Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




Alex333
NSFW - 1 300 femmes et hommes courent nu en Espagne pour le photographe Spencer Tunick
 1  #1
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26204
Karma: 13491
NSFW : On voit des hommes et femmes nus

Samedi 30 mars 2019, Valence, Espagne, - Le photographe américain Spencer Tunick (spécialisé dans la photo de nus dans les villes du monde) a organisé une séance photo avec 1 300 femmes et hommes nus samedi dernier, durant le festival IntraMurs.


Tunick retrata a 1.300 personas DESNUDAS en Valencia en clave feminista



Reconstruction #Valencia #intramurs @intramurs  @AjuntamentVLC https://t.co/rEvQp5bquv



Spencer Tunick - Hacer arte es un esfuerzo serio y sombrío. Making art is a very somber and serious endeavor.  #Valencia #intramurs @Intramurs  @ajuntamentvlc @GVAculturesport



Vicente Lizondo - 🎥Vídeo de las 1.300 Participantes del fotógrafo @SpencerTunick "artista" de masas de personas desnudas. Ha sido este sábado 30 de marzo en #Valéncia ¿cómo lo véis?😳

Certainement pour appeler au respect des hommes Aucunement pour tenter un buzz


Certainement pour rappeler que "men will be men" (lors d'un précédent shooting)




Quel était le message transgressif et disruptif que voulait faire passer le photographe durant sa séance en Espagne ?

Selon franceinter.fr :
Citation :
Il s’agit-là d’un travail unique sur la nudité de masse. Du jamais vu à l’écran, sauf archives de la déportation, par exemple.

Point godwin dis donc
Citation :
Manifeste politique, évidemment. Les êtres sont égaux dans la multitude. Manifeste écologique, parfois. La nudité, photographiée en pleine nature, symbolise l’impossible retour au jardin d’Eden.
(...)
Mais ce qui passionne le photographe, c’est la présence du nu dans l’espace public. Le corps et l’architecture, l’organique et le bâti, autant de contrastes esthétiques.
(...)
Le photographe sera plusieurs fois arrêté à ses débuts new yorkais en 1990. Il répètera devant les caméras, « je ne peux réaliser mon travail qu’en Europe. Ici, aux Etats-Unis, le corps nu est considéré comme subversif ».(...)
D’accord, mais des gens à poil en 2019, on en a des pelletés à portée de clics. Et bien, le travail de Spencer Tunick, qui n’a rien de lubrique, ni même d’érotique, n’en est que plus transgressif. Il n’y a pas plus normatifs et pudibonds que les géants du Web américains. (Mark Zuckerberg publiait hier une tribune invitant les Etats à définir les images violentes ou haineuses et à légiférer. Mais une image à caractère sexuel, il s’en garde soigneusement la définition).

De fait, les réseaux, coupables d’avoir censuré « L’origine du monde » de Gustave Courbet, prennent des mesures radicales. Pas de nu, sauf s’il relève d’une démarche artistique ou politique (genre les Femen). Spencer Tunick poste ses œuvres sur Instagram, filiale de Facebook, parce qu’il remplit les deux critères. Mais est-ce aux Gafa de décider pour nous ce qui est art et engagement ?

Bref, peu importe le message. Le cul fait vendre. Au moins un secteur économique dont on est sûr qu'il restera stable, quoi qu'il se passe.

Via euroweeklynews.com & twitter.com/SpencerTunick & jeanmarcmorandini.com & laminute.info & les-infos-videos.fr & elpais.com & larazon.es

Contribution le : 03/04/2019 02:04
Signaler

FMJ65
 0  #2
Je poste trop
Inscrit: 27/09/2014 10:47
Post(s): 10154
Karma: 3086
Ils ont bien l'air de se peler oui !!!!

Contribution le : 03/04/2019 12:56
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.