Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 »


Quenelski
Usinage d'une Tour Eiffel en aluminium avec un centre d'usinage Hermle C42 U
 14  #1
Je masterise !
Inscrit: 08/11/2013 15:51
Post(s): 2425
Karma: 7460

Extreme High Accuracy CNC Machine Lathe Working, Hermle Machining Center C42 U Eiffel Tower

Conseil amical : COUPEZ LE SON ! 😃

Contribution le : 26/05/2019 22:04
Signaler

Lachessis
 2  #2
Je m'installe
Inscrit: 24/09/2010 10:37
Post(s): 314
Karma: 206
@Quenelski : Sacrée performance pour l'usinage mais quel gâchis d'aluminium ! Pour faire une Tour Eiffel de 2.1 kg, on récupère 87.9 kg d'aluminium dans le bac à copeaux. ^^'

Contribution le : 27/05/2019 00:50
Signaler

Quenelski
 7  #3
Je masterise !
Inscrit: 08/11/2013 15:51
Post(s): 2425
Karma: 7460
@Lachessis

T'inquiètes pas pour ça, je connais des Gitans qui en feront leur quatre-heures !  😋

Edit:
Citation :

@Gyeongri a écrit:
@Lachessis Mais les copeaux d'aluminium seront recyclés, non ?


Citation :

@orobas a écrit:
@Gyeongri
Oui, mais pour cela il faudra les refondre, ce qui prend beaucoup d'énergie.


Ces copeaux seront très probablement recyclés avec tout un tas d'autres et diverses chutes d'aluminium.

Ça ne consommera pas plus d'énergie que d'extraire de l'aluminium, de le fondre, le laminer etc... pour en faire un bloc prêt à être usiné.

Ici, c'est une démo technique mais sachez que c'est assez banal de tailler dans la masse des pièces (pour l'aéronautique par exemple) et de se retrouver à "balancer" 80% de la matière après usinage, qui deviendra probablement pas mieux que des canettes de soda après recyclage !

C'est plus lié à des contraintes mécaniques et exigences de qualité qu'un plaisir de gaspillage.

😉

Contribution le : 27/05/2019 01:02
Signaler

Gyeongri
 1  #4
Je suis accro
Inscrit: 07/02/2017 18:33
Post(s): 712
Karma: 893
@Lachessis Mais les copeaux d'aluminium seront recyclés, non ?

Contribution le : 27/05/2019 04:46
Signaler

orobas
 1  #5
Je suis accro
Inscrit: 05/07/2007 11:27
Post(s): 1146
Karma: 261
@Gyeongri
Oui, mais pour cela il faudra les refondre, ce qui prend beaucoup d'énergie.

Contribution le : 27/05/2019 07:59
Signaler

FMJ65
 0  #6
J'aime glander ici
Inscrit: 27/09/2014 10:47
Post(s): 8756
Karma: 2550
79h d'usinage quand même

Contribution le : 27/05/2019 09:56
Signaler

Tchairo
 3  #7
J'aime glander ici
Inscrit: 01/02/2010 23:54
Post(s): 5599
Karma: 3658
Citation :

@FMJ65 a écrit:
79h d'usinage quand même



Alors tu images le nombre d'heures total pour celles-ci



Contribution le : 27/05/2019 10:00
Signaler

Wiliwilliam
 1  #8
La loi c'est moi
Inscrit: 07/04/2012 19:19
Post(s): 30133
Karma: 8633
Il est vraiment temps que les imprimantes 3D explosent dans le monde de l'industrie (à grande échelle).
Les méthodes additives, c'est vraiment la solution dans un monde de surconsommation 🙂

edit mon VDD: je sous-entendais qu'il fallait que le principe d'addition de développe à un niveau industriel. J'en sais pas plus 😃

Contribution le : 27/05/2019 10:19
Signaler

FMJ65
 1  #9
J'aime glander ici
Inscrit: 27/09/2014 10:47
Post(s): 8756
Karma: 2550
@Wiliwilliam
Sauf que, si je ne me goure pas, il n'y a pas (encore) d'imprimante avec des fils metalliques !

Contribution le : 27/05/2019 13:28
Signaler

TexasRanger
 4  #10
Je suis accro
Inscrit: 24/12/2011 19:11
Post(s): 1215
Karma: 443
@FMJ65 Pour information, les imprimantes 3D fonctionnent à plein régime pour du métal ^^"
ça n'a pas encore une cadence suffisante pour l'automobile de masse (meme si ça arrive) et est très utilisé dans aéronautiques ou l'automobile de compétition.
Par exemple, les injecteurs de turbine sont imprimer en 3D (matériau = superalliage base cobalt)
La première impression 3D métallique, historiquement, a été le titane (prothèse).
Après, j'ai des collègues qui travaille sur l'impression 3D d'alu, mais ça à l'air d'être encore bien moche ^^"

Le principe de l'impression 3D peut être (pas toujours) l'opposé de celle plastique que l'on voit usuellement
Le plastique, tu mets une buse et tu imprimes sur la forme précedente
La métallique, tu as un lit de poudre (métal broyé très fin, plus fin que du sable) et un laser vient faire fondre les grains là où on veut solidifier la matière, puis un fait s'enfoncer le bon de pièce ainsi crée dans le sable, on homogénéise le niveau de ce sable, et on le fait refaire fondre au bon endroit.

Contribution le : 27/05/2019 13:51
Signaler

Kirouille
 1  #11
J'aime glander ici
Inscrit: 06/01/2013 23:13
Post(s): 8178
Karma: 4342
Citation :

@FMJ65 a écrit:
@Wiliwilliam
Sauf que, si je ne me goure pas, il n'y a pas (encore) d'imprimante avec des fils metalliques !



AFU, 1er usineur du Grand Ouest à s’équiper d’une imprimante 3D métal

date de la video 2015 !

Contribution le : 27/05/2019 14:41
Signaler

Krogoth
 0  #12
Je masterise !
Inscrit: 30/09/2007 15:44
Post(s): 2845
Karma: 925
Citation :

@Wiliwilliam a écrit:
Il est vraiment temps que les imprimantes 3D explosent dans le monde de l'industrie (à grande échelle).


Daesh n'attend que ca...

Contribution le : 27/05/2019 18:31
Signaler

SEB93
 3  #13
Je suis accro
Inscrit: 01/09/2008 18:32
Post(s): 519
Karma: 580
@FMJ65
C'est pas vraiment des fils comme l'impression plastique.

Mais DMG par exemple a une gamme de machine "lasertec"
Avec une tête de soudage. Et la machine reste finalement un centre d'usinage 5 axes, la broche va chercher des outils de coupe comme des fraises pour usiné plus précisément les faces pour une meilleur finition ou les alésage par exemple qui on certaine tolérance.
Car il est vrais que l'état de surface des pièces après impression n'est pas des plus beau.


Additive Manufacturing - LASERTEC 65 3D


Mais toute façon l'usinage génère énormément de copeaux, voir même des chutes (des chutes réutilisable par moment)

Un exemple personnel après une semaine à usiner des pièces en PEHD dans des plaques rectangulaire, je me suis retrouver avec une palette entière de chute ^^



Et pourtant on fait en sorte d'acheter des plaques à peine 5mm de plus que la taille de la pièce, mais quand c'est en biais bas pas le choix.


Ici il y a trois chutes , les 2 coins et le centre rectangulaire.

Contribution le : 27/05/2019 18:49
Signaler

FMJ65
 0  #14
J'aime glander ici
Inscrit: 27/09/2014 10:47
Post(s): 8756
Karma: 2550
@TexasRanger @Kirouille @SEB93
Merci pour ces exemples. Je ne pensais pas que l'on en soit là. Intéressant ! Est-ce plus rapide et moins cher que l'usinage ?

@SEB93
Si tu peux m'indiquer où se trouve vos poubelles, je serais preneur d'un peu de PEHD (pas facilement à trouver ou astronomiquement cher pour un particulier) !

Contribution le : 27/05/2019 19:59
Signaler

Gyeongri
 0  #15
Je suis accro
Inscrit: 07/02/2017 18:33
Post(s): 712
Karma: 893
Hé bien, c'est bien intéressant tout ça ! Merci pour les réponses sur les copeaux d'alu. Et pour les précisions sur l'imprimerie 3D métallique que je connaissais pas du tout.

Contribution le : 27/05/2019 20:45
Signaler

TexasRanger
 1  #16
Je suis accro
Inscrit: 24/12/2011 19:11
Post(s): 1215
Karma: 443
@FMJ65 c'est a la foi plus chère (pour l'instant) et de moins bonne qualité (a utilisation égale par ailleur) et les vitesses sont difficilement comparable vu l'utilisation très différentes. Les poudres, une fois fondu et resolidifiées forme des structures de petite dimension dégueu qui sont plus fragile que le matériau brut usiné (de l'ordre de 5-20 µm).
Donc tu n'es pas près de voir des disques de turbine haute pression en impression 3D.
Par contre, ça permet d'avoir des structures avec les mêmes résistence méca, mais 5X plus légère si optimisé correctement (et si le matériau était de qualité équivalente à celle d'un usinage classique). Donc avec ce soucis, on a actuellement "que" une diminution de 2 ou 3X la masse pour des structures équivalentes.

Mais ces structures ne sont plus calculé par des ingé, mais par des algo d'intelligence artificielle. Et ces structures sont 100% impossible a usiner avec des machines conventionnelles. Même les bras tentacule du docteur octavius auraient du mal ^^

EDIT : a 1:39 de la vidéo de @SEB93 est présenté les différents paramètres dont la "melt pool size", c'est justement le paramètre dont je parle, la taille de zone fondu. Et c'est vraiment la ****** de chez ****** a calibrer correctement. Dans mon labo on a eu quelque thèse là dessus. Et pour des nuances de matériau bien précis. Tu changes d'alu, tu changes de paramètre ^^"

Contribution le : 27/05/2019 21:32
Signaler

Alex333
 0  #17
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25868
Karma: 13158
Et bien. Intéressant tous. @SEB93 c'est quoi ton travail ?

Contribution le : 27/05/2019 22:02
Signaler

SEB93
 2  #18
Je suis accro
Inscrit: 01/09/2008 18:32
Post(s): 519
Karma: 580
@Alex333
Technicien d'usinage (tourneur/fraiseur) dans une boite de conception de machine de conditionnement Pharmaceutique, agro alimentaire, cosmétique ect...

j'ai un avantage dans ma boite c'est d’être presque seul à l'usinage hormis des apprenties donc je fait ce que je veux (c'est le pied ^^), c'est moi qui fait les programmes qui règle les machines et qui usine. Et un autre avantage de travailler essentiellement sur des pièce unitaires ou des très petite séries, donc c'est toujours varier et toujours un "nouveau challenge" en quelque sorte.

Contribution le : 27/05/2019 22:33
Signaler

Alex333
 0  #19
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25868
Karma: 13158
@SEB93 ah ouais, ça à l'air cool et bien varié (et ton poste tout particulièrement si je comprends bien). Et ben chapeau mec. Ça fait plaisir à entendre

Contribution le : 27/05/2019 23:05
Signaler

FMJ65
 0  #20
J'aime glander ici
Inscrit: 27/09/2014 10:47
Post(s): 8756
Karma: 2550
Citation :

@TexasRanger a écrit:
EDIT : a 1:39 de la vidéo de SEB93 est présenté les différents paramètres dont la "melt pool size", c'est justement le paramètre dont je parle, la taille de zone fondu. Et c'est vraiment la ****** de chez ****** a calibrer correctement. Dans mon labo on a eu quelque thèse là dessus. Et pour des nuances de matériau bien précis. Tu changes d'alu, tu changes de paramètre ^^"


Je veux bien te croire. J'ai un pote qui bosse dans une boîte d'extrusion alu, qui fait des profilés donc.
Et bien, autant les filières sont dessinées et usinées par logiciel, autant leur finition et le paramétrage du process d'extrusion (la recette de cuisine) se fait manuellement, à l'expérience, par des anciens. Ce qu'aucune modélisation informatique ne permet (jusqu'à présent) de remplacer. A priori c'est super compliqué de sortir quelque chose d'hyper propre.

Contribution le : 28/05/2019 00:25
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.