Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


« 1 ... 23 24 25 (26) 27 28 29 ... 32 »


carpet_bombing
 1  #501
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
Citation :

@Alex333 a écrit:
Le retrait américain ne permettra pas aux djihadistes de lancer une contre-offensive pour reprendre leur territoire perdu.


Ouais enfin jusqu'à preuve du contraire, notamment dans le cas ici avec la poche d'hajin, à chaque fois que la météo neutralisée toute présence aérienne us, les SDF se faisaient démonter par les contres offensives de l'EI, soit ils perdaient du territoire, soit ils le conservaient au prix d'énormes pertes. C'était la même à kobane ou les Kurdes se sont fait génocidés, seuls un appui massif d'air strike avec une surveillance H24 du ciel mélangeant drone et chasseur 24/24 7/7 a permit un renversement de la situation. Je ne nie pas la combativité des Kurdes, mais en face les mecs sont prêts à crever, surtout il s'agit d'étranger et bizarrement, tout ceux qui parlent syrien avec un accent prononcé disparaissent comme par magie(dans les zones libérées). Ils savent très bien qu'il leur est impossible de se fondre dans la population et montrent généralement une combativité extrêmement aggressive, donc je trouve gonflée de la part de ce journaliste de dire que l'EI cherchera sûrement à fuire si les us se cassent.

Contribution le : 21/12/2018 23:57
Signaler

Avaruus
 0  #502
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 5444
Karma: 4066
Démission de l’émissaire des Etats-Unis pour la coalition internationale anti-djihadistes

Ce qui intervient après la démission du ministre de la défense. C'est moi ou ça commence à puer les states avec toutes ces démissions à la volée ? Franchement, je ne serais même pas surpris qu'on apprenne un jour qu'en réalité, Trump travaillait pour les Russes et les chinois.

Contribution le : 23/12/2018 08:38
Signaler

Alex333
 0  #503
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25592
Karma: 12884
@carpet_bombing T'as peut être raison que l'EI pourrait reprendre du terrain, notamment sur les kurdes. J'y connais rien

Après est-ce que les USA et la France se doivent d'aider les kurdes, je ne pense pas spécialement. Ca concerne les pays locaux de traiter de ca.

Puis on rale que les USA interviennent militairement là bas, alors on pourrait aussi se réjouir qu'il commencent à partir (me semble qu'ils vont partir de manière progressive)

Après tout, ca me semble assez choquant que les USA (et nous la France) continuions à pilloner là bas, meme si c'est pour tuer du méchant EI.

Ce n'est que mon avis, sans rien trop savoir de tout ca


----

Sur le sujet "Macron tacle Trump et sa décision de partir de Syrie" :

"Un allié se doit d'être fiable" (...) "Je regrette très profondément la décision prise" par les Etats-Unis de se retirer de Syrie, a dit Emmanuel Macron en visite au Tchad.
En meme temps, j'ai tellement l'impression qu'on est la serpière aux ordres des USA. Cette décision unilatérale des USA ne fait que nous le rappeler sans ménagement
Les USA s'en moquent complet de la France/Europe. Et je suppose qu'on n'a quasi aucun pouvoir face aux USA ou pour changer quoique ce soit dans cette région du Moyen Orient

Citation :
Et pour enfoncer le clou, Emmanuel Macron a affiché un soutien marqué à l'ex-chef du Pentagone, Jim Mattis, qui, pour montrer son désaccord, a démissionné en insistant sur la nécessité pour les Etats-Unis de "traiter les alliés avec respect".

"Je veux ici rendre hommage au général Mattis et aux propos qui ont accompagné sa décision. Depuis un an, nous avons constaté comment il a été un interlocuteur fiable", a dit le président français lors d'une conférence de presse avec son homologue tchadien Idriss Deby. Il a aussi souligné que ce retrait mettait en danger leurs alliés kurdes. Le Royaume-Uni et l'Allemagne, également alliés des Etats-Unis dans la lutte contre le groupe Etat islamique, n'ont pas caché leur inquiétude après l'annonce du retrait américain.

Contribution le : 24/12/2018 02:44
Signaler

carpet_bombing
 2  #504
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
Citation :

@Alex333 a écrit:

Après est-ce que les USA et la France se doivent d'aider les kurdes, je ne pense pas spécialement. Ca concerne les pays locaux de traiter de ca.

Puis on rale que les USA interviennent militairement là bas, alors on pourrait aussi se réjouir qu'il commencent à partir (me semble qu'ils vont partir de manière progressive)

Après tout, ca me semble assez choquant que les USA (et nous la France) continuions à pilloner là bas, meme si c'est pour tuer du méchant EI.





Beh en fait le retrait américain change la donne et ouvre de nouvelles perspectives, qui, selon son "camps", sont plus ou moins bonnes. Je vais tenter de rester neutre et faire un listing.

- les usa étaient présents pour écraser l'EI, leur retrait risque de couper les offensives anti EI, en août on estimait à environ 14500 combattants de l'EI en Syrie et 13000 en Iraq, donc l'EI reste bien un danger réel qui pourrait tenter de récupérer le vide laisser par le départ des US. Donc retour possible de l'EI.

-les usa étaient le parapluie des Kurdes, notamment vis à vis de la Turquie, depuis l'annonce de leur retrait, les Turcs amassent d'énormes moyens militaires à leur frontière et annoncent une offensive imminente. Le problème c'est que leur infanterie est constituée de Turkmène et de beaucoup de groupes qui à l'époque ont prêté allégeance à l'EI, des Sunnites bien moyen ageux dont on craint un nettoyage ethnique et culturel à l'égard des Kurdes et autres minorité. Et ce n'est pas la vidéo diffusait hier où l'on voit un membre du TFSA jouer avec un couteau en expliquant qu'il est là pour tuer du Kurde qui calmera la situation.

-Certains craignent que si Erdogan reconquérit les terres actuellement aux mains des Kurdes, qu'ils fassent un tour de magie avec un référendum sur ces zones quand à leur rattachement à la Turquie, en gros une "annexion démocratique" des terres syriennes.(bien-sûr après un nettoyage ethnique)

-Si la Turquie entre en Syrie dans les zones Kurdes, risque de conflits Turquie/Iran via proxy, les shiites et l'Iran s'opposent à une opération Turque, des milices shiites irakiennes ont même annoncés être prêt à entrer en Syrie combattre l'armée Turque.

-les retrait des US laisse donc potentiellement l'iran s'agrandir (si jamais c'est l'Iran qui réussit à récupérer les territoires Kurdes) ce qui entraîne une crainte d'Israel (qui d'ailleurs a déjà commencé à reprendre ses frappes cette nuit) qui va intensifier ses frappes en Syrie.

-pour contrer la Turquie les Kurdes sont actuellement en train de négocier avec Assad, si les troupes d'Assad reprennent contrôle des zones Kurdes, Erdogan n'aura plus de motif pour entrer en Syrie, ou il est censé aller combattre les terroriste Kurdes. Ce serait un échec pour les us qui étaient anti Assad : leur retrait surprise livre les terres Kurdes aux différents acteurs régionaux, donc collaboration probable avec Assad qui finalement récupèrera sûrement ses terres.

-La Russie deviendra la seule grosse puissance qui pourra arbitrer cette guerre et la dirigée pour obtenir la situation optimale pour ses propres intérêts, soit une assise régionale très stratégique.

-si la zone redevient Syrienne/iranienne/shiites, des pays comme l'Arabie Saoudite pourraient renforcer les groupes terroristes sunnites afin de contrer l'influence Iranienne, soit une belle montée en puissance de la violence.

En gros le vide laissé par les US intéresse tout le monde, le régime qui pourra retrouver son territoire, les Turques, qui vont pouvoir génocides du Kurde, voir annexe une partie de la Syrie, l'Iran qui va pouvoir étendre son influence, la Russie, qui est maintenant dans un fauteuil de velours, Israël, qui craint pour sa sécurité et reprend ses raids sur la Syrie, bref en fait les Kurdes sont laissés en pâtures aux différents acteurs régionaux, mais à noter qu'aucun de ces acteurs ne souhaite venir pour apporter la démocratie et construire des crèches.

C'est un non sens pour la stratègie américaine de se barrer comme ça, sachant qu'ils laissent le champs libre à certains de leurs "ennemis", et qu'en plus ils abandonnent les Kurdes à leur sort. C'est sur que la, l'image d'allié fiable, va en prendre un coup.

Après tout cela ne sont que des possibilités, rien de concret, d'autres avis sont les bienvenus, je fais avec ce que j'ai pu comprendre de la situation actuelle !
Contribution le : 26/12/2018 12:50
Signaler

Remkage
 0  #505
Je masterise !
Inscrit: 11/05/2008 01:31
Post(s): 3788
Karma: 4002
Citation :

@Kalu_ a écrit:
@Chouba

Un passeport diplomatique, preuve ultime... je me répète mais tu veux juste que ta théorie soit vraie.

Distribué le 24 mai 2018, donc bien avant l'affaire. Rien d'exceptionnel que le chargé de sécurité du président en reçoit un pour le suivre dans ses déplacements. La famille des diplomates à l'étranger en ont aussi, c'est pas si rare que ça.
Il a simplement pu négocier à le garder jusqu'à expiration, vu que visiblement il était chouchouté par Strozda et Manu, ce qui en soit serait grave.
Le coup de passeport = preuve qu'il est un diplomate, et qu'il a effectivement négocier avec le tchad... C'est même pas que c'est faible comme preuve, c'est que ça n'en est même pas une.
Çà soulève un autre problème en revanche, le mec n'a effectivement rien à foutre avec un passeport diplomatique, il s'en sert visiblement pour ses affaires privées, il doit être poursuivi pour ça.
Médiapart qui parle d'affaire d'Etat parce qu'il a un passeport diplomatique... J'imagine qu'ils manquent un peu d'abonnés en fin d'année. Pourtant j'aime bien le journal, mais là on est limite dans le putaclic.

Benalla, quand il était employé, était à la sécurité, il n'a jamais travaillé ou été formé pour être diplomate et négocier des accords avec des dirigeants étrangers.
Donc maintenant d'un coup la France qui ne manque pas de diplomates qualifiés dans tout les pays, particulièrement en Afrique dans les anciennes colonies, va employer officieusement un mec qui n'a aucune expérience sur le sujet, qui est au coeur d'un gros scandale probablement le plus gros de la présidence Macron, qui est suivi par les autorités et les médias, qui semble être maintenant un boulet dont l'Elysée adorerait se débarrassé, et qui n'est pas très futé (bon là c'est mon appréciation, le coup du pistolet à eau fallait la sortir celle là)... J'en doute très fortement.
Ne pas apprécié Macron et l'Etat Français je veux bien, mais le prenez pas trop pour un idiot non plus, non il va pas envoyer Benalla pour négocier des trucs en loucedé. Même si il veut quelqu'un qui n'est pas un officiel, y'a pléthore d'hommes d'affaires plus ou moins douteux ou d'anciens diplomates plus qualifiés et/ou avec les relations pour faire ce genre de boulot, en tout cas pas l'un des mecs les plus suivis de France depuis 6 mois

Et allez, admettons que Benalla se révèle être un diplomate officieux de la France, qu'il ait pu nouées des relations avec les dirigeants de pays Africain entre une ratonnade de manifestants et un passage en bus avec l’équipe de france, je dis bien admettons. ça serait pas la première fois que la France utilise les relations de personnes sulfureuses pour négocier des accords. ça la fout mal que ce soit Benalla, mais finalement, et alors ?. Est ce vraiment une affaire d'Etat? Éthiquement c'est pas terrible, mais finalement pas pire que négocier avec le Tchad qui du point de vue de la démocratie est pas un modèle.


Le ton et les smileys pour faire le malin garde ça pour toi, je crois pas que j'ai manqué de respect dans mes messages.


Et je crois pas que ce soit le sujet du topic


https://www.lepoint.fr/societe/alexandre-benalla-voyage-encore-avec-un-passeport-diplomatique-27-12-2018-2282047_23.php

Contribution le : 27/12/2018 21:17
Signaler

Alex333
 1  #506
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25592
Karma: 12884
Citation :

@carpet_bombing a écrit:
En gros le vide laissé par les US intéresse tout le monde, le régime qui pourra retrouver son territoire, les Turques, qui vont pouvoir génocides du Kurde, voir annexe une partie de la Syrie, l'Iran qui va pouvoir étendre son influence, la Russie, qui est maintenant dans un fauteuil de velours, Israël, qui craint pour sa sécurité et reprend ses raids sur la Syrie, bref en fait les Kurdes sont laissés en pâtures aux différents acteurs régionaux, mais à noter qu'aucun de ces acteurs ne souhaite venir pour apporter la démocratie et construire des crèches.

C'est très intéressant et comme d'hab merci pour ton résumé d'analyse

J'entends bien que maintenant tout le monde et sur l'espace syrien, bien sur pas pour amener la paix et l'amour mais pour essayer d'étendre son influence sur ce territoire. C'est le bordel maintenant. Et si y en a un qui se barre (les USA là), ca enmène un autre bordel.

Je ne vois pas initialement en quoi les USA et occidents sont légitimes à venir sur place pour défendre/aider les kurdes. Ca ne nous regarde pas. Ca regarde la Syrie, les kurdes, et la turquie je crois (y a des kurdes sur une partie de la Turquie et Irak c'est ca ?).

C'est un peu comme si en France les bretons se battaient pour devenir un pays indépendant, et que la Russie et USA venaient aider les bretons à devenir indépendant (par pour la beauté du peuple breton mais pour rabaisser la puissance de la France). Bref là USA et Russie seraient illégitimes à intervenir. Je pense pareil pour les USA/occident vis a vis des kurdes. Par contre ca peut se comprendre qu'on intervienne pour exterminer l'EI. Mais les kurdes, bah c'est pas notre problème et on n'a pas à les aider. Les USA ont parfaitement le droit de partir. C'est pas cool pour nous occidentaux parce qu'on va perdre de l'influence comme tu dis, sur place. Mais bon, je sais pas si on a bien le droit de choisir de prendre controle cette région non plus.

Quant aux kurdes, je considère qu'on a pas à les soutenirs militairement. Après si on veut, on peut faire savoir à la Turquie, Syrie, Irak qu'on n'est pas d'accord avec leur choix de ne pas leur laisser un pays. Genre en faisant les classiques discours de réprobation et enbargo économique.


Pour la comparaison kurde-breton, bon ca a sa limite. Je connais pas l'histoire des kurdes et leur légitimité éventuelle à se créer un Etat au détrimement de la Turquie-Syrie-Irak. T'en connais plus là-dessus ?

Contribution le : 29/12/2018 03:03
Signaler

carpet_bombing
 1  #507
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
@Alex333

Beh en fait c'est pas vraiment ça, nous ne sommes pas intervenu pour aider les Kurdes, nous sommes venus bombarder l'EI, et au passage on a sympathisé avec les Kurdes, ça semble rien comme ça mais cette précision à son importance.

En fait les Kurdes et autres minorités se sont gentillement fait génocides la gueule, à tel point qu'à l'époque même la Turquie, en guerre contre le PKK, a accepté de faire transiter, via son territoire, des Kurdes iraqiens en Syrie stopper le massacre, notamment contre les Yézidis.

Point Godwin blablabla mais ce qu'ils ont subis est peut être pire que ce qu'on subit les juifs pendants la WW2, à l'heure actuelle t'écoutes des petits fils de déportés te raconter des trucs qu'ils ont lu dans des livres d'histoire, pour les Kurdes ce sera plus dur dans le sens où les hommes étaient abattu, les femmes transformés en esclave sexuelle, qu'on envoyait notamment à l'hôpital de Mossoul se faire stériliser chimiquement : leurs petits enfants ne te casseront pas les couilles en radotant leur histoire. Les éxécutions n'étaient pas industrielles, faute de moyen seulement. Donc la légitimité à intervenir en leur faveur reste simple : génocide en cours. Si on peut tolérer ça, pourquoi faire tant d'histoire sur la shoah ? C'est bon c'est juste des mecs qui se sont fait butés.

Donc humainement, c'est juste un arrêt de massacre, après les choses sont différentes.
Une armée ne peut vaincre un ennemi (physiquement et idéologiquement) juste avec des bombes. Une occupation du terrain est essentielle, et c'est ce qu'on a trouvé avec les Kurdes : un allié qui geule pas Allah hackbar à tout bout de champs en décapitant tout ce qui bouge, et avec une vision assez occidentale pour cette partie du monde. La présence sur le terrain est essentielle, je vais prendre un exemple à la con : la France en Afghanistan. Dans la vallée (si je ne me trompé pas) de Surobi la France, avec son expérience de colonisation notamment, a eu l'idée de créer une radio locale, par des locaux mais gérée par la France. Une boîte au lettre était posée libre d'accès et permettait de poser des poèmes qui serait ensuite diffuser au public,  la France ayant étudiée la zone et compris que les trucs genre poème cartonnés dans cette région. Les habitants pouvaient donc posté leur poème qui était ensuite diffusé à la radio : carton plein pour la radio, z tel point que la France a distribué des radios à rechargement solaire aux bleds alentours. Très vite cette boîte au lettre a été la cible des Talibans pour contrer la culture occidentale, mais cette radio plaisait tellement que les habitants ont commencés à grogner contre les talibans, au point que plus jamais cette boîte au lettre, ni les chemins très proches, n'étaient la cible de bombe ou d'embuscade Talibanne. Mieux encore, on ne mentait pas sur les résumés des combats, si une attaqué de 8h n'avait fait que 3 tués chez les Talibans et un blessé côté Français, c'est exactement ce qui été annoncé, donnant une certaine légitimité à cette radio. Plus tard dans la zone, un lac est devenu pollué et empoisonné les habitants. Les Talibans expliquèrent aux gens que c'était les usa et Israël (oui de souvenir c'est Israël, assez étrange en Afghanistan avec les talibans mais de souvenir c'est bien Israël qui été incriminé) qui empoisonnant l'eau et les tués. La France a enquêté et découvert que c'était un industriel plus haut qui rejetait ses eaux usées dans une rivière, qui se jettait dans ce lac. L'information été donc répète sur la radio et les habitants y ont adhérer en comprenant que les Talibans s'était foutu de leur geule, une radio française avait ainsi plus de crédit et d'influence que les Talibans.

Les Kurdes en Syrie c'est un peu ça, c'est notre marque au sol, notre occupation du territoire, localement, beaucoup d'effort ont été fait, par exemple les livres scolaires sont en double page : sur une page, c'est écrit en Arabe, sur l'autre en Kurde. L'idée est de montrer aux gens que l'on veut une mixité sans rien imposer par la force, genre des programmes scolaires communs, ça peut paraître con, mais pour le local et son quotidien, c'est une autre histoire.

Au delà du côté humain et idéologique, si une autre raison fait que l'on se doit de soutenir les Kurdes, c'est simplement qu'on se s'est pas contenté de les aider, on les as poussés à combattre l'EI au delà de leur zone, si à l'heure actuelle les Kurdes contrôlent une aussi grande zone, c'est parce qu'on les y as poussés ! Ils contrôlent actuellement des zones où ils n'étaient "jamais" allé, c'est nous qui les avons poussés à libérer et administrer ces zones, sans nous ils ne contrôler aient pas ces zones tellement vaste qu'elles en sont devenus stratégique pour tous, donc la situation merdique dans laquelle ils sont, c'est bel et bien nous qui les y avons foutus, c'est bien notre responsabilité. Si on les aurait juste libéré de l'EI en surveillant seulement les limites des villes kurdes pour empêcher une infiltration de l'EI, tout le monde s'en fouterait des Kurdes. Donc j'estime qu'on est partiellement responsable de leur situation actuelle.

PS pour mon anecdote sur la radio française en Afghanistan, me demande si c'était pas plutôt en Kapisa ?

Édit : et oui tu as raison, il y'a des Kurdes en Syrie, en Irak(qui sont nos alliés depuis le début de la guerre en Irak) en Turquie, mais aussi en Iran ! À noter qu'entre pays ils sont moyennement solidaires, des heurts ont déjà éclatés entre Kurde syrien et irakien par exemple, tout comme la Turquie qui combat les Kurdes syriens et turques, forment et arment les Kurdes irakiens par exemple, après j'avoue ne pas trop connaître les relations entre ces différents Kurdes, je sais juste que c'est très complexe ^^ !

Contribution le : 29/12/2018 08:51
Signaler

carpet_bombing
 0  #508
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
Petite maj de la situation en Syrie, notamment au nord.


Le groupe HTS à, en 10 jours, pris possession de toute la zone d'Idlib.

Cette zone était principalement occupée par des groupes pro turcs, dont une partie ne disposait pas d'armes lourdes : la fameuse zone de désescalation, les groupes pro turcs étaient moins bien armés qu'ailleurs, en revanche la Turquie veillait à les protéger, ils n'étaient pas non plus la cible de raid aérien du régime ou de la Russie.
Les groupes considérés comme djihadistes ne font pas partie de cet accord (accord d'Astana) donc sont dotés d'armes lourdes mais peuvent être bombardés par n'importe qui.

Et HTS fait partie de ces groupes considérés comme djihadistes, et donc dotés d'armes lourdes. Des les premières attaques d'HTS au 1 janvier (bonne année) ils ont conquis rapidement du terrain.

Finalement, les Turcs n'intervenant pas, les mercenaires/milices pro turcs se sont arrangés avec HTS : beaucoup ont prêtes allégeance à HTS et donc intégré leur rang, d'autres ont été autorisés à quitter la zone pour rejoindre Afin, sous contrôle turc.
Le 10 janvier idlib était entièrement contrôle par HTS.


Ces mercenaires représentés un gros vivier de chaire à canon pour la Turquie et sa future offensive à l'est de l'euphrate, pour Erdogan c'est une belle perte d'homme, mais aussi de crédibilité, ces groupes étaient sous sa protection, or il n'a absolument rien fait. Que dalle.

À noter qu'à idlib, il y'avait beaucoup de rebelles venus de partout, avec différents point de vu : à chaque fois que l'armée syrienne reprenait du terrain et qu'un accord était conclu pour évacuer les rebelles, les rebelles étaient envoyés à idlib, donc on y trouve de tout, même des factions ennemies mais contraintes de collaborer pour survivre. Ces donc ce genre de rebelles qui quitte idlib pour passer à Afrin ou l'armée turque a déjà du mal à tenir ses mercenaires...


Côté Manbij, russe et syrien se sont installés en périphérie de la ville pour éviter toute attaque turque.


À l'est de l'euphrate, les Kurdes négocient avec le régime, ils pourraient être intégrés à l'armée Syrienne ! Ce qui obligerait Erdogan à rapidement lancé son attaque contre les Kurdes car si ceux ci entrent dans l'armée Syrienne, les attaqués reviendrait donc à attaquer l'armée Syrienne.
D'autant plus que les Kurdes finissent de nettoyer les poches restantes de l'EI, or la Turquie affirme vouloir nettoyer ces poches, du coup la légitimité d'une intervention militaire turque en prendrait un sacré coup.

Concernant cette attaqué annoncé comme imminente  par Erdogan, elle fait débat même au sein de l'armée turque, ou des hauts gradés ont été limogé pour avoir fait part de leur doute : certes Afrin a été prise aisément, mais il s'agissait d'une enclave isolée, doté de civil peu formés et mal armés, de ce côté là de la Syrie, ce sont des Kurdes armés par la coalition, formés également par la coalition, et avec une très grosse expérience en combat contre l'EI avec la reprise de Manbij, Raqqa, et les bleds de DZ.
À ça il faut rajouter les nombreux limogeages suite au coup d'état raté contre Erdogan, qui fait que de nombreux postes militaires stratégique et complexe ont été donné à des pro Erdogan n'ayant aucune expérience militaire.

En rajoutant la perte d'homme liée à la perte d'Idlib, difficile d'imaginé une victoire sans mettre l'armée turque en première ligne, et avoir un potentiel de perte tout simplement énorme.

Donc en gros Erdogan se retrouve d'un coup en bien mauvaise posture, reste à voir dans les jours à venir quelle sera sa nouvelle stratégie, et si il compte toujours entrer en Syrie cassé du Kurde.

Contribution le : 12/01/2019 11:44
Signaler

Avaruus
 0  #509
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 5444
Karma: 4066
Ben merde, Raqqa a été prise par des Kurdes ?

Sinon merci pour ce résumé. Tu te bases sur quelles infos pour avoir tous ces éléments ? (simple curiosité)

Contribution le : 12/01/2019 12:50
Signaler

carpet_bombing
 0  #510
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
@Avaruus

Beh Rraqqa a été d'abord capturé par l'EI, puis libérée par les SDF, je dis Kurde par raccourci, car les SDF sont composés à très grosse majorité Kurdes (à une époque + de 90 % des effectifs, aujourd'hui je ne sais pas) du coup c'est bien les SDF qui ont libérés Raqqa, mais à tort je dis Kurdes.

Beh mes infos je les récupères à droite à gauche, d'abord je suis tous les médias de tous les acteurs, aussi bien Anna news que RT que les déclarations du MoD us russe, pro Iran, Hezbollah, turc us etc...

.. Les vidéos de propagande de l'Ei ou de tel groupe rebelle, je suis pas mal de blogs et de sites dédiés à l'armement qui font souvent des billets sur la Syrie, et ensuite forum et groupe FB fermé dédié au conflit, je n'ai pas "une" source que je suis aveuglément. Un peu comme dans le battle de gilets jaunes ou beaucoup de pro/anti suivent aveuglément certains médias sans la moindre capacité de réflexion, je trouve ça con de ne pas tenter d'avoir une vision bien plus large d'un domaine ! Prendre toutes les infos, même la propagande dégueulasse, et en tirer ses propres conclusions.


Du coup je suis probablement subjectif moi même, et je dois bien tomber dans certains piège, mais j'essaie tout de même de rapporter les faits tels que je les comprends.

Du coup, beh je suppose que je suis fiché S ^^ !

Contribution le : 12/01/2019 13:55
Signaler

Avaruus
 0  #511
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 5444
Karma: 4066
@carpet_bombing
Citation :
Du coup, beh je suppose que je suis fiché S ^^ !

Avec un avatar de sulfateuse en sus, y'a moyen oui.

Vu ce que je lis de tes interventions, je me doutais bien que tu multipliais les sources. Je ne suis pas très renseigné sur le sujet de la Syrie, mais pour le peu que j'ai grappillé dans quelques sources différentes, j'ai constaté à quel point la situation est complexe, ce qui se vérifie bien dans ton dernier message résumé.

Ah et puis tiens, je vais convoquer une fois de plus ta subjectivité : t'en penses quoi du retrait des Américains ?

Contribution le : 12/01/2019 14:11
Signaler

carpet_bombing
 1  #512
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
@Avaruus

J'ai assez picole mais je vais essayer de te répondre.

Concernant le retrait US déjà :

- Trump s'est ravisé, aux dernières nouvelles il estime à au moins 4 mois le retrait des troupes us de Syrie, au lieu de qq jours. Ses conseillers l'ont apparemment résonné un peu.

Sinon d'un point de vu purement US "America first Fuck yeah motherfucker" ce retrait de Syrie est un mini suicide, on laisse les pleins pouvoirs à l'"ennemi" Russe en perdant toute influence sur le pays. On ouvre ainsi une belle porte à la Russie sur la méditérannée ce qui ravira les paranos de l'OTAN. On laisse aussi l'allié israélien avec une forte influence iranienne en Syrie pour renforcer le Hezbollah. De ce que j'ai pu lire mais sans certitude, Israël aurait déjà demandé aux US en compensation de leur retrait l'annexion officiel du plateau du Golan.

De mon point de vu, ce retrait montre un signe préoccupant pour les US, entre Trump qui gelé les budgets pour obtenir les financements de son mur, et ce retrait, Trump montre clairement que les US ont un genou à terre : ils ne peuvent à l'heure actuelle tenir leur sol, et leur intérêt partout dans le monde, l'hégémonie des US est entrain de tourner, et Trump a su le mettre en évidence.

D'un point de vu de la guerre en cours, je pense que l'idéal serait que US et Russe coopère. Il faudrait que chaque territoire libérer par les US soit reprise par Damas avec parrainage des PM Russes. À Alepp, ce dont les PM Russes dotés d'Ouzbrks et autres eux aussi musulmans et apte à comprendre/gérer les inquiétudes des habitants de ces zones qui ont largement contribué au succès des Russes et à l'instauration d'une certaine paix. Le problème avec l'armée Syrienne c'est que beaucoup ont eu le cerveau lavé et estiment donc que la population des zones rebelles soutiennent forcément les rebelles et sont donc leurs ennemis. Y'a eu plusieurs rapports et témoignage de viols collectifs et autres de la part de l'armée Syrienne lors de récupération de zone rebelle.

Je pense qu'il faut donc que la transition zone Kurde/régime syrien se fasse avec l'appui de la Russie, et que les us restent proches et affirment massacrés le régime en cas de "vengeance".

De toutes façons pour les us c'est finit, merci Trump ^^ Il faut juste espérer que ce retrait soit intelligent et béneficiable au peuple Syrien.

Quand à Assad, je pense qu'il faut le garder au moins à court terme, si Assad tombe, les Iraniens tenteront de mettre au pouvoir un pro iranien, les Turcs et leur communauté un pro Turc, idem pour la Russie l'AS le Qatar, même sa propre famille pourrait se déchirer pour le pouvoir, c'est donc une seconde guère civile bien plus.viokente et complexe qui risquerait d'exploser. Ce serait un peu comme balancer une grenade dans une crèche.

Donc je pense que le retrait US, qui est un non sens pour la diplomatie us, doit se faire lentement et avec concertation avec la Russie.

Contribution le : 13/01/2019 20:54
Signaler

Facedownassup
 0  #513
Je suis accro
Inscrit: 14/05/2013 04:19
Post(s): 553
Citation :

@carpet_bombing a écrit:
Je vais tenter de rester neutre et faire un listing.

Citation :

@carpet_bombing a écrit:
et que les us restent proches et affirment massacrés le régime en cas de "vengeance".

Je comprends un peu mieux tes derniers posts du coup, des Kurdes à l'eau de rose et un régime qui devrait être massacré en cas de -vengeance-.

L'assaut sur Idlib est prévu pour le printemps, l'armée syrienne n'est pas en mesure de nettoyer cette région même avec ses alliés, les terroristes sont bien trop nombreux. L'armée gouvernementale syrienne aura besoin à mon avis des Kurdes d'autant qu'avant de s'y pencher Assad voudrait en finir avec les dernières petites enclaves où seraient encore daesh. Or tu peux compter sur des diversions aux abords d'Idlib pour ralentir la dératisation de daesh au sud et au sud-est du pays, c'est pourquoi les Kurdes seront intégrés à l'armée syrienne tôt ou tard. C'est leur seul espoir de survie cette concession, les arabes syriens ne veulent pas d'un commandement kurde à l'est de l'Euphrate, et ni les turcs ni les irakiens ni les iraniens ne veulent entendre parler des kurdes, qu'ils soient syriens ou irakiens. Qu'ils fassent parti du renouveau syrien, tout en étant désarmés car étant la sempiternelle demande d'Erdogan pour ne pas intervenir profondément en Syrie, mais pourquoi parler de vengeance ? Imagine comme tu l'écris qu'Assad veuille se venger, c'est la fin assurée de son pouvoir. C'est que tu le vois suicidaire.

Contribution le : 13/01/2019 23:43
Signaler

Kartapus
 0  #514
Je viens d'arriver
Inscrit: 09/01/2019 11:42
Post(s): 59
Salut!
WOW t'a l'air documenté sur le sujet, merci pour toutes ces infos.

Sur la situation en Syrie je suis plutôt du côté russe car je vais peut-être faire un énorme raccourcie mais

US = soutient les rebelles pour prendre le pouvoir sur le Bachar el assad et faire reculer l'EI
RUSSE = soutient les forces armées syriennes (Assad) pour faire reculer l'EI et les rebelles

Ducoup je trouve que c'est peut-être mieux si l'armée US décampe, il faut donner l'autonomie à l'armée syrienne de pouvoir tout contrôler pour permettre le retour d'une "paix" (entre GROS guillemet)

Quand on voit le nombre de conneries que nous sortent les médias occidentaux sur la russe et son objectif en Syrie se fait peur...
C'est bien de temps en temps de se placer du côté russe et de voir leur vision des choses et ce qu'eux, disent, sur nous, américano-européens. Car dès qu'on peut plomber la Russie sur par exemple, une attaque aux missiles qui hélas ont produit des dommages collatéraux côtés civils, là sa y va direct et Franco, par contre ont passé sous secret quand les Russe permettent à l'armée syrienne de repousser le front Al-Nosra dans la région Hama, quand ils délivrent village entier avec l'aide de l'armée syrienne ou acheminent des convois humanitaires dans les zones les plus reculées.

edit : fautes (oups)

Contribution le : 14/01/2019 11:15
Signaler

Alex333
 0  #515
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25592
Karma: 12884
Une question m'est passé par la tête. On fait quoi si nous on trouve la solution pour la situation au Proche Orient ? On envoie un copie imprimée du topic à Assad, Poutine et Trump ?

Contribution le : 14/01/2019 12:28
Signaler

carpet_bombing
 0  #516
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
@Facedownassup


Beh je parle d'une éventuelle "vengeance" vis à vis des propos de Assad lui même :

Lorsqu'on parle de ceux qu'on appellent 'les Kurdes', ce ne sont pas juste des Kurdes. Tous ceux qui travaillent pour le compte d'un pays étranger, notamment sous commandement américain, sont des traîtres"

Il considère les Kurdes comme des traîtres, je pense donc qu'à terme il y'ai un risque pour qu'il se venge d'eux, pas tout de suite, plutôt quand la guerre sera finie, je vois mal Assad ouvrir un nouveau front, surtout avec la présence us.

Après oui je suis plutôt pro Kurde, un peu moins au début car ils avaient tendance a posté des portraits de leur dirigeant etc... quand ils libéraient une ville, chose qu'ils ont calmés par la suite.

Je suis aussi pour qu'ils aient leur propre pays, mais c'est compliqué, car je ne suis pas d'accord pour que ce soit la Syrie, l'Iran l'Irak ou la Turquie qui doivent être délesté d'une partie de leur terre. Donc je ne sais pas où les mettres ^^ !
On pourrait demander aux Palestiniens de leur céder un lopin de terre 🙄

Pour la reprise f'Idlib, ça va être sacrément tendu... Le truc nickel serait une reddition des rebelles, mais je n'y crois pas trop. J'ai lu qu'entre le 1 et le 10 janvier, HTS aurait récupérer au moins 25 chars et plusieurs dizaines de tonnes d'arme et de munition.. et pourtant le régime et la Russie ont bombardés de nombreux dépôts d'armes connues de leur service quand ils appartenaient aux mercenaires pro Turc, donc HTS à de quoi tenir le front un bon moment !

Contribution le : 14/01/2019 14:03
Signaler

Wiliwilliam
 1  #517
La loi c'est moi
Inscrit: 07/04/2012 19:19
Post(s): 29992
Karma: 8355
Prise de décision entre l'UE et le R-U à propos des Visa.
Tl;dr
Les ressortissants britanniques seront exemptés de l'obligation de visa pour les séjours courte durée (90 jours, sur 180 jours) dans l'UE.
La réciprocité pour les ressortissants de l'UE doit être assurée. (On verra bien ce que ça va donner)
NB: UE = espace Schengen dans le cas présent.

Contribution le : 30/01/2019 09:02
_________________
Signaler

Alex333
 0  #518
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25592
Karma: 12884
Et sur le sujet Venezuela, me demande les intérets de chacuns dans cette guerre économique (entre USA, Europe, Russie, etc). J'imagine que comme d'hab l'UE fera le toutou qui suit les USA. L'empire américain qui fait plier les autres pays par la force, pour qu'ils suivent son modèle économique. Et l'Europe qui suit.

Bon en fait c'est peut etre pas si binaire Maduro-Russie = gentils vs. USA-Europe méchants.

Des avis ?


"Venezuela : États-Unis, Russie et UE, trois stratégies face à la crise" (la-croix.com, 27 janv)
Citation :
Les divergences entre les Américains, les Russes – qui soutiennent Nicolas Maduro – et les Européens, les plus prudents, traduisent des intérêts bien différents à défendre dans le marasme vénézuélien.
(...)
Mercredi 23 janvier, Juan Guaido président de l’Assemblée nationale vénézuélienne et principal opposant au chef de l’État Nicolas Maduro, s’est autoproclamé président par intérim de la République bolivarienne du Venezuela. Il a immédiatement bénéficié de la reconnaissance des États-Unis (...) Il a été aussitôt suivi par le Canada et plusieurs autres pays du continent américain dans cette démarche.
(...)

Les Américains derrière Guaido
Depuis 2014 et les sanctions prises par l’administration Obama, les États-Unis ont pour objectif de déstabiliser le régime de Nicolas Maduro dont le pays possède les plus grandes réserves prouvées de pétrole au monde, selon le rapport annuel de l’OPEP de 2010.

Le Venezuela est le quatrième fournisseur des États-Unis en pétrole. Toutefois, en raison de la politique anti-américaine du régime chaviste, les importations nettes ont chuté de 60 % depuis 1997 selon l’Agence d’information sur l’énergie (EIA)

Donald Trump souhaite reprendre la main sur ce dossier, plutôt que de voir le Venezuela poursuivre la diversification de ses partenaires commerciaux. Ces dernières années, Caracas s’est tourné vers la Chine et la Russie.

Les Russes avec Maduro
Trois ans après avoir sauvé le régime de Bachar Al Assad en Syrie, Vladimir Poutine fait tout pour venir au secours de son allié Nicolas Maduro. Quitte à ouvrir un nouveau front dans son bras de fer avec les Occidentaux. Le président russe, furieux contre ce qu’il considère une nouvelle tentative de coup d’État fomenté par les États-Unis à l’étranger, a été l’un des premiers à appeler son homologue vénézuélien.

Dans le même temps, Moscou est soupçonné d’avoir envoyé à Caracas des agents de sécurité privée pour protéger Nicolas Maduro : les hommes du groupe Wagner, déjà présents dans l’est de l’Ukraine, chargés d’épauler les officiers de Damas et actifs en République centrafricaine. Autant d’interventions soutenues à demi-mot par le Kremlin.

Pour la Russie, les enjeux sont aussi politiques que financiers. Elle est l’un des principaux créanciers de Caracas. À chaque crise de la dette et nouveau défaut, Moscou s’est arrangé pour trouver une solution, notamment sous forme de livraisons de pétrole vénézuélien ou d’investissements russes. Du coup, la dette de Caracas vis-à-vis de Moscou est un opaque mélange de crédits d’État à État et d’emprunts entre entreprises.

L’Union européenne pour le dialogue
Les pays européens ont d’abord nuancé leur position, prenant plus de précautions que leurs alliés nord-américains. Par la voix de sa Haute représentante, Frederica Mogherini, l’UE a appelé « à un processus immédiat conduisant à des élections libres et crédibles, conformes à l’ordre constitutionnel au Venezuela ».

Aucun État membre n’a reconnu Guaido comme président du Venezuela, bien que certains comme l’Allemagne, la France ou le Royaume-Uni ont qualifié d’« illégitime » l’élection de 2018 et le régime de Nicolas Maduro.

Samedi 26 janvier, c’est de Madrid, puis de Paris et Berlin que sont venues, en mode coordonnée, les salves les plus directes, sous la forme d’un ultimatum à Nicolas Maduro. Les trois capitales ont annoncé qu’elles reconnaîtraient l’opposant Juan Guaido comme « président » si des élections « justes, libres et transparentes » n’étaient pas convoquées sous « huit jours ».

Entre les Européens et le Venezuela, les relations sont tendues depuis des années, en particulier avec l’Espagne qui avait soutenu une tentative de coup d’État contre Hugo Chávez en 2002.

L’UE en tant que telle ne peut déroger à ses propres règles et n’a pas le pouvoir de reconnaître des gouvernements. Et certains de ses membres ne souhaitent pas couper les liens avec le régime de Maduro, estimant que l’UE peut rejoindre l’initiative du Mexique et de l’Uruguay de proposer une médiation entre le gouvernement et opposition vénézuélienne. Cette initiative doit également servir à protéger le million de citoyens de l’UE vivant au Venezuela, dont une large partie est espagnole.



"Le président du Venezuela sous pression, les Etats-Unis sanctionnent PVDSA" (fr.euronews.com (29 janv)
Citation :
Juan Guaido, président du parlement, auto-proclamé chef de l'état par intérim la semaine dernière, a aussi salué l'ultimatum lancé par les Européens pour organiser des élections libres, ce qu'il considère comme "un soutien sans précédent"

Mais Maduro, héritier d'Hugo Chavez, a promis de rester en place, avec l'appui de la Russie et de la Chine, qui ont soutenu les finances du Venezuela et combattu les efforts visant à désavouer son gouvernement à l'ONU



"Venezuela : Maduro se dit favorable à des législatives anticipées" (europe1.fr, 30 janv)
Citation :
Le président vénézuélien Nicolas Maduro s'est dit favorable à des élections législatives anticipées pour mettre fin à la crise politique qui déchire le pays, tout en rejetant la tenue d'une nouvelle présidentielle

Contribution le : 30/01/2019 17:49
Signaler

carpet_bombing
 0  #519
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 3401
Karma: 1996
@Alex333

C'est un peu le résumé sur j'ai pu en conclure après avoir lu 2/3 trucs.

Je rajouterai juste la Chine, premier investisseur du pays, devant la Russie.

On va se trouver avec un Ruusie-Chine vs Europe-US, histoire de changer un peu ^^ !

Contribution le : 30/01/2019 18:25
Signaler

Alex333
 0  #520
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25592
Karma: 12884
Citation :

@carpet_bombing a écrit:
On va se trouver avec un Ruusie-Chine vs Europe-US, histoire de changer un peu ^^ !

Ca résume bien 😃 C'est fou cette dualité du monde

Contribution le : 30/01/2019 18:44
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 23 24 25 (26) 27 28 29 ... 32 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.