Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté
Top Membres 2021
Membre Points
1 Skwatek10338
2 LeFreund6281
3 -Flo-5861
4 Kilroy15697
5 THSSS4543
6 CrazyCow3627
7 Yazguen2932
8 Olyer2703
9 Bricci1896
10 Baba-Yaga1874

Vidéo : De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de Thierry (Le Parisien)

Posté par _Servietsky_ le 9/11/2020 14:16:46

vidéo sdf thierry reparateur velo biclou
Ancien sans-abri, Thierry Reboussin répare les vélos des habitants du XIVème arrondissement de Paris.




Sur le même sujet :
  • Vidéo : Comment j'ai retrouvé mon vélo volé (Le Parisien)
  • Vidéo : Samy et les balluches (1989-2019)
  • Vidéo : Relooking d'un SDF vétéran de l'armée
  • Source : Forum
  • Bas de page Bas  
    Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

    Top commentaires

    CrazyCow
    Posté le: 9/11/2020 14:27  Mis à jour: 9/11/2020 20:45
    Kodak
    Inscrit le: 29/7/2008
    Envois: 16255
    Karma: 22791
    Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     20 
    "- Je me fais payer avec des cafés, ou quelques petits billets de temps en temps.
    - Inspection du travail bonjour !"


    Plus sérieusement c'est super de voir des gens comme eux qui arrivent à se relever !
    unitek
    Posté le: 9/11/2020 14:36  Mis à jour: 9/11/2020 14:36
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 18/5/2015
    Envois: 7
    Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     11 
    touchant, le type d'hébergement dont ils bénéficient devrait se multiplier
    des gens bien qui galère j'en voit trop

    28 commentaires

    Auteur Conversation
    CrazyCow
    Posté le: 9/11/2020 14:27  Mis à jour: 9/11/2020 20:45
    #1
    Kodak
    Inscrit le: 29/7/2008
    Envois: 16255
    Karma: 22791
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     20 
    "- Je me fais payer avec des cafés, ou quelques petits billets de temps en temps.
    - Inspection du travail bonjour !"


    Plus sérieusement c'est super de voir des gens comme eux qui arrivent à se relever !
    Calvinator
    Posté le: 9/11/2020 14:35  Mis à jour: 9/11/2020 14:35
    #2
    Je suis accro
    Inscrit le: 19/7/2013
    Envois: 1020
    Karma: 1362
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     8 
    Tant mieux si tout roule pour lui 😃
    unitek
    Posté le: 9/11/2020 14:36  Mis à jour: 9/11/2020 14:36
    #3
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 18/5/2015
    Envois: 7
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     11 
    touchant, le type d'hébergement dont ils bénéficient devrait se multiplier
    des gens bien qui galère j'en voit trop
    Rico_bzh
    Posté le: 9/11/2020 14:54  Mis à jour: 9/11/2020 14:54
    #4
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 24/7/2015
    Envois: 75
    Karma: 417
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Citation :

    @unitek
    touchant, le type d'hébergement dont ils bénéficient devrait se multiplier
    des gens bien qui galère j'en voit trop

    Hé ouais, alors quand tu vois des connards qui manifestent parce qu'on veut installer des logements sociaux pas loin de chez eux dans les beaux quartiers de paris... AU GOULAG !
    pac75
    Posté le: 9/11/2020 15:15  Mis à jour: 9/11/2020 15:15
    #5
    J'aime glander ici
    Inscrit le: 1/1/2009
    Envois: 6895
    Karma: 2123
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    C'est bien, c'est sympa, j'ai un peu l'impression d'être devant France 5 l'après-midi..
    corent2
    Posté le: 9/11/2020 15:16  Mis à jour: 9/11/2020 15:16
    #6
    Je suis accro
    Inscrit le: 29/10/2013
    Envois: 1529
    Karma: 4221
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     7 
    Chaque SDF a sa propre histoire, je suis sûr qu'on pourrait faire une vidéo sympa avec la plupart d'entre eux.
    Ce ne sont pas des PNJ 😉
    kpouer
    Posté le: 9/11/2020 15:33  Mis à jour: 9/11/2020 15:33
    #7
    Je masterise !
    Inscrit le: 21/12/2006
    Envois: 2360
    Karma: 5072
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     3 
    Il semblerait que les reportages du Parisien soient de plus en plus sympa à regarder.

    Je trouve que le gars à la même voie que le Chicandier. 😃


    Blague à part, il a beau parcours. 🙂
    bugs31
    Posté le: 9/11/2020 16:59  Mis à jour: 9/11/2020 16:59
    #8
    Je m'installe
    Inscrit le: 8/1/2014
    Envois: 144
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    Citation :

    @Rico_bzh
    Citation :

    @unitek
    touchant, le type d'hébergement dont ils bénéficient devrait se multiplier
    des gens bien qui galère j'en voit trop

    Hé ouais, alors quand tu vois des connards qui manifestent parce qu'on veut installer des logements sociaux pas loin de chez eux dans les beaux quartiers de paris... AU GOULAG !


    Oui c'est sûr, tous les logement sociaux sont installés dans les beaux cartiers.
    Et tout aussi sûr, le sale con*ard de bourgeois qui a construit sa maison mérite une bonne punissions (/TROLLOFF)
    ALRIK
    Posté le: 9/11/2020 17:36  Mis à jour: 9/11/2020 17:36
    #9
    Je m'installe
    Inscrit le: 27/12/2014
    Envois: 224
    Karma: 285
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    Chapeau

    Moi si je fais 100km à vélo c'est police secours qui appelle ma femme !!!
    ThomGamer
    Posté le: 9/11/2020 17:42  Mis à jour: 9/11/2020 17:42
    #10
    Je suis accro
    Inscrit le: 5/9/2006
    Envois: 1691
    Karma: 3156
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    @Rico_bzh

    Alors qu'une vraie mixité ça permettrait de limiter le communautarisme mais bon dans certains quartiers c'est déjà trop lointain pour revenir en arrière, mais ça a toujours existé.

    Quand j'étais petit, y avait des quartiers "EDF", toutes des maisons de gens bossant chez EDF (à Noël c'était DisneyLand !), bon la cité d'à côté c'était aussi Disneyland mais plutôt la parade avec feux d'artifices dans tous les sens.
    voirloup
    Posté le: 9/11/2020 18:02  Mis à jour: 9/11/2020 18:02
    #11
    Je suis accro
    Inscrit le: 20/5/2014
    Envois: 532
    Karma: 412
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    @CrazyCow Rien à voir avec la DGCCRF ... cela concerne d' autres organismes mais ce n' est pas le sujet ici .
    gnarf2
    Posté le: 9/11/2020 18:19  Mis à jour: 9/11/2020 18:19
    #12
    Je m'installe
    Inscrit le: 11/4/2019
    Envois: 437
    Karma: 970
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    La semaine prochaine, le réparateur de vélo devenu sans-abri. Sacré COVID va!!
    Amenite
    Posté le: 9/11/2020 19:10  Mis à jour: 9/11/2020 19:10
    #13
    Chaleur !
    Inscrit le: 16/9/2019
    Envois: 69
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     2 
    @Rico_bzh Facile à dire, près de chez moi ça a poussé il y a quelques années, des "résidences" qui ont servi à reloger les locataires d'une tour du Val Fourré. Une tour insalubre dans laquelle plus personne ne payait son loyer depuis bien longtemps, dont les "locataires" jetaient par la fenêtre tout ce qui ne servait plus, des emballages de bouffe à l'électroménager. Ce n'était pas rare de voir des frigos sauter du 11ème étage parait-il, une gardienne a même fait quelques jours de coma après avoir reçu un sac poubelle rempli de bouteilles en verre sur la tête.
    Eh bien maintenant que cette tour est détruite car pas rentable, la nouvelle résidence près de chez moi est un dépotoir... Tous les bâtiments sont entourés d'ordures ménagères, les halls puent la pisse et sont saccagés, le sol colle aux semelles et, bien sûr, le coin n'est plus aussi paisible qu'avant. Avant c'était un joli petit pré, au milieu d'une petite ville normande remplie d'honnêtes prolos, aujourd'hui tu ne voudrais pas y laisser traîner tes gosses.
    asm63
    Posté le: 9/11/2020 20:03  Mis à jour: 9/11/2020 20:03
    #14
    Je suis accro
    Inscrit le: 12/4/2018
    Envois: 1332
    Karma: 602
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    Citation :

    @CrazyCow
    "- Je me fais payer avec des cafés, ou quelques petits billets de temps en temps.
    - DGCCRF Inspection du travail bonjour !"


    Plus sérieusement c'est super de voir des gens comme eux qui arrivent à se relever !

    😉


    source
    CrazyCow
    Posté le: 9/11/2020 20:45  Mis à jour: 9/11/2020 20:45
    #15
    Kodak
    Inscrit le: 29/7/2008
    Envois: 16255
    Karma: 22791
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    @asm63 Corrigé 👍
    Konoe
    Posté le: 9/11/2020 21:58  Mis à jour: 9/11/2020 22:00
    #16
    Je masterise !
    Inscrit le: 14/5/2010
    Envois: 2826
    Karma: 170
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Citation :

    @Amenite
    @Rico_bzh Facile à dire, près de chez moi ça a poussé il y a quelques années, des "résidences" qui ont servi à reloger les locataires d'une tour du Val Fourré. Une tour insalubre dans laquelle plus personne ne payait son loyer depuis bien longtemps, dont les "locataires" jetaient par la fenêtre tout ce qui ne servait plus, des emballages de bouffe à l'électroménager. Ce n'était pas rare de voir des frigos sauter du 11ème étage parait-il, une gardienne a même fait quelques jours de coma après avoir reçu un sac poubelle rempli de bouteilles en verre sur la tête.
    Eh bien maintenant que cette tour est détruite car pas rentable, la nouvelle résidence près de chez moi est un dépotoir... Tous les bâtiments sont entourés d'ordures ménagères, les halls puent la pisse et sont saccagés, le sol colle aux semelles et, bien sûr, le coin n'est plus aussi paisible qu'avant. Avant c'était un joli petit pré, au milieu d'une petite ville normande remplie d'honnêtes prolos, aujourd'hui tu ne voudrais pas y laisser traîner tes gosses.


    Des histoires comme ça il y en a plein.
    Je vais prendre l'exemple d'un quartier dans une ville proche de toulouse. Un quartier tout beau tout neuf qui a principalement été fait pour être un dortoir ++ pour les sous-traitant et employés d'Airbus. Très proche des sites Airbus etc etc. Super quartier tout beau et verduré super sympa d'y vivre.

    En Juillet 2018 je m'y installe car je dois déménager de Paris pour le boulot, donc petit quartier sympa, écologique franchement cool, 6mois après y avoir emménagé des personnes du quartier du Mirail et de Bagatelles à Toulouse ont été relogé dans ce quartier en question.

    Et en même pas deux ans le quartier est devenu beaucoup moins beau, avec des bouteilles d'alcool jeté dans les parcs. Des dealers dans ce même parc (qui entoure le quartier sur toute la longueur sur facilement 1,5km). Des bagarres au niveau des arrêts de trams. Ma copine qui se fait suivre en sortant du tram.

    Donc non, clairement la mixité sociale ça ne marche pas. Et ca ne fonctionnera jamais. Je préfère nettement vivre maintenant dans ma zone pavillonnaire un peu plus reculée dans la région plutôt que de retourner dans des éco-quartier flambant neuf ou la population se dégrade au fil du temps car ces personnes a qui ont donne la chance de pouvoir partager un quartier nettement meilleur que leurs anciens ne sont pas foutu de savoir faire preuve de respect et de savoir-vivre.
    demos
    Posté le: 9/11/2020 22:38  Mis à jour: 9/11/2020 22:38
    #17
    Je m'installe
    Inscrit le: 6/1/2016
    Envois: 128
    Karma: 204
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    @Konoe En fait c'est l'absence de mixité sociale a la base qui fait que ces gens sont comme ça. Après, recréer un ghetto plus loin en y logeant beaucoup de ces gens c'est absurde et ce n'est pas, à proprement parler, de la mixité sociale. C'est juste une tour de pauvreté concentrée au milieu de gens de la classe moyenne. C'est teubé en somme et il n'y a pas de raison que toi ou ta copine ne l'assume, comme il n'y a pas de raison de mettre ça sur le dos de la mixité sociale
    borntoswim
    Posté le: 10/11/2020 3:09  Mis à jour: 10/11/2020 3:09
    #18
    Je m'installe
    Inscrit le: 21/5/2015
    Envois: 375
    Karma: 464
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     1 
    Ah génial ! J'habitais dans la rue juste derrière et j'ai déjà été discuter avec le mec! Clairement cette résidence est vraiment un bel endroit dans le 14eme. Il y a un petit jardin bio derrière, une rue piétonne très belle (thermopyles) et des animations sympas un peu tout le temps également. Rien à voir avec une mixité sociale qui ne marche pas comme dans les commentaires du dessus. Cette résidence est d'ailleurs collée à une grande baraque qui doit coûter une petite blinde, mais occupée en partie par l'asso ! C'est bien situé comme endroit!
    Vafenculo
    Posté le: 10/11/2020 3:22  Mis à jour: 10/11/2020 3:22
    #19
    Je viens d'arriver
    Inscrit le: 4/3/2016
    Envois: 45
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    @demos n'importe quoi comment on peut tenir encore ce discours en 2020...
    Kaggan
    Posté le: 10/11/2020 4:10  Mis à jour: 10/11/2020 4:10
    #20
    Je m'installe
    Inscrit le: 10/3/2015
    Envois: 214
    Karma: 160
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     4 
    @CrazyCow
    Citation :

    "- Je me fais payer avec des cafés, ou quelques petits billets de temps en temps.
    - Inspection du travail bonjour !"


    Tu m'as tué avec celle là et ça m'a rappelé des souvenirs.

    Quand j'étais en Bac Pro (mécanique auto), j'étais également dans un foyer jeune travailleur (sorte de foyer social). Un coup, en sortant des cours, contrôle de la BAC (forcément, recherche de drogue etc) et j'avais un couteau brise vitre et coupe sangle dans ma portière (la partie couteau n'est pas passée). Aller, c'est partit pour deux heures au poste.
    Super discussion, très sympa, on a même rediscuté plusieurs fois par après et, à un moment, l'agent me demande ce que je fais comme étude et je lui parle de la mécanique. Il me dit "sinon, j'ai les amortisseurs de mon Espace qui sont mort. Tu peux t'en occuper?" Moi, oui. "Et tu voudrais combien pour le faire?" Moi, je décide d'être honnête pour ne pas me faire enfoncer plus suite au contrôle du couteau. "Vous savez monsieur, je suis dans un FJT avec des jeunes qui n'ont pas beaucoup de moyen donc je ne tarif pas. Pour certains, payer un Kebab c'est déjà beaucoup dans leur budget. Donc ce que je vous propose c'est qu'on regarde ensemble pour les pièces, vous les achetez et quand vous les avez je m'en occupe. Pour le règlement, c'est vous qui voyez. Si financièrement c'est compliqué mais que vous avez du temps libre, j'ai un ami qui déménage bientôt donc si vous pouvez filer un coup de main, ça me convient".

    Ce n'est qu'après que j'ai appris que tant qu'on ne tarif pas la prestation (avec le risque d'être pris pour un con mais c'est plus rare que ce qu'on croit et beaucoup sont généreux) ça ne pouvait plus être qualifié de travail au noir. Après, c'est logique. On ne va pas demander à un serveur de facturer ses pourboires. La seule obligation légale est la déclaration lors des impôts sur le revenu.
    La_Koukouille
    Posté le: 10/11/2020 7:48  Mis à jour: 10/11/2020 7:48
    #21
    Je suis accro
    Inscrit le: 27/4/2017
    Envois: 896
    Karma: 3812
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     2 
    Citation :

    @borntoswim
    Ah génial ! J'habitais dans la rue juste derrière et j'ai déjà été discuter avec le mec! Clairement cette résidence est vraiment un bel endroit dans le 14eme. Il y a un petit jardin bio derrière, une rue piétonne très belle (thermopyles) et des animations sympas un peu tout le temps également. Rien à voir avec une mixité sociale qui ne marche pas comme dans les commentaires du dessus. Cette résidence est d'ailleurs collée à une grande baraque qui doit coûter une petite blinde, mais occupée en partie par l'asso ! C'est bien situé comme endroit!



    J'ajouterai que ce logement semble appartenir au dispositif de maisons relais, qui est quand même bien différent de celui du logement social.
    Les personnes qui y sont, sont des personnes qui ne peuvent pas, à ce moment, accéder à un logement autonome sans toutefois se limiter à un CHRS, un centre d’herbegement.
    Grabul
    Posté le: 10/11/2020 9:07  Mis à jour: 10/11/2020 9:07
    #22
    Je m'installe
    Inscrit le: 9/6/2009
    Envois: 179
    Karma: 420
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     3 
    Moi qui croyais que la vie sociale d'un quartier ne pouvait se faire qu'avec une zone commerciale remplie de magasins des grandes chaines internationale 😃
    ck78180
    Posté le: 10/11/2020 18:59  Mis à jour: 10/11/2020 18:59
    #23
    Je m'installe
    Inscrit le: 11/3/2013
    Envois: 344
    Karma: 422
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Quel genre de personne voit un SDF, lui demande un service et le paye en cigarette ?
    unknown001
    Posté le: 10/11/2020 21:26  Mis à jour: 10/11/2020 21:26
    #24
    Je m'installe
    Inscrit le: 29/12/2019
    Envois: 154
    Karma: 93
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Belle histoire, continue Thierry !
    FanfanLaTulipe
    Posté le: 10/11/2020 23:31  Mis à jour: 10/11/2020 23:31
    #25
    Je m'installe
    Inscrit le: 18/8/2017
    Envois: 211
    Karma: 292
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Bisous Mamour.

    Voilà, c'est tout. Comprenne qui pourra...
    chocobo12
    Posté le: 11/11/2020 11:19  Mis à jour: 11/11/2020 11:19
    #26
    Je suis accro
    Inscrit le: 17/9/2014
    Envois: 759
    Karma: 924
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Lui, il va ce faire défoncer par l'urssaf et retourner à la rue mdr ...
    Je dit ça en rigolant mais il serait bien capable de le faire malheureusement
    Antar
    Posté le: 13/11/2020 23:54  Mis à jour: 13/11/2020 23:54
    #27
    Dalmatiens
    Inscrit le: 24/6/2016
    Envois: 101
    Karma: 114
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    Ce sont des maisons relais ou pension de famille. Ca marche bien, ça permet aux personnes d'être autonome et après quelques années d’avoir leur chez eux en étant toujours accompagnés. Allez toquer à ce type d'association, ça remet en place le sens de la vie et le courage de certains qui n'ont pas de chance. On en sort grandi et on fait le plein d'humanité.
    Crazy-13
    Posté le: 25/11/2020 20:17  Mis à jour: 25/11/2020 20:17
    #28
    Pelle d'or
    Inscrit le: 9/12/2005
    Envois: 77377
    Karma: 6807
    En ligne !
     Re: De sans-abri à réparateur de vélo, la longue route de...
     0 
    il doit bien se faire chier en cette période de confinement.
    Haut de page Haut  
    Les commentaires appartiennent à leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.

    Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
    Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.