Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




Epson lance la 1ère machine de recyclage à papier pour entreprise
 1  #1
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 22/01/2016 15:50
Signaler

aioren
 0  #2
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13501
Karma: 3344
Intéressant. Il y a un très gros potentiel pour ce type d'outil 🙂

Par contre, le chiffre de 75,000$ est un peu ridicule. L'économie potentiellement réalisée est très variable d'une entreprise à l'autre.


pouet pouet

Contribution le : 22/01/2016 15:55
Signaler

CrazyCow
 0  #3
Koreus Addict
Inscrit: 29/07/2008 00:26
Post(s): 14756
Karma: 18851
C'pas la machine qui est recyclable mais le papier 😛

Contribution le : 22/01/2016 16:20
Signaler

 1  #4
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 22/01/2016 16:30
Signaler

 0  #5
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 22/01/2016 16:31
Signaler

mikelemerle
 1  #6
Je masterise !
Inscrit: 08/11/2012 15:06
Post(s): 2530
Karma: 964
Les entreprises ou les administrations qui installeront dans leurs locaux un PaperLab pourront ainsi produire du papier recyclé blanc ou de couleur au format A4 ou A3, plus ou moins épais et même parfumé, que ce soit pour un usage bureautique ou pour l’impression de cartes de visite. Et ce, à partir de papiers usagers ou de documents confidentiels voués à la destruction. Avec ce nouveau système, capable de transformer les documents en fibres de papier, les entreprises pourront recycler leurs documents sur place et en toute sécurité.

Après l’avoir alimenté de papier usagé, il faut environ 3 minutes au PaperLab pour produire les premières feuilles de papier. Il peut ainsi sortir environ 14 feuilles au format A4 par minute, soit 6 720 feuilles sur une journée de 8 heures. Et différents types de papier peuvent être fabriqués : pages aux formats A4 ou A3, différentes épaisseurs de papier (plus rigide pour des cartes de visite), choix de la couleur avec même la possibilité qu’il soit parfumé. Et alors qu’il faut environ une tasse d’eau pour fabriquer une simple feuille au format A4, Epson a décidé d’utiliser un procédé à sec pour son PaperLab. Baptisée Dry Fiber Technology, elle comprend trois étapes :

le défibrage qui permet de transformer le papier usagé en longues fibres aussi fines que celles du coton. C’est grâce à ce procédé que les documents confidentiels sont immédiatement et entièrement détruits. Le PaperLab n’utilisant pas d’eau, le système est dépourvu de circuit et de pièces de plomberie. Il est facile à installer dans un réduit ou une pièce attenante aux bureaux.
le liage permettant d’ajouter une variété de liants à la matière, décomposée en fibres, afin d’accroître la résistance du liage et la blancheur du papier. Il est aussi possible d'ajouter une couleur ou un parfum, de rendre le matériau ininflammable ou de lui associer d’autres propriétés pour répondre à une utilisation précise.
le compactage permettant de produire des feuilles aux formats A4 et A3 ou encore du papier pour confectionner des cartes de visite grâce à la technologie de compactage qui permet de contrôler la densité, l’épaisseur et la taille du papier.

==> 8 heures pour avoir 13 ramettes de papier parfumées à la lavande !!!!

Contribution le : 22/01/2016 16:47
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.