Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




LeCromwell
Discours d'Agnès Jaoui poignant
 14  #1
Je masterise !
Inscrit: 23/05/2009 19:21
Post(s): 4791
Karma: 5327

Le discours féministe puissant d'Agnès Jaoui

Contribution le : 26/11/2020 04:05
Signaler

AshySlashy
 0  #2
J'aime glander ici
Inscrit: 05/04/2007 11:48
Post(s): 7325
Karma: 731
Joli discours.

Contribution le : 26/11/2020 10:23
Signaler

30Secondes
 0  #3
Je masterise !
Inscrit: 12/07/2015 11:10
Post(s): 3039
Karma: 4082
J'ai beaucoup apprécié la conclusion:
"Les petites filles sages vont au ciel, les petites insolentes vont partout." H. Lenoir

Contribution le : 26/11/2020 10:38
Signaler

alfosynchro
 0  #4
J'aime glander ici
Inscrit: 05/06/2011 12:08
Post(s): 8504
Karma: 3728
C'est bien lu, pas énervant... c'est bien.

Contribution le : 26/11/2020 11:09
Signaler

 1  #5
Fantôme
Le métier de réalisateur c'est pas celui où tu diriges une équipe nombreuse avec de fortes contraintes matérielles, budgétaires etc.?
Genre chef de chantier, pour faire une analogie.
Y a peut être pas tant de femme que ça qui sont attirées par ce genre de job non ?

Désolé d'être si naïf.

Contribution le : 27/11/2020 23:33
Signaler

zoynot
 0  #6
Je suis accro
Inscrit: 10/01/2015 15:21
Post(s): 713
Karma: 654
@Norbert c'est car on ne leur permet pas de se projeter dans ces métiers puisqu'il y en a peu de représentation, mais une femme peu et veut tout faire

Contribution le : 28/11/2020 08:20
Signaler

 0  #7
Fantôme
@zoynot
Le problème c'est la confrontation entre des impressions indémontrables (mysogynie systémique) et des faits (égalité des hommes et des femmes en droit).

Et je suis plus influencé par les faits que par les impressions, du moins sur ce sujet.
Ça doit être à cause de mon cerveau d'homme 😂

Contribution le : 28/11/2020 10:08
Signaler

 1  #8
Fantôme
@Norbert La "difficulté de la tâche" fut aussi l'argument pour leur refuser le droit de vote (elle ont pas le temps et c'est compliqué), d'être représentante en politique (vous n'aurez pas le temps si vous avez ou voulez des enfants), d'avoir accès aux "postes d'hommes" et finalement, dans le cinéma, lorsque le budget pour une réalisatrice femme est de 3,47 millions contre 5,51 millions pour un homme (soit 31% de moins !)on retrouve la même dynamique, l'entrave par la difficulté de la tâche (qui là, n'est pas d'ordre "naturel")...

Donc je ne dirais pas que tu es naïf, juste en manque d'informations et d'éléments pour avoir connaissance ou une visualisation du problème (ce qui n'est pas ta faute).

Contribution le : 28/11/2020 10:17
Signaler

Nwc-Vincent2
 0  #9
J'aime glander ici
Inscrit: 22/05/2011 16:21
Post(s): 5287
Karma: 99
Les femmes grosses vielles moches et noires n'ont pas la côte dans la France des années 80. Et la figure du père est différente de celle de la femme, tout est certainement parti en couille à cause d'une paire de couilles, c'est évident.

La feminis sapiens dans toute sa splendeur.

Contribution le : 28/11/2020 13:43
Signaler

 0  #10
Fantôme
@Capitaine_Achab
Je comprends mal ton analogie car je ne suis pas contre l'égalité des droits.
Budgets de film : si les femmes sont moins présentes sur les grosses productions c'est normal que le budget moyen des femmes soit inférieur.
La grande question étant : pourquoi elles sont moins présentes sur les grosses productions ?

Et c'est là qu'on avance à tâtons, avec des "impressions de misogynie systémique".

Plutôt que la misogynie un facteur plus explicatif pourrait être que les femmes préfèrent passer leur énergie ailleurs que sur ces jobs. Comme dans la vie de famille par exemple (comme le dit ton article). C'est un choix personnel, qui leur impose ?

Ps : deso pour celles qui n'ont pas cette envie (vie de famille) je parle biensur de tendances et pas des cas particuliers.

Contribution le : 28/11/2020 14:15
Signaler

 1  #11
Fantôme
@Norbert

Ah mais je dis pas que tu es contre les droits, t'inquiètes 😉
J'ai fait l'analogie avec les droits car comme pour le chantier, on leur refuse la possibilité car on considère d'office que c'est quelques choses de trop dur pour une femme et ça ne les encourage pas. Ne pas donner le droit, ou limiter la possibilité, ne va pas encourager les femmes à s'y intéresser. Aujourd'hui, les femmes sont plus nombreuses nombreuses en politique car on leur a donné les moyen d'y être et de s'y intéresser. Et aujourd'hui des mamans sont en politiques.
C'est dans cette même optique que l'EPFL à Lausanne (Suisse) a lancé un projet de cours découverte de programmation uniquement dédier aux jeunes filles. Quelques années plus tard, compétence, intérêt et relève sont disponibles dans un métier réservé tacitement aux hommes.

En quoi une gestion de chantier serait trop compliquée pour une femme ? Parce qu'on considère d'office que ça l'est. Pourtant les exemples sont légions: femme chef d'entreprise, femme à la tête d'une gérance, femme mécano, ... j'ai connu une femme bucheron, c'était une révolution en 1980 et elle a du continuer à se battre tout les jours pour prouver ses compétences.

Alors pourquoi on en a peu en réalisation ? Qui voudrait faire un métier où t'as pas les budgets et où l'on considère que t'as d'office pas les épaules pour ?
Tu mets en doute les budget à cause des moyennes... Mais il y a des films à bon budget pour certaine femme. Donc ton argument est bancale.
On reste dans du cinéma français pour ma source hein, on connait les budget de la France. En 2008, le rapport des budget était du simple au double : 3,32 millions de devis moyen pour une femme contre 7,25 millions pour un hommes.
J'ai checké wiki sur les film Français sorti en 2017... Les rares films de femme à bon budget c'est quand Netflix ou les américains sont derrière... Et franchement, j'en ai pas entendu parler.

Regardons pour échantillons, non dans les extrêmes comme Raid dingue à 34 million, et fixons nous sur les primés: On a "120 battement" par minutes (6 prix, 5,4 millions d'euros de budget), on a "Grave" (1 prix, 3.5 million), "petit paysan (3 césar, 3.8 million), "le brio" (1 prix, 9 million) ... Et là, on a le bas du panier budgétaire primé.
Lequel est fait par une femme ? Le moins cher. Et c'est un style de niche.

Et pourtant, le tableau montre qu'en 10 ans, c'est 63% en plus de film réalisé par les femmes. Preuve qu'elles ont envie et essaye.

Mais franchement, quand en 2020, on continue à entendre/lire ce qui suit, on voit bien où est le problème.
Citation :
un facteur plus explicatif pourrait être que les femmes préfèrent passer leur énergie ailleurs que sur ces jobs. Comme dans la vie de famille par exemple (comme le dit ton article) [Cite la totalité de la phrase ! : ou moins considérées. C'est un CHOIX PERSONNEL ?!]. C'est un choix personnel, qui leur impose ?

Ps : deso pour celles qui n'ont pas cette envie (vie de famille) je parle biensur de tendances et pas des cas particuliers.

Les mêmes personnes qui refusent l'embauche de femmes car elles sont bientôt dans les 30 ans, qui font des estimations de tendances sorti de leur propres fondement et dont l'expertise en psychologie du genre les pousse à considérer que "peut être" les femmes préfère passer leur énergie ailleurs que dans le job.
Et enfin, pour me donner raison: la dernière phrase de l'article dont tu ne cites que ce qui t'arrange: Elles ont compris que l’argent était le nerf de la guerre, surtout dans le cinéma.

Contribution le : 28/11/2020 21:06
Signaler

 0  #12
Fantôme
@Capitaine_Achab
J'ai bien compris que ton article défendait la thèse du dénigrement généralisé des femmes ne t'inquiète pas.
Il évoque la vie de famille avec un sous entendu négatif (ça serait une sorte d'esclavage non voulu par les femmes), je dis juste qu'à ma connaissance c'est bien un choix personnel. Sauf peut être pour certaines familles de "cas sociaux", mais je ne m'attarde pas sur les cas particuliers.

Citation :
Tu mets en doute les budget à cause des moyennes... Mais il y a des films à bon budget pour certaine femme. Donc ton argument est bancale.

Pas compris, désolé.

Sinon je dis pas que tel job est trop compliqué pour une femme, ça serait grotesque. Je dis juste que les affinités ne sont pas forcément les mêmes.

Pour le recruteur qui serait à côté de la plaque avec des préjugés infondés : en fait si, c'est fondé puisque c'est très majoritairement les femmes qui réduisent leur temps de travail pour élever un enfant (principalement parce qu'elles jugent que c'est bon pour l'enfant).

Bref le constat est évident (moins de femmes sur de gros projets de films, écarts salariaux etc.) par contre les explications données ne sont pas aussi évidentes qu'on voudrait le faire croire.

Contribution le : 28/11/2020 22:27
Signaler

Ragalok
 0  #13
Je masterise !
Inscrit: 10/12/2013 17:16
Post(s): 2711
Karma: 2201
Alors pour les budget du cinoch une chose: Un/Une directreur/trice, ralisateur/trice, scénartiste etc, doit surtout faire ses preuves et faire un film rentable.

Quand je vois les merde pro féministe (birds of prey, terminator dark fate, ghostbuster 2016 etc) que l'on nous sort des qu'il s'agit de faire de "l’égalité" plutôt que de la qualité, ben désoler mais je suis pas surpris que l'on paye plus un mec qui a fait de bon films plutôt qu'une femme qui est la a cause de sont vagin et non pas de ses résultats.

Concernant le peu de femme dans l'industrie : même question que pour toutes les industrie ou il y un déséquilibre. On regarde les candidature? 10% de candidature féminine, et 10% de femme dans l'industrie? ben désoler pas de sexisme a l'horizon RAS. c'est normal. Dans mon atelier on a pas une femme. Sexisme? Non on a jamais reçu une seul candidature féminine.

Et puis on nous parle des plus grand vs les femme, mais sans dec il y a aussi des hommes en nombre qui galère a avoir un budget ou un poste, mais eux j'ai l'impression que les féministe ne les prennent pas dans l'équation.

De plus le cinéma comme le sport c'est avant tout une industrie du divertissement, qui récompense les meilleurs, pas le sexe.
Les gens veulent te voir ou ton produit : tu as de la valeur. c'est pas plus compliquer.


Et ne me parler pas des oscar/récompense, c'est une vaste blague qui n'ont plus rien avoir avec la qualité depuis des années. On le voit bien qu'ils ne sont pas représentatifs de la réalité.
Rien que les oscar qui ont modifier leur critère d'éligibilité pour n'accepter que des créateur/création de minorité quelque soit la qualité du film. T'as fait une bouse même pas digne d'un nanar mais t'es black trans? allez tient 3 oscar. T'as fait un super film fort et poignant qui a marqué tout une génération? désoler t'es cis blanc donc pas éligible dégage.

Contribution le : 28/11/2020 22:46
Signaler

-MaDJiK-
 1  #14
Je masterise !
Inscrit: 09/11/2014 18:04
Post(s): 3784
Karma: 1397
Dans certains métiers (assistante maternelle (je ne sais même pas s'il existe un masculin), instituteur, coiffeur, manucure...) il n'y a quasiment que des femmes.

Faut-il protester aussi?
Non, aucun métier n'est fermé aux femmes ou aux hommes, s'il y a plus de l'un ou l'autre c'est une question de goût. Ça fait même des années qu'on le répète.

Si les hommes aiment plus le cinéma que les femmes, que veut-elle? Qu'on force des femmes à en faire?

Contribution le : 29/11/2020 10:42
Signaler

 0  #15
Fantôme
Achab banni pour insultes. Bon j'aurai pas sa réponse.
C'est assez fréquent de voir des "progressistes" sombrer dans la haine de l'autre.
Y a une analyse à faire là.

Contribution le : 30/11/2020 21:21
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.