Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


« 1 ... 27 28 29 (30) 31 »


Norbert
 0  #581
Je masterise !
Inscrit: 08/01/2016 20:53
Post(s): 2835
Karma: 1185
@Surzurois

Je vois très bien, j'en ai croisé qq uns. Et l'extrême rigueur était aussi une de leurs caractéristiques oui. Ils ne sont pas à la recherche du beau mais j'ai l'impression que la beauté donne du sens à leur travail.

Contribution le : 19/06/2018 16:08
Signaler

Alex333
 0  #582
Help Desk
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25457
Karma: 12675
Citation :

@Norbert a écrit:
@Alex333

ça doit être parce que j'ai du mal à séparer les domaines (science, poésie...).
D'ailleurs j'ai remarqué à plusieurs reprises que les vieux scientifiques ou professeurs avaient tendance à s'exprimer de façon poétique. Comme si, quand on commence à devenir un vieux briscard dans sa discipline, ce qui devient important c'est la beauté.

La science a au moins l'intérêt d'étancher (partiellement) notre soif de sens, et de nous émerveiller parfois.

Je rejoindrais Surzurois dans sa réponse, mais je vais compléter

Pour moi faut remettre du contexte. Si tu regardes une vidéo d'un scientifique qui présente un truc pour la population générale (les genres de vidéo TEDx ou de vulgarisation scientifique sur youtube), le discours donné devra être mis au niveau de ceux qui connaissent rien en science (math, physique, ce que tu veux d'autres). Et le but sera plus de raconter une histoire pour faire rêver l'auditoire et lui procurer le sentiment qu'il a appris quelque chose ou lui faire éprouver de l'émotion. C'est faire un peu le show quoi. Pour moi c'est plus tant parlé de science, c'est plutot "raconter une histoire" pour faire rêver en se basant vaguement sur quelques trucs de science. Pour moi c'est pas tellement faire de la science en fait. Mais ca a sans doute son intérêt (tout relatif pour moi).

Après si tu te lance a essayer de comprendre la relativité restrainte ou générale, là à mon avis t'as plus trop de poésie ou quoique ce soit d'autres. Tu vas devoir bucher 10h pour comprendre juste pourquoi 1 des 100aines d'équation mathématique est juste. Mais ca c'est pas très sexy à voir/écouter

Ce topic, ma foi on en fait ce qu'on veut. On peut philosopher ici sur la science. Et dans ce cas là pas de limite. On peut oui y faire des parallèles entre chaque discipline scientifique et des choses éloigner (poésie, émotions, écologie etc)
Ca peut $tre intéressant. Meme si pour moi cette mode actuelle du "transdisciplinaire" et de la conférence multidisciplinaire qui mélange tout en incluant la petite anecdote perso du vécu de l'orateur avec la larme qui va avec, je reste méfiant

Citation :

@Weedol a écrit:
"j"essaye de vous réveillez" ..  loin de moi l'idée de vous faire passer pour des cons  ..  que du contraire .. mais voilà , j'suis  plutôt  du genre matinal  lorsque je poste mes réponses ..  et comme vous avez fait  la bringue très tard ..faut bien quelqu'un pour vous sortir du  cirage .. 

Ouai l'autre hé, qu'est-ce que t'en sais nan mais ho

Citation :
Pour le reste je n'ai pas la science infuse en moi .. ;)

J'apprécie cette approche humble. Notamment car perso je me sens expert en rien réellement, et je me sens rarement apte à donner une réponse complète a quelque chose ^^

Citation :
HOooooooo j'ai bien ma pt'ite idée sur qui ce cache derrière quelques  mystères.. 
Puis avec le temps on comprend que certaines  "Énigmes difficiles "  non pas été crée dans le but d'être  découverte, ni dans le but de donner  des réponses   
.;Elles ont été crée  uniquement pour donner  l'envie dit répondre ..
  Elles sont le carburant qui vont  alimenter nos facultés à nous dépasser ..alimenter nos fantasmes..nos peurs . 

Voilà voilà .. 

pour  le reste ..
j'ai quelques Références ..des maîtres à penser qui m'accompagnent ..
Comme par exemple ;. L'abbé Pierre  ....

Karl Lagerfeld...  et Linda de Suza..

Je ne sais pas de quels "mystères" ou "enigmes difficiles" dont tu parles, mais soit. Et je ne connais pas les idées de l'abbé Pierre, Karl Lagerfeld et Linda de Suza sur la science et l'univers

Ah la la, dur dur tout ca.

Bon allez au passage je relaie le "Cours introductif de Philosophie des Sciences" d'Etienne Klein donné à l'école Centrale de Paris en 2013 (j'aime bien le "introductif" dans lequel y a des trucs que je ne connais déjà pas ).
Mais ca me semble intéressant. Je regarderai peut etre tout plus tard.

Me rappelle mes cours d'épistémologie (= histoire des sciences). C'était super intéressant ! J'ai toujours mes cours quelques part .. dans un carton. Me demande si je les ai pas en CD aussi.


Etienne Klein - Cours introductif de Philosophie des Sciences 1/9

Contribution le : 29/06/2018 05:35
_________________
Koreus Award 2019, votez !
Signaler

Weedol
 0  #583
Je suis accro
Inscrit: 14/06/2014 10:41
Post(s): 1258
Karma: 242
@Alex333 

.. j'suis pas contre  les  cours  de Philosophie des Sciences etc ..

  Ceux-ci sont un peu comme des GPS ..
ils vous donnent  d'abort un menu ..puis l'heure ..
Vous demande éventuellement  ..vos préférences 
pi vous conseille sur le meilleur  itinéraire à suivre ...
Et  au même instant, sur la terre..des millions de gens font pareil que vous ..

mais le vrai baroudeur ..lui..
Lui il préfère les vielles  cartes à l'anciennes avec la boussole .. pi là vous êtes  déjà moins nombreux à faire pareil

l'autodidacte lui il préfère ce perdre ..

Mais  ..Il  sait à l'avance qu'il va ce perdre .. c'est le but du jeu ?

donc il à prévu son pt'i  pique-nique .. 
  .. et là vous n' êtes plus qu'une poignée..

Contribution le : 29/06/2018 10:41
Signaler

Weedol
 0  #584
Je suis accro
Inscrit: 14/06/2014 10:41
Post(s): 1258
Karma: 242
@Alex333

Dit moi Alex ..

Si aujourd'hui dans ton pt'i atelier ,.
Tu découvrais par hasard , disons .. par une bête expérience ,que  le mouvement perpétuel existe  vraiment ..

Ta découverte ..tu en ferais quoi..?

Tu en ferais bénéficier notre monde actuel ..?

Contribution le : 29/06/2018 10:54
Signaler

Alex333
 0  #585
Help Desk
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25457
Karma: 12675
Citation :

@Weedol a écrit:
@Alex333

Dit moi Alex ..

Si aujourd'hui dans ton pt'i atelier ,.
Tu découvrais par hasard , disons .. par une bête expérience ,que  le mouvement perpétuel existe  vraiment ..

Ta découverte ..tu en ferais quoi..?

Tu en ferais bénéficier notre monde actuel ..?

Ah, ça c'est intéressant. J'ai une sérieuse impression que c'est ce que tu penses être ton cas (découverte du fameux "mystère")
EDIT : Et je souris mais je trouve réellement le sujet intéressant, pouvant amener à discuter de science, de principes importants (lois de thermo)

Alors si je découvrais un truc vraiment hallucinant, je crois que d'abord je consulterais des gens de ma famille qui s'y connaissent en droit, technique et brevets. Ensuite je regarderais sur internet comment faire une enveloppe Soleau (c'est plus ou moins pour protéger ton idée, mais en vrai ca protège pas trop mais bon). Ensuite j'irais consulter un avocat ou truc du genre pour savoir comment faire pour protéger/breveter au mieux mon truc. Enfin j'irais faire un dépôt de brevet à couverture internationale.
Le tout pas spécialement pour "sauver l'humanité" ou je sais quoi, mais dans l'espoir d'etre super riche et reconnu mondialement

Mais malheureusement, le mouvement perpétuel n'existe pas (avec création d'énergie). Je connais quelqu'un qui bossait dans un office de dépôt de brevet. Il me racontait que chaque année, ils recevaient une 10aines de brevets pour faire une pièce permettant le mouvement perpétuel avec création d'énergie. A l'office ils savent direct que pas possible (du aux lois de thermo), mais ils font quand une analyse technique/scientifique du truc, repèrent l'erreur et envoient un courrier pour dire que "désolé pas brevetable parce que ceci cela". Et les gens souvent s'énervaient énormément en pensant que c'était un complot etc

Bref, dans ton cas (si c'est le cas), fais gaffe à pas t'enfoncer dans ce schéma de vie. Vérifie bien ton truc. Su internet je suppose que t'as moyen de trouver pas mal de choses pour vérifier déjà.

EDIT : Tiens, un article qui résume le truc (via rts.ch)
Citation :
Le mouvement perpetuel est-il possible? Si oui comment? Sinon pourquoi?

On connait trois définitions différentes des machines à mouvement perpétuel.

Les machines à mouvement perpétuel du premier type permettraient de produire de l'énergie gratuite. Elles sont bien entendues impossibles, selon le principe de conservation de l'énergie. Pourtant, de temps à autre, un "inventeur" revendique d'avoir inventé une telle machine. Il est en général facile de démontrer qu'ils ont tort, ne serait-ce que par l'absence de prototype fonctionnel.

Les machines à mouvement perpétuel du deuxième type permettrait de convertir de l'énergie thermique en travail mécanique. Elles ne violeraient donc pas la loi de conservation de l'énergie, mais elles violent tout de même la deuxième loi de la thermodynamique, et sont donc inmpossibles. Pour créer du mouvement, il faut deux réservoirs, un plus chaud que l'autre. La chaleur tendant à s'équilibrer, le mouvement entre ces deux réservoirs peut être exploité. Au contraire, pour refroidir un objet, il faut toujours dépenser de l'énergie, même si l'objet froid contient au final moins d'énergie qu'un objet chaud. Une machine à mouvement perpétuel du deuxième type serait donc, par exemple, un réfrigérateur qui produit de l'électricité au lieu d'en consommer.

Les machines à mouvement perpétuel du troisième type sont tout simplement des machines qui ne comportent aucun élément dissipatif. Elles ne violent aucune loi, et existent vraiment, mais ne permettent pas de créer de l'énergie. Les satellites à haute altitude, par exemple, sont pratiquement parlant des mouvements perpétuels puisqu'ils tournent sur eux-mêmes sans friction dans le vide. Il a tout de même fallu de l'énergie pour leurs donner l'impulsion initiale. Ces machines sont très difficiles à créer car les élément dissipatifs sont très courants, ne serait-ce que du à la friction de l'air.

Contribution le : 29/06/2018 17:51
_________________
Koreus Award 2019, votez !
Signaler

Weedol
 1  #586
Je suis accro
Inscrit: 14/06/2014 10:41
Post(s): 1258
Karma: 242
@Alex333

Nan ..je te rassure 
..il s'agissait juste d'une question  et  personnellement ,  je n'ai jamais rien trouvé  ..

j'avais simplement besoin d'un avis sur le sujet .. Et ton point de vue est très enrichissant ,.   Merci..
  Il est intéressant  de  poser ce genre de question

..  Il est dommage qu'on ne puisse par exemple  pas demander à ..
Albert Einstein ,et si s'était à refaire  tu partagerais à nouveaux  ton savoir  ..? 

 

Contribution le : 30/06/2018 07:45
Signaler

Invité
 1  #587
FantômeInvité
edit: alerte wall of text, désolé mais j'aime bien alors voilà

Il y a quelques jours, le journal Nature a publié un article qui propose une explication à la matière "normale", baryonique, et manquante selon les théories en place et selon des observations sur des zones très jeunes de l'univers.
lien sur universetoday.com

L'idée c'est que les dits baryons seraient présents dans les filaments qu'on observe entre les zones brillantes sur ce genre d'images de l'univers à très grande échelle:
ipfs QmehWhCc3AMq2cMCXwLfauwAHNGCF76NqjSzUxQkB11iyL


En bref, ce serait un gros paquet d'atomes d'hydrogène.
Les différents atomes se retrouvent dans des proportions à peu près prévisibles dans un endroit donné selon le rythme de vie et de mort des étoiles, leur type, ce genre de trucs. Vu qu'on peut regarder ces phénomènes de loin, on peut tracer à la louche comment ça s'est passé dans ces filaments en regardant à différents endroits et temps.
Là, selon ce qu'on voit, hé ben y'a un paquet d'hydrogène. Lui, ainsi que tout le reste serait hyper ionisé toujours selon l'article, et c'est là que ça devient cool. 

L'observation (2 en fait) qu'ils ont faite si j'ai bien compris n'est pas celle d'hydrogène, mais d'oxygène ionisé et à haute/très haute température. Avec l'estimation des proportions d'éléments à notre disposition, on peut associer une quantité d'hydrogène à cet oxygène, et ça a l'air de coller aux théories et aux observations précédentes des zones plus jeunes. 
La question c'est "pourquoi on ne le voit pas cet hydrogène?", et là ils invoquent le fait que la matière dans ces régions est chaude voire bien chaude et hyper ionisée, comme le montre l'oxygène qu'ils ont vu. L'oxygène se voit particulièrement bien, mais là l'hydrogène pas du tout alors justement qu'on estime qu'il est dans des proportions importantes, beaucoup plus importantes qu'au sein des gros clusters que relient les filaments.
Hé ben l'hydrogène ionisé, c'est un proton, et les protons seuls ça ne brille pas des masses. Pas d'électron, pas de chocolat. Ce que je trouve curieux c'est pourquoi cette matière est ionisée: ce serait à cause des collisions à haute température de ces atomes. Là faut bien se rappeler que la température est une mesure moyenne sur un volume donné, parce que malgré la quantité énorme de matière estimée être présente, on parle de volumes un peu stupides. Les filaments font des centaines d'années lumière de long, et du coup des densités qui se comptent en dizaines ou centaines de protons par mètre cube (ici et ) sur ces volumes donnent un nombre stupide de protons, un tiers de toute la matière baryonique, là invisible.

Néanmoins, 100 protons par mètre cube en densité moyenne (y'a d'autres éléments bien sûr dont l'oxygène observé mais c'est pour donner un ordre de grandeur) ça ne va pas chier loin.
Du coup on se retrouve avec une combinaison de:
- beaucoup d'espace entre les atomes qui fait que les électrons se trouvant éjectés lors de l'ionisation voyagent 500 ans en moyenne avant de tomber sur quelque-chose, du coup l'oxygène et les autres restent bien ionisés
- haute température (10^5 à 10^7K) qui permet quand même les collisions entre atomes aux échelles de temps auxquelles se sont formées ces structures

La dite haute température est une mesure d'énergie cinétique moyenne, énergie qui est en fait surtout due à ces protons esseulés tombant à la fois très lentement au vu des distance impliquées, et très rapidement en km/h par rapport au coeur des filaments, plus denses et parsemés d'occasionnelles galaxies et autre faune locale.
C'est un peu un ralenti des premiers instants des clusters qui eux ont "explosé" très tôt du fait de leur densité plus élevée. Là si j'ai bien compris c'est les protons retardataires qui étaient un peu plus éloignés des zones denses post-inflation massive et qui s'agglutinent lentement tout en passant en mode furtif du simple fait qu'il y a assez d'objets massifs qui traînent quand même pour donner des vitesses gigantesques à chacun des atomes de ces "nuages" sous-denses.

Suffisamment gigantesques pour contrebalancer la faible densité (j'insiste sur le fait que 100 protons par mètre cube, c'est vraiment vide: le mieux qu'on ai réussi à faire sur Terre c'est dans les 1000 atomes par centimètre cube) Du coup cette vitesse des atomes perturbés dans leur torpeur par les quelques puits de gravité donnent un joyeux bordel, illustré par la mesure moyenne de 100 000 à 10 millions de degrés quand on dézoome vraiment loin en temps et en espace et qu'on regarde ça comme comme une température. Vraiment rapide, vraiment chaud, vraiment chaud, ça ionise, l'hydrogène se planque, l'oxygène brille de toutes ses forces, on le voit et voilà. En fait c'est un plasma primordial, sous-dense et gigantesque où il y a juste plus de place et donc les interactions se font tout doucement, à l'image des premiers "moments" (j"ai pas idée de l'échelle de temps) après l'inflation puisque tout s'y passe plus doucement comme sur cette vidéo où la densité locale est relativement faible tout au début:


Formation of the large-scale structure in the Universe: filaments

Je pense -et là c'est de la pure spéculation d'amateur, soyez doux- que ces zones moins denses devraient sentir moins vite les effets du vieillissement de l'univers, en terme de processus de créations et de destruction d'étoiles et autres. Leur lenteur leur a déjà permis de rester jeunes en terme de composition, en fait ce sont les zones rurales de l'univers: les clusters s'agitent à une vitesse folle (parce que mine de rien ils concentrent un peu tout le reste de la matière baryonique voire le reste aussi, je sais pas?) et le tiers restant, la campagne, vit sa petite vie en terme de cycles d'étoiles, de fusion d'atomes, d'un peu tout.
'fin ceci dit les plus gros trous noirs, derniers objets de l'univers, devraient logiquement se retrouver plutôt dans les clusters.

Vous en pensez quoi? Je tiens à le rappeler quand je raconte ma vie comme ça je ne suis pas un pro du tout du tout, j'écris ce que je crois avoir compris.

Contribution le : 02/07/2018 04:54

Edité par yakow sur 2/7/2018 15:29:28
Signaler

Invité
 1  #588
FantômeInvité
Et je double post sans scrupule parce-que j'ai déjà écrit un pavé et que je veux rebondir sur le post de @365wanda qui parle d'autre chose (tu devrais poster ici si tu as le temps, les images comme ça sont jolies, cool ET intéressantes à discuter!):

article sur theguardian



Première imagerie directe d'une planète en formation. Ca se pose comme ça.
Je crois que c'est un grand interféromètre le "télescope" en question. Franchement, au risque de paraître fanboy, je vois dans SpaceX l'opportunité de balancer à court terme (5-10 ans, en s'y mettant?) un tas de télescopes pas trop chers produits en série pour faire un interféromètre de l'espace à une échelle stupide et exploser nos capacités d'imagerie. Le Falcon Heavy peut envoyer un satellite n'importe où dans le système solaire pour relativement pas cher, d'autant plus si on commande 500 lancers, ou 5000 si on part dans le micro-satellite de 10kg, pourquoi pas? Là on commencerait à parler en terme de street cred de civilisation.

D'autant que je n'arrive pas à remettre la main dessus mais je suis certain d'avoir vu passer une satellite déjà en place avec dedans une preuve de concept qui fonctionne pour un positionnement ultra précis des satellites entre eux, ce qui à son tour viabiliserait cette idée, un peu ambitieuse je vous l'accorde mais les fruits seraient tellement énormes. Avec un nuage de tels satellites bien répartis, quelques gars qui savent interférométrer (pardon) et quelques bons codeurs, on pourrait effectivement regarder dans toutes les directions avec la résolution d'un télescope de la taille du système solaire.

Contribution le : 02/07/2018 15:05
Signaler

365wanda
 2  #589
J'aime glander ici
Inscrit: 04/01/2006 18:09
Post(s): 6361
Karma: 3377
@yakow
Citation :
@365wanda qui parle d'autre chose (tu devrais poster ici si tu as le temps, les images comme ça sont jolies, cool ET intéressantes à discuter!):


OK. Je n'avais pas vu ce sujet. Mais maintenant j'ai une autre raison pour trainer sur Koreus.

Et pour rebondir sur @Alex333, voilà un bon exemple de vulgarisation scientifique qui demande un chouïa de réflexion.



Contribution le : 02/07/2018 20:51
_________________
Citation :
ignotum per ignotius et non pas Ignotum per æque ignotum

(Une explication trop complexe et non pas une explication basée sur des faits non avérés)
Signaler

Alex333
 1  #590
Help Desk
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 25457
Karma: 12675
Citation :

@yakow a écrit:
edit: alerte wall of text, désolé mais j'aime bien alors voilà

Et merci pour ces explications !
Bon par contre j'ai pas bien compris tes explications et ce que j'ai lu de l'article


Selom le résumé de l'article via ton lien :
- Ils rappellent que la quantité mesurée de baryons ( = proton et neutrons) dans "l'univers local" (je sais pas ce que c'est !) est inferieur de 30-40% à ce qui est prédit par d'autres lois (certainement plus fiables, notamment la nucleosynthese du Big Bang).
- Donc il manque du baryon quelque part, ou est-il ? La théorie prédit que ce baryon serait dans les filaments gazeux chaud enter les galaxies. Mais c'est dur à observer (meme si ca a été plus ou moins un peu détecté)
- Et eux ils l'ont détecté. Ils ont détecté des raies d'absorption caractéristique de protons d'oxygène ionisé ("O VII"). Et ca confirme les simulations numériques qui prédisaient ca

C'est ca ? (mais il me manque des définitions pour bien comprendre. Genre c'est quoi "l'univers local" ?)
Du coup je comprends pas trop.
Ils confirment par détection que non, le baryon n'est pas que dans les galaxies, on en trouve beaucoup dans des nuages gazeux chaud entre les galaxies, comme prédit théoriquement.


Citation :
Je pense -et là c'est de la pure spéculation d'amateur, soyez doux- que ces zones moins denses devraient sentir moins vite les effets du vieillissement de l'univers, en terme de processus de créations et de destruction d'étoiles et autres. Leur lenteur leur a déjà permis de rester jeunes en terme de composition, en fait ce sont les zones rurales de l'univers: les clusters s'agitent à une vitesse folle (parce que mine de rien ils concentrent un peu tout le reste de la matière baryonique voire le reste aussi, je sais pas?) et le tiers restant, la campagne, vit sa petite vie en terme de cycles d'étoiles, de fusion d'atomes, d'un peu tout.

Je suppose oui En tout cas c'est l'image que j'ai de l'univers . Des endroits denses qui bougent beaucoup (les galaxies), et des endroits vides ou il ne se passe rien donc. Mais je crois qu'on à tous cette image là non ?

Citation :
'fin ceci dit les plus gros trous noirs, derniers objets de l'univers, devraient logiquement se retrouver plutôt dans les clusters.

Et c'est pas le cas ?

Contribution le : 02/07/2018 21:36
_________________
Koreus Award 2019, votez !
Signaler

Invité
 1  #591
FantômeInvité
@Alex333

Si si enfin j'en sais rien mais je pense que si, c'est juste que ça contrastait avec ce que je disais juste avant dans la veine de "tout se passe au ralenti".

Et du coup oui tu as bien compris je pense.

Je me suis un peu emporté dans mes explications, l'article parle juste des observations d'oxygène et des conséquences directes.

En fait je captais pas pourquoi c'était de l'oxygène qu'ils avaient observé alors que la très faible activité d'étoiles dans ces filaments ne devrait pas en produire des masses.

Et j'étais un peu en mode "wow" quand j'ai vu ces trucs comme un plasma, qui étire très fortement l'image que j'en avais. Pour moi le plasma c'était un truc qu'on retrouve dans le soleil, ce genre de conditions. Là c'est du slow-mo quasi vide intergalactique et j'ai trouvé ça cool, du coup j'ai voulu partager ce que j'ai compris de ça!

L'univers local, aucune idée, le mieux que je trouve c'est que c'est subjectif. Je le prends comme "là où on regarde".

Sinon ben oui effectivement on a probablement tous cette image là en tête, mais là ça a l'air d'être acquis et comme je l'ai dit, la façon dont ça se fait me plaît bien.

Contribution le : 02/07/2018 22:13
Signaler

Invité
 1  #592
FantômeInvité
J'ai vu Jupiter l'autre soir.

Clairement un des moments les plus intense de ma vie.


Je veux en voir d'autres !!

Contribution le : 03/07/2018 00:45
Signaler

Baba-Yaga
 0  #593
Rayon de Soleil
Inscrit: 10/07/2016 18:17
Post(s): 7214
Karma: 4580
On en parle en ce moment...

de l'éclipse lunaire qui va avoir lieu le 27 juillet.
De ce que j'ai pu lire, c'est une éclipse "exceptionnelle" car ce sera la plus longue du 21ème siècle et que ce sera une lune de sang et qu'enfin, Mars sera visible à l'oeil nu car proche de la Terre.

D'où ma question:
ces derniers soirs, depuis mon balcon, j'observe le soir le ciel qui est magnifique et chez moi, il fait bien sombre, pas de pollution lumineuse. J'ai remarqué une sorte d'étoile plus orange que les autres, relativement basse par rapport à mon horizon (mais je suis à 950 m alt alors je sais pas si ça veut dire grand chose) et je me demande si c'est possible que ce soit Mars ?


Et sinon, pour en revenir à l'éclipse, selon vous à quel moment c'est le plus intéressant à voir ? (horaire notamment), je tenterai bien la photo, mais je dois m'organiser avant 😉

Contribution le : 09/07/2018 18:44
_________________
Briseuse de rêve.
Signaler

Fantomon
 0  #594
Je viens d'arriver
Inscrit: 09/07/2018 06:39
Post(s): 56
Quand on sait qu'il y a déjà longtemps certaines civilisations antiques en savaient plus que nous sur le fonctionnement des astres ou presque.

Contribution le : 09/07/2018 19:08
_________________
Vamos Rafa!
Signaler

Invité
 1  #595
FantômeInvité
Citation :

@Baba-Yaga a écrit:
Mars sera visible à l'oeil nu car proche de la Terre.


Peu importe la distance, Mars est toujours visible à l’œil nu. Mais effectivement en ce moment le soir elle flirt avec l'horizon vers le sud, tu peux utiliser le logiciel gratuit Stellarium pour t'aider à l'identifier. Mars a un teinte orangée perceptible, mais c'est aussi le cas de certaines étoiles. Je pense notamment à Antares qui se situe dans la même zone que Mars en ce moment, et dont la teinte est clairement visible (peut-être même plus que Mars).

Contribution le : 09/07/2018 19:23
Signaler

Baba-Yaga
 0  #596
Rayon de Soleil
Inscrit: 10/07/2016 18:17
Post(s): 7214
Karma: 4580
@Flanker
Merci pour Stellarium, je l'ai installé, ça me semble pas mal pour m'y retrouver.

C'est vrai qu'Antares, j'avais eu l'occasion de l'apercevoir lors d'une spéciale "nuit des étoiles", faut que je vérifie ça ce soir.

Contribution le : 09/07/2018 21:00
_________________
Briseuse de rêve.
Signaler

Invité
 1  #597
FantômeInvité
A propos de la course au financement et à la publication coûte que coûte:


La science dont je rêve... - Laure Saint-Raymond

Discours de clôture donné par Laure Saint-Raymond, membre de l’Unité de mathématiques pures et appliquées, professeure à l’École normale supérieure de Lyon, et membre de la section des Sciences mécaniques et informatiques de l’Académie des sciences, lors de Cérémonie de réception des académiciens élus en 2017, le 29 mai 2018.

Durée de la vidéo : 15 minutes

Texte intégral du discours : pdf

Publié par Emilie Cornillaud sur rnbm.org

Contribution le : 25/07/2018 15:02
Signaler

Jimnie
 0  #598
Je viens d'arriver
Inscrit: 25/07/2018 08:28
Post(s): 30
Une masterclass de Jean-Claude Ameisen plutôt pas mal qui brosse plusieurs aspects des sciences, de la médecine, de l'importance de l'interdisciplinarité, de la mémoire, des cellules... A écouter !


https://www.franceculture.fr/emissions/les-masterclasses/jean-claude-ameisen-vivre-cest-avoir-reussi-pendant-un-temps-a-ne-pas-declencher-son-autodestruction

Contribution le : 26/07/2018 08:09
_________________
Signaler

365wanda
 0  #599
J'aime glander ici
Inscrit: 04/01/2006 18:09
Post(s): 6361
Karma: 3377
Article en anglais.

Un corps céleste d'abord classé comme naine brune est en faite une planète se baladant dans l'espace et ayant 13 fois la taille de Jupiter et un champ magnétique 200 fois plus puissant.
Sa taille gigantesque se situe à la limite entre planète et naine brune. Les astronomes estiment son âge à 200 millions d'années. Température de surface de 815 C. Elle est actuellement à 20 années lumière de la Terre.

http://www.foxnews.com/science/2018/08/06/massive-glowing-rogue-planet-spotted-drifting-in-space.html

Contribution le : 06/08/2018 21:21
_________________
Citation :
ignotum per ignotius et non pas Ignotum per æque ignotum

(Une explication trop complexe et non pas une explication basée sur des faits non avérés)
Signaler

MusicMan
 0  #600
Je masterise !
Inscrit: 21/01/2013 02:49
Post(s): 2669
Karma: 1531
@365wanda

incroyable cette planète/étoile ! et vraiment pas loin d'ailleurs…


Ca me fait penser à cette étoile qu'on a découvert il y a peu et qui à pénétrer notre système solaire… oui cher ami, nos ancêtres homo sapiens ont trois soleils dans leur ciel pendant quelques temps ! (même si visible que durant les éruptions solaires)

https://www.science-et-vie.com/science-et-culture/deux-etoiles-ont-penetre-notre-systeme-solaire-il-y-a-70-000-ans-5755

Et bienvenue aux nouveaux venu sur le topic !! J'ai pas beaucoup participé dernièrement mais je passe parfois pour vous lire et c'est toujours aussi plaisant !

sinon en ce moment je me passionne pour l'épistémologie… je viens de terminer "de la vérité dans les sciences" de aurelien barrau, je le conseil fortement, un livre philosophique très ouvert et très rapide à lire. Et je suis en train de commencer un livre du célèbre Karl Popper : "la logique de la découverte scientifique". Un peu plus hard, mais génial. Sinon j'ai aussi commencé "critique de la raison pure" de Kant… jamais lu quelque chose d'aussi complexe. Je relis au moins 3 fois la plupart des paragraphes… mais quand on comprend c'est fou la pertinence de ce gars ! Y'a vraiment des génies parfois...

Contribution le : 06/08/2018 22:05
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
« 1 ... 27 28 29 (30) 31 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.