Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 »


Nauplius
Je suis un véritable aimant à connards sur patte
 1  #1
Je viens d'arriver
Inscrit: 16/08/2019 22:38
Post(s): 2
Bonsoir tout l'monde.

tout d'abord je vais pas faire dans la dentelle, alors si t'es vite choqué(e) bah continues quand même parce que y'a aucune raison d'abandonner cette lecture.

Bon j'me lance, pour essayer de faire court : je suis une jeune femme précoce (donc avec des formes développées par rapport à mes petits camarades),
ainsi que "surdouée" même si je ne cautionne pas du tout ce terme, et que je préfère d'autant plus utiliser le terme de "fille à haut potentiel"

Enfin bref je m'égare ; ce que j'essaye de dire c'est que je suis en très grand décalage avec les personnes de mon âge, tout-ci, tout-ça... Vous devez certainement vous demander pourquoi je dis ça et surtout, que peut bien être le rapport avec le titre de mon texte ? eh bien je vous promets que ça vous servira pour le reste de votre lecture.

Pour rentrer dans le vif du sujet, j'aimerai vous faire part de mon expérience et de l'avis que je me suis fait sur certaines choses afin de vous faire part du problème dont je souffre.
Pour commencer, à chacune de mes relations (que ce soit amoureuse ou bien amicale) je me dévouais corps et âmes au bonheur de mon entourage et me consumais tel une bougie pour les faire briller.
Le problème n'est pas là puisque je prenais plaisir à me consacrer à ces gens-là.

Quelques temps plus tard, out of nowhere, ces personnes ont décidé de retourner leur veste et de m'en faire voir de toutes les couleurs (sauf très peu de personnes, dont le nombre se compte sur les seuls doigts d'une main et encore...)

Bien évidemment, depuis cet évènement j'ai développé des complexes, des problèmes de confiance et une certaine forme de dépression (bien que déjà existante).

Mais là n'est toujours pas la base du problème. J'ai commencé à grandir, et mes camarades aussi.

Cette année, j'ai reçu un nombre incommensurable de demandes de nudes. Oui oui et ces demandes provenaient de personnes de 15 ,14 et même 16 ans.
Le pire dans cette histoire, c'est que les garçons en qui je m'intéressais beaucoup et avec qui je parlais passionnément ont tous fini par me demander de nudes et certains sont même allés jusqu'à me proposer de perdre ma virginité avec eux.
Et tout ça venant de personnes en qui j'éprouvais des sentiments plus prononcés que les autres m'a beaucoup détruit.

Récemment j'ai commencé à beaucoup me questionner à propos de ça et je dois avouer que j'ai relativement peur de la gente masculine désormais.
Ce que j'entends par peur, c'est que je n'arrive plus à leur faire confiance, lorsque je rencontre un groupe de garçon à l'école ou même à l'extérieur je suis en panique totale.
A vrai dire, j'ai perdu toute foie en l'homme.

Je me demande si ce n'est pas avec moi que quelque chose cloche ? Car c'est vrai, tout ce que je demande au fond c'est une relation sérieuse avec une personne qui m'aimerai pour ce que je suis vraiment et avec qui je pourrai me faire une multitude de beaux souvenirs. Comment se fait-il alors que seuls les petits merdeux me collent aux baskets ? Excusez ma vulgarité mais je suis à fleur de peau à chaque fois que j'aborde ce sujet.

Enfin bref, j'aimerai connaître votre avis ou même votre vécu accompagné de quelques anecdotes, je me sens assez désemparée devant tout ça 😕.

Contribution le : 16/08/2019 23:07
Signaler

Alex333
 1  #2
Je poste trop
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26223
Karma: 13513
Citation :

@Nauplius a écrit:
Cette année, j'ai reçu un nombre incommensurable de demandes de nudes. Oui oui et ces demandes provenaient de personnes de 15 ,14 et même 16 ans.
Le pire dans cette histoire, c'est que les garçons en qui je m'intéressais beaucoup et avec qui je parlais passionnément ont tous fini par me demander de nudes et certains sont même allés jusqu'à me proposer de perdre ma virginité avec eux.
Et tout ça venant de personnes en qui j'éprouvais des sentiments plus prononcés que les autres m'a beaucoup détruit.

Récemment j'ai commencé à beaucoup me questionner à propos de ça et je dois avouer que j'ai relativement peur de la gente masculine désormais.
Ce que j'entends par peur, c'est que je n'arrive plus à leur faire confiance, lorsque je rencontre un groupe de garçon à l'école ou même à l'extérieur je suis en panique totale.

Les mecs qui te demandent des photos nues de toi, c'est genre des potes/connaissances à toi irl qui finissent par te demander ca par SMS ? Ou c'est sur genre instagram, t'as posté des photos de toi et tu te retrouve avec des mecs en chien qui te demandent des photos nues de toi ?

Mon avis :
En tout cas, je suppose que t'es une jeune adolescente. A cet age y a un gros décallage de maturité filles-garcons, avec les mecs qui deviennent de vraies têtes de cons sous l'effet des hormones qui arrivent Et c'est encore pire avec l'effet de groupe.

A mon avis ces comportements bourrins et sans subtilité des mecs va s'estomper avec l'age, genre d'ici 2-3 ans. D'ici là, bah j'ai pas trop d'idée de conseil en fait. Fait clairement savoir que t'es pas intéressé par leurs avances. Sélectionne petit à petits tes amis. A mon avis au lycée déjà ces comportements s'estomperont.
Mais à mon avis faut pas trop te laisser empoisonner moralement avec ca, et pas de quoi perdre foi en l'humanité. Tout ces comportements de relous vont finir par partir après cette période ingrate Et tu finiras par trouver des mecs cool, sympa, respectueux, etc.


En tout cas bienvenu sur le forum !

Contribution le : 16/08/2019 23:55
_________________
Wiki Koreus : membres, index, historique, aide
Signaler

Wiliwilliam
 7  #3
La loi c'est moi
Inscrit: 07/04/2012 19:19
Post(s): 31850
Karma: 10059
Je te suggère d’être dans tous les cas très prudente. Ne prends aucun risque. Fais durer avant de faire quoi que ce soit, les impatients se trahiront.

Pas facile d’être une jeune fille dans notre monde actuelle.

Contribution le : 17/08/2019 00:06
_________________
Signaler

carpet_bombing
 4  #4
Je masterise !
Inscrit: 12/05/2015 11:43
Post(s): 4365
Karma: 2883
Je dirai pareil que mon VDD mais en même temps ça pue le 18/25 tout ça ^^

Contribution le : 17/08/2019 00:08
Signaler

Invité
 1  #5
FantômeInvité
Allé un p'ti nude, s'te plè !

Trêve de plaisanterie, tu as quel âge ?

Il serait parfaitement stupide de partager un nude d'autant plus qu'à notre époque ta photo peut faire le tour du bahut en moins de 24h... Enfin bon ai-je vraiment besoin de le répéter ???

Je vois pas pourquoi tu te turlupines avec ces conneries, les jeunes d'aujourd'hui semblent encore plus débiles qu'à mon époque. J'ai pas souvenir que les comportements que tu décris étaient la norme.

En imaginant que tu es collégienne ou même lycéenne, je me dis que tu sembles trop "mature" pour ton âge, tu devrais trouver des mecs qui cherchent la même chose que toi mais ça va pas être facile et tu vas probablement devoir attendre quelques années avant de trouver la bonne personne.

Bref, en quelques mots, te prends pas le choux pour des connards !


Sinon le veganisme tu connais ? Je sors...



@carpet_bombing En effet...

Contribution le : 17/08/2019 00:29
Signaler

Nauplius
 0  #6
Je viens d'arriver
Inscrit: 16/08/2019 22:38
Post(s): 2
Merci pour tout ces conseils qui font réfléchir, ce que j’aime beaucoup 🙂

Pour répondre à certaines questions, j’ai 15 ans et demi et les personnes me demandant des nudes et autres choses déplacées sont toutes des personnes que j’ai plus ou moins côtoyées au collège l'année dernière.

Après selon moi, avec tout respect, vous avez la critique facile. Peut être que c’est l’expérience ou bien l’âge, mais comme dit plus haut les jeunes de mon âge abordent des comportements beaucoup puérils et vont plus loin dans la connerie que les générations précédentes. Et comme aussi dit plus haut, c’est d’autant plus compliqué à vivre pour les jeunes filles comme moi.

Étant donné que je suis de base une personne hypersensible et très émotive, ça rajoute de la difficulté à surmonter tous ces évènements.

En tout cas merci pour ces messages ! 🙂

Contribution le : 17/08/2019 02:03
Signaler

eviviom
 1  #7
Je suis accro
Inscrit: 20/11/2008 12:51
Post(s): 1601
Karma: 805
et t'as pas un entourage féminin de confiance pour t'aider à supporter/ éviter ces boulets?
Sinon, je pense effectivement qu'avec le temps tu trouveras le mec/la fille avec qui tu seras en pleine confiance, tu passe actuellement la période de l'age ingrat avec tout les relous qui vont avec. reste prudente et choisis bien tes amis/es auquel tu peut te confier. Personne dans ta famille pour te confier?

Contribution le : 17/08/2019 08:45
Signaler

trachsel
 4  #8
Je suis accro
Inscrit: 23/08/2018 00:36
Post(s): 637
Karma: 322
Citation :

@Nauplius a écrit:
les jeunes de mon âge abordent des comportements beaucoup puérils et vont plus loin dans la connerie que les générations précédentes.



Citation :


« La jeunesse d'aujourd'hui est pourrie jusqu'aux tréfonds, mauvaise, irréligieuse et paresseuse. Elle ne sera jamais comme la jeunesse du passé et sera incapable de préserver notre civilisation. » .


texte est tiré d'une tablette d'argile mésopotamienne en écriture cunéiforme qui date aussi de vers 3000 ans avant JC.


---------------

Ma main a couper que tes "camarades" sont tout aussi bête qu'à l'époque de mon grand père.




Entre 15 et 90 ans ( voir plus) tu vas rencontrer des abrutis.
Il suffit de les reconnaîtres et les éviter.

Tu es encore jeûne tu va réussir à moment où un autre à le faire toi aussi. ( et encore plus facilement si tu es une personne intéligente et sensible)

Peut-être est-il temps de changer de fréquentations.
Je peine à croire que tout les jeunes mâles soit pareil il y a toujours des "bobets" et les autres.


----------

Apprends à être un peu "égoïste" aussi  ne te donne pas cœur et âme pour l'autre trop facilement. Ton bonheur avant toute choses.

Plus le temps  va passer plus les manipulateurs seront "bon"  si tu donne cœur et âme comme maintenant tu vas y laisser des plumes.

Tcho

Contribution le : 17/08/2019 10:07
Signaler

Nutell_moi
 0  #9
Je suis accro
Inscrit: 13/11/2013 18:38
Post(s): 1877
Karma: 2957
Le collège quoi.
Essai une fille.

Contribution le : 17/08/2019 10:29
Signaler

Evil-Ash
 1  #10
Je suis accro
Inscrit: 29/07/2008 18:21
Post(s): 1781
Karma: 647
@trachsel A tout dit.

Des cons tu en aura toujours, de n'importe quel âge.

Occupes toi de toi en priorité, pas des autres.

(Plus facile à dire qu'à faire j'avoue)

Contribution le : 17/08/2019 11:13
_________________
Si mon compte <600 je supprime mon karma ¯\_(ツ)_/¯
Signaler

Hebus25
 0  #11
Help Desk
Inscrit: 30/01/2008 14:27
Post(s): 1305
Karma: 1704
@trachsel +1, tout est quasiment dit.

Dans le post d'origine il y a quand même un truc qui me dérange, il ne transpire pas l'humilité....

Je pense qu'a partir d'un moment il faut aussi savoir ce remettre en question, et la conclusion est la même que précédemment, commence par revoir tes fréquentations et peut être la "façon" dont tu choisis/fait tes ami(e)s.

Contribution le : 17/08/2019 11:18
Signaler

Invité
 0  #12
FantômeInvité
@trachsel Mouai les réseaux sociaux ont quand même changé la donne, non?
Faut voir la vitesse à laquelle les rumeurs et les insultes circulent maintenant ! Le w-e dernier ça m'a sauté aux yeux, des collégiens qui accusent une jeune fille de mon entourage d'être une trans' sur les réseaux sociaux. WTF !

Contribution le : 17/08/2019 11:23
Signaler

phebane
 0  #13
Je suis accro
Inscrit: 04/03/2009 12:37
Post(s): 586
Je me permet moi aussi de répondre. Lorsqu'on fait face à ce genre de situation la chose à ne pas faire c'est de se renfermer.
Tu n'as pas donné ton âge, c'est très bien. Tu parles de mecs de 14, 15 et 16 ans, je suppose donc que tu es au collège, ne m'en veut pas si je me trompe, je suppose que tu es en 4ème ou en 3ème, puisque tu te dis "précoce".
Le collège, c'est un passage difficile pour beaucoup d'adolescents, comme l'a déjà dit quelqu'un plus haut c'est un âge où la différence de maturité filles/garçon est importante (pour te dire... en 3ème, nous les garçons, on jouait encore à cache cache pendant que les filles étaient assise sur un banc à discuter). Effectivement c'est un mauvais moment qui va durer peut être un ans ou deux, le temps que tu arrives au lycée. De ce point de vu, le calvaire est bientôt fini. Mais c'est pas une raison pour ne rien faire. Tu es une fille intelligente et attentive aux autres. Mais il faut te recentrer sur toi même, être attentive à tes propres besoins. Protège toi, tu as le droit de dire "non". Reste fidèle à toi même et tu verras, les vrais amis viendrons par eux mêmes.
Parles aux gens, ouvre toi à eux, mais fais cela en étant toi même, en affirmant ta personnalité.

Une dernière chose : Si tu te sens seule ne sois pas inquiète. Il y a plusieurs solutions à cela.
La première c'est de parler à des gens en qui tu peux avoir confiance. Ta famille, un(e) véritable ami(e)... on a maintenant une infinité de moyen de communication, un simple texto à une cousine, une connaissance, ça peut effacer ce sentiment de solitude (parce qu'en fait, le secret c'est qu'on n'est jamais vraiment seul).
Une autre solution c'est de profiter de cette solitude pour voir les choses tels qu'elles sont, sans porter de jugement. Vois à quel point tout ce qui nous entoure est beau par sa rareté, ce hasard inouï qui a fait que tout cela existe. Puis prends conscience que tu fais partie de ce tout, et que par conséquent tu es quelqu'un d'exceptionnel. Beaucoup de gens ont peur de la solitude, mais d'un certain point de vue elles nous aide aussi à nous affirmer.

Tout ça pour dire que ces personnes, ces connards sur pattes, ils font partie des milliers de personnes que tu vas rencontrer dans ta vie et qui n'auront aucune importance pour toi. Dans 10 ans tu les auras oublié, alors ne leur prête pas attention aujourd'hui. focalise toi sur ceux qui en valent vraiment la peine.

edit : je viens de lire que tu étais plutôt au lycée. Mes excuses, cela n'empêche que c'est des restes du collège. Donc ton calvaire est vraiment bientôt terminé. Après c'est vrai, c'est plus compliqué pour les filles de nos jours. En tout cas, ce que j'ai dit est toujours assez valable.

Contribution le : 17/08/2019 13:03
Signaler

Invité
 0  #14
FantômeInvité
@Nauplius
Citation :
je me dévouais corps et âmes au bonheur de mon entourage et me consumais tel une bougie pour les faire briller.
Le problème n'est pas là puisque je prenais plaisir à me consacrer à ces gens-là


Tu oublies l'autre moitié de l'équation: comment ils vivaient ça eux? On a tous des profils psychologiques différents. Pour certains (dont moi), ce genre de truc ça peut être très pesant. Franchement, rien que de lire ça je suis fatigué à leur place. Tu apprécies la personne, donc tu laisses couler ces petits trucs là, mais ça s'accumule et, par manque d'expérience, tu subis en silence les attentes de l'autre que tu juges excessives jusqu'au jour où tu pètes un cable. Du coup, pour l'autre, ça donne l'impression que ça vient "out of nowhere", que tu "retournes ta veste" alors qu'en fait ça fait des mois, des années que ça bout.

Et ça, c'est pas un problème qui va s'effacer avec l'âge. Ca demande de faire l'effort de comprendre le fonctionnement psychologique des autres et de trouver des stratégies qui te permettent de mieux appréhender ces fonctionnements là, tout en protégeant le tien (ça vaut pour toi comme pour eux). C'est la même chose avec l'hyper-émotivité. Faut se dire "je fonctionne comme ci, tel autre fonctionne comme ça. Comment on peut faire pour que ça marche?". C'est ça le point de départ. Pas de se dire "y'a quelque chose qui cloche chez moi ou chez les autres" mais juste reconnaître qu'on fonctionne différemment. Tout en gardant en tête que, si ce n'est pas un problème psychologique à la base, ça peut tout de même finir par en être un. Attention notamment à la codépendance...c'est franchement pas drôle à vivre, ni pour la personne qui en souffre, ni pour son entourage.

Je me concentre là dessus parce que ça c'est un truc qui ne va pas disparaitre naturellement avec l'âge. J'en connais plusieurs des adultes, dans la trentaine/quarantaine, qui lutte encore avec ça parce qu'ils sont hyper-émotifs ou hyper-investis dans l'autre et peinent encore à trouver un équilibre. Les demandes de photos en revanche, ça, a priori dans l'ensemble ça va disparaitre assez vite. Faut les envoyer paître et, si tu le juges nécessaire, tu peux faire appel aux mécanismes disciplinaires (faut prendre en compte le risque de répercussions sociales, mais perso si les mecs me demandent des "nudes" et qu'ils n'arrêtent pas, y'a un moment où ça devient du harcèlement et je me dis qu'il faut les dénoncer à mes supérieurs, ou dans ton cas, aux profs / à l'administration de l'établissement).

Contribution le : 17/08/2019 15:14
Signaler

-itz-
 0  #15
Je masterise !
Inscrit: 29/10/2006 19:57
Post(s): 2396
Karma: 73
tits or gtfo

Contribution le : 17/08/2019 17:11
_________________
Signaler

Invité
 2  #16
FantômeInvité
@Nauplius

L'adolescence c'est la période ou les hormones prennent le pas sur le cerveau chez les garçons (et parfois chez les filles). Je puis t'assurer ayant été un ado que ça passe avec le temps et que la plupart ne se rendent pas encore compte que leur comportement dicté par leurs pulsions primaires est inapproprié.

Bon il faut avouer que ça prend du temps, mais sache qu'il y aura toute ta vie une frange d'abrutis qui auront le cerveau placé au niveau de l'entre-jambe.

Malheureusement pour toi la facilité d'accès au contenu érotiques et porno grâce au web n'aide pas ces futurs jeunes hommes à comprendre qu'une femme n'est pas toujours open pour se mettre à poil. Je suis surement un peu vieux con du haut des mes 38 ans, mais à notre époque les filles se faisaient certes emmerder, mais c'était je pense moins dégradant et surtout il n'y avait pas cette rémanence que le web et autres cloud apporte via les nudes et autres vidéos "coquines".

Mes seuls conseils sont:

- Il faut rester droit dans ses bottes et être claires. (insistante sur "tu es mon pote/ami" pour éviter que les garçons se fassent des idées)
- N'hésite pas à remettre en place celui qui va trop loin. (une bonne gueulante, voir une bonne claque ça calme)
- N'accepte jamais rien que tu ne veuilles vraiment.
- Jamais de Nudes, même avec ton chéri si tu en dégote un. (la rupture peut faire faire des conneries...)


Je te souhaites bon courage...


(Perso ma fille est encore toute petite, mais j'ai déjà acheté le fusil de chasse pour dans une dizaine d'années) 😁

Contribution le : 17/08/2019 18:06
Signaler

Nutell_moi
 0  #17
Je suis accro
Inscrit: 13/11/2013 18:38
Post(s): 1877
Karma: 2957
@TheLord et comment feras tu pour veiller sur ta fille en prison ?

Contribution le : 17/08/2019 18:54
Signaler

Invité
 1  #18
FantômeInvité
Citation :

@Nutell_moi a écrit:
@TheLord et comment feras tu pour veiller sur ta fille en prison ?



Ma femme est à moitié portugaise, autant dire que niveau belle famille j'ai une ribambelle de gardes du corps pour ma fille 😁

Contribution le : 17/08/2019 18:58
Signaler

Alex333
 0  #19
Je poste trop
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26223
Karma: 13513
@TheLord

Ca va tu t'es bien entouré dis donc

Contribution le : 17/08/2019 22:35
_________________
Wiki Koreus : membres, index, historique, aide
Signaler

Invité
 0  #20
FantômeInvité
@Nauplius
Les bons conseils ont déjà été donnés.

Ces comportements ne sont pas nouveaux. Certes internet change la manière de le faire et facilite ces choses, mais le fond est déjà là depuis longtemps. Par exemple, j'ai connu des filles qui aimaient se montrer à poil devant des garçons pour les exciter. J'ai connu aussi des garçons qui demandaient directement à certaines filles de se montrer nues devant eux parce qu'ils les trouvaient belles. On n'avait pas de téléphone à l'époque. Dernier exemple : une amoureuse de collège m'avait donné, sans que je lui demande, une photo d'elle dans une tenue un peu moulante et un peu courte (mi-cuisses). J'étais tout chamboulé à l'époque, j'avais 11-12 ans. Et j'en ai pas mal des anecdotes de ce genre sur les moeurs amoureuses et sexuelles des ados et pré-ados de mon époque. Bref, l'être humain est ainsi fait.

S'il existe des goujats, il existe aussi des gens très biens. Fais tout ce que tu peux pour te focaliser sur le bien, tu verras que tu en trouveras, et peut-être même bien plus que ce à quoi tu t'attendais.

Abandonne-toi à une personne que tu aimeras sincèrement et en qui tu auras une confiance totale. Prends tout le temps que tu juges nécessaire, même si tu dois flirter pendant 4 mois avant de te décider, ou même si ta première vraie romance ne doit commencer qu'à 20 ans. Peu importe. Sans se mettre trop la pression, il faut quand même se dire que la première relation amoureuse (et la première relation sexuelle) sont importantes, elles symbolisent l'entrée dans un monde nouveau de sensations, sentiments et de liens humains que l'enfant n'est pas en mesure d'explorer tant qu'il n'a pas grandi. Sachant cela, autant tenter le saut (si je puis m'exprimer ainsi) dans les meilleurs conditions possibles. Ça ne veut pas dire que ce sera l'homme de ta vie, mais ça veut au moins dire que tu auras mis toutes les chances de ton côté pour que ce soit plaisant.

Contribution le : 18/08/2019 16:14
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.