Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


« 1 (2) 3 »


Lorihengrin
 2  #21
Je suis accro
Inscrit: 10/10/2015 17:15
Post(s): 1529
Karma: 1983
@Arsenick

Je ne pense pas qu'ils mettent vraiment tous les homosexuels dans le même panier.

A mon avis c'est plutôt du calcul froid.

En France, 4.1% des hommes de 18 à 65 ans déclarent avoir déjà expérimenté une relation sexuelle avec un autre homme.

Et à peine 1% a eu exclusivement des relations homosexuelles.


Si on définit "les homosexuels" comme étant ceux qui ont exclusivement des relations homosexuelles, ça fait 1% de 20 millions d'hommes entre 18 et 65 ans. Soit 200 000.


4% des Français donnent leur sang. Les homosexuels étant à priori des gens comme les autres, j'imagine que le ratio serait le même pour eux.

Ca ramènerait à 8 000 le nombre d'homosexuels masculins concernés.

Si on prend les dons de sang total (je fais l'impasse sur le don de plaquettes ou de plasma, désolé), ils ont le droit à 6 dons par an.

Soit une augmentation, en autorisant les homosexuels masculins à donner leur sang, de 48 000 dons maximum par an (en comptant sur le fait qu'ils fassent tous des dons aussi régulièrement qu'il est autorisé de le faire); Sur les 3.2 millions de dons de sang annuels effectués en France.



Alors si les 48 000 sont tous bons, ça vaut clairement le coup. Mais bon, sachant que 20% des homosexuels séropositifs (en tout cas c'était 20% en 2010, je ne sais pas comment ça a évolué) ignorent leur contamination durant la première année après celle-ci...




Je ne considère par contre pas qu'il faudrait imposer un an d'abstinence mais un an d'abstinence OU de relation stable avec un partenaire unique 🙂

Contribution le : 09/11/2016 22:34
Signaler

Invité
 3  #22
FantômeInvité
Il se trouve que j'avais demandé à l'infirmière du don du sang la première fois que j'avais donné (c'était encore totalement proscrit pour les homosexuels en France à l'époque). Elle m'a répondu que non, les infirmiers ne sont pas des gros homophobes, c'est que les homosexuels ont 16% de chances en plus d'avoir le Sida (de mémoire le chiffre), et que même si tous les échantillons sont testés, ça coûte très cher de les tester, et qu'ils essaient de réduire le nombre d'échantillons en amont.

Depuis le début du topic, vous ne parlez que de la probabilité, avec les histoires de sodomie. C'est plus compliqué que ça, le Sida (et plein d'autres saletés) est encore très présent dans le "milieu" homosexuel. Et ça aussi ça joue beaucoup.

J'imagine que le coup des un an, c'est qu'en un an t'as le temps de ressentir les symptômes (pour les hépatites par exemple) et donc de comprendre que tu es malade.

Je suis d'accord avec @alixoux, on devrait déjà pas mal se réjouir de cette avancée. Proscrire le don du sang à tous les homosexuels est stupide. Ne pas prendre en compte les réalités, aussi malheureuses soient-elles, c'est dangereux.

Maintenant sur "mettre tous les homosexuels dans le même panier", on vous demande pas si vous avez embrassé ou sucé un autre homme (bien que ça suffise pour l'hépatite B, si je ne confonds pas avec une autre lettre, qui ne survit presque que dans les milieux homosexuels) mais si vous avez des "rapports homosexuels". On entend ici la sodomie. Et l'infirmière qui pose les questions avant la prise de sang est là pour clarifier tout ça.

Par ailleurs, si vous avez sauté une brésilienne, vous êtes dans le même cas que les homosexuels. Si vous vous êtes battus aussi. Et si vous êtes allé en Afrique.
Bref c'est un sujet compliqué, et je pense que la période d'un an est relativement justifiée.

Contribution le : 09/11/2016 22:53
Signaler

aioren
 0  #23
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13386
Karma: 3152
J'ai toujours cru que c'était pour que les mongolitos qui pensent que l'homosexualité se transmets par le sang fassent pas chier à refuser des transfusions et que le VIH c'était juste un prétexte pour justifier cette discrimination.


pouet pouet

Contribution le : 09/11/2016 23:09
_________________
AWARD NATIONALE 2015 : Klaxon
Signaler

alixoux
 0  #24
Je masterise !
Inscrit: 22/10/2009 19:28
Post(s): 2207
Karma: 181
@Arsenick ba je trouve ça bien dommage.

Contribution le : 10/11/2016 09:43
_________________
Rien.
Signaler

Arsenick
 0  #25
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6048
Karma: 796
Citation :

@Lorihengrin a écrit:
Alors si les 48 000 sont tous bons, ça vaut clairement le coup. Mais bon, sachant que 20% des homosexuels séropositifs (en tout cas c'était 20% en 2010, je ne sais pas comment ça a évolué) ignorent leur contamination durant la première année après celle-ci...


La prévalence étant de 20%, ça veux dire que statistiquement 4% des homosexuels ignore qu'ils sont contaminer. Soit un peu moins de 2000 dons à jeter.

Donc on arrive à refuser 46 000 dons théorique chaque années...pour un pays dont la pénurie de sang est chronique.

Citation :

Je ne considère par contre pas qu'il faudrait imposer un an d'abstinence mais un an d'abstinence OU de relation stable avec un partenaire unique :)


La ça me choquerai déjà moins, qui va vraiment faire un an d’abstinence pour pouvoir donner du sang? Personne, c'est une manière de les écarter sans l'assumer publiquement et c'est ça qui me dégoutte.


Citation :

@jeremyone a écrit:
et que même si tous les échantillons sont testés, ça coûte très cher de les tester, et qu'ils essaient de réduire le nombre d'échantillons en amont.


Ils veulent réduire le nombre d'échantillon mais pleure après des donneurs. Un moment donner faut savoir ce qu'on veux...

Contribution le : 10/11/2016 20:24
Signaler

Invité
 0  #26
FantômeInvité
Citation :

@Arsenick a écrit:
Citation :

@jeremyone a écrit:
et que même si tous les échantillons sont testés, ça coûte très cher de les tester, et qu'ils essaient de réduire le nombre d'échantillons en amont.


Ils veulent réduire le nombre d'échantillon mais pleure après des donneurs. Un moment donner faut savoir ce qu'on veux...


Je comprends pas ce que tu dis. Qui pleure contre quoi?

Contribution le : 10/11/2016 22:40
Signaler

Arsenick
 0  #27
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6048
Karma: 796
@jeremyone La croix rouge et les organisme annexes de gestion du sang cherchent souvent après des donneurs surtout fin d'année et la période juillet/aout qui sont habituellement des périodes de pénuries.

Bon ok pleurnicher était un peu fort 😃

Contribution le : 10/11/2016 22:42
Signaler

Invité
 1  #28
FantômeInvité
Citation :

@Arsenick a écrit:
@jeremyone La croix rouge et les organisme annexes de gestion du sang cherchent souvent après des donneurs surtout fin d'année et la période juillet/aout qui sont habituellement des périodes de pénuries.

Bon ok pleurnicher était un peu fort :D


Ouais enfin ça a pas grand chose à voir. Si ne serait-ce que la moitié des gens qui ont les bons critères donnaient leur sang on multiplierait par cent le nombre d'échantillons (nombre totalement sorti de mon cul). Qu'on accepte les homosexuels, qu'on supprime la période d'un an, ça va vraiment changer que dalle sur le plan matériel. C'est vraiment une question plus éthique.

C'est bien trop rare les gens qui donnent leur sang. Et c'est pas moralisateur de dire ça, je l'ai donné que deux fois et je l'ai pas fait depuis longtemps.

Contribution le : 10/11/2016 22:52
Signaler

Arsenick
 0  #29
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6048
Karma: 796
Citation :

@jeremyone a écrit:
C'est vraiment une question plus éthique.


C'est pour ça que je dis que répondre que c'est une question de coût est ridicule.

Citation :

C'est bien trop rare les gens qui donnent leur sang. Et c'est pas moralisateur de dire ça, je l'ai donné que deux fois et je l'ai pas fait depuis longtemps.


Raison de plus pour ne pas faire chier les volontaires. Maintenant je ne dis pas qu'il faut laisser faire n'importe quoi mais qu'il y a moyen de trouver un juste milieu.

Contribution le : 10/11/2016 23:55
Signaler

Invité
 1  #30
FantômeInvité
Citation :

@Arsenick a écrit:
Citation :

@jeremyone a écrit:
C'est vraiment une question plus éthique.


C'est pour ça que je dis que répondre que c'est une question de coût est ridicule.


Non mais je sais pas si t'as déjà donné ton sang mais la question de l'homosexualité c'est une parmi à peu près une cinquantaine. Et ça peut nous faire mal au coeur mais c'est sûrement une des plus importantes aux vues des statistiques. Ça a pas de sens de ne pas le prendre en compte. Les institutions qui s'occupent de récupérer le sang essaient au max d'avoir une population de donneurs parfaite, tout en diminuant les coûts. Accepter tous les homos ça augmenterait les coûts, parce qu'on aurait plus d'échantillons inutilisables. C'est triste mais c'est comme ça. Si la barre des un an est maintenue, c'est pas parce que les parlementaires se sont concertés pour maintenir l'homophobie, j'ose espérer que ça a été en concertation avec des professionnels de la médecine.

Contribution le : 11/11/2016 00:38
Signaler

Maxtimot
 0  #31
Je masterise !
Inscrit: 10/09/2008 21:19
Post(s): 2112
Karma: 55
Tiens bah tiens, si jamais vous voulez l'avis de quelqu'un de concerné.

Déjà, demander de l'abstinence, c'est une idée de merde. Le sang est vérifié de toutes manières, et c'est pas un an d'attente qui va te guérir des maladies de sang.

Ensuite, prétexter la sodomie, c'est aussi une connerie. D'une parce que comme dit plus haut y'a pas que dans les rapports homos que ça se pratique, de deux je peux vous assurer que dès qu'il y a pénétration anale, à moins d'être le roi de la préparation, on met systématiquement une capote; en revanche dès qu'il y a fellation là c'est la fête. Des deux cotés, que ce soit avec un homme ou une fille, les gens vont se mettre la teub dans la bouche et poser les questions après. Et le niveau d'inconscience sur la fellation est assez élevé (j'ai déjà couché avec une fille qui était persuadée que si t'avalais rien c'est bon y'avait pas besoin de se protéger, heureusement je savais qu'elle était clean), y'a eu des vagues de syphilis récemment parce que beaucoup de gens ignorait que ça se transmettait par la fellation. Donc au final c'est plus un problème d'éducation sexuelle que d'orientation (oui non parce que venez pas me dire aussi que la fellation est plus pratiquée chez les gays que chez les hétéros).

Tout ça pour dire que généralement, si on vient me parler du don du sang, je leur dis directement "ah désolé, c'est pas que je veux pas, mais j'ai pas le droit". Je sais que ça serait plus chevaleresque de mentir et de donner quand même, mais bon si y'a pas de retombée là dessus, personne ne va sérieusement se poser de questions.

Contribution le : 11/11/2016 03:10
_________________
Signaler

Invité
 2  #32
FantômeInvité
Citation :

@Maxtimot a écrit:
Tiens bah tiens, si jamais vous voulez l'avis de quelqu'un de concerné.

Déjà, demander de l'abstinence, c'est une idée de merde. Le sang est vérifié de toutes manières, et c'est pas un an d'attente qui va te guérir des maladies de sang.

Ensuite, prétexter la sodomie, c'est aussi une connerie. D'une parce que comme dit plus haut y'a pas que dans les rapports homos que ça se pratique, de deux je peux vous assurer que dès qu'il y a pénétration anale, à moins d'être le roi de la préparation, on met systématiquement une capote; en revanche dès qu'il y a fellation là c'est la fête. Des deux cotés, que ce soit avec un homme ou une fille, les gens vont se mettre la teub dans la bouche et poser les questions après. Et le niveau d'inconscience sur la fellation est assez élevé (j'ai déjà couché avec une fille qui était persuadée que si t'avalais rien c'est bon y'avait pas besoin de se protéger, heureusement je savais qu'elle était clean), y'a eu des vagues de syphilis récemment parce que beaucoup de gens ignorait que ça se transmettait par la fellation. Donc au final c'est plus un problème d'éducation sexuelle que d'orientation (oui non parce que venez pas me dire aussi que la fellation est plus pratiquée chez les gays que chez les hétéros).

Tout ça pour dire que généralement, si on vient me parler du don du sang, je leur dis directement "ah désolé, c'est pas que je veux pas, mais j'ai pas le droit". Je sais que ça serait plus chevaleresque de mentir et de donner quand même, mais bon si y'a pas de retombée là dessus, personne ne va sérieusement se poser de questions.


Non mais encore une fois faut arrêter avec les mythes. J'ai l'impression que pas grand monde a déjà donné son sang. On parle pas à une machine qui t'élimines si tu réponds pas correctement à la question "êtes vous pd".

L'infirmière demande évidemment si les rapports sont protégés, et avec partenaires différents. Et crois moi, si un hétéro lui dit que non, il est viré aussi vite qu'un homo dans le même cas.
Comme j'ai dit plus haut, c'est pas la question de la sodomie, mais des statistiques de contamination dans le milieu LGBT. Statistiquement, sodomiser une femme (ou un mec hétéro d'ailleurs) représente moins de risques de contamination que sodomiser un homosexuel. Et c'est une situation très triste, qui j'espère va s'atténuer un jour, mais ça dépend juste du "milieu" homosexuel qui souffre encore de la large contamination des années 90.

Et le coup des un an, c'est pas que la maladie disparaît, c'est qu'en un an t'as les symptômes, donc tu as plus de chances d'être au courant.

Sérieux, allez donner votre sang, vous verrez que c'est pas des infirmiers nazis et que les questions font sens. Et comme dit une pote, au pire, tu mens.

Un truc très con ceci dit, c'est qu'on peut leur assurer qu'on s'est fait dépister il me semble qu'ils en ont rien à foutre. On peut pas le prouver vu que c'est anonyme (toujours, me semble) mais bon, on peut rien prouver du reste de leurs questions non plus.

Contribution le : 11/11/2016 05:26
Signaler

Alex333
 0  #33
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26126
Karma: 13421
Citation :

@Maxtimot a écrit:
venez pas me dire aussi que la fellation est plus pratiquée chez les gays que chez les hétéros).

Bah pourquoi pas ? Et ça me semblerait logique d'ailleurs.

Bref si non tout d'accord avec jeremyone 🙂

Contribution le : 11/11/2016 06:56
_________________
Wiki Koreus : membres, index, historique, aide
Signaler

chbenz
 0  #34
Je masterise !
Inscrit: 30/07/2014 12:21
Post(s): 3942
Karma: 4344
Bien sûr qu'on peut mentir mais je comprends @Arsenick sur le principe c'est discriminatoire sans aucun fondement...

Pour y avoir été il n'y a pas longtemps le questionnaire porte maontenant sur les pratiques à risques (drogues, tatouages, changement de partenaire...) quelque soit l'orientation sexuelle, l'age, la couleur de peau...

@Alex333 Tu peux nous expliquer pourquoi c'est logique que la fellation soit plus pratiqué dans les relations homos masculins (oui je précise masculin :-D) STP ?!? :gratte:

Contribution le : 11/11/2016 11:58
Signaler

Invité
 0  #35
FantômeInvité
@Alex333 t'as pas eu les bonnes partenaires

Contribution le : 11/11/2016 12:52
Signaler

Arsenick
 0  #36
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6048
Karma: 796
@jeremyone Je donne entre une et deux fois par an depuis 2003 et effectivement y a un risque accru chez les HSH, il est indéniable mais alors pourquoi des pays comme l'Italie l'autorise depuis 2001 ou l'Espagne depuis 2000?

Maintenant je prend un cas volontairement exagérer: un type qui change de nanas tout les 6 mois peut donner son sang sans aucun soucis (après 4 mois) tandis qu'un homo qui n'a eu qu'un seul partenaire depuis 2 ans ne peux pas (enfin si après un an d’abstinence...)

Statistiquement, lesquels des deux est le plus à risque?
Désolé mais le comportement des gens les rendent plus à risque que leur orientation sexuel.

Citation :

@Maxtimot a écrit:
Ensuite, prétexter la sodomie, c'est aussi une connerie.


Pas vraiment dans le sens où le risque de transmition est plus important par sodomie et que la prévalence du HIV chez les homosexuels hommes étant plus forte donc le risque est effectivement plus important.

Contribution le : 11/11/2016 20:19
Signaler

Invité
 0  #37
FantômeInvité
Citation :

@Arsenick a écrit:
Maintenant je prend un cas volontairement exagérer: un type qui change de nanas tout les 6 mois peut donner son sang sans aucun soucis (après 4 mois) tandis qu'un homo qui n'a eu qu'un seul partenaire depuis 2 ans ne peux pas (enfin si après un an d’abstinence...)

Statistiquement, lesquels des deux est le plus à risque?
Désolé mais le comportement des gens les rendent plus à risque que leur orientation sexuel.


Selon l'infirmière avec qui j'en ai parlé, c'est justement à peu près le même risque. Pas parce que la sodomie je sais pas quoi, mais parce que le partenaire homosexuel a statistiquement 16% (si je me souviens bien) plus de chance d'être séropositif que les partenaires hétérosexuelles de ton premier Don Juan. Je suis pas bon en maths, c'est sûrement effectivement pas les mêmes probabilités au final, mais toute règle objective est un peu arbitraire et verra des injustices selon les cas. Dans ce cas là ce sont les statistiques qui sont prises en compte, dans un but de réduire les coûts. Peut être que l'Italie et l'Espagne n'ont pas les mêmes statistiques, ou les mêmes incitatifs économiques. Peut être aussi que la France est encore rétrograde, je ne l'exclus pas, je dis juste que ça reste une mesure réfléchie, pas des idées de facho.

Maintenant la vraie solution serait de prendre en compte les résultats de dépistage. Mais peut être que le problème est qu'on se fait jamais dépister de tout, juste de certaines maladies.

Contribution le : 11/11/2016 20:37
Signaler

Biiiiiip
 0  #38
Je masterise !
Inscrit: 10/01/2008 13:31
Post(s): 4674
Karma: 653
comme j'ai habité en Afrique et suis potentiellement porteur de kystes paludéens, je suis interdit de don de sang pendant encore une bonne quinzaine d'années.

et franchement, je le vis bien. peut-être parce que j'ai vu partir à la poubelle quelques poches de sang que j'avais moi-même été chercher en urgence à l'EFS. du coup j'ai tendance à me dire que ça n'est pas si précieux que ça.

Contribution le : 11/11/2016 22:38
Signaler

chbenz
 0  #39
Je masterise !
Inscrit: 30/07/2014 12:21
Post(s): 3942
Karma: 4344
Citation :

@jeremyone a écrit:
@Alex333 t'as pas eu les bonnes partenaires


Ou alors il confond Fellation et sodomie et là il risque d'avoir des surprises :oops::-o 😃

Citation :

@Arsenick a écrit:
je prend un cas volontairement exagéré

ton cas est loin d'être exagéré...

Contribution le : 12/11/2016 11:10
Signaler

Arsenick
 0  #40
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6048
Karma: 796
Citation :

@jeremyone a écrit:
Selon l'infirmière avec qui j'en ai parlé, c'est justement à peu près le même risque.


Pénétration anale passive: 1,4% soit 1 sur 71 expositions.
Pénétration anale active: 0,11% soit 1 sur 909 expositions pour les hommes circoncis et 0,62% soit 1 sur 161 expositions pour les hommes circoncis.

Pénétration vaginale passive: 0,08% soit 1 sur 1250 expositions.
Pénétration vaginale active: 0,04% soit 1 sur 2500 expositions.

Source (ok c'est canadien mais je doute que cela change fortement la donne :D).

Donc entre le risque le plus faible de la sodomie et le risque le plus fort du rapport vaginal, y a un rapport de pratiquement 50%.


Citation :

Pas parce que la sodomie je sais pas quoi, mais parce que le partenaire homosexuel a statistiquement 16% (si je me souviens bien) plus de chance d'être séropositif que les partenaires hétérosexuelles de ton premier Don Juan.


C'est pas tout à fait ça 🙂.
La prévalence est de 18%, la où elle est de 0,2 % chez les hétéros (de mémoire), donc si on prend un homosexuels au hasard, il y a 100 fois plus de "chance" qu'il soit porteur du VIH qu'un hétéro pris au hasard.

Alors oui c'est énorme mais il faut relativiser car la population homosexuel "déclarée" est minoritaire (10% de la population à la louche il me semble) donc forcément le chiffre relatif montent plus vite.

Maintenant si on joue le jeu de la statistique: de mémoire 70% des nouveaux cas de VIH sont des hommes, donc je propose d'obliger tout les hommes à l’abstinence d'un an avant de pouvoir donner...

Citation :

Je suis pas bon en maths, c'est sûrement effectivement pas les mêmes probabilités au final, mais toute règle objective est un peu arbitraire et verra des injustices selon les cas. Dans ce cas là ce sont les statistiques qui sont prises en compte, dans un but de réduire les coûts. Peut être que l'Italie et l'Espagne n'ont pas les mêmes statistiques, ou les mêmes incitatifs économiques. Peut être aussi que la France est encore rétrograde, je ne l'exclus pas, je dis juste que ça reste une mesure réfléchie, pas des idées de facho.


Le fond du problème viens d'une certaine mentalité bien ancrée y compris dans le milieu médicale: les homos sont tous des inconscient qui baise n'importe qui à tour de bras et sans capote...
« Si les gays sont les plus concernés, c’est parce qu’ils prennent plus de risques que les autres en ayant des rapports non protégés, d’autant qu’ils ont en général plus de partenaires. Et parce qu’en elle-même, la pratique sexuelle des homosexuels hommes est plus contaminante que celle des hétéros ».
Source

Contribution le : 12/11/2016 14:53
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2) 3 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.