Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




_Spo0n_
L'État enfouit des déchets toxiques sous une nappe phréatique
 8  #1
Je masterise !
Inscrit: 26/06/2007 11:31
Post(s): 2061
Karma: 1902

Citation :

C'est plus de 40.000 tonnes de déchets ultimes qui risquent d'être enfouis à 500 mètres sous terre à la verticale de la plus grosse nappe phréatique d'Europe. Alors que l’État français et des experts assurent que le confinement géologique de ces déchets, dans une ancienne mine de sel, constitue la solution la plus écologique, la population, elle, proteste depuis des mois contre ce qu'elle dit être un empoisonnement.


Le petit plus ici, c'est d'avoir interrogé les habitants ET les gens chargés du projet, enfin les directeurs de l'usine concernée, car les décisions viennent de plus haut.

Personnellement je n'avais jamais entendu parler de ce projet.

Ça me rappelle Onkalo, le site d'enfouissement finlandais de déchets radioactifs


Contribution le : 14/01 17:38:23

Edité par _Spo0n_ sur 15/1/2020 9:38:31
Signaler

-MaDJiK-
 0  #2
Je masterise !
Inscrit: 09/11/2014 18:04
Post(s): 3066
Karma: 835
Citation :
L'État enfouit ...
... qui risquent d'être enfouis


Alors "l'état enfouit ou risque d'enfouir" ? 😉

Apparemment c'est déjà enfouit, et c'est 500m DESSOUS, donc effectivement peu de chances que ça remonte. Mais bon... par sécurité... :-|

Contribution le : 14/01 19:11:57
Signaler

Avaruus
 0  #3
J'aime glander ici
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 5169
Karma: 3838
Heuuuu, what the fuck ?





C'est quoi le projet de ce costume ? oO



Bon sinon j'ai regardé le doc, j'aime bien le fait d'aller voir les deux parties. Le top aurait été qu'ils puissent interviewer un politique proche du dossier, mais bon, on peut toujours rêver.

Je dois dire que j'ai tendance à vouloir faire confiance aux experts, mais les propos des manifestants sont aussi assez sages. Qui se souviendra, dans 200 ans, qu'il y a un site d'enfouissement ici ? Quand on voit la galère que c'est de retrouver certains trucs de la seconde guerre mondiale... Mais bon, si on ne fait pas ça, la question demeure : à part continuer les recherches, que fait-on de ces déchets ?

Contribution le : 14/01 19:38:43
Signaler

-Flo-
 5  #4
Je poste trop
Inscrit: 08/01/2005 13:41
Post(s): 10803
Karma: 3001
Que celui qui n’a jamais caché une crotte de nez sous la nappe lui jette la première pierre.

Contribution le : 14/01 19:48:40
Signaler

Krogoth
 0  #5
Je masterise !
Inscrit: 30/09/2007 15:44
Post(s): 2699
Karma: 847
Citation :

@_Spo0n_ a écrit:[l’État français et des experts assurent que le confinement géologique de ces déchets, dans une ancienne mine de sel, constitue la solution la plus écologique


Si je me trompe pas c'est parceque les habitants pas loin de la mine de sel en question ont réussi à les dissuader. Toujours le même problème, le caca on en veut pas chez soi.

Contribution le : 14/01 19:50:08
Signaler

Scruffy
 0  #6
Koluche
Inscrit: 30/08/2016 07:02
Post(s): 6947
Karma: 17530
@-Flo- 🤣🤣🤣

Contribution le : 14/01 20:02:31
Signaler

Alex333
 2  #7
Help Desk
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25469
Karma: 12697
J'aime bien le fait d'interroger les 2 parties. Après quant à savoir si le risque est suffisamment faible ou pas ... bah sans présenter de données sur l'analyse, on peut toujours parler, mais sans savoir. Donc ça sert à rien.

Ca aurait été bien aussi d'expliquer le problème de l'incendie qu'il y avait eu. La simple page Wikipedia l'explique très bien :
Citation :
La cause de l'incendie est une réaction survenue dans des déchets introduits dans la même galerie 15, provenant d'un « entrepôt de produits phytosanitaires incendié » (...).
Ces déchets n'avaient pas été contrôlés car « la procédure de réception des déchets de StocaMine élaborée pour préserver le personnel d’un contact avec l’amiante, interdisait l’inspection des colis mentionnés »5. La température naturelle qui à cette profondeur est de 30 à 35 °C a probablement accéléré la fermentation d'engrais organiques qui auraient réagi avec des produits qui n'auraient pas dû être là (non-conformité à l'arrêté préfectoral), issus d'engrais minéraux, de produits de bricolages, de lessive, produits ménagers, d'insecticide, de soufre, de bouillie bordelaise et de nitrate de potasse (selon l'enquête faite pour le procès)

De là on peut en conclure que y a eu de graves manquements sur le contrôle du stockage. Donc qu'il y a a minima des méthodes de contrôle à corriger.

Quant à la viabilité  du site en général, bah faut éplucher l'analyse des risques si on veut avoir un avis si y a un risque ou non.

Et après faut comparer ce risque avec le risque de chaque autre méthode alternative. Suffit pas de dire "on fera travailler la recherche pour transformer et revaloriser". C'est dire "on n'en sait rien mais on prie pour qu'il y ai une solution miracle qui dépollue".

Contribution le : 14/01 20:27:12
Signaler

Norbert
 0  #8
Je masterise !
Inscrit: 08/01/2016 20:53
Post(s): 2850
Karma: 1204
Comme vu sur je ne sais quel topic :
"Encore un projet scientifiquement totalement maîtrisé qui va être foutu en l'air par des abrutis d'écolos".

(ironie)

Contribution le : 14/01 21:39:57
Signaler

Surzurois
 0  #9
Je masterise !
Inscrit: 16/09/2010 09:58
Post(s): 3281
Karma: 2454
Faut aussi prendre en compte le fait qu'on a absolument aucune certitude sur le devenir de ces déchets à long terme... ça ne posera peut être pas de problèmes pour les prochains siècles, mais qu'est ce qu'il en sera pour dans 1000 ans ? 10 000 ans ? 100 000 ans ?
On sera peut-être plus là pour voir, mais ça n'enlève pas le problème s'il reste de la vie sur la planète...

Contribution le : 15/01 14:47:35
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.