Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


« 1 2 (3) 4 5 »


aioren
 1  #41
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13320
Karma: 3044
Citation :

@cedd_dd a écrit:
Citation :

@Srevo a écrit:
Citation :
@Croc63 a écrit:
J'aurais l'impression de devoir expliquer une blague a quelqu'un qui n'a pas compris! ce qui fait quand même bien tomber le truc a plat! Et le truc entre les jambes aussi!

Je ne parle pas d'une discussion immédiatement avant, mais avant: quelques heures, quelques jours, quelques semaines, etc.

Je ne parle pas d'obtenir le consentement de la personne par écrit en 3 exemplaires sur le moment, dans le feu de l'action, je parle d'être capable de respecter les envies de chacun en les connaissant tout simplement. Et pour cela, en étant capable de parler avant de tout ce qui peut représenter une expérience nouvelle, sensible, hors du commun, etc.

Parlons trivialement: tu viens de finir ton affaire avec ta copine, vous êtes tranquilles dans le lit, encore dans l'excitation, qu'est ce qu'il y a de gênant à lui dire "j'ai entendu parler de ça / je fantasme sur ça, ça te dirait d'essayer à l'occasion?" Et ensuite, c'est selon vos envies. Si elle est partante, le jour où tu en as l'occasion, que ce soit 1h plus tard, la nuit suivante ou 3 mois après, tu pourras lui faire la surprise et ça n'aura pas moins d'effet que si tu l'avais fait d'initiative parce que tu t'étais réveillé avec un braquemart au milieu de la nuit. Mais tu sauras alors que vous êtes sur la même ligne.

Et je ne parle pas que de la pénétration surprise dans le sommeil, c'est vrai pour à peu près tout. Comme la sodomie surprise, le grand classique. Qui donne rarement lieu à des poursuites au sein des couples, mais qui n'en est pas moins traumatisant pour autant. Je t'épargne les récits circonstanciés, le message passe aussi par l'humour:



Et qu'est ce qui te fais croire qu'ils en ont jamais discuté ?
Niveau brassage de vent, c'est Twister ce topic !



Merci captain obvious.

Toute cette histoire n'est que du brassage de vent (comme souvent avec Marlène Schiappa qui ne rate jamais une mauvaise occasion de faire parler d'elle), puisque deux possibilités :
1/ Ils n'en ont jamais parlé et c'est donc clairement un viol puisqu'elle n'a jamais eu l'occasion de donner son consentement.
2/ Ils en ont parlé et en toute logique elle lui a clairement dit que ça ne lui plaisait pas et donc c'est un viol.

Ce "bad buzz" est monté de toutes pièces, puisque dans l'émission de radio à l'origine de la polémique il était question de pédagogie et d'expliquer aux auditeurs en quoi ce cas de figure correspondait à un viol et de débattre sereinement sur la question du consentement.
source : https://www.francetvinfo.fr/societe/violences-faites-aux-femmes/fun-radio-cree-la-polemique-avec-un-sondage-accuse-de-banaliser-le-viol-conjugal_3003357.html

Citation :
Interrogée par franceinfo, Fun Radio affirme que le sondage a été organisé en collaboration avec la plateforme Onsexprime.fr, qui dépend de l'agence Santé publique France, donc du ministère de la Santé. "Toutes les communications ont été validées en amont à la fois du côté d'Onsexprime.fr et des équipes éditoriales de la radio", explique la station.

"Onsexprime.fr a mandaté Fun Radio pour promouvoir la plateforme et sensibiliser les jeunes sur la question du consentement", confirme de son côté l'agence Santé publique France, évoquant un tweet "en effet maladroit".




Citation :

@Croc63 a écrit:
Houla, mais heureusement qu'on se parle dans un couple mais y a des trucs je ne sais pas mais y a pas de raison d'en parler, ça se comprend avec des regards, des petits gestes. Je suis le premier, quand ça part en live et qu'il n'y a pas de communication d'en parler pour voir ce qui ne va pas pour que l'un ou l'autre ou les deux fassent des concessions mais la, aller parler de ce que veut l'autre ou pas au plumard, p'tain ça se découvre quoi!
Sans dec vous avez déjà eu une meuf ou un mec?
Vous voulez parler sodo? Donc vous allez demander a vôtre nouvelle petite amie si la sodo c'est son truc ou pas? V'la le malaise!



Comment moi je fais pour le savoir? Ba je l'ai déjà su sans en avoir a parler! Pendant les préliminaires ou pendant l'amour (ou la baise si c'est juste pour du cul! ) , tu commences a balader tes doigts et quand ils arrivent a un endroit qui ne plait pas, t'as toujours une petites tape ou elle te prend ta main pour la mettre ou elle veut bien! Et pareil si elle a envie de se faire sodome, elle te prend la main et t'invite a lui gratter le fondement!
C'est comme ça qu'on découvre l'autre en tout cas du point de vu sexuel! Et la il est clairement sujet de rapports sexuels avec son ou sa conjointe!
P'tain je m'imagine bien parler de ça!
Et d'en parler alors faut en parler et se mettre au point tous les jours avant l'amour?
Non parce que des fois madame dans le fondement elle veut, d'autre jour elle veut pas...On fait donc le breefing avant chaque rapport?

"Dis chérie! SI dans l'éventualité que je me réveille cette nuit, je pourrais te gratter? Ah et tant que j'y suis, cette nuit, tu sera sodo? Ou pas!"
Non parce que hier t'étais sodo mais cette nuit je ne sais pas! C'est important qu'on en parle pour le bien être de nôtre couple ma chérie!"

P'tain vous êtes sérieux?

Alors parler dans un couple pour être en accord pour organiser ses journées ses loisirs, l'éducation des enfants etc...ba ok, y a même pas besoin de le préciser mais pour le cul ........


Si tu ne parviens pas à discuter de sexualité sereinement avec ta partenaire et que tu deviens tout rouge à cette simple idée, c'est peut-être parce que tu manques un peu de confiance en toi.


Des bisous ♥

Contribution le : 29/10/2018 21:24
Signaler

Croc63
 0  #42
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
Citation :

@aioren a écrit:


Si tu ne parviens pas à discuter de sexualité sereinement avec ta partenaire et que tu deviens tout rouge à cette simple idée, c'est peut-être parce que tu manques un peu de confiance en toi.


Des bisous ♥


Sans trop rentrer dans le détail de ma vie privée.... de mon temps je faisais du strip tease en boites de nuit en enchaînant les conquêtes et ai eu plus tard la période ou les couples me contactaient pour que je m'occupe de madame pendant que monsieur tournait sa petite vidéo perso intitulée "ma femme est une salope et j'aime ça!" , alors, non, pour ma part je ne vois pas trop ou est le problème de parler ouvertement de sexe avec qui que se soit!

Quand je parle, je tente de me mettre a la place de monsieur ou madame tout le monde allant du plus timide au plus dévergondé et surtout en me mettant en premier lieu a la place du ou de la timide! (Tu vois je me met même a la place de la femme! d'ailleurs c'est comme ça que tu gagnes grandement ou tentant de découvrir tout ce qui lui va bien et qui te conviens du coup aussi plutôt que de chevaucher madame juste en te disant que si ça te plait a toi ça lui plait forcement a elle!) Tu vois la com dans ces moments la, c'est encore une fois a toi de la découvrir sur le tas! (pas trop gros)
Et donc tu découvres la personne par toi même!

En parler!

Ca me fais penser quand j'étais en école hôtelière! On apprenait derrière les fourneaux! Paraîtrait que la nouvelle école qui a repris la section hôtellerie, ils font plus de théorie que de cuisine! Sans dec! Le mec qui te dira sans faute comment faire un boeuf bourguignon mais qui sera pas foutu de le faire! Mais au moins il maîtrise le sujet! C'est important d'en parler!

Je crois donc que c'est plutôt les gens qui ont un soucis avec le sexe ou des tabous qui doivent se sentir obligés d'en parler!

Contribution le : 29/10/2018 21:39
Signaler

Kirouille
 0  #43
J'aime glander ici
Inscrit: 06/01/2013 23:13
Post(s): 8171
Karma: 4333
Citation :

@Croc63 a écrit:
@Kirouille Faut voir! Selon les dispositions!



donc on reste sur le terme de l'accord ^^

je vais prendre un extrême (j'adore les exemples a la con) si tu es scatophile, tu ne va pas chier ou pisser sur la personne alors qu'elle dort sans lui demander son consentement préalablement.

Contribution le : 29/10/2018 21:41
Signaler

aioren
 1  #44
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13320
Karma: 3044
Citation :

@Croc63 a écrit:
Citation :

@aioren a écrit:


Si tu ne parviens pas à discuter de sexualité sereinement avec ta partenaire et que tu deviens tout rouge à cette simple idée, c'est peut-être parce que tu manques un peu de confiance en toi.


Des bisous ♥


Sans trop rentrer dans le détail de ma vie privée.... de mon temps je faisais du strip tease en boites de nuit en enchaînant les conquêtes et ai eu plus tard la période ou les couples me contactaient pour que je m'occupe de madame pendant que monsieur tournait sa petite vidéo perso intitulée "ma femme est une salope et j'aime ça!" , alors, non, pour ma part je ne vois pas trop ou est le problème de parler ouvertement de sexe avec qui que se soit!

Quand je parle, je tente de me mettre a la place de monsieur ou madame tout le monde allant du plus timide au plus dévergondé et surtout en me mettant en premier lieu a la place du ou de la timide! (Tu vois je me met même a la place de la femme! d'ailleurs c'est comme ça que tu gagnes grandement ou tentant de découvrir tout ce qui lui va bien et qui te conviens du coup aussi plutôt que de chevaucher madame juste en te disant que si ça te plait a toi ça lui plait forcement a elle!) Tu vois la com dans ces moments la, c'est encore une fois a toi de la découvrir sur le tas! (pas trop gros)
Et donc tu découvres la personne par toi même!

En parler!

Ca me fais penser quand j'étais en école hôtelière! On apprenait derrière les fourneaux! Paraîtrait que la nouvelle école qui a repris la section hôtellerie, ils font plus de théorie que de cuisine! Sans dec! Le mec qui te dira sans faute comment faire un boeuf bourguignon mais qui sera pas foutu de le faire! Mais au moins il maîtrise le sujet! C'est important d'en parler!

Je crois donc que c'est les gens qui ont un soucis avec le sexe qui doivent se sentir obligés d'en parler!


Et donc là, depuis deux posts, t'es pas en train de parler de comment ça devrait fonctionner en théorie dans ce que tu considères comme étant la panacée des relations conjugales (y compris du point de vue féminin, à te lire) ? :lol:


Des bisous ♥

Contribution le : 29/10/2018 21:42
Signaler

Croc63
 0  #45
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
@Kirouille



Ba ce que j'ai dis dans mon message précédent...non pas celui juste au dessus, l'autre encore avant! et l'autre encore avant aussi!
On parle pas d'aller mettre franco 20 cm a madame a sec! On tâte le terrain! Et si on la sent réticente (a nous de connaitre la personne a savoir si c'est un jeu ou un réel non... Ca aussi si les gens ne savent pas faire la différence ba écoute je ne peux rien pour eux....)et si tu sais que c'est open bas allez! Et sinon tu fais un bisou sur l'épaule de ta chérie, en lui disant que la prochaine fois sera la bonne en souriant et tu te rendors.....comme tu peux!

Citation :

@aioren a écrit:


Et donc là, depuis deux posts, t'es pas en train de parler de comment ça devrait fonctionner en théorie dans ce que tu considères comme étant la panacée des relations conjugales (y compris du point de vue féminin, à te lire) ? :lol:


Des bisous ♥


J'ai dis que je me mettais a la place de la fille pour savoir ce qu'elle veut ou pas et pendant l'amour! Pas sur le papier, je vais pas rentrer dans le détail pour te dire comment faire!
Alors forcement que je m'appuis sur mon vécu personnel et je pense en avoir de part mes "frasques" et ne peux pas parler au nom de tout le monde mais pour sur que ça m'a très bien réussi de ce côté la étant donné que les personnes se repassaient parfois le numéro pour que je m'occupe de la copine de la copine! Donc c'est que visiblement, au plumard en tout cas, que les femmes j'arrive a les comprendre et me vois mal dans ces situations en parler avec elles avant! Perso, j'aurais trouvé ça, et surtout, elles auraient trouvé ça ringard! Comme demander l'autorisation pour aller pisser!

La encore ou je "rage" des ces conversations c'est qu'une fois de plus c'est binaire! Il n'y a aucunes nuances, aucune situations ni personnes différentes ni les mêmes personnes a des moments différents! des fois on veut des fois on veut pas, ou des fois on veut mais on ne peut pas! Ca change continuellement, les envies des gens changent continuellement et la encore je parle pour le sexe mais ça marche aussi pour le reste...Donc a toi de découvrir quand tu vas au turbin! Et non demander l'autorisation a madame si ce soir tu peux lui défoncer la boite a chocolats!

Non, la c'est binaire "réveiller sa femme pendant la nuit pour lui faire l'amour c'est du viol ou c'est pas du viol! " Génial! Qu'est ce qu'on s'amuse!

Cette histoire d'en parler avant j'ai l'impression de revenir a comme la vidéo ou il y a un couple qui n'a jamais baisé ni galoché, qui se mari et qui s'embrasse! T'as l'impression de revenir au collège! Si quelqu'un peut me retrouver cette vidéo explicite...

Contribution le : 29/10/2018 21:47
Signaler

rarhu
 1  #46
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@Croc63

alors le débat initial c'est pas "réveiller sa femme pendant la nuit pour lui faire l'amour c'est du viol ou c'est pas du viol ?" mais "pratiquer le sexe sur sa femme endormie, c'est du viol ou c'est pas du viol ?"

Le propos consistant justement à indiquer que la nuance se situe dans le consentement. C'est à dire, est ce que l'action se fait avec ou sans l'accord de madame (parce que oui, de nombreuses femmes trouvent ça mignon d'être réveillée par certaines pratiques sexuelles de leurs partenaire. Comme de nombreux hommes qui apprécient l'idée d'être réveille par la fellation pratiqué par madame, par exemple)

Cette situation étant rendu complexe à appréhender par la valeur morale selon laquelle, quand on est amoureux on doit être capable de se comprendre sans se parler (et que donc, si on dois se parler pour se comprendre c'est qu'on ne s’aimerait pas vraiment); ce qui a pour conséquence quand on entre dans le domaine du consentement, qu'au lieu de s'assurer du consentement de sa partenaire, on va chercher à le deviner, pratiquer l'acte et découvrir dans le feu de l'action si la partenaire était ou non consentante.
Si on a deviné juste, c'est très gratifiant et madame elle même est très contente (puisqu'elle se dit, incroyable, il deviné que ça me ferai plaisir !)
Et si tu n'as pas deviné juste, ben ça se passe très mal, et cela peu se mettre, à raison, à parler de viol.
Car oui, si tu encule ta copine sans son accord, parce que tu pensai qu'elle l'était au travers de certains gestes, regards, etc... il n'en demeure pas moins que c'était sans son accord, et donc que part définition, c'est un viol.

C'est quand même dommage qu'à chaque fois que des personnes entreprennent d'adopter une posture critique de ce genre de valeur morale afin d'en identifier les limites et conséquences que l'on gagnerai tous à éviter, il en viens toujours d'autres pour s'opposer car ils ont l'impression que l'on voudrai purement et simplement supprimer l'intégralité de ce qui entoure cette valeur (alors que remettre en cause de deviner le consentement ne veux pas dire remettre en cause de deviner ce que l'autre apprécierai. Par exemple quand tu fais un cadeau à un proche, tu cherche à deviner ce qui va lui plaire sans en parler, et mal choisir ton cadeau n'a pas un viol pour conséquence).

m'enfin bref, tu fais ton agent smith quoi... Tu commence par t'opposer pour taire les critiques, puis une fois que tu as de la place pour t'exprimer, paf tu nous ressort cette valeur morale comme si, "bien appliqué" elle n'entrai pas dans le cadre de sa critique pour ensuite l'encenser et l'ériger en parangon de vertu.

Contribution le : 29/10/2018 23:00
Signaler

Croc63
 0  #47
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
Citation :

@rarhu a écrit:

Car oui, si tu encule ta copine sans son accord, parce que tu pensai qu'elle l'était au travers de certains gestes, regards, etc... il n'en demeure pas moins que c'était sans son accord, et donc que part définition, c'est un viol.



Ah donc si durant les gestes, les attouchements tout va dans le sens de son consentement ou le laisse bien pressentir, tant qu'elle ne le dit pas on a pas la certitude et ça peut être du viol?

Ba je sens qu'on va tous finir par se branler en restant chacun chez soit pour être sur d'être dans les rails!

Contribution le : 29/10/2018 23:06
Signaler

rarhu
 0  #48
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@Croc63

Ne confond pas "sans son accord" au sens de "elle était pas d'accord"
avec "sans son accord" au sens de "elle n'as pas dit à voix haute qu'elle était d'accord".

dans ma phrase que tu cite, c'est le premier sens, si tu encule une femme qui n'était pas d'accord pour l'être, parce que tu as interprété par des geste qu'elle devais être d'accord, il n'en demeure pas moins que tu l'a enculé alors qu'elle n'était pas d'accord et que cela correspond à la définition d'un viol.

Contribution le : 29/10/2018 23:09
Signaler

Croc63
 0  #49
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
@rarhu Donc ça en vient toujours au fait que la fille on l'a enculé direct alors que je dis bien que par des gestes on tâte le terrain et on sait ou non si la personne veut! Et si une réticence par le fait de mettre sa main ou autre il est bien entendu que l'on s'abstient! C'est ce que je dis depuis tout a l'heure! D'ailleurs, faut être fortiche pour enculer quelqu'un direct avant même qu'elle ai pu se réveiller! Du coup la question ne se pose même pas!

Contribution le : 29/10/2018 23:18
Signaler

akrogames
 1  #50
Je suis accro
Inscrit: 04/02/2014 12:29
Post(s): 1856
Karma: 469
Ici, il y a un slogan vraiment simple. Et certains devrait se le graver dans le crâne :
"Sans OUI, c'est NON"

Merci @Croc63 et aux autres qui ont l'intelligence de dire les choses. Parce que quand je lis ça :
"Ne confond pas "sans son accord" au sens de "elle était pas d'accord"
avec "sans son accord" au sens de "elle n'as pas dit à voix haute qu'elle était d'accord"."

J'ai peur bordel.

Contribution le : 29/10/2018 23:24
Signaler

rarhu
 2  #51
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@Croc63

Je te renvois à un exemple de srevo page 2 :



et je t'invite également à ne pas confondre (rapport à tes autres messages) :

- "demander si la personne est consentante" avec "se mettre à la place de... pour savoir si la personne est consentante"
- "s'assurer du consentement" avec "deviner le consentement"
- "exprimer un consentement de manière non verbale" avec "laisser percevoir des signes qui pourraient laisser penser que..."

Contribution le : 29/10/2018 23:30
Signaler

rarhu
 0  #52
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@akrogames

Citation :
Ne confond pas "sans son accord" au sens de "elle était pas d'accord"
avec "sans son accord" au sens de "elle n'as pas dit à voix haute qu'elle était d'accord".


est une phrase qui vise à expliquer "Car oui, si tu encule ta copine sans son accord, parce que tu pensai qu'elle l'était au travers de certains gestes, regards, etc... il n'en demeure pas moins que c'était sans son accord, et donc que part définition, c'est un viol." à croc qui l'avais mal compris.

Croc avais lu "si tu encule ta copine sans qu'elle n'ai exprimé à voix haute son accord, c'est un viol"
au lieu de "si tu encule ta copine alors qu'elle n'était pas d'accord pour ça, c'est un viol"



ce n'est pas juste sortir ma phrase de son contexte que tu fais là, c'est carrément en changer le sens et la portée pour me faire dire ce que je n'ai pas dit.


__________

et pour reprendre le slogan
s'assurer du consentement (donc ce que je soutient) reviens à dire que "sans OUI, c'est NON"
deviner le consentement (donc ce à quoi je m'oppose) reviens à dire que "sans OUI, ça peut être un OUI"

Contribution le : 29/10/2018 23:35
Signaler

Croc63
 0  #53
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
@rarhu

Tu fais une mauvaise interprétation de ce que j'ai dis! Edit: a lire ton mess au dessus c'est assez paradoxal puisque tu reproche la même a nôtre ami @akrogames
Toi tu me transforme le truc en "Ba je pense que ça a l'air bon, elle dit rien (sans me poser plus de questions) alors c'est bon! Crack!!!!!"


Quand je parle de me mettre a la place de la personne c'est de comprendre la personne! C'est un peu plus subtile que ça! Mais visiblement, ça tu ne le comprends pas!


Le sketch de Srevo, qui est très marrant au passage! Le sketch, hein!   La fille se fait enculer direct sans crier gare! encore une fois faudra me dire comment on fait pour directement en deux secondes savoir viser direct dans le cul, a sec sans faire le passage sans se tordre la bite ou s'arracher le frein! Je crois que le mec aura encore plus mal que la nenette qui n'aura même pas eu le temps d'avoir 3cms de rentré!
Donc, partant de la, si on commence a caresser la femme elle a je pense largement le temps de se réveiller pour faire rapidement comprendre qu'elle ne veut pas!

A partir de la, elle est réveillée et c'est le cas similaire d'une relation forcée! Donc encore une fois je ne vois pas le rapport au fait de gratter sa femme en pleine nuit!

Contribution le : 29/10/2018 23:44
Signaler

 0  #54
Fantôme
@Croc63

Quelques remarques en vrac:

- Fondamentalement ce que tu écris ne diffère pas significativement de ce que je disais auparavant. La communication au sein du couple n'est pas nécessairement orale (no pun intended) le langage corporel est parfaitement possible aussi, et tu ne dis pas autre chose quand tu parles de tâter le terrain, etc. L'essentiel est de comprendre ce que (ne) veut (pas) l'autre et de ne rien imposer. Si tu es capable de cela avec ta/tes partenaire(s) sans dire un mot, très bien. Connaitre son partenaire, c'est aussi savoir si tu fréquentes une personne expressive et "aventureuse" avec qui tu peux t'enhardir à tenter à peu près tout et qui saura t'arrêter clairement, ou bien une personne plus sensible avec laquelle davantage de communication, éventuellement explicite, sera nécessaire, et pour laquelle l'absence d'un non ne sera surtout pas à interpréter comme un oui.

- N'oublie pas l'importance de l'âge et de la maturité sexuelle. Quand on a 35-40 ans, de multiples partenaires derrière soi et des dizaines d'années d'expérience, on sait ce que l'on veut ou ne veut pas, ce que l'on est prêt à tester ou pas. On est plus aisément capable de l'exprimer d'une façon ou d'une autre. A 15-20 ans quand on n'a que peu ou pas d'expérience, c'est une autre histoire. Des pratiques insignifiantes et banales pour toi (fellation ou même attouchements) peuvent être bien plus intimidantes ou dérangeantes pour un(e) ado de cet âge. L'exprimer clairement est aussi beaucoup plus complexe à cet âge là. Sans doute fréquentes-tu des femmes expérimentées, plutôt désinhibées sans tabou - surtout si le mari filme le tout à côté - mais je suis sûr que tu peux comprendre qu'une femme beaucoup plus jeune et inexpérimentée n'ait pas envie que son premier copain lui fasse tout le répertoire d'un site porno dès les premières fois. Et qu'en plus de cela elle n'ait pas la maturité et l'assurance pour garder le contrôle et éviter de s'imaginer devoir céder à toutes les demandes de son mec.

- "faut être fortiche pour enculer quelqu'un direct avant même qu'elle ai pu se réveiller" Que penses-tu des vidéos que j'ai postées? Du petit laïus sur la soudaineté? Ton analyse anatomique fonctionnelle de la chose n'est pas dénuée de pertinence, mais je ne te crois pas sociopathe, je suis certain que tu as bien compris que les deux femmes en question ne gardent pas tout à fait un souvenir positif de leur expérience de sodomie surprise, quelles que soient les exagérations du sketch. En l'occurrence, les deux sont visiblement assez fortes et intelligentes pour en faire de l'humour, et c'est plus facile d'entendre leur discours sous cette forme, mais le message n'est pas différent de celui d'autres personnes traumatisées par une expérience similaire.

Contribution le : 29/10/2018 23:47
Signaler

rarhu
 0  #55
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@Croc63

Se mettre à la place de la personne pour la comprendre, avec des subtilité pour la comprendre mieux qu'elle même tout ça; c'est beau, c'est jolie. Mais tu ne sera jamais DANS sa tête, et c'est justement ce qui, pour moi, peux amener à des "je te connais, même si tu dis non, je sais que tu va aimer", etc...

Rappeler le sketch de Srevo vise à te rappeler que le consentement au sexe n'est pas un consentement à toutes les pratiques sexuelles l'entourant, qui sont extrêmement nombreuses et avec de subtilités sur des détails qui peuvent parfois nous surprendre (ajouté au fait que dans cet exemple, oui elle ne vois pas le coït venir)
Donc réduire le problème du consentement de la grande variété des pratiques sexuelles à celui du coït en disant que t'façon tu peux pas ne pas le voir venir...

Contribution le : 29/10/2018 23:54
Signaler

Croc63
 0  #56
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
Citation :

@Srevo a écrit:
@Croc63

Quelques remarque en vrac:

- Fondamentalement ce que tu écris ne diffère pas significativement de ce que je disais auparavant. La communication au sein du couple n'est pas nécessairement orale (no pun intended) le langage corporel est parfaitement possible aussi, et tu ne dis pas autre chose quand tu parles de tâter le terrain, etc. L'essentiel est de comprendre ce que (ne) veut (pas) l'autre et de ne rien imposer. Si tu es capable de cela avec ta/tes partenaire(s) sans dire un mot, très bien. Connaitre son partenaire, c'est aussi savoir si tu fréquentes une personne expressive et "aventureuse" avec qui tu peux t'enhardir à tenter à peu près tout et qui saura t'arrêter clairement, ou bien une personne plus sensible avec laquelle davantage de communication, éventuellement explicite, sera nécessaire, et pour laquelle l'absence d'un non ne sera surtout pas à interpréter comme un oui.



On est bien d'accord! Je réagissais car certains disaient qu'il fallait bien un échange verbale (je ne vais pas dire orale pour pas faire de confusion! ) en amont pour définir des règles et connaitre les envies!

J'ai aussi eu des expériences en étant plus vieux avec des filles de la 20ène et il faut bien entendu savoir s'adapter! Quand justement je dis que je me met a la place de la fille et de la comprendre ça marche pour toute et toutes les situations! C'est donc pas juste tenter de savoir si je vais pouvoir lui faire de la sodomie mais par exemple connaissant son passé m'éviter de faire quelque chose qui pourrait réveiller des mauvais souvenirs , pareil pour une fille plutôt timide ou pour qui c'est la première fois, ou réservée avec peu d’expérience, je m'adapte en étant bien plus posé et attentionné, a la mettre en confiance tout comme je serai hard avec la femme dont le mari filme parce que ce qu'elle veut c'est se faire défoncer par un sombre inconnu devant son mari éjaculateur précoce.

Si il y en a qui ont une façon de faire l'amour d'une façon unique quelque soit la personne je crois qu'ils ont un sérieux soucis!

Contribution le : 30/10/2018 00:03
Signaler

Croc63
 0  #57
Je poste trop
Inscrit: 24/02/2009 13:22
Post(s): 20370
Karma: 12750
Citation :

@rarhu a écrit:
@Croc63

Se mettre à la place de la personne pour la comprendre, avec des subtilité pour la comprendre mieux qu'elle même tout ça; c'est beau, c'est jolie. Mais tu ne sera jamais DANS sa tête, et c'est justement ce qui, pour moi, peux amener à des "je te connais, même si tu dis non, je sais que tu va aimer", etc...



ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN

Oula! Alors ne touche plus jamais personne parce que la, a ce niveau la! Fais gaffe hein! Parce que y a des personnes qui sourient, qui te disent qu'elles vont bien alors qu'elles ont juste envient de se foutre par la fenêtre! Donc partant de se principe qu'on ne connaîtra jamais la personne  et qu'on ne sera jamais DANS sa tête, faisons abstinence!

Ecoute, si tu n'arrives pas a comprendre la personne avec qui tu es, perso, je ne peux rien pour toi!

La bienpensance est de retour!

Contribution le : 30/10/2018 00:14
Signaler

Kirouille
 0  #58
J'aime glander ici
Inscrit: 06/01/2013 23:13
Post(s): 8171
Karma: 4333
Citation :

@Croc63 a écrit:
Citation :

@rarhu a écrit:
@Croc63

Se mettre à la place de la personne pour la comprendre, avec des subtilité pour la comprendre mieux qu'elle même tout ça; c'est beau, c'est jolie. Mais tu ne sera jamais DANS sa tête, et c'est justement ce qui, pour moi, peux amener à des "je te connais, même si tu dis non, je sais que tu va aimer", etc...



ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN ipfs QmVNvpvAoEzGeJPzggMtkuxAZKixBQY8HgrVAmNZcTeKQN

Oula! Alors ne touche plus jamais personne parce que la, a ce niveau la! Fais gaffe hein! Parce que y a des personnes qui sourient, qui te disent qu'elles vont bien alors qu'elles ont juste envient de se foutre par la fenêtre! Donc partant de se principe qu'on ne connaîtra jamais la personne  et qu'on ne sera jamais DANS sa tête, faisons abstinence!

Ecoute, si tu n'arrives pas a comprendre la personne avec qui tu es, perso, je ne peux rien pour toi!

La bienpensance est de retour!


La vidéo est déjà passée : https://www.koreus.com/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=2568473

Pulp Fiction - Dans La Cave (Scène Culte)

Contribution le : 30/10/2018 00:24
Signaler

-h2o-
 1  #59
Je masterise !
Inscrit: 15/06/2008 22:56
Post(s): 3961
Karma: 282
Encore une polémique de m**** où l'on peut aisément constater qu'il est impossible de discuter d'un sujet important sans se faire lyncher sur les réseaux sociaux.
Typiquement le genre de sujet où personne n'arrivera à se mettre d'accord car personne n'utilise les mêmes référentiels pour juger d'une même situation. Et comme l'exemple est hyper mal posé, chacun a interprété la situation vécue par Charlotte différemment.

Le légaliste: Charlotte dort donc ne peut pas donner son consentement = viol
Le sentimental: dans les couples fusionnels, le consentement est totalement intuitif donc pas viol
Le penseur objectif: Faut-il prendre le verbe dormir au sens littéral? Le copain de Charlotte ne l'a t'il pas réveillé pour obtenir son consentement? Charlotte a t'elle dit oui pour lui faire plaisir mais à bien y réfléchir, elle aurait préféré dormir?....

Au passage, il faut noter que le passage de l'intervention de Matthieu Delormeau est totalement tronquée et ne reflète pas la réalité de ce qu'il a voulu dire.

Je cite: "employer le mot viol pour ça, c'est une honte pour les gens qui se font violer. Il y a des gens qui se font violer, on sait vraiment ce que c'est que le viol. 99% des gens ont compris la question: c'est réveiller sa copine qui a envie de dormir et pas envie de faire l'amour. C'est pas un viol en l'attachant, en la contraignant"

Et le pauvre se fait lyncher pour banalisation du viol conjugal alors qu'il est en train de reposer les termes du sujet pour dénoncer le sondage de fun radio qui est particulièrement mal posé.

Car oui, le sondage est particulièrement mal posé. 49% trouve la situation normale et 51% trouve cela anormale. Un résultat particulièrement étonnant et inquiétant.

La tentative d'explication du pauvre Matthieu Delormeau qui s'est malheureusement emmêlé les pinceaux dans son développement, reformulée de manière plus correcte cela donnerait: 99% des gens ont compris la question: c'est réveiller sa copine qui a envie de dormir, elle a dit oui pour lui faire plaisir mais elle aurait préféré dormir. C'est pas un viol en l'attachant, en la contraignant.

Il y a donc dans cette polémique une bonne part de mauvaise fois car beaucoup n'ont pas fait un minimum d'effort pour comprendre le sens de son intervention.

NDLR: je ne cautionne pas le fait de réveiller sa copine pour assouvir un besoin sexuel. Cependant, si elle a dit "oui, au sens de la loi cela n'est pas un viol.

Bref, le sondage est mal posé mais pas pour les raisons qu'à tenté d'expliquer le pauvre chroniqueur.

Il suffit de reprendre la question pour comprendre où est le problème.
"Charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort. Vous trouvez cela normal?"

Et bien ma réponse est Oui !!!. Oui, je trouve normal que charlotte ne supporte pas que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort.
Mais j'aurai tout aussi bien pu répondre Non!!! Non, je ne trouve pas normal que son mec lui fasse l'amour la nuit quand elle dort.

Il est donc tout à fait possible de répondre à ce sondage par oui ou par non pour exprimer la même opinion.

Contribution le : 30/10/2018 00:26
Signaler

rarhu
 0  #60
Je m'installe
Inscrit: 29/03/2013 03:09
Post(s): 328
Karma: 149
@Croc63

Encore une fois, je critique un concept sans le rejeter afin de montrer ses limites.
Se mettre à la place d'une autre personne pour la comprendre, c'est de l'empathie, on en a tous et particulièrement avec nos proches, Sherlock.
Utiliser cette empathie, cette image que l'on se fais des autres pour les comprendre, afin de déterminer ce qui est permis ou non avec eux, cela peux être très attentionné. Mais cela peux aussi consister à décider sans l'autre de ce qui lui est permis ou non (et donc passer outre son consentement. Le fameux "je sais mieux que toi ce qui est bon pour toi"

Donc encore une fois, critiquer un concept pour en relever des limites qui méritent d'être relevés, ne veux pas dire rejeter l'intégralité du concept.

D'ailleurs je relève dans ton propos haineux à mon encontre, que le problème avec deviner le consentement ne serai pas que l'on devine au lieu de s'assurer, mais bien que certains devineraient mal parce qu'ils comprendrai mal leurs partenaire:o Ah bah oui du coup c'est plus simple pour éviter de se poser des questions. Et comme je critique, c'est forcement que je dois faire partis des mauvais, ah bah oui c'est tellement plus simple comme ça.

Contribution le : 30/10/2018 00:33
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 (3) 4 5 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.