est bonne pour l'exportation. L'Allemagne et la Suisse ont historiquement des monnaies fortes et ce sont de gros exportateurs. Le secteur industriel Suisse est peu connu (tout le monde préfère parler du secteur financier...), il est pourtant l'un des plus performants du monde... malgré une monnaie forte, stable et d'ailleurs considérée comme un valeur refuge.
    jeanjean
    Posté le: 6/12/2016 19:24  Mis à jour: 6/12/2016 19:56
    #78
    Je m'installe
    Inscrit le: 3/4/2012
    Envois: 218
    Karma: 127
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau
    Citation :
    sur la politique monétaire que tu prônes, tu considères qu'une monnaie faible est bonne pour l'exportation. L'Allemagne et la Suisse ont historiquement des monnaies fortes et ce sont de gros exportateurs. Le secteur industriel Suisse est peu connu (tout le monde préfère parler du secteur financier...), il est pourtant l'un des plus performants du monde... malgré une monnaie forte, stable et d'ailleurs considérée comme un valeur refuge.

    L'allemagne est en situation de quasi-monopole sur tout un tas de secteurs industriels, notamment la fabrication et la maintenance de machines-outil spécialisées. ( https://en.wikipedia.org/wiki/Hidden_champions )

    Donc peu importe la valeur de leur monnaie, et peu importe le prix des produits, ils en vendront toujours car ils n'ont pas de concurrents. Et pour ce qui est de l'automobile de luxe genre audi/mercedes : en général quand on achète des produits luxueux on ne regarde pas trop le prix, donc ce n'est pas trop impacté par la valeur élevée de la monnaie.



    Donc tout ça pour dire que l'allemagne s’accommode(rait) très bien d'une monnaie forte, mais que le tissu industriel français est différent (tout le monde n'est pas l'allemagne). Même si il faut relativiser ces histoires de taux de change : la france échange à 60-70% (je sais plus le chiffre exact) en zone euro, donc ce ne serait pas impacté par la valeur de la monnaie.

    Citation :
    Qu'est-ce qui différencie ces pays dépourvues de ressources, mais riches, des pays riches en ressource, mais pauvres ? Des institution stables et inclusives. https://minarchiste.wordpress.com/2015/06/04/limportance-des-institutions-pour-le-developpement-economique/


    Lecture intéressante, mais malheureusement l'aspect culturel et "ethnique" est totalement ignoré dans l'article. C'est pourtant un point fondamental. Si l'économie peine à décoller en afrique c'est probablement parce que la question de la distribution du pouvoir entre différents groupes ethnique n'est pas réglée, encourageant la capture des rentes par les groupes les plus forts au détriment des ethnies minoritaires. Dans des pays individualistes le problème ne se poserait pas, mais l'afrique est restée très communautaire, ce qu'on feint d'ignorer en occident...

    Or un pays ne peut pas fonctionner et être prospère sans volonté des habitants de vivre ensemble, c'est à mon avis une question préalable à la question purement économique du développement. L'exemple éthiopien est intéressant, mais qu'en sera-t-il des autres pays, arriveront-ils à se débarrasser des dictateurs au profit de gouvernements fédéraux accordant du pouvoir à toutes les communautés? Affaire à suivre, mais on n'y arrivera pas si on continue à entretenir le mythe "démocratique" qui conduit mécaniquement les groupes faibles à la marginalisation politique pour l'éternité.
    http://www.forumfed.org/libdocs/Federations/V7N1fr-et-Maru.pdf
    user134754
    Posté le: 6/12/2016 20:02  Mis à jour: 6/12/2016 20:03
    #79
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :

    C'est précisément ce que fait ton épargne....

    Je pense que tu confonds épargne (placer son argent en banque, celui-ci étant prêté contre intérêt, dont tu perçois une partie comme épargnant) et thésaurisation (mettre son argent sous le matelas).

    Aujourd'hui les banques ont certaines obligations légales et doivent malheureusement acheter des obligations d'État. Mais quand ton boulanger va emprunter à la banque pour investir dans un nouveau four, d'où crois-tu que l'argent vient ? De nos comptes d'épargne. Et quand le boulanger rembourse son prêt avec intérêt, où vont ces intérêts ? Dans la rémunération de ton épargne notamment.


    Non, les banques (je travaille en finance de marché), ne financent plus l'économie reelle.
    Elles speculent, voir vendent des produits financier, c'est tout.

    En tout cas en france.
    Essaie d'obtenir un pret pour monter une boite, tu va comprendre ta douleur.

    Par exemple, savait tu que le pétrole livreé sur les marché financiers represente que 4% des transaction reelle sur le pétrole ?
    96% d'achat de pétrole n'a jamais pour but de se le faire livrer, cest de la pure speculation.
    Et sur ces 4%, 3% represente l'opep.
    Donc l'opep , producteur, n'influence qu'a 3% le prix final du baril.


    Citation :

    T'es bien gentil avec ta SCPI, mais ce n'est pas un placement liquide. Si tu veux économiser pour t'acheter un nouvel ordi, tu ne places pas 100€ par ci 100€ par là dans une SCPI pour, après 14 mois, sortir tes billes pour t'acheter ton PC.


    c'est pareil avec bcp de placement..
    Mais prendre une OCPI si tu prefere, moitié immobilier, moitié action, cest liquide et ça reste pas moin du financement deconomie réél.


    Citation :

    Ensuite la SCPI c'est juste de l'immobilier. Ton boulanger qui veut s'acheter un nouveau four, comment il se finance si personne n'épargne ? Auprès d'usuriers ?


    pour ces petits credits effectivement, les banques peuvent intervenir, si tu prouve par a+b que ton entreprise marche bien et que tu pourra rembourser.
    Mais ça represente un cas marginal.

    Citation :

    Que l'État ne voit aucune limite à ses dépenses est une très mauvaise chose.


    Mais ça on est entirement d'accord.
    Ce que je dis, cest que lorsque cest le cas, mieux vaut imprimer des billet plutot que d'emprunter, souvent à létranger, avec interet, ce qui represente une fuite de capitaux.

    Au moins avec une dévaluation monetaire, le pire qu''il puisse se passer cest que les étrangers importent plus. ce qui est plutot positif.


    Citation :

    La manipulation des taux ou l'impression de billet constitue un impôt déguisé, un vol des épargnants et est de fait très mauvais pour la résilience du secteur privé.


    Emprunter reviens à imposer le futur.. d'une manière bcp plus importante.
    Et encore une fois si les épargnant achetaient en action, ou choses concrete, et ne déposaient pas leur argent à dormir virtuellement, ils auraient aucun probleme.

    Je donne un exemple:
    Tu laisse tes 100 euros sur un compte.
    avec 100euro tu peux acheter une action/un bien materiel.

    Demain ya la planche à billet qui tourne, on double l'argent disponible.

    Resultat, inflation de 100%, avec tes 100euros tu peux acheter qu'une demi action, un demi bien materiel.

    Par contre ceux qui ont déjà éparné en action/bien materiel, ils auront rien perdu.
    car leur action/bien/baguette de pain vaudra 200e.

    Comme tu vois les épargnants ont une solution, investir. aider le pays.


    Citation :


    Mais on doit être vraiment des idiots pour ne pas avoir fait ça ! Imprimons, imprimons, on va exporter à fond la caisse et les touristes vont se ruer chez nous...

    Bah que fait la chine ?
    Deplus cest pas pour rien que quand l'euro baisse tout le monde exulte de joie...
    pourtant une devaluation monetaire est une devaluation monetaire..


    Citation :

    Jouer sur la valeur de la monnaie notamment en imprimant du papier ne constitue pas une création de richesse.


    Emprunter non plus.
    De toute façon quand tu emprunte, tu cré de la monnaie.
    car les banques, en pretant, créent de la monnaie.
    vu qu'elles peuvent preter 30fois le montant rééllement possédé.

    Hors, tu me diras, cet argent à terme est censé disparaitre au remboursement..
    Sauf que cet argent est en faite repreté entre temps par l'emprunter (une autre banque) et ainsi de suite.

    Resultat l'argent réél ne represente que 5% du volume d'argent mondial.

    Comment, ce faisant tu veux que tout le monde fasse pour rembourser ses dettes?

    Citation :

    Ce faisant, l'impact sur l'économie sur le long terme ne peut pas être positif :
    - signaux du marché brouillés,
    - mauvais investissements encouragés (quand ça coûte plus rien),

    l'investissement est un facteur de Valeur x Volume

    Tu investit pas plus dans les société qui ont une action basse... par exemple.
    si une action est a 1euro, et que tu dois investir 100euro, tu va acheter 100actions.
    Ca change rien par rapport à un mec qui investira son argent dans une action a 100euros.

    Citation :

    - si l'État est derrière pour financer ces dépenses, il capte une partie des ressources à son profit et au détriment d'activités productives (d'ailleurs c'est le même problème lorsqu'il emprunte, raison pour laquelle l'État doit impérativement avoir un budget équilibré, sauf dans le cas d'investissements).


    Oui l'etat doit avoir un budget equilibré mais ça a rien a voir avec la possibilité d'imprimer des billets !

    Tu parle de causes d'un problemes alors que moi je compare deux réponses-conséquences possible à ce probleme.

    Citation :

    Il est sidérant qu'en 2016 on puisse lire des propos comme les tiens.


    Non, cest toi qui mélange tout.

    Citation :

    Pour contourner la planche à billet, aujourd'hui il y a un système complexe où les banques centrales manipulent le taux directeur et où les banques privées font simplement des écritures. On s'étonne ensuite d'avoir des bulles.


    Justement je te le fais pas dire.
    La création monetaire a lieu, grace au systeme de pret/dette. C'est pire que tout.



    Citation :

    EDIT : sur la politique monétaire que tu prônes, tu considères qu'une monnaie faible est bonne pour l'exportation. L'Allemagne et la Suisse ont historiquement des monnaies fortes et ce sont de gros exportateurs.


    La chine a une monnaie faible, et niveau exportation et balance commerciale, on fait difficilement mieux....

    Citation :

    Le secteur industriel Suisse est peu connu (tout le monde préfère parler du secteur financier...), il est pourtant l'un des plus performants du monde...


    Non loin de la.
    La suisse est bonne dans l'industrie du luxe exclusivement, tout le reste c'est des PME.

    Et tu prend l'exemple de la suisse mais eux, ont la planche à billet 😉

    Citation :

    malgré une monnaie forte, stable et d'ailleurs considérée comme un valeur refuge.


    La suisse avait une valeur fixé, un prix plancher.
    qui etait 20% plus bas que l'euro..
    Donc monnaie forte ? pas trop.

    Deplus lorsqu'ils ont abandonné ce taux planché, voici un extrait des consequences economiques:

    Citation :
    Cette décision soulève d'ores et déjà de vastes interrogations quant à son impact sur l'économie suisse. "Une période de forte déflation est un risque sérieux", a estimé Christian Schulz, économiste chez Berenberg, pointant que les secteurs d'exportations, le commerce de détail mais aussi le tourisme risquaient d'en souffrir.

    La banque suisse UBS prévoit ainsi d'importants impacts négatifs pour l'économie helvétique après l'abandon du taux plancher.Dans une note, les experts d'UBS estiment que cette mesure va réduire de 5 milliards de francs suisses (5 mlds euros) les exportations suisses. Pour 2015, les experts économiques de la 1ère banque suisse tablent désormais sur une croissance de 0,5% (au lieu de 1,8%) et pour 2016 de 1,1% (au lieu de 1,7%).


    Et bim. Merci la monnaie forte
    Schau
    Posté le: 6/12/2016 20:06  Mis à jour: 6/12/2016 20:06
    #80
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @jeanjean
    Du même auteur, plus poussé que mes minces explications :
    https://minarchiste.wordpress.com/2013/07/26/le-culte-des-exportations-2/
    L'article ne porte pas seulement sur la valeur de la monnaie, mais également sur la balance commerciale et le culte des exportations.

    Citation :
    C'est pourtant un point fondamental. Si l'économie peine à décoller en afrique c'est probablement parce que la question de la distribution du pouvoir entre différents groupes ethnique n'est pas réglée, encourageant la capture des rentes par les groupes les plus forts au détriment des ethnies minoritaires.

    C'est au contraire abordé dans l'article qui porte sur des institutions inclusives : donc ouvertes et transparentes. Lorsqu'on parle de telles institutions, cela implique l'application de certains concepts dont ceux de propriété privée et d'égalité devant la loi.

    Autrement dit, avoir des communautés, des minorités, n'empêche aucunement d'avoir des institutions inclusives.

    Il n'est même pas nécessaire de s'aimer ou de vivre ensemble pour accepter certaines règles communes et des institutions communes... frugales et non-interventionnistes.

    Le problème est bien différent lorsqu'on veut des institutions gourmandes et interventionnistes, on cherche naturellement à les orienter en faveur de sa communauté.

    Donc plus qu'un pays "individualiste", une entité composée de communauté a davantage besoin d'institutions inclusives.

    Mais il est vrai que le morcellement ethnique des pays africains a un impact sur la stabilité de ces pays ainsi que sur leur capacité à créer de telles institutions.

    On en revient au découpage absurde de la décolonisation.
    Schau
    Posté le: 6/12/2016 21:34  Mis à jour: 6/12/2016 21:34
    #81
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Sur l'épargne : ça devient hors sujet. J'ai emprunté il y a quelques années pour ma boîte... 😎

    Pour ma part j'ai aucun problème avec la spéculation : c'est un message envoyé aux acteurs du marché. Que cette spéculation soit parfois (souvent) déconnectée de la réalité : et bien voilà un pur résultat d'un accès trop facile au crédit et du système monétaire à division fractionnaire. Donc cela ne fait que donner de l'eau à mon "moulin autrichien".

    Citation :
    Ce que je dis, cest que lorsque cest le cas, mieux vaut imprimer des billet plutot que d'emprunter, souvent à létranger, avec interet, ce qui represente une fuite de capitaux.

    Au moins avec une dévaluation monetaire, le pire qu''il puisse se passer cest que les étrangers importent plus. ce qui est plutot positif.

    Que les étrangers importent plus parce que la monnaie est dévaluer n'est en rien une bonne chose sur le long terme, tu es manifestement victime du mythe de l'exportation.

    Imprimer des billets c'est aller vers l'inflation et l'hyper-inflation : ruine de l'épargnant, ruine de l'économie.
    Dévaluer la monnaie revient au même.
    Plutôt que d'imprimer ou dévaluer, aujourd'hui les États empruntent massivement :
    - le crédit est détourné de l'économie productive au profit des dépenses publiques,
    - ce sont des impôts ou emprunts futurs.

    Quand tu parles de fuite des capitaux, dans le cas de la France tu as essentiellement tort puisque la dette publique française est essentiellement détenue par les épargnants français !

    Citation :
    Je donne un exemple:
    Tu laisse tes 100 euros sur un compte.
    avec 100euro tu peux acheter une action/un bien materiel.

    Demain ya la planche à billet qui tourne, on double l'argent disponible.

    Resultat, inflation de 100%, avec tes 100euros tu peux acheter qu'une demi action, un demi bien materiel.

    Par contre ceux qui ont déjà éparné en action/bien materiel, ils auront rien perdu.
    car leur action/bien/baguette de pain vaudra 200e.

    Comme tu vois les épargnants ont une solution, investir. aider le pays.

    Nan mais t'es sûr que tu bosses dans la finance ? :roll: Si tu places ton argent en banque, sur un compte, avec un taux d'intérêt qui rémunère ton épargne, l'inflation a évidemment un impact sur celui-ci ! Parce que l'inflation a un impact sur le taux d'intérêt de ceux qui empruntent. Faut-il rappeler que lorsque tu empruntes tu peux par exemple signer pour un taux variable qui s'ajuste... selon l'inflation. :roll:

    Citation :
    Bah que fait la chine ?

    https://minarchiste.wordpress.com/2010/03/31/la-devise-chinoise/
    https://minarchiste.wordpress.com/2013/07/26/le-culte-des-exportations-2/

    Citation :
    Deplus cest pas pour rien que quand l'euro baisse tout le monde exulte de joie...

    Ah ouai ? 😃 Quand l'euro est trop fort tout le monde gueule ("ah putain ça nuit aux exportations et donc aux emplois"), quand l'euro est trop faible tout le monde gueule ("ah putain l'essence et d'autres matières premières nous coûtent une blinde, ça devient cher de produire, d'investir à l'étranger, de voyager, d'importer").

    J'pense que les gens d'une part sont globalement des billes en économie et d'autre part n'ont aucune mémoire. 😉

    Citation :
    Emprunter non plus.
    De toute façon quand tu emprunte, tu cré de la monnaie.
    car les banques, en pretant, créent de la monnaie.
    vu qu'elles peuvent preter 30fois le montant rééllement possédé.

    Je n'ai jamais dit qu'emprunter créait de la richesse, ni que cela constituait une solution. J'ai bien précisé, à de multiples reprises, que l'État devait avoir un budget équilibré et comme n'importe quelle personne, entreprise ou institution, ne devait emprunter qu'en cas d'investissement (typiquement : construire une route, mais pas pour l'entretenir).

    Si tu avais lu l'article que j'ai partagé sur l'école autrichienne, tu aurais vu que la critique se porte non pas sur les banques centrales (qui ne sont qu'une partie du problème), mais sur le système monétaire actuel dans son ensemble (division fractionnaire).

    Donc en critiquant la dette et l'emprunt, bah je sais pas à qui tu parles, mais pas à moi puisque je n'en fait pas la promotion !

    Citation :
    La création monetaire a lieu, grace au systeme de pret/dette. C'est pire que tout.

    :roll: Tu choisis entre la peste et le choléra. Je te rejoins sur la critique du système actuel, mais la planche à billets n'est clairement pas une meilleure solution et elle sans doute à bien des égards bien pire. Notamment parce qu'avec l'outil monétaire entre ses mains, l'État ne se sent plus pisser, la tentation est trop grande. Au moins, maigre consolation, avec le système de prêt l'État se sent-il un petit peu sous la pression... très maigre consolation quand on voit les niveaux d'endettement.


    Citation :
    La chine a une monnaie faible, et niveau exportation et balance commerciale, on fait difficilement mieux....

    C'est vieux, 1850, mais ça t'explique magistralement pourquoi la balance commerciale on s'en contrefiche : http://bastiat.org/fr/balance_du_commerce.html

    Citation :
    La suisse est bonne dans l'industrie du luxe exclusivement, tout le reste c'est des PME.

    😃 Et donc si je suis ton raisonnement, une PME ne peut pas être dans l'industrie ni dans l'exportation ? 😃

    La Suisse montre que même avec une monnaie forte on peut avoir un secteur industriel important et exportateur. Et ils sont très loin d'être uniquement dans le luxe avec l'horlogerie : chimie, pharmaceutique, optique, etc.

    Avant d'être "arrimé" à l'euro, le franc Suisse était basé sur l'or sur qu'en 1997, pour info. Dès lors la BNS est une banque centrale comme les autres, mais un peu moins mal "gérée"... sans doute parce que l'État y est plus frugal. Et la force du franc suisse montre justement qu'ils ne font pas appel à la planche à billet (sinon la monnaie perdrait en valeur).

    Quant aux récents événements, le franc suisse n'est jamais que victime de l'ineptie des autres banques centrales et de la manipulation des taux pour fin "d'outil magique". Tout ceci ne fait qu'apporter de l'eau, une fois de plus, à mon moulin autrichien :
    - suppression des banques centrales,
    - pas de planche à billet,
    - nécessité pour les États d'avoir des budgets équilibrés afin de ne pas recourir à la dette.
    user134754
    Posté le: 7/12/2016 0:07  Mis à jour: 7/12/2016 0:07
    #82
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :

    Que les étrangers importent plus parce que la monnaie est dévaluer n'est en rien une bonne chose sur le long terme, tu es manifestement victime du mythe de l'exportation.


    Pas du tout.
    Tout le monde te dira qu'il vaut mieux qu'on t'achete un truc, pas trop cher, plutot qu'on t'achete rien pour l'acheter ailleurs à la place.



    Citation :

    Quand tu parles de fuite des capitaux, dans le cas de la France tu as essentiellement tort puisque la dette publique française est essentiellement détenue par les épargnants français !

    Oui par les livrets A.
    Ca empeche pas qu'une partie est detenue par les étranger.

    Hors cest toujours de la fuite de capitaux qui arrive pas quand tu imprime des billets.
    Au contraire, quand tu imprime des billets tu diminue la valeur de la monnaie francaise detenue par les étrangers, et donc leur pouvoir d'achat en france..


    Citation :
    an mais t'es sûr que tu bosses dans la finance ? Si tu places ton argent en banque, sur un compte, avec un taux d'intérêt qui rémunère ton épargne, l'inflation a évidemment un impact sur celui-ci ! Parce que l'inflation a un impact sur le taux d'intérêt de ceux qui empruntent. Faut-il rappeler que lorsque tu empruntes tu peux par exemple signer pour un taux variable qui s'ajuste... selon l'inflation.


    Je parlais d'investissement (action immo etc), pas d'épargne.
    Mais c'est marrant comme tu te contredit.
    Tu dis toi même qu'au final les épargnants ont un moyens de se decorreller des impacts de la planche à billet en s'indexant sur.. l'inflation !

    Quoiqu'il arrive je suis contre l'épargne, ça tue une economie. car ça repose sur le bon vouloir des banques d'investir dans le pays et non ailleur. Je prefere l'investissement direct.

    Citation :

    Imprimer des billets c'est aller vers l'inflation et l'hyper-inflation : ruine de l'épargnant, ruine de l'économie.
    Dévaluer la monnaie revient au même.


    non, abuser de l'impression de billet , cest aller vers l'hyper inflation.
    Tout comme abuser de la dette, cest aller vers les crises que l'on connait, ou on a des dizaines de milliards d'interet à payer chaque année qui sont pas dans l'économie reelle.

    Et en plus de ça, comme je l'ai déjà dit, l'argent dette EST une creation de monnaie. Vu que la banque met en circulation de l'argent qu'elle ne possede pas.

    As tu vu la vidéo money as debt que j'ai posté ? j'en doute.


    Citation :
    Ah ouai ? Quand l'euro est trop fort tout le monde gueule ("ah putain ça nuit aux exportations et donc aux emplois"), quand l'euro est trop faible tout le monde gueule ("ah putain l'essence et d'autres matières premières nous coûtent une blinde, ça devient cher de produire, d'investir à l'étranger, de voyager, d'importer").


    Personne gueule pour la baisse. Juste les eurogagas quand ils veulent nuire aux partis souverainistes. qui crient au scandale à l'idée de revenir à un franc devalué de 20% par rapport à l'euro, et qui applaudissent quand l'euro devalue de 20%, va comprendre..

    Concernant les exportations, cest averé.
    Aujourd'hui avec un euro fort, à critere egal sur un marché libre avec les USA par exemple, à cout de production egal, un européen cré son kilo de viande 1dollar 20, quand un americain cré son kilo de viande 1dollar. Pareil pour les avions etc.
    Donc les entreprises vont produire ailleurs, pour celles qui peuvent, les autre meurent. chomage à la clé etc.

    On plombe totalement notre economie.

    pour le prix de l'essence, vu qu'avec les terres rares, c'est un des seuls truc qu'on a pas le choix d'importer peut importe ce qu'on fait..

    La hausse du prix de 20% a la pompe est fausse.
    d'une part car 80% du prix de l'essence est une taxe. et que sur les 20% restants la matiere premiere represente un prix encore plus bas.
    donc si on fait une hausse de 20% du petrole, ça impactera le prix à la pompe de 20% de moins de 20% soit moins de 5%

    Quand ont voit les hausses du pris du gaz chaque année, qui est pourtant indexé au pétrole, qui lui est super bas...
    on se fait carotte et personne dit rien.


    Citation :
    mais sur le système monétaire actuel dans son ensemble (division fractionnaire).


    que propose tu à la place ?


    Citation :
    Donc en critiquant la dette et l'emprunt, bah je sais pas à qui tu parles, mais pas à moi puisque je n'en fait pas la promotion !


    lorsque l'état dépasse son budget il a que deux solutions. La planche à billet ou l'emprunt.
    Si une dépense est averée , Tu critiques vertement la planche à billet, ce qui veut dire que tu coure pour la solution de l'emprunt. Moi je pense que cest l'opposé.

    Citation :
    u choisis entre la peste et le choléra. Je te rejoins sur la critique du système actuel, mais la planche à billets n'est clairement pas une meilleure solution et elle sans doute à bien des égards bien pire. Notamment parce qu'avec l'outil monétaire entre ses mains, l'État ne se sent plus pisser, la tentation est trop grande.


    Tu crois ? je ne pense pas.
    La dette cest imposer le future, la tentation est grande cest facile.

    l'etat impose le present, on le sait.
    Il impose le passé, par la privatisation, car il vend le patrimoine acquis dans le passé, pour un profit immédiat, et ca passe relativement inapercu pour les francais.. cest juste qu'on se met à payer des organismes privé pour des prestation qu'on avait déja payé par le passé avec nos impots (exemple autoroute , tu paye la route, et apres tu paye une boite privée pour l'utiliser double fuck).

    Et maintenant on impose le future avec la dette.


    Citation :
    J’étais à Bordeaux. J’avais une pièce de vin qui valait 50 fr. ; je l’envoyai à Liverpool, et la douane constata sur ses registres une exportation de 50 francs.
    Arrivé à Liverpool, le vin se vendit à 70 fr. Mon correspondant convertit les 70 fr. en houille, laquelle se trouva valoir, sur la place de Bordeaux, 90 fr. La douane se hâta d’enregistrer une importation de 90 francs.


    Exemple totalement biaisé.
    tant que le vin nest pas vendu il n'y a pas de perte & profit.
    si il vend sont vin 70fr, cest une exportation de 70fr pas de 50 car aucun objet n'a de valeur intrinsèque, sa valeur, c'est au prix auquel on le vend en pratique, ce qui compte c'est le transfert de capitaux d'un pays à l'autre, pour les marchandises, pas les marchandises elles même..

    Citation :
    Et la force du franc suisse montre justement qu'ils ne font pas appel à la planche à billet (sinon la monnaie perdrait en valeur).


    Ou qu'elle a une dette limité a 33% du PIB seulement?

    question de point de vue.
    Difficile d'analyser des macro phenomene comme la santé economique globale, exclusivement à des monofacteurs comme la dette, les PME, ou la planche à billet..

    Citation :
    Quant aux récents événements, le franc suisse n'est jamais que victime de l'ineptie des autres banques centrales et de la manipulation des taux pour fin "d'outil magique". Tout ceci ne fait qu'apporter de l'eau, une fois de plus, à mon moulin autrichien :
    - suppression des banques centrales,
    - pas de planche à billet,
    - nécessité pour les États d'avoir des budgets équilibrés afin de ne pas recourir à la dette.


    Oui mais tu sort du débat "planche à billet vs dette".
    c'est comme dire qu'il faut mieux être jeune et en bonne santé que vieux et malade, personne te contredira sur ce point.

    Ceci dit, le but des banque centrale, c'est avant tout de stimuler et controler l'inflation.
    Afin justement de s'assurer que l'argent circule et que l'épargne n'explose pas.
    Car si il y a déflation, personne dépenserait, tout le monde garderait son argent, car chaque jour qui passe sont pouvoir d'achat augmente. c'est le pire drame pour une economie.
    Schau
    Posté le: 7/12/2016 1:00  Mis à jour: 7/12/2016 1:00
    #83
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Citation :
    Mais c'est marrant comme tu te contredit.
    Tu dis toi même qu'au final les épargnants ont un moyens de se decorreller des impacts de la planche à billet en s'indexant sur.. l'inflation !

    :roll: Une contradiction ? 😃 Où ça ?

    C'est très simple :
    - il y a inflation,
    - ton taux d'intérêt qui rémunère ton épargne augmente, tentant de suivre un peu l'inflation avec un taux d'intérêt plus élevé (ceux qui ont emprunté avec un taux variable sont dans la merde en passant),
    - mais il n'en demeure pas moins que ton capital initial perd de sa valeur.

    Alors c'est bien beau de voir ta rémunération augmenter, mais la valeur de ton capital initial baisse... et plus l'inflation est importante plus il baisse vite.

    En parlant de contradiction, il me semble que la tienne est bien évidente. Tu te plains d'une fuite des capitaux dans le cas d'un État qui s'endette massivement à l'étranger (pour moi qu'il s'endette ici ou ailleurs n'est pas un problème, le problème est qu'il s'endette).

    Cependant quand ta monnaie perd de la valeur, que le capital libellé dans ta monnaie dégringole, que les épargnants s'appauvrissent (patrimoine déprécié), que se passe-t-il ?

    Momentanément c'est intéressant sur l'exportation, les étrangers importent. Bien.

    Mais ils font aussi autre chose : ils achètent des entreprises, des biens immobiliers dans le pays qui vaut artificiellement moins cher.

    Moi ça ne me pose pas de problème, mais par soucis de cohérence, quelqu'un qui se soucie de la fuite des capitaux devrait également s'inquiéter des étrangers qui prennent littéralement possession du patrimoine et du capital du pays.

    Citation :
    Quoiqu'il arrive je suis contre l'épargne, ça tue une economie.

    Parce que manifestement tu confonds épargne et thésaurisation et si jamais c'est pas le cas, alors tu es probablement un keynésien. Une économie saine sur le long terme a besoin d'une épargne forte (peu importe sa forme). L'immobilier ne fait pas tout, pas plus que les actions. Tu dis bosser dans la finance, le b.a.-ba en finance, c'est quand même la diversification du porte-feuille (entre actifs risqués, moins risqués, liquides, moins liquides, etc.).

    Citation :
    lorsque l'état dépasse son budget il a que deux solutions. La planche à billet ou l'emprunt.
    Si une dépense est averée , Tu critiques vertement la planche à billet, ce qui veut dire que tu coure pour la solution de l'emprunt. Moi je pense que cest l'opposé.

    Non. Il a quatre solutions :
    - il peut emprunter (ce qui ne fait sens que dans le cas d'un investissement),
    - il peut imprimer de l'argent ex-nihilo (cela revient à donner carte-blanche à l'État, on a vu ce que ça donne...),
    - il peut couper dans ses dépenses pour avoir un budget équilibré (ça s'appelle vivre selon ses moyens),
    - il peut liquider des actifs.

    Tu as une pensée binaire, ce n'est pas mon cas.

    L'emprunt peut avoir du sens dans certains cas précis et de manière modérée afin de ne pas recourir à une augmentation d'impôt brutale pour financer un investissement. Et les impôts futurs doivent être suffisant pour rembourser le prêt avec les intérêts, sans avoir à réemprunter comme on le fait actuellement. Fut un temps on faisait de grands emprunts (volontaires) auprès de la population. Aujourd'hui c'est plus le PPP qui est à la mode.

    Donc non, je ne coure pas vers l'emprunt puisque je martèle qu'il faut un budget équilibré.

    Donc tout le reste de tes points où tu sous-entends ou dit explicitement que je suis pour la dette sont hors-sujet. Je ne fais pas la promotion de la dette. Tu me tiendrais un discours complètement opposé, à savoir la promotion de la dette et du surendettement public, je te tiendrai exactement le même discours, à savoir que ni l'endettement systématique (et le surendettement par conséquent) ni la planche à billets de sont des solutions admissibles ni des solutions tout court. Dans les deux cas il s'agit de fuites en avant qui génèrent des distorsions dans le marché et sur le long terme affaiblissent l'économie en bâtissant un environnement financier malsain.

    Citation :
    tant que le vin nest pas vendu il n'y a pas de perte & profit.

    Si j'achète dans un magasin à Bordeaux une bouteille de vin qui vaut 50Fr, j'ai bien dépensé 50Fr c'est bien cette somme que la douane va inscrire dans ses registres. Je la vendrai naturellement plus cher à Liverpool (parce qu'il y a les frais de transport, parce qu'on n'y trouve moins de Bordelais qu'à Bordeaux). De rien.

    Citation :
    Oui mais tu sort du débat "planche à billet vs dette"

    J'en sors selon toi, parce que selon toi le débat est binaire : dette ou planche à billet. Alors que justement, il est intimement lié à la gestion des finances publiques, à l'équilibre du du budget de l'État.

    Citation :
    Car si il y a déflation, personne dépenserait, tout le monde garderait son argent, car chaque jour qui passe sont pouvoir d'achat augmente. c'est le pire drame pour une economie.

    Non, le pire drame c'est un marché complètement distordu par les interventions de l'État (dont le taux directeur imposé par les banques centrales), ce qui peut effectivement mener à un réajustement. La déflation peut n'être qu'un réajustement qui assainit l'économie.

    Là encore un excellent article du Minarchiste, sur la déflation : https://minarchiste.wordpress.com/2014/11/21/la-deflation-est-elle-une-menace-pernicieuse/

    Citation :
    que propose tu à la place ?

    Abolition des banques centrales, désengagement total de l'État sur tout ce qui touche à la monnaie (et plus globalement à l'économie, pour n'en faire qu'un arbitre et plus un acteur).

    « Le meilleur des mondes, c'est celui où il y a une quantité de monnaie stable. Il n'est pas nécessaire dans une société quelconque de créer de la monnaie. À partir du moment où une certaine quantité de monnaie existe, il n'est pas nécessaire d'en créer. La quantité de monnaie existante peut satisfaire indéfiniment, pour l'éternité, les besoins monétaires : elle prend de la valeur, et le prix des biens diminue tandis que la valeur de la monnaie augmente. Tout le monde croit qu'il est nécessaire de créer de la monnaie et d'avoir une banque centrale. Pourquoi ? Parce que implicitement on fait le raisonnement que la création de la monnaie c'est la création de crédit, et la création d'investissements. »
    Pascal Salin

    Malheureusement, qui a intérêt à arriver à cela ? Pas l'État, pas les banques, pas les entreprises qui ont besoin de crédit facile, pas les gens qui s'enrichissent grâce aux États, aux banques et à ces entreprises endettées. Ca fait beaucoup de monde.
    Nutell_moi
    Posté le: 7/12/2016 11:05  Mis à jour: 7/12/2016 11:05
    #84
    Je suis accro
    Inscrit le: 13/11/2013
    Envois: 1692
    Karma: 2622
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    Je tiens a vous dire que vous êtes partis très très loin.
    user134754
    Posté le: 7/12/2016 20:58  Mis à jour: 7/12/2016 20:58
    #85
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :
    Parce que manifestement tu confonds épargne et thésaurisation et si jamais c'est pas le cas, alors tu es probablement un keynésien. Une économie saine sur le long terme a besoin d'une épargne forte (peu importe sa forme). L'immobilier ne fait pas tout, pas plus que les actions. Tu dis bosser dans la finance, le b.a.-ba en finance, c'est quand même la diversification du porte-feuille (entre actifs risqués, moins risqués, liquides, moins liquides, etc.).


    non, l'épargne cest de la daube. cest juste un moyen TRES détourné d'investir en déléguant l'investissement aux bon vouloir des banques.

    la diversification du portefeuille ca n'a rien à voir, cest la diversification des risques , pas mettre tous ses oeufs dans le même panier.
    tu mélange tout.

    Tu peux tres bien diversifier ton portefeuille en divers type d'actions.
    Ou en action et / ou immobilier/ et/ ou fonds d'investissements


    Citation :

    Cependant quand ta monnaie perd de la valeur, que le capital libellé dans ta monnaie dégringole, que les épargnants s'appauvrissent (patrimoine déprécié), que se passe-t-il ?


    Bravo la plus grande arnaque du siècle.

    Donc quand l'euro a perdu 20%, tu t'es appauvri de 20% ? vraiment ?
    car la plupart des gens, dans leur vie, ça a rien changé à leur patrimoine.
    Ils ont toujours la même maison, le même salaire, le même pouvoir d'achat.

    ça joue de manière marginale sur les importations pour le peu de produits qu'on ne sais pas produire..
    Et ca joue sur la facilité à aller faire du tourisme bon marché quand on part en vacance dans un pays à la monnaie differente de la notre, ce qui est un probleme "de riche".


    Citation :
    Si j'achète dans un magasin à Bordeaux une bouteille de vin qui vaut 50Fr, j'ai bien dépensé 50Fr c'est bien cette somme que la douane va inscrire dans ses registres. Je la vendrai naturellement plus cher à Liverpool (parce qu'il y a les frais de transport, parce qu'on n'y trouve moins de Bordelais qu'à Bordeaux). De rien.


    Non car tant que tu l'as pas vendu, elle t'appartiens toujours.
    Lorsqu'en revanche tu déclarera tes profits sur cette vente à l'étranger, là, on parlera d'exportation.


    Citation :
    J'en sors selon toi, parce que selon toi le débat est binaire : dette ou planche à billet. Alors que justement, il est intimement lié à la gestion des finances publiques, à l'équilibre du du budget de l'État.


    oui le débat est binaire, on parle de solution, lorsque l'etat s'endette.

    Cest comme si on se demandais "si on se coupe le doigt avec une enveloppe, il vaut mieux mettre un pansement ou amputer?"

    et que tu répondais "amputer, mais le probleme c'est de se couper le doigt avec une enveloppe".

    Citation :

    Non, le pire drame c'est un marché complètement distordu par les interventions de l'État (dont le taux directeur imposé par les banques centrales), ce qui peut effectivement mener à un réajustement. La déflation peut n'être qu'un réajustement qui assainit l'économie.


    Tu montre bien que tu es liberal.
    un Bon marché c'est un marché qui est à l'avantage d'une economie, capable de lier une offre et une demande.

    Hors je ne vois pas et ne voirait jamais l'interet de mettre en concurrence des producteurs locaux, qui payent leur impots en france, et respectent l'environnement, versent des salaires decents à leur employés..
    Avec des chinois qui polluent et font bosser des gosses en les payant au lance pierre.

    peut être que tu auras un meilleur prix sur le moment, tu va ptete gratter 1 euro.
    Mais derrière tu met un producteur local en faillite.

    Alors que si l'etat intervient, il peut sensiblement proteger les producteurs locaux en taxant les etranger.

    Pourquoi se battre sans regle lorsque le combat est en ta defaveur avec un adversaire donné ?

    C'est comme dire qu'on va supprimer les categorie de poid pour se battre sur le ring, et que si tu veux quand faire un combat et avoir une chance tu dois adopter les méthodes du pire (faire 120kg et te doper à mort).
    (c'est une image, pas la peine dentamer un débat sur le dopage ou la categorie de poid la plus habile).


    Le protectionnisme de l'etat a du bon.
    Dans les outils mis à disposition d'un etat, il y a également la "non intervention".

    Cest comme une porte, tes pas obligé de la laisser fermer, et ça tempeche pas d'inviter des amis.

    Mais c'est toujours bien d'avoir le choix, et pour une situation donné, en mesurant toutes les consequences possibles, de pouvoir decider de faire quelquechose ou de ne rien faire, plutot que d'etre menotté.

    J'ai pris lexemple du protectionnisme, je sais que tu parlais d'interventionnisme, mais même sur le dommaine monetaire, la réalité a montré que même si la gestion privé est plus efficace que la gestion publique, en revanche les interets du privés sont très éloigné des interets du publique.


    Citation :
    « Le meilleur des mondes, c'est celui où il y a une quantité de monnaie stable. Il n'est pas nécessaire dans une société quelconque de créer de la monnaie. À partir du moment où une certaine quantité de monnaie existe, il n'est pas nécessaire d'en créer. La quantité de monnaie existante peut satisfaire indéfiniment, pour l'éternité, les besoins monétaires : elle prend de la valeur, et le prix des biens diminue tandis que la valeur de la monnaie augmente. Tout le monde croit qu'il est nécessaire de créer de la monnaie et d'avoir une banque centrale. Pourquoi ? Parce que implicitement on fait le raisonnement que la création de la monnaie c'est la création de crédit, et la création d'investissements. »


    d'accord avec ça, si on n'avais jamais créé de monnaie et de dette.

    Aujourd'hui, vu qu'on a 20fois plus de dette que d'argent reel, si tu ne cré pas constamment de la monnaie on est plus capable de rembourser.

    Cest comme si il existait 1lingot d'or sur la planete et qu'on devait rembourser 30 lingot d'or.
    Schau
    Posté le: 7/12/2016 21:19  Mis à jour: 7/12/2016 21:19
    #86
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Citation :
    le même pouvoir d'achat.

    Absolument pas puisque ça a un impact sur les biens importés.

    Citation :
    ça joue de manière marginale sur les importations pour le peu de produits qu'on ne sais pas produire..

    Et les matières premières... une paille tu me diras... Et les produits informatiques surtout produits en Asie... et les vêtements aussi... Ca commence à faire beaucoup moins je trouve.

    Citation :
    Non car tant que tu l'as pas vendu, elle t'appartiens toujours.
    Lorsqu'en revanche tu déclarera tes profits sur cette vente à l'étranger, là, on parlera d'exportation.

    Toi t'as jamais bossé dans l'import/export, je me trompe ?

    La douane française elle inscrit la valeur du bien lorsqu'il quitte le port, pas sa valeur de revente, ni le produit de la vente 20 ans après que ce soit sorti du pays.

    Citation :
    Cest comme si on se demandais "si on se coupe le doigt avec une enveloppe, il vaut mieux mettre un pansement ou amputer?"

    Non. Un budge ça se vote, ça se prépare. C'est pas "oh merde on a un budget dans le rouge, on fait quoi ?" :roll:

    Citation :
    Tu montre bien que tu es liberal.

    Euh et ? J'ai supposé le contraire ? 😃 J'ai soutenu plus haut l'école autrichienne... l'école autrichienne n'est ni marxiste, ni keynésienne. :roll:

    Citation :
    Hors je ne vois pas et ne voirait jamais l'interet de mettre en concurrence des producteurs locaux,

    :gratte:

    Citation :
    Alors que si l'etat intervient, il peut sensiblement proteger les producteurs locaux en taxant les etranger.

    Ah ouai ça, les politiques protectionnistes, on connaît. Ça fait qu'après 25 ans tu te ramasses avec une industrie obsolète avec un retard de productivité énorme et quand ça finit par se casser la gueule ça fait hyper mal.

    Citation :
    en revanche les interets du privés sont très éloigné des interets du publique.

    Et quels sont donc les intérêts du publics ? Quand on regarde les pays qui sont allé davantage vers ce fameux intérêt du public, ça fait froid dans le dos niveau résultats.

    C'est pas compliqué. Tu ne fais pas confiance au marché. Soit. Le marché, c'est toi, c'est moi, c'est autre. Individuellement nous ne sommes pas parfait, collectivement non plus. Je comprends tout à fait ça. Mais faire confiance à l'État, c'est faire confiance à des hommes tout aussi imparfaits que nous, avec une énorme différence : dans le marché, notre potentiel de nuisance se limite à nos capacités respectives, qui certes peuvent être très importantes, mais elles ne sont pas illimitées et nos relations se bornent à un échange librement consenti (sous réserve que l'État fasse son boulot d'arbitre). Or les hommes de l'État ont avec eux le monopole de la violence : ce qui leur confère un pouvoir illimité (cf. Corée du Nord, URSS...).

    Citation :
    Aujourd'hui, vu qu'on a 20fois plus de dette que d'argent reel, si tu ne cré pas constamment de la monnaie on est plus capable de rembourser.

    Une dette est toujours assortie d'intérêts qui représentent un risque. Un risque de quoi ? Un risque de défaut de paiement.

    C'est une option qu'on devrait envisager. Si demain la France fait défaut :
    - ça fera un sacré choc au système financier qui, si l'État s'abstient d'intervenir (exemple : ne pas sauver les banques) pourrait déboucher en un douloureux, mais nécessaire assainissement de l'économie,
    - les épargnants français y perdront beaucoup... mais de toute façon ils y perdront beaucoup avec des impôts futurs, c'est juste que la répartition sera différente au sein de la population,
    - l'État devra liquider beaucoup d'actifs et subira d'énormes pressions à l'international,
    - plus personne ne prêtera à l'État français pendant des années.

    Et ce dernier point est la raison principale pour laquelle jamais aucun politicien ne suggère de faire défaut : ça impliquerait d'avoir à l'avenir un budget équilibré, puisqu'on ne pourrait plus emprunter pour financer des politiques clientélistes qui servent à la réélections.
    user134754
    Posté le: 7/12/2016 21:54  Mis à jour: 7/12/2016 21:54
    #87
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :
    Alors que si l'etat intervient, il peut sensiblement proteger les producteurs locaux en taxant les etranger.

    Ah ouai ça, les politiques protectionnistes, on connaît. Ça fait qu'après 25 ans tu te ramasses avec une industrie obsolète avec un retard de productivité énorme et quand ça finit par se casser la gueule ça fait hyper mal.


    Bah depuis qu'on a liberalisé , et qu'on a arreté les taxes, toute la demande s'est détourné vers la chine et l'asie, pour ce qu'ils produisent par exemple pour l'informatique, le textile

    et resultat, au lieu d'avoir une industrie , et un secteur du textile peu competitif, on a plus du
    tout d'industrie et de secteur du textile !

    On a juste tué tous nos producteurs locaux.
    Tout ça pour s'aligner sur le moins disant au niveau des prix.

    Certe parfois il s'agit d'organisation et de modernisation.
    Mais à vouloir se battre contre la chine, le seul moyen d'être à leur niveaux de prix, cest soit de réduire nos salaire à leur niveaux, et de reduire nos normaux environnementales, soit delever les leurs aux notres

    Mais la seconde option est impossible, la planete ne permettant pas que les chinois elevent leur niveau de vie au niveau occidental.
    et si la chine disparait, le probleme se deporte ailleurs.

    Bref, il y en a marre du moins disant social et environnemental, donc si un pays sans fair play existe, le seul moyen qu'on a de proteger notre economie, cest de l'ignorer economiquement sur les aspect negatif.

    si t'avais un pays ultra competitif dans un autre systeme solaire, ne pas commerce avec, on leur achete rien, ils nous achetent rien. ca serait dramatique ? non.
    bah la cest pareil. Ya juste à faire comme si ils nexistaient pas. (si ils veulent continuer de nous acheter des truc tant mieux mais même ca on sen fou, des lors que importation/exportation ça nous fait plus de mal que de bien)
    Ainsi notre forte puissance de consommation se redirigera vers l'interieur ou vers les pays qui sont à armes égales, à valeurs égales, dans une SAINE concurrence.

    le libre echange nest PAS la solution.
    Cest juste la loi du moins disant.
    user134754
    Posté le: 7/12/2016 21:55  Mis à jour: 7/12/2016 21:55
    #88
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :
    Une dette est toujours assortie d'intérêts qui représentent un risque. Un risque de quoi ? Un risque de défaut de paiement.

    C'est une option qu'on devrait envisager. Si demain la France fait défaut :
    - ça fera un sacré choc au système financier qui, si l'État s'abstient d'intervenir (exemple : ne pas sauver les banques) pourrait déboucher en un douloureux, mais nécessaire assainissement de l'économie,
    - les épargnants français y perdront beaucoup... mais de toute façon ils y perdront beaucoup avec des impôts futurs, c'est juste que la répartition sera différente au sein de la population,
    - l'État devra liquider beaucoup d'actifs et subira d'énormes pressions à l'international,
    - plus personne ne prêtera à l'État français pendant des années.

    Et ce dernier point est la raison principale pour laquelle jamais aucun politicien ne suggère de faire défaut : ça impliquerait d'avoir à l'avenir un budget équilibré, puisqu'on ne pourrait plus emprunter pour financer des politiques clientélistes qui servent à la réélections.


    Tout faire cracher, cest un scenario à la fight club. Mais c'est irresponsable..
    Deplus, lorsqu'on remplace un systeme il faut bien le remplacer par quelquechose. MAis par quoi ?

    Quelle quantité de monnaie ? quelle forme ?
    Schau
    Posté le: 7/12/2016 22:11  Mis à jour: 7/12/2016 22:11
    #89
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    Citation :
    Ya juste à faire comme si ils nexistaient pas.

    Tu veux dire comme fait la Corée du Nord avec le reste du monde ?

    Le libre-échange c'est deux individus qui souhaitent échanger. Je ne vois pas sous quel prétexte on devrait le leur interdire ou les surtaxer. Parce qu'il y a une frontière virtuelle entre les deux ? :gratte:

    Citation :
    Quelle quantité de monnaie ? quelle forme ?

    Ah qu'ils sont perdus les étatistes quand on ne peut rien imposer. 😃 Là où l'humble libéral s'en remet "aux autres". La quantité et la forme de la monnaie n'a aucune importance.

    L'or et l'argent ont été des métaux qui ont fait office de monnaie sans que personne ne l'impose.
    user134754
    Posté le: 7/12/2016 22:26  Mis à jour: 7/12/2016 22:26
    #90
    Je masterise !
    Inscrit le: 25/11/2013
    Envois: 2205
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Schau

    Citation :
    @Tgaud
    Tu veux dire comme fait la Corée du Nord avec le reste du monde ?


    non, comme 99% des pays du monde qui ont des frontières, et qui peuvent ainsi NEGOCIER des termes favorables à leur economie.

    Et interdire, tout échange empoisonné qui pourrait totalement détruire son fonctionneemnt et son equilibre interne.



    Citation :

    Le libre-échange c'est deux individus qui souhaitent échanger. Je ne vois pas sous quel prétexte on devrait le leur interdire ou les surtaxer. Parce qu'il y a une frontière virtuelle entre les deux ?


    non le libre echange cest deux ETATS qui veulent echanger sans taxe.
    Cest tout.

    echanger entre individus ça n'a pas de sens.
    l'etat est la pour coordonner, cest son role, controler le flux chaotiques de la population qui agit spontanément sans se poser de question, dans une optique de bien commun.

    Citation :
    La quantité et la forme de la monnaie n'a aucune importance.

    L'or et l'argent ont été des métaux qui ont fait office de monnaie sans que personne ne l'impose.


    si t'avais vu money as debt 3 tu saurais que cest tout l'enjeu.

    Se baser sur l'or ? les quantité sont insuffisante, le systeme avait montré sa limite (on rognait les piece en or, de maniere quasi imperceptibnle pour en faire d'autre)

    et surtout ceux qui possedent le plus dor sont pas les pays les plus riches.
    Schau
    Posté le: 8/12/2016 3:02  Mis à jour: 8/12/2016 3:02
    #91
    Je suis accro
    Inscrit le: 2/7/2013
    Envois: 1362
    Karma: 1094
     Re: « Le hold-up africain », quand la France exploite s...
     0 
    @Tgaud
    La Nouvelle-Zélande a unilatéralement ouvert son économie au commerce extérieur (à l'exception des risques biologiques pour préserver la faune).

    Je t'invite à regarder de plus près ce pays.
    https://minarchiste.wordpress.com/2011/07/11/diagnostic-pauvrete-4-la-liberalisation-de-la-nouvelle-zelande/

    Citation :
    non le libre echange cest deux ETATS qui veulent echanger sans taxe.
    Cest tout.

    😃 Trololol t'es un rigolo tu sais ? J'ai bien dit qu'il s'agissait de ne pas interdire ni surtaxer un échange entre deux individus sous prétexte qu'il y a une frontière virtuelle entre les deux ?

    Mais c'est intéressant, moi je pars du besoin d'individus libres d'échanger sans entrave et toi tu le définis en mettant l'accent sur l'État qui veut échanger (sic) sans taxe - alors que ne sont pas les États qui échangent... mais bon. Je trouve ça intéressant comme formulation.

    Citation :
    echanger entre individus ça n'a pas de sens

    Je produit du cacao, tu es chocolatier. Je suis un individu, tu es un individu. Je te vend du cacao (échange cacao contre argent) ou bien même on peut troquer : je peux échanger mon cacao contre ton chocolat.

    Citation :
    l'etat est la pour coordonner, cest son role, controler le flux chaotiques de la population qui agit spontanément sans se poser de question, dans une optique de bien commun.

    Tu vois dans mon exemple l'État n'a rien à faire. Nous sommes deux adultes, personne n'a légitimement le droit d'interférer dans notre échange, qui ne nuit à personne.

    L'État n'a un rôle à jouer qu'en tant qu'arbitre. Exemple : on s'entend pour que tu m'achètes x kg de cacao contre y €, je t'expédie mon cacao, mais tu ne me paies jamais. L'État doit être là pour faire respecter le contrat.

    Citation :
    Se baser sur l'or ? les quantité sont insuffisante

    Pascal Salin dit : «À partir du moment où une certaine quantité de monnaie existe, il n'est pas nécessaire d'en créer. La quantité de monnaie existante peut satisfaire indéfiniment, pour l'éternité, les besoins monétaires : elle prend de la valeur, et le prix des biens diminue tandis que la valeur de la monnaie augmente. Tout le monde croit qu'il est nécessaire de créer de la monnaie et d'avoir une banque centrale. Pourquoi ? Parce que implicitement on fait le raisonnement que la création de la monnaie c'est la création de crédit, et la création d'investissements.»
    Il a parfaitement raison. Ton raisonnement n'en est pas un, c'est une affirmation péremptoire, une affirmation fausse.

    Citation :
    le systeme avait montré sa limite (on rognait les piece en or, de maniere quasi imperceptibnle pour en faire d'autre)

    On ne rognait pas les pièces d'or parce qu'il manquait d'or, mais pour arnaquer les gens (en l'occurence c'est l'État qui était passé maître en matière de rognage). Sur la pièce est indiqué le montant, le poids, ce qui est plus pratique que de peser au micro gramme près. Alors tu rognes, comme ça celui à qui tu refiles la pièce se base sur la valeur faciale, mais toi tu en as pris un peu.

    Mais il est particulièrement amusant que tu considères ce procédé comme une limite du système, alors que la planche à billet dont tu fais la promo n'est jamais qu'une version plus évoluée du rognage (et surtout moins coûteux).

    Bref. Je trouve très inquiétant que tu travailles dans la finance, parce que ta perception de l'économie et de la monnaie sont à côté de la plaque et pas qu'un peu. J'espère que t'es juste à un guichet pour ouvrir les livret A de jeunes adultes.

    Quant à ta vidéo (que j'avais vu il y a longtemps soit dit en passant), est une critique du système monétaire à réserve fractionnaire.

    Alors si je disais que la dette c'est génial et que l'argent créé ex-nihilo c'est génial, et que la monnaie c'est un outil magique permettant de créer de la richesse, tu aurais parfaitement raison de me balancer à la gueule cette vidéo. Or je me revendique de l'école autrichienne, alors c'est un peu comme si tu disais à un maître nageur "mais putain boire la tasse c'est dangereux, on a besoin d'air pour vivre !". 😃

    Si les États sont surendettés, c'est pour une seule et unique raison : ils n'ont pas maîtrisé leurs finances. Pourquoi ? Parce que les politiciens fonctionnent ainsi : ils ont besoin de financer des politiques clientélistes coûteuses et "après moi le déluge".
    Haut de page Haut  
    Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

    Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
    Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.