Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




VAFFA
La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #1
Je m'installe
Inscrit: 08/01/2009 15:52
Post(s): 483
une info insolite peu connu :

La principauté de Sealand est un État auto-proclamé depuis 1967 installé sur une ancienne plate-forme militaire situé dans les eaux international...c'est une micronation.



j'viens de découvrir ca, ca m'a fais halluciné,pas vraiment le fait que ca existe mais surtout tout ce que ca a engendré et le comportement des autres pays a l'égard d'un état qu'ils ne reconnaissent pas officiellement. c'est meme un pays qui a été en "guerre" et qui a fais un prisonnier de guerre allemand, l'allemagne a du envoyé un diplomate pour négocier sa libération...c'est aussi un endroit qui ne tombe sous aucune loi hors mis la sienne, la principauté abrite donc des serveurs hébergeant des sites considérant comme illégal dans d'autres pays, elle avait meme offert l'asile à Napster et pirate bay avais voulu l'acheter en 2007 mais le prince a refusé...enfin bref, autant que vous lisiez l'article, j'vous met ici les histoires les plus étonnante depuis que sealand existe, aprés suivez le lien en bas pour l'article complet si vous voulez en savoir plus.

En 1966, Roy Bates, ancien major de l’armée britannique et vétéran de la Seconde Guerre mondiale, entend parler de cette plate-forme située dans les eaux internationales. Après avoir consulté avocats et spécialistes du droit maritime, il découvre que rien, apparemment, ne s’oppose à la prise de possession de la plate-forme. Le 25 décembre 1966, à bord de son bateau de pêche et en compagnie de quelques amis, Bates aborde la plate-forme et en prend possession. L'indépendance de la principauté est proclamée le 2 septembre 1967 par le couple Bates qui s'auto-proclame souverain du Sealand.

Quelques temps plus tard, le gouvernement anglais y envoie quelques unités de marine. Selon quelques sources, les occupants des navires avaient pour but d'expulser Bates de la plate-forme tandis que, pour d'autres, il s'agissait simplement d'une tentative de réparation d'une bouée de navigation, voisine de la principauté. Quelqu'en soient les raisons réelles, à peine entrés dans les eaux territoriales, Michael Bates fait tirer sur les intrus quelques tirs de sommation avant qu'ils ne se retirent. Accusé de détention illégale d'armes à feu, Michael est trainé en justice par le gouvernement britannique : le tribunal de l’Essex qui le jugeait alors lui donnera finalement raison le 25 novembre 1968, la Cour reconnaissant ainsi que Fort Rough se situe en dehors de sa juridiction dans les eaux internationales, admettant donc de facto la souveraineté de la principauté

en 1978, le Premier Ministre de Sealand, le professeur Alexander G. Achenbach ainsi que plusieurs allemands et néerlandais dirigés par Paul Trevisan ont organisé la prise du territoire par la force, en détenant le prince Michael Bates en captivité, avant de le libérer quelques jours plus tard, aux Pays-Bas. Michael a alors fait appel à l’armée pour l'assister et a repris la forteresse de force depuis un hélicoptère d'assaut.

La famille Bates a ensuite détenu les envahisseurs en captivité, les considérant comme des prisonniers de guerre. La plupart des participants à l'invasion ont été rapatriés à la fin du conflit, mais Achenbach, avocat allemand qui détenait, de par son statut de Premier Ministre de la principauté, un passeport Sealandais, a été accusé de trahison contre sa patrie, et fut donc emprisonné indéfiniment. Les gouvernements des Pays-Bas et d'Allemagne ont alors demandé au gouvernement britannique sa libération, par le biais d'une pétition, mais le Royaume-Uni a désavoué toute responsabilité, invoquant la décision de justice rendue une dizaine d'années plus tôt. L'Allemagne envoya alors un diplomate de son ambassade à Londres pour négocier la libération d'Achenbach. Après plusieurs semaines de négociations, Roy Bates finit par céder et libère l'otage, affirmant que la visite du diplomate impliquait la reconnaissance de facto de la principauté de Sealand par l'Allemagne qui n'a, pour sa part, jamais confirmé cette interprétation.

En 1987, le Royaume-Uni décida l’extension de ses eaux territoriales à 12 milles marins, ce qui est autorisé par la législation internationale depuis 1958. Fort Roughs se trouva ainsi à l’intérieur des eaux territoriales britanniques. Le Sealand prétend avoir étendu ses propres eaux territoriales à 12 milles marins un jour avant la décision britannique, mais les doctrines juridiques du Royaume-Uni font que la plate-forme est considérée comme faisant partie du comté anglais de l’Essex. Cependant, la politique du gouvernement britannique a semblé être de ne pas faire de commentaire à ce sujet et de ne pas agir à moins d’y être contraint. Des documents, rendus disponibles au public par une loi mettant fin à leur confidentialité après 30 ans, révèlent que le Royaume-Uni avait songé à prendre le Sealand de force, mais que cette idée fut rejetée par le Premier Ministre à cause du risque de pertes en vies humaines ainsi que celui d’un désastre juridique et médiatique.

En 1999, le souverain de la principauté Roy Bates, a abdiqué au profit de son fils Michael qui a ainsi repris les rennes du territoire

En début d'après-midi le 23 juin 2006, un feu se propage sur la principauté et ravage le Sealand dans son ensemble. Selon la presse, en janvier 2007, les autorités annoncent qu’elles quittent le « pays » et qu'elles comptent créer un "gouvernement en exil"

En janvier 2007, la presse se fait l’écho de la mise en vente de la plate-forme. Dix millions de livres pour 550 m2 habitables, soit un prix de 27 000 euros par m² soit un total d'environ 750 000 euros. les avantages de l’État : vue panoramique sur la mer, tranquillité totale, absence d’impôt… Aucune précision n’est toutefois apportée sur les changements que cette vente va impliquer sur le régime. Le prince va-t-il laisser sa place au nouveau propriétaire, ou bien règnera-t-il sur les nouveaux citoyens, lesquels détiendront tout le territoire de l’État ?

Quelques jours plus tard The Pirate Bay (qui a déjà soutenu la micronation Ladonia) lance l’initiative BuySealand.com afin de récolter 2 000 000 USD pour acheter la plate-forme. Depuis, et malgré le succès de la collecte de fonds, l'équipe de The Pirate Bay a abandonné cette idée devant le refus du prince Michael qui s'oppose à la vente du territoire à un logiciel de BitTorrent, les activités de cette entité «violant les lois sur le copyright» selon lui, ce qu'il ne peut pas tolérer

La base pouvant accueillir une garnison de 160 à 200 personnes et se trouvant sur le plateau continental européen, Sealand commence peu à peu à intéresser des hommes d’affaires. Roy Bates reçoit des projets d’ouverture de casinos, d’hôtels, et même de services de renseignements de pays communistes d’Europe de l’Est durant la Guerre froide.

Mais, jusqu’à présent, un seul de ces projets a été réalisé. En juin 2000, le prince héritier Michael Bates, fils du couple et marin-pêcheur a signé un accord avec la société américaine HavenCo Ltd pour développer à Sealand un paradis internet offshore, la principauté abritant contre finances des serveurs informatiques. Quelques années auparavant, elle avait déjà offert l'asile à Napster, l'un des logiciels de Peer to Peer les plus litigieux de l'histoire du net. Ainsi, le 9 août 2007, la principauté annonce le lancement de son site de casino en ligne sponsorisé par la société américaine précitée, proposant aux participants des gains totalement exempts d'impôts. Le pays n'étant soumis à aucune législation internationale hormis la sienne propre peut ainsi gérer son réseau Internet et notamment son site de casino comme il le désire, totalement librement

plus d'info sur wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Sealand

Contribution le : 26/05/2009 02:53
Signaler

chrishinji
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #2
Je viens d'arriver
Inscrit: 03/11/2008 03:35
Post(s): 38
Je rajouterai le site officiel du pays : http://www.sealandgov.org/

Trés drôle, notamment la rubrique sport et Art et Culture - qui sont à venir ainsi que la page d'accueil qui invite les gens à supporter le pays ... en joignant un groupe sur facebook !!

Merci Vaffa, c'est vraiment une histoire bizarre même si j'ai appris l'existence de cette ile via clubic quand les gens derriére the pirate bay ont voulu l'acheter.

Contribution le : 26/05/2009 03:47
Signaler

heretik
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #3
Je m'installe
Inscrit: 20/10/2007 21:19
Post(s): 310
J'avais déja entendu parlé de ce truc une nuit vers 1/2h du mat sur arte:p

C'est space leur truc mais ca me fait bien rire, ils ont même fait un prisonnier... xD

DMG pour pirate bay !

Contribution le : 26/05/2009 03:52
Signaler

BigGamer95
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #4
Je m'installe
Inscrit: 05/03/2008 02:55
Post(s): 224
http://www.redsave.com/index.asp?pageType=3&pid=2091&catId=21&track=SealandShopLink

pas cher pour être consideré comme faisant partit de la noblesse:p
à votre avis, si on fait partit de la noblesse d'un autre pays (par exemple sealand :p), on a aussi un équivalent du titre en france, et des avantages?:p

Contribution le : 26/05/2009 04:59
Signaler

Djizeus
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #5
J'aime glander ici
Inscrit: 04/02/2005 21:48
Post(s): 5550
Karma: 125
Citation :

BigGamer95 a écrit:
On a aussi un équivalent du titre en france, et des avantages? :p


http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9volution_fran%C3%A7aise#La_contestation_de_la_monarchie_absolue

Contribution le : 26/05/2009 05:21
Signaler

Koreus
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #6
Webhamster
Inscrit: 03/07/2002 23:58
Post(s): 52697
Karma: 10879
PirateBay voulait l'acheter à une époque pour y installer ses serveurs.
http://kore.us/scHTsO

Contribution le : 26/05/2009 11:02
Signaler

Crazy-13
Re: La principauté de Sealand - un pays de moins de 5 habitants
 0  #7
Pelle d'or
Inscrit: 09/12/2005 16:32
Post(s): 57361
Karma: 3171
j'ai toujours rêvé d'avoir un endroit à moi ou renseigner et imposer mes propres lois:-x

Contribution le : 29/05/2009 19:57
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.

Vous avez reçu un nouveau message privé dans votre boite de réception

Vous avez reçu une nouvelle notification