Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 »


Phoooo
L’étude d’impact de la Loi Travail ? Une étude bidon !
 10  #1
Je viens d'arriver
Inscrit: 04/07/2016 21:04
Post(s): 1
Bonjour,

Visiteur régulier de Koreus depuis quelques temps, je me sens obligé de m'inscrire pour partager avec vous cette vidéo que je viens de découvrir et qui je pense mérite un peu plus de visibilité :

https://www.youtube.com/watch?v=5Xt5XJr8Dhw

:gratte:

Bonne soirée !

Contribution le : 04/07/2016 21:12
Signaler

 0  #2
Fantôme
@Phoooo Salut et bienvenue !
Tu peux intégrer ta vidéo avec le bouton 🙂

Contribution le : 04/07/2016 21:14
Signaler

30Secondes
 0  #3
Je masterise !
Inscrit: 12/07/2015 11:10
Post(s): 3021
Karma: 4069

[LÀ-BAS SI J'Y SUIS] L’étude d’impact de la Loi Travail ? Une étude bidon !

Contribution le : 04/07/2016 21:15
Signaler

30Secondes
 0  #4
Je masterise !
Inscrit: 12/07/2015 11:10
Post(s): 3021
Karma: 4069
Ah Daniel Mermet jadis sur France Inter "là-bas si j'y suis" et maintenant sur son site
http://la-bas.org/
et sur YT https://www.youtube.com/channel/UCMAT1VA7o6bD6qnpBBZ_New

Contribution le : 04/07/2016 21:25
Signaler

seal60
 1  #5
Je suis accro
Inscrit: 07/03/2008 22:08
Post(s): 1031
Karma: 1760
édifiant une telle incompétence, incompétence car j’espère vraiment que ce ne sont pas des mensonges delibérés de la part de la ministre..

Contribution le : 04/07/2016 21:33
Signaler

 3  #6
Fantôme
Citation :

@Phoooo a écrit:
Bonjour,

Visiteur régulier de Koreus depuis quelques temps, je me sens obligé de m'inscrire pour partager avec vous cette vidéo que je viens de découvrir et qui je pense mérite un peu plus de visibilité :

https://www.youtube.com/watch?v=5Xt5XJr8Dhw

:gratte:

Bonne soirée !

Vidéo très intéressantes, dommage que le site là-bas.org soit payant. La chaine Youtube commence à s'étoffer :


[LÀ-BAS SI J'Y SUIS] La France prise en otage par la dictature cégétiste

Contribution le : 04/07/2016 21:41
Signaler

Estebien
 0  #7
Je suis accro
Inscrit: 28/05/2014 13:59
Post(s): 526
Karma: 228
Ils ont des putains de bons micros les mecs.

#RéflexionPersonnelle #CulturePolitique

Contribution le : 04/07/2016 21:50
Signaler

 0  #8
Fantôme
Je pense que les français n'ont pas encore compris à quel point on les prenait pour des cons. J'irais même plus loin en supputant du fait que nos chers gouvernants sont plus royalistes que républicains, plus impérieux que démocrates, et plus malveillants que bienveillants.

Quand j'étais petit, je pensais qu'ils étaient cons et que leur échec était à imputer à leur inaptitude à trouver des solutions. Mais en fait, les solutions, elles sont tout autour de nous (études et expérimentations, indépendantes et universitaires), et ils refusent de les appliquer. Ils défendent volontairement des valeurs ignobles telles que : la vanité, la vénalité et l'avarice, la corruption. En ce sens, ils représentent à mes yeux des traitres à leur nation, et des traitres envers le peuple français.

Pourquoi j'dis tout ça, moi ?!

Contribution le : 04/07/2016 21:55
Signaler

30Secondes
 0  #9
Je masterise !
Inscrit: 12/07/2015 11:10
Post(s): 3021
Karma: 4069
A voir aussi "J'aime mon patron!", petit docu de Brice GRAVELLE (façon Pierre Carles) avec en vedettes invitées, J. Cahuzac P. Candeloro, A Manoukian entre autres.
http://la-bas.org/la-bas-magazine/au-fil-de-la-bas/j-aime-mon-patron

Contribution le : 04/07/2016 22:09
Signaler

Alex333
 0  #10
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26126
Karma: 13421
@Kevsler De quelles solutions tu parles ?

Contribution le : 05/07/2016 20:57
Signaler

 2  #11
Fantôme
@Alex333 Je parles de solutions aux problèmes qu'un pays comme la France peut rencontrer.

Concernant notre modèle sociétal vieillissant, il faudrait arrêter de se regarder le nombril et de clamer que la France est un exemple de démocratie. Le répéter à tout va et à à tue-tête n'en fait pas une vérité. Regardons ce qui se fait ailleurs. Essayons de construire un vrai modèle politique stable et équitable.

Concernant notre économie, prenons du large, arrêtons le focus sur le PIB et construisons nous-même les bases d'une économie stable et équitable. Je n'dis pas de sortir de l'Europe, je dis de l'envoyer s'faire foutre avec ses facteurs de réussite biaisés.

Concernant les problèmes de santé, arrêtons de chercher la rentabilité là où il ne devrait pas y en avoir. Arrêtons de polluer. Arrêtons de sacrifier le bien être sur l'autel de la production de masse, arrêtons de foutre des saloperies dans ce qu'on mange, arrêtons avec la mono culture et l'agriculture traditionnelle de manière générale.

Concernant les problèmes de compétitivité... arrêtons de sacrifier nos écoles sur l'autel de la croissance. Même un gosse comprendrait qu'un système éducatif qui manque de moyens et qui ne se renouvelle pas c'est dangereux à long terme. Arrêtons de tout miser sur le CAC40 alors qu'il y a une infinité de savoirs et de compétences en dehors de ce petit groupe d'entreprises. (Merde, j'me mets à faire de l'anaphore dégueulasse, comme un vulgaire politicien.) Posons-nous la question de ce qu'est la productivité avant de vouloir augmenter les volumes de production... Comment peut-on faire mieux, avec moins ? Évidemment, je ne parle pas de presser les gens comme des citrons. On a beaucoup à faire sur le plan managerial mais on peut surtout faire beaucoup sur le plan organisationnel.

Problèmes de sécurité ? J'sais pas... revoir notre système carcéral, investir en amont pour éviter de créer des gens poussés à la malhonnêteté. Par exemple, c'est une évidence, la ghéttoisation des gens n'a jamais donné de bons résultats. Donc, revoir nos politiques d'urbanisation... décentraliser le pays...

Problèmes écologiques ? Ho là... on a une flopée de solutions. Remiser au placard toutes les technos polluantes, investir dans l'économie verte, car on a pas le choix. C'est aussi une solution de santé. À mon sens, tout devrait tourner autour de l'écologie. Un environnement saint et équilibré créera des individus saints et équilibrés.

Le maître mot, c'est l'investissement de tune, de temps, et de conviction dans des sujets un peu plus importants que la guerre (quoi qu'on en dise), ou l'optimisation financière, ou les opérations de communications, ou les constructions grandiloquentes (stade numéro 3 de la ville, philarmonique architecturé par le grand Mondo Machio de La Verdad de mon cul), ou...

De manière général. C'est sortir de cette société de vénalité et d'apparence que nous construisons petit à petit. La vénalité, ça arrange bien ceux qui nous dirigent car dès lors t'es plus facilement manipulable et contrôlable. L'apparence aussi, car ça permet de cacher le fond.

Bien sûr, je divague... Je ne suis pas érudit, loin de là, et tout ce que je recrache maladroitement je le tiens de souvenirs d'articles lus ça et là, de technologies passées devant mes yeux dans des revues scientifiques, de conférences suivies sur YouTube, de documentaires divers et variés.

Si j'avais le temps, les savoirs, et les compétences pour construire un vrai programme de sauvetage de la France, je me serais déjà présenté aux présidentielles depuis longtemps:p
(Ce n'est pas exclu, qu'un jour je le fasse)

Contribution le : 05/07/2016 21:39
Signaler

 0  #12
Fantôme
ipfs QmUnG4aEDWx9bdtmqkf8QXV4KioJwamc3HRVQKK25LsUEg

😃

Contribution le : 05/07/2016 21:42
Signaler

Alex333
 0  #13
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26126
Karma: 13421
:-o

Edit : @Kevsler :

Pour faire court :

- Deja de ta grande reponse

- Je dirais que je suis d'accord sur le CAC40, mm si faut aussi voir que ce sont des groupes tres importants tout de meme. Mais oui, l'impression qu'on ne considere pas assez les PME-TPE qui emploie dans les 80% des gens

- Pour la mono-culture, je n'en sais trop rien. La production de masse a grande echelle me semble important pour produire en grande quantité (ce dotn on a besoin). Et le reve du petit producteur gentil me semble une utopie
Et j'ai lu que l'UE par exemple recommandais une agriculture diversifiée (je ne me rappelle pas du détail, je crois que l'UE donne des financement pour produire de maniere diversifiée)

- Je ne pense pas que les politiciens francais et europeens ne regardent QUE le PIB dans leurs decisions. Et ca reste un indicateur tres important selon moi. Pas le seul certes

- L'ecologie, moins polluer toussa. Je suis dubitatif. Peut etre qu'en adoptant certains modes de vie (moins voyager, moins d'emballage, moins de technologie, ok on peut diminuer ca. Mais a mon avis le gros (transport, industrie, besoin pour notre confort genre electricite, chauffage etc) bah on ne peut simplement pas le diminuer. Et a mon sens ca doit compter dans genre 80% de nos emissions. Apres oui, bien gere nos dechets etc. Mais ca me semble deja bien avancer dans ce sens



Bref, pas de quoi considerer les politiciens comme des fardot et vouloir la revolution

Contribution le : 05/07/2016 21:52
Signaler

Kirouille
 0  #14
J'aime glander ici
Inscrit: 06/01/2013 23:13
Post(s): 8211
Karma: 4364
@OzzyO caillou ou pavé ? 😃

Contribution le : 05/07/2016 22:16
Signaler

 0  #15
Fantôme
@Alex333 Pour l'exemple des transports de marchandise... Dans les imports-exports, t'as le levier de l'import, de l'export, et des moyens de transport. Trois solutions potentielles : réduire les imports, réduire les exports, révolutionner les transports. Trois solutions non exclusives l'une des autres.

Donc on peut pas dire qu'on ne peut pas. C'est juste qu'on ne veut pas.

J'ai entendu parler d'une étude (que je n'ai pas lue, faut que je la trouve) qui stipule que l'humanité est en voie d'extinction. On aurait passé un point de non retour...

En tout cas, on peut plus se permettre de dire qu'on ne peut pas... il faut. C'est tout. Comment ? T'inventes des trucs, t'inventes des règles, même mathématiques s'il faut, mais tu fais.

Sinon, qu'est-ce qu'on lègue à nos enfants ? À nos petits enfants ? Même aujourd'hui, en fait... J'regarde le ciel et partout j'vois un dégradé de gris vers bleu. Quand je respire je sens la miasme qui s'engouffre dans mes poumons. Quand j'vais à la mer c'est soit des bouteilles, soit des algues vertes qui viennent me chatouiller les mollets. Les dernières fois que je suis allé au ski, en haute saison, j'ai pas eu de neige dans les stations orientées au sud, c'était du canon gelé le matin, et d'la soupe l'après-midi. On voit des groupes d'espèces entier disparaître chaque année. Les réserves d'eau potable s'amenuisent. Les solutions de transition au pétrole se font attendre (les batteries polluent encore trop, et sont encore trop peu performantes). Y'a plus de saisons... Y'a deux ans, j'suis aller chercher mes courses sous la neige... en plein mois d'Avril... sur Paris. J'suis persuadé que je connaîtrais les guerres pour l'eau et/ou les terres arables avant ma mort... Si j'suis pas mort d'un cancer avant. J'ai même peur de connaître une perte de normalité, en France, due à des changements climatiques ou des guerres induites par des changements climatiques.

Alarmiste ? Oui. J'pense pas qu'il y ai du bon à rester optimiste pour le principe d'être optimiste. J'pense qu'il faut être réaliste et revoir ses priorités (à une échelle individuelle, et sociétale). Sans quoi bah... On sera l'une des dernières générations d'humains. Voilà pourquoi j'place l'écologie par dessus tout.

@OzzyO

ipfs QmbuzLCrKAcmut5MWxGfQ7C1v13xYhwS1DHXXVxKzj52rY

Contribution le : 05/07/2016 22:39
Signaler

Alex333
 0  #16
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26126
Karma: 13421
@Kevsler Ouai, je vois les choses vachement differemment. Alors que oui j'y connais rien dans le detail, j'ai pas epplucher les publications et les 800 pages des rapports du GIEC 😃

Mais je vois les choses differemment. Y a des enjeux environnementaux oui. Ca fait parti des enjeux de l'humanité. Comme tout un tas d'autres enjeux : conflits entre pays, nourrir toute la terre, l'energie, religion, santé, etc etc.
Mais faut pas dramatiser, non l'espece humaine ne va pas s'eteindre dans 100 ans. On arrivera a avancer malgre tout.

Et je vois l'ecologie comme aussi un espece d'objectif global que l'humain aime se mettre. Avant c'etait l'industrialisation, puis l'augmentation des moyens de transport/communication. Peut etre que demain ca sera l'environnement comme nouveau moyen d'occuper les gens. Ou peut etre pas.

Je dis pas que c'est inutile loin de la. Mais bref, faut pas se pourrir la vie non plus a se considerer comme une causee perdue. Selon moi y a de la marge

Contribution le : 05/07/2016 23:06
Signaler

 0  #17
Fantôme
@Alex333 J'allai éditer mon message pour m'excuser de la morosité qu'il transporte...

Mais permets-moi de te reprendre sur un truc :
Citation :
Et je vois l'ecologie comme aussi un espece d'objectif global que l'humain aime se mettre


C'est pas une lubie. C'est une nécessité, un enjeu global qui nous concerne tous... car nous vivons sur la même planète. La Terre c'est un écosystème isolé dans l'espace, le seul en son genre que l'on connaisse, le seul qui soit capable de nous abriter jusqu'à preuve du contraire. De plus, nous dépendons de cet écosystème ; toutes les ressources (hormis le Soleil) donc nous dépendons sont issues de notre planète. Ces ressources, cette diversité de milliards de solutions à des milliards de problèmes sont issues de la même diversité qui caractérise l'écosystème. Donc quand t'entends que la biodiversité est en danger, c'est pas une petite information anodine.

La Terre illustre à merveille l'effet papillon. Nous avons rejeté des gaz dans l'atmosphère qui ont, peu à peu, altéré l'équilibre de gaz qui la composent. Les effets sont innombrables.
Prenons un exemple, le trou dans la couche d'ozone au-dessus de l'antarctique (et l'arctique dans une moindre mesure) qui a accéléré (en plus de la hausse de température globale) la fonte des glaces dans ces régions, car l'ozone est une couche protectrice d'une partie des rayons solaires. Cette fonte a eu pour effet de modifier la température et la salinité des eaux polaires, donc d'impacter l'oxygénation et la composante en éléments organiques de l'eau, et donc de modifier l'environnement de la flore et de la faune de ces eaux. Ces modifications ont pour effet de faire disparaître ou migrer certaines espèces de planctons, et donc de poissons, de mollusques, de mammifères marin. Ce sont des écosystèmes entiers qui ont disparu, ou migré. L'effet de cette fonte n'est pas localisée puisque les courants marins transportent les eaux changées, et la fonte en vient même à modifier ces dits courants. La fonte du pôle nord a donc des effets jusqu'à l'équateur, et jusqu'au pôle sud. Mais c'est pas tout. Puisque l'écosystème marin est altéré, et que l'écosystème marin est en partie lié à la régulation de l'atmosphère, celle-ci est également impactée. Et là tu as une conséquence planétaire pour un incident localisé. L'atmosphère chamboulée c'est des régions plus arides, d'autres trop pluvieuses. Ce sont des espèces végétales qui disparaissent, et d'autres qui pullulent. Dépendants de ces espèces végétales, ce sont des espèces animales qui disparaîtrons, ou seront présentes en surnombre. Et là, c'est la dégringolade. Si certaines espèces animales disparaissent et que d'autres prospèrent, il y a un risque que la masse végétale ne soit pas régulée comme il se doit, et comme la masse végétale agit aussi sur l'atmosphère, son dérèglement a à son tour un effet néfaste sur l'atmosphère, qui aura un effet sur les océans, et ainsi de suite...

C'est un effet boule de neige. Plus la boule descend la montagne, plus elle est grosse et plus elle va vite, plus elle sera grosse et plus elle ira vite. Ainsi, le changement climatique n'est pas linéaire. Il s'accélère. Donc ça va aller de plus en plus mal, de plus en plus vite. Et donc ce n'est pas parce qu'on a vécu les 200 dernières années d'industrialisation sans péricliter que les 100 prochaines seront une balade de santé. Il faut voir ça comme une fonction exponentielle, si tu versé dans les maths.

Concrètement, la Terre et sa biodiversité est capable de faire face à beaucoup de cataclysmes... Nous, non. Nous sommes dépendants de la Terre telle qu'elle était avant l'industrialisation. L'écosystème existant pourrait s'adapter au changement que nous observons... mais ce que les scientifiques déplorent, c'est que ce changement est bien trop rapide pour que la Vie ait le temps de s'adapter.

Donc... le problème est bien réel, il nous impacte tous, et il y a urgence.

Contribution le : 06/07/2016 00:00
Signaler

Alex333
 0  #18
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26126
Karma: 13421
@Kevsler Je ne dis pas qu'il n'y a pas un probleme ecologique hein. Ca fait parti des problemes de l'humanité, des "enjeux" quoi. Tout comme l'economie, liberté général, le militaire, relations diplomatiques. agriculture, la finance, mondialisation, nouvelles technologies, etc. Je suis sur que sur chacun de ces sujets on pourrait dire que sans l'un ou l'autre il n'y aurait plus d'humanité

Donc pour moi (encore une fois je suis un mec lambda, je peux me tromper), l'écologie est "juste" un des enjeux.
Mais ca ne mérite pas qu'on se morfonde complètement la dessus.

Et vouloir virer la classe politique, les "financiers", le capitalisme etc pour faire de l'écologie, ca me semble un non-sens (je ne dis pas que t'as dit ca complètement, je déborde un peu :-D). Du moment que y a de l'activité humaine avec >7 milliards d'individus, y a un impact écologique. Faut juste le controler plus ou moins en parallèle.

En te lisant je pensais a ce que me disait une personne : "Pas envie de faire d'enfants pour les faire vivre dans ce monde"
Je trouve débile de se pourrir la vie pour ce genre de choses.
Bon alors je m'en fou qu'elle fasse des enfants ou non. J'espère simplement que c'était une explication bidon pour dire qu'elle en voulait pas. Aura bien le temps de changer d'avis 😃

Contribution le : 06/07/2016 00:37
Signaler

 0  #19
Fantôme
@Alex333

Citation :
Tout comme l'economie, liberté général, le militaire, relations diplomatiques. agriculture, la finance, mondialisation, nouvelles technologies, etc. Je suis sur que sur chacun de ces sujets on pourrait dire que sans l'un ou l'autre il n'y aurait plus d'humanité


L'humanité est né libre et elle était présente bien avant l'économie, le militaire, les relations diplomatiques, l'agriculture, la finance, la mondialisation, les nouvelles technologies, et caetera... Et la biodiversité était là avant l'humanité.
Y'a un soucis de logique dans ce que tu dis.

Citation :
En te lisant je pensais a ce que me disait une personne : "Pas envie de faire d'enfants pour les faire vivre dans ce monde"
Je trouve débile de se pourrir la vie pour ce genre de choses.

Ha c'est marrant parce que j'ai dit ça aussi, hier ou avant hier, quelque part sur le forum.
Et moi j'trouve ça débile de considérer la procréation comme nécessaire, à l'heure où on est en surpopulation, et de considérer ça comme une production de chair et non d'esprit (médite là-dessus). C'est d'un égoïsme putain... ça me révolte. Ça m'énerve même.

On a depuis longtemps dévié du sujet. J'arrête.

@pigme Ha bah oui mais là c'est terminé:p
(en ce qui me concerne)

Contribution le : 06/07/2016 10:18
Signaler

pigme
 0  #20
Je masterise !
Inscrit: 14/02/2007 18:03
Post(s): 2183
Karma: 232
Débat de Kevsler ==> pop-corn :lol:

Contribution le : 06/07/2016 10:42
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.