Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




Là où les putains n'existent pas
 4  #1
Fantôme

Là où les putains n'existent pas - ARTE


Le 11 juillet 2013, Eva-Marree, alias Jasmine Petite, 27 ans, est tuée par le père de ses deux enfants de trente-deux coups de couteau, dans les bureaux des services sociaux suédois. Ce crime est l'aboutissement d'un cauchemar qui a commencé trois ans plus tôt, après que la jeune femme, ayant quitté son compagnon pour violences conjugales répétées, et ne sachant comment subvenir aux besoins de la famille, a confié à une proche avoir travaillé comme escort-girl. Sur simple dénonciation, Eva-Marree se voit retirer sa fille et son fils, alors âgés de 1 et 2 ans, sans discussion ni enquête préalables, les services sociaux en attribuant la garde exclusive à leur père, un homme dont ils avaient pourtant eux-mêmes diagnostiqué la violence. Après l'échec de plusieurs recours en justice, la jeune femme devient l'un des porte-parole du syndicat suédois des travailleurs du sexe, dénonçant les lois en vigueur et les abus de pouvoir des services sociaux, qui privent les prostitué(e)s de leurs droits élémentaires en prétendant les protéger. Ayant finalement obtenu un droit de visite auprès de ses enfants, puis encore bataillé pour que les services sociaux obligent le père à s'y soumettre, elle est assassinée lors du premier rendez-vous fixé avec ce dernier et leur fils

Contribution le : 18/03/2018 05:37
Signaler

Alex333
 2  #2
Je poste trop
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26229
Karma: 13525
Dommage, "restriction géographique" pour moi

Si non via madame.lefigaro.fr
Citation :
Dans un documentaire diffusé le 6 février sur Arte, l'actrice et réalisatrice Ovidie revient sur le destin tragique d'une escort girl assassinée par son ex-conjoint, survenu en Suède, et écorne au passage le mythe d'un modèle suédois égalitaire et protecteur
(...)
Durant deux semaines d'activité d'escort, Jasmine Petite a eu 5 clients. Dénoncée aux services sociaux par une cousine à laquelle elle s'était confiée, Eva-Marree se voit retirer la garde de ses enfants
(...)
Peu de gens ont entendu parler de cette histoire qui remonte à 2013, car les médias suédois l'ont traitée comme un fait divers banal. À cette période, je travaillais pour MetroNews et j’étais souvent en Scandinavie, notamment au Danemark. Des militants du travail du sexe et des mouvements féministes m’ont alors alertée sur le sujet. J’ai d’abord commencé par écrire un article pour replacer le meurtre d’Eva-Marree dans le contexte social suédois car le plus choquant, c’est que le meurtre a eu lieu dans les locaux des services sociaux
(...)
Historiquement la Suède n’aime pas du tout ce qui est dissonant (...) Cela a donné lieu à une moralisation de la société et de la vie familiale
(...)
Il faut savoir que la Suède est un pays qui se donne pour mission d’exporter ses lois, son modèle social vers le reste du monde (...) cela permettait de présenter une face lisse et idyllique de la Suède, ce pays sans sexisme, sans criminalité et sans prostituées.

La suite est interessante a lire

Interessant. Après y a toujours de quoi douter. Est-ce que le seul "vice" de cette femme était d'etre prostituée ? Est-ce que le descriptif de l'homme se résume juste à etre un violent (qui l'a tué à la fin). Est-ce que ce fait divers d'un drame conjugal est suffisant pour dénoncer un système (en math, un exemple ne permet pas de déduire un théorème.

Mais la critique du système social suédois (ou des pays du Nord quoi) est originale. C'est vrai que j'ai en tete qu'on pense que c'est "social", égalitaire, protecteur et parfait la-bas.

Et en France, interdire la prostituion (les hommes sont condamnés théoriquement je crois) je trouve ca assez débile. En Suisse je crois que c'est légalisé et controlé


Interview d'Ovidie sur son documentaire (via Le Figaro) :

«Là où les putains n’existent pas», le film choc d’Ovidie

Interview d'Ovidie sur la pornographie :

Ovidie : «On a atteint un stade de violence inouïe dans le porno»

Ovidie est une réalisatrice de films pornographique, aussi journaliste spécialisée dans le domaine de la pronographie et sexualité.
Je trouve qu'elle parle bien en tout cas. Tout ce qu'elle dit me semble juste, pondéré

Contribution le : 18/03/2018 06:17
Signaler

-MaDJiK-
 2  #3
Je masterise !
Inscrit: 09/11/2014 18:04
Post(s): 3899
Karma: 1452
Personne n'a dit que la Suède était parfaite. Vous n'avez pas lu Millénium? 😉

C'est évident que la solution pour la prostitution n'est pas de l'interdire, ça ne peut qu'être pire, mais de l'autoriser et de la réglementer comme n'importe quelle autre profession.

Contribution le : 18/03/2018 09:36
Signaler

Infame_ZOD
 1  #4
J'aime glander ici
Inscrit: 10/12/2013 17:51
Post(s): 5931
Karma: 6468
La cousine elle vit ça comment ?

Contribution le : 18/03/2018 09:57
Signaler

Variel
 1  #5
Je poste trop
Inscrit: 08/01/2009 15:53
Post(s): 14362
Karma: 5173
@Infame_ZOD Elle doit être fière d'avoir accompli son devoir de citoyenne exemplaire…

Contribution le : 18/03/2018 13:31
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.