Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté




njahank
[Catch] Eddie Guerrero est mort.
 0  #1
Je m'installe
Inscrit: 15/12/2004 15:17
Post(s): 467
Eddie Guerrero nous a quitté dimanche matin, à l'âge de 38 ans. On l'a retrouvé mort dans sa chambre d'hôtel, à Minneapolis.. Il laisse dans le deuil sa femme Vickie ainsi ses trois enfants.... ainsi qu'une légion de fans de catch. A première vue, il s'agirait d'une rupture d'anevrisme.


Il disputa son dernier match télévisé sous la gimmick du "Latino Heat", tricheur adoré du public.

PS : Désolé c'était un copié-collé!!

Contribution le : 15/11/2005 21:28
Signaler

Invité
 0  #2
FantômeInvité
navré pour toi mais personnelement connais pas

Contribution le : 15/11/2005 21:35
Signaler

Invité
 0  #3
FantômeInvité
Ca me dit quelque chose,il catchait à RAW? :gratte:

Contribution le : 16/11/2005 02:48
Signaler

zabibounette
 0  #4
J'aime glander ici
Inscrit: 22/03/2005 23:28
Post(s): 9968
Allez moi je vais en profiter pour vous faire 5 minutes de lecture pour vous apprendre des jolies choses 😃 (on aide comme on peu ^^ ) :

****

Avec le temps et sous l'influence de certains facteurs, la paroi de l'artère où est localisé l'anévrisme peut s'amincir encore et se rompre.

Appelée également artériectasie, ce terme issu du grec aneurusma, dilaté, traduit l’agrandissement des parois d’une artère dans lequel s’engouffre le sang où il peut y avoir formation de caillots.

L’anévrisme artériel est le plus souvent secondaire à une atteinte de la paroi des vaisseaux par l’athérome qui correspond à des dépôts graisseux responsables de l’athérosclérose.

On distingue plusieurs types d’anévrisme :

L’anévrisme artérioveineux qui est une communication permanente entre une artère une veine, avec la présence d’un sac anévrismal,

L’anévrisme cirsoïde appelé également anévrisme par anastomose, angiomes rameux, tumeur cirsoïde (du grec kirsos signifiant varice). Il entraîne une communication entre une artère rénale,

L’anévrisme disséquant qui correspond à une cavité se développant dans l’intérieur même de la paroi de l’artère sur une longueur plus ou moins importante. Il s’établit entre la paroi interne et la paroi externe décollée par le sang, une communication due à la rupture de la paroi interne. Cette variété d’anévrisme s’observe principalement au cours des maladies dégénératives comme le médiacalcose (variété de sclérose : durcissement et modification de la structure même de la paroi) des artères.

L’anévrisme micotique due à la présence de bactéries sur les parois de l’artère après une infection du cœur (endocardite infectieuse subaiguë)

L’anévrisme sacciforme constituant une poche bien délimitée suspendue à la paroi de l’artère et communiquant avec elle-même par un étroit canal que l’on appelle le collet,

L’anévrisme ventriculaire qui correspond à l’augmentation de volume de la paroi d’un des ventricules du cœur (le plus souvent gauche) après la survenue d’un infarctus

L’anévrisme de Pestalozzy correspondant à un épanchement de sang dans la gaine lymphatique située autour des vaisseaux. Il se rencontre parfois dans l’hémorragie ou dans le ramollissement des tissus du cerveau,

L’anévrisme de Rasmussen correspondant à un petit anévrisme du volume d’un petit pois situé au niveau d’une artère des poumons et cheminant dans les parois des cavernes dues à la tuberculose. Ils sont parfois à l’origine d’hémorragies abondantes pouvant être mortelles,

L’anévrisme (faux) correspondant à une importante quantité de sang au contact d’une plaie survenue dans une artère.

L’anévrisme secondaire à la maladie de Horton (inflammation de la paroi de l’artère)

Anévrisme dû à une anomalie congénitale de la paroi artérielle comme dans la maladie de Marfan

L’anévrisme fusiforme correspondant à une simple dilatation de l’artère

L’anévrisme survenant au niveau d’une artère à l’intérieur du crâne (anévrisme artériel intracrânien) correspond à une dilatation d’un segment d’artère et touche environ 2 à 3 % de la population. Cette variété d’anévrisme est à l’origine d’hémorragies méningées (envahissement des méninges par le sang) et concernent tout particulièrement l’anévrisme sacciforme dû à une fragilisation de la paroi artérielle d’origine congénitale qui progresse lentement par la suite. La rupture de l’anévrisme est le plus souvent favorisée par l’athérosclérose mais également par l’hypertension artérielle (augmentation de la tension artérielle).

L’anévrisme intracrânien secondaire à un traumatisme se développe à partir d’une lésion initialement fragilisée de la paroi de l’artère.

L’anévrisme artériel des membres peut siéger au niveau d’une artère fémorale, d’une sous clavière mais également sur les petites artères. Il entraîne des paresthésies (picotements engourdissement) mais également des crampes au niveau des membres.

Symptômes

Paralysie survenant au niveau du visage et correspondant à une localisation intracrânienne d’un anévrisme

Dilatation des pupilles

Perte du réflexe photomoteur (ouverture et fermeture de la pupille après éclairage plus ou moins important)

Douleurs au niveau des orbites correspondant à un anévrisme ayant tendance à augmenter de volume et se situant à la jonction entre l’artère communiquante postérieure et l’artère carotide interne

Céphalées occipitales (situées en arrière du crâne)

Cervicalgies postérieures (douleurs en arrière du cou)

Complications :

Rupture de l’anévrisme entraînant une hémorragie le plus souvent mortelle. Cette rupture est en rapport direct avec la taille de l’anévrisme

Fragilisation de la paroi artérielle entraînant une fissuration susceptible de donner des douleurs localement

Compression des organes voisins

Survenue d’un caillot sanguin (embolie)

Diagnostic

Un anévrisme artériel le plus souvent indolore, est parfois mis en évidence quand il est superficiel, par l’apparition d’une tuméfaction (grosseur) ayant tendance à augmenter de volume, et battante (à la manière du pouls).

C’est l’échographie, et l’{{artériographie du cerveau qui permet de mettre en évidence les anévrismes sacciformes.

Le scanner ou l’IRM sont également d’une grande utilité

Traitement

Intervention chirurgicale quand cela est possible après clampage de l’artère.

En cas d’anévrisme sacculaire intracrânien, grâce au microscope opératoire, l’intervention neurochirurgicale est destinée à prévenir la récidive d’hémorragies le plus souvent dramatiques. La longueur du collet et la taille du sac sont des facteurs permettant de décider de la nécessité d’oblitérer (fermer) par une intervention neurochirurgicale l’anévrisme. Des études récentes permettent d’affirmer qu’un anévrisme est susceptible de se rompre quand il est supérieur à 7 mm, et que dans ce cas cette variété d'anévrisme doit bénéficier d’une intervention préventive.

Les techniques utilisant un ballonnet entraînant l’occlusion de l’anévrisme ou de l’artère carotide interne chez un patient ayant un anévrisme non opérable.

Prévention

Elle repose sur une surveillance étroite des facteurs de risque (athérosclérose, hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie) mais également sur la surveillance par échographie très régulièrement du volume de l’anévrisme.

En présence d’un anévrisme à la jonction de l’artère communicante postérieure et de l’artère carotide interne, l’indication de l’intervention chirurgicale doit être rapidement posée.

Contribution le : 16/11/2005 10:56
Signaler

5cKooo
 0  #5
Je m'installe
Inscrit: 01/12/2004 08:34
Post(s): 212
Citation :

acidezabs a écrit:
Allez moi je vais en profiter pour vous faire 5 minutes de lecture pour vous apprendre des jolies choses 😃 (on aide comme on peu ^^ ) :

****

Avec le temps et sous l'influence de certains facteurs, la paroi de l'artère où est localisé l'anévrisme peut s'amincir encore et se rompre.

Appelée également artériectasie, ce terme issu du grec aneurusma, dilaté, traduit l’agrandissement des parois d’une artère dans lequel s’engouffre le sang où il peut y avoir formation de caillots.

L’anévrisme artériel est le plus souvent secondaire à une atteinte de la paroi des vaisseaux par l’athérome qui correspond à des dépôts graisseux responsables de l’athérosclérose.

On distingue plusieurs types d’anévrisme :

L’anévrisme artérioveineux qui est une communication permanente entre une artère une veine, avec la présence d’un sac anévrismal,

L’anévrisme cirsoïde appelé également anévrisme par anastomose, angiomes rameux, tumeur cirsoïde (du grec kirsos signifiant varice). Il entraîne une communication entre une artère rénale,

L’anévrisme disséquant qui correspond à une cavité se développant dans l’intérieur même de la paroi de l’artère sur une longueur plus ou moins importante. Il s’établit entre la paroi interne et la paroi externe décollée par le sang, une communication due à la rupture de la paroi interne. Cette variété d’anévrisme s’observe principalement au cours des maladies dégénératives comme le médiacalcose (variété de sclérose : durcissement et modification de la structure même de la paroi) des artères.

L’anévrisme micotique due à la présence de bactéries sur les parois de l’artère après une infection du cœur (endocardite infectieuse subaiguë)

L’anévrisme sacciforme constituant une poche bien délimitée suspendue à la paroi de l’artère et communiquant avec elle-même par un étroit canal que l’on appelle le collet,

L’anévrisme ventriculaire qui correspond à l’augmentation de volume de la paroi d’un des ventricules du cœur (le plus souvent gauche) après la survenue d’un infarctus

L’anévrisme de Pestalozzy correspondant à un épanchement de sang dans la gaine lymphatique située autour des vaisseaux. Il se rencontre parfois dans l’hémorragie ou dans le ramollissement des tissus du cerveau,

L’anévrisme de Rasmussen correspondant à un petit anévrisme du volume d’un petit pois situé au niveau d’une artère des poumons et cheminant dans les parois des cavernes dues à la tuberculose. Ils sont parfois à l’origine d’hémorragies abondantes pouvant être mortelles,

L’anévrisme (faux) correspondant à une importante quantité de sang au contact d’une plaie survenue dans une artère.

L’anévrisme secondaire à la maladie de Horton (inflammation de la paroi de l’artère)

Anévrisme dû à une anomalie congénitale de la paroi artérielle comme dans la maladie de Marfan

L’anévrisme fusiforme correspondant à une simple dilatation de l’artère

L’anévrisme survenant au niveau d’une artère à l’intérieur du crâne (anévrisme artériel intracrânien) correspond à une dilatation d’un segment d’artère et touche environ 2 à 3 % de la population. Cette variété d’anévrisme est à l’origine d’hémorragies méningées (envahissement des méninges par le sang) et concernent tout particulièrement l’anévrisme sacciforme dû à une fragilisation de la paroi artérielle d’origine congénitale qui progresse lentement par la suite. La rupture de l’anévrisme est le plus souvent favorisée par l’athérosclérose mais également par l’hypertension artérielle (augmentation de la tension artérielle).

L’anévrisme intracrânien secondaire à un traumatisme se développe à partir d’une lésion initialement fragilisée de la paroi de l’artère.

L’anévrisme artériel des membres peut siéger au niveau d’une artère fémorale, d’une sous clavière mais également sur les petites artères. Il entraîne des paresthésies (picotements engourdissement) mais également des crampes au niveau des membres.

Symptômes

Paralysie survenant au niveau du visage et correspondant à une localisation intracrânienne d’un anévrisme

Dilatation des pupilles

Perte du réflexe photomoteur (ouverture et fermeture de la pupille après éclairage plus ou moins important)

Douleurs au niveau des orbites correspondant à un anévrisme ayant tendance à augmenter de volume et se situant à la jonction entre l’artère communiquante postérieure et l’artère carotide interne

Céphalées occipitales (situées en arrière du crâne)

Cervicalgies postérieures (douleurs en arrière du cou)

Complications :

Rupture de l’anévrisme entraînant une hémorragie le plus souvent mortelle. Cette rupture est en rapport direct avec la taille de l’anévrisme

Fragilisation de la paroi artérielle entraînant une fissuration susceptible de donner des douleurs localement

Compression des organes voisins

Survenue d’un caillot sanguin (embolie)

Diagnostic

Un anévrisme artériel le plus souvent indolore, est parfois mis en évidence quand il est superficiel, par l’apparition d’une tuméfaction (grosseur) ayant tendance à augmenter de volume, et battante (à la manière du pouls).

C’est l’échographie, et l’{{artériographie du cerveau qui permet de mettre en évidence les anévrismes sacciformes.

Le scanner ou l’IRM sont également d’une grande utilité

Traitement

Intervention chirurgicale quand cela est possible après clampage de l’artère.

En cas d’anévrisme sacculaire intracrânien, grâce au microscope opératoire, l’intervention neurochirurgicale est destinée à prévenir la récidive d’hémorragies le plus souvent dramatiques. La longueur du collet et la taille du sac sont des facteurs permettant de décider de la nécessité d’oblitérer (fermer) par une intervention neurochirurgicale l’anévrisme. Des études récentes permettent d’affirmer qu’un anévrisme est susceptible de se rompre quand il est supérieur à 7 mm, et que dans ce cas cette variété d'anévrisme doit bénéficier d’une intervention préventive.

Les techniques utilisant un ballonnet entraînant l’occlusion de l’anévrisme ou de l’artère carotide interne chez un patient ayant un anévrisme non opérable.

Prévention

Elle repose sur une surveillance étroite des facteurs de risque (athérosclérose, hypertension artérielle, diabète, hypercholestérolémie) mais également sur la surveillance par échographie très régulièrement du volume de l’anévrisme.

En présence d’un anévrisme à la jonction de l’artère communicante postérieure et de l’artère carotide interne, l’indication de l’intervention chirurgicale doit être rapidement posée.


merci docteur Acid pour ces informations ... 😃

Contribution le : 16/11/2005 11:37
Signaler

Klayne
 0  #6
Je viens d'arriver
Inscrit: 07/05/2005 13:49
Post(s): 72
bon merci tu viens de me flinguer ma journée la....
Etant un fan de catch et de Eddie ca me fais vraiment bizarre de savoir qu'il est décédé.
Un grand lutteur vien de s'en aller.
Adieu l'artiste 😢

Contribution le : 16/11/2005 12:06
Signaler

Kawazax
 0  #7
Je m'installe
Inscrit: 10/01/2005 17:55
Post(s): 188
Ah ben moi aussi dit donc, j'ai pas mal regardé le catch a une époque et j'aurai pas pensé le voir partir si tôt. 😞

ipfs QmT48qWJBmdoNUVYeGXWrf5oRPJ5zCUfzYbtrfD8zxrhqw

informations complémentaires sur les causes de sa mort ici.

Contribution le : 16/11/2005 12:54
Signaler

Fedox
 0  #8
Je masterise !
Inscrit: 27/07/2004 13:43
Post(s): 2635
je ne le connais pas non plus !

Contribution le : 16/11/2005 13:13
Signaler

Invité
 0  #9
FantômeInvité
Il est mort à cause de ses abus d'alcool et de drogue par le passé,le coeur à lâché.Donc je ne vais pas le pleurer. Quand on brûle la chandelle par les deux bouts l'issue est la même.

Contribution le : 17/11/2005 05:21
Signaler

Koreus
 0  #10
Webhamster
Inscrit: 03/07/2002 23:58
Post(s): 69049
Karma: 31532
Une vidéo en hommage à Eddie Guerrero

Contribution le : 17/11/2005 12:37
_________________
Signaler

nougy
 0  #11
Je suis accro
Inscrit: 19/09/2005 16:44
Post(s): 1198
Voilà un mec qu'il valait mieux ne pas emmerder. Quelle brute !

Contribution le : 17/11/2005 12:49
_________________
Signaler

ade91
 0  #12
Je suis accro
Inscrit: 08/06/2005 16:26
Post(s): 925
c est du faux sur la video

Contribution le : 18/11/2005 18:00
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.