Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 3 4 ... 6 »


-does-
Le suicide en France
 0  #1
Je masterise !
Inscrit: 19/04/2007 18:11
Post(s): 3825
Karma: 543
Un article intéressant sur Les chiffres du suicide.

On peut y voir le taux de suicide par pays, mais ce qui m'intéresses ce n'est pas tant le recordman (le Guyana, Guyane Britannique) mais bien la France.

On y apprend qu'en 2012, 10 093 personnes se sont suicidées (et on ne parle pas des tentatives).

Pour comparaison en 2012 il y a eu 3645 morts sur la route (on ne parle pas des blessés non plus je vous l'accorde).

Je viens de voir cet article et ça me choque un peu car en 1 mois, 3 personnes proches de mon entourage se sont pendues (des jeunes, autour de la trentaine).

Du coup je me demande pourquoi ce sujet n'est pas plus traité dans les campagnes de prévention ou autre.
Des avis ? Des expériences perso ?... :-?

Contribution le : 08/09/2014 22:19
Signaler

Aethnight
 0  #2
Je masterise !
Inscrit: 21/05/2009 17:42
Post(s): 3756
Karma: 499
Je pense déjà qu'il y a une forte différence entre le suicide que l'on cause à soi même et le chauffard qui tue le passager de la voiture qu'il vient d'encastrer... (une histoire de responsabilité donc).

Après le suicide est la conséquence de trop de scénarios possibles là où l'accident à ses origines bien plus ciblées (drogue, excès de vitesse, etc) il est donc plus difficile de faire de la prévention.

Je pense que c'est déjà 2 éléments qui font que...

Contribution le : 08/09/2014 22:39
Signaler

Loucheux
 0  #3
J'aime glander ici
Inscrit: 01/09/2013 23:46
Post(s): 8186
Karma: 4976
Citation :

@does3 a écrit:
Du coup je me demande pourquoi ce sujet n'est pas plus traité dans les campagnes de prévention ou autre.


Comme l'a dit @Aethnight, on peut considérer qu'il y a autant de causes de suicide que de personnes qui se suicident. Un accident de la route on sait pourquoi ça va arriver : la vitesse, la picole… Donc on peut agir sur ces éléments. Le suicide c'est très personnel. Tu peux avoir des gens qui n'ont pas un rond, qui viennent de se faire larguer par leur copine et qui ont perdu leur travail et qui malgré tout ne penseront jamais au suicide. Et à l'inverse, tu peux avoir des gens entourés, avec une super famille, un super boulot, tout l'argent dont on peut rêver et qui finissent par se suicider. Donc c'est difficile d'identifier des raisons précises qui mènent à ça pour en faire une campagne de prévention générale.

Contribution le : 08/09/2014 22:53
Signaler

-does-
 0  #4
Je masterise !
Inscrit: 19/04/2007 18:11
Post(s): 3825
Karma: 543
Certes, mais x3 niveau mortalité quand même...
Ca permet tout de même de se poser quelques questions sur la pression sociale exercée sur chacun de nous... (idem pour la dépression).

Et le fait qu'il y ai de telles disparités d'un pays à l'autre prouve bien que le "cadre de vie" rentre en ligne de compte.

Contribution le : 08/09/2014 23:10
Signaler

Invité
 0  #5
FantômeInvité
[Compte supprimé]

Contribution le : 08/09/2014 23:14
Signaler

noext
 0  #6
Je suis accro
Inscrit: 23/05/2009 12:20
Post(s): 535
Karma: 98
Citation :
Du coup je me demande pourquoi ce sujet n'est pas plus traité dans les campagnes de prévention ou autre.


bha ya pas de radars , ça rapportera 0 à l'état

Contribution le : 08/09/2014 23:15
Signaler

Loucheux
 0  #7
J'aime glander ici
Inscrit: 01/09/2013 23:46
Post(s): 8186
Karma: 4976
Citation :

@DonMascarpone a écrit:
La différence homme/femme est impressionnante.


La différence entre les hommes et les femmes tient au fait que chez les femmes la tentative de suicide est souvent un appel au secours alors que chez les hommes c'est vraiment une recherche de mort. De fait les hommes utilisent des méthodes beaucoup plus violentes que les femmes pour se suicider (en général).

En résumé les femmes font plus de tentatives de suicides mais meurent plus rarement. Les hommes en font moins mais quand ils en font une ils ne se ratent pas.

Contribution le : 08/09/2014 23:18
Signaler

Poum45
 0  #8
Koreus Addict
Inscrit: 03/12/2007 23:03
Post(s): 59592
Karma: 4214
Il y a eu une campagne de sensibilisation mais je n'arrive plus à la retrouver (ça se passait dans un lycée).

Cela dit, avec quelques recherches j'ai remarqué que les québécois étaient beaucoup plus en avance et prévenants que nous (en France)

Contribution le : 08/09/2014 23:37
_________________
Les mouches m'agacent mais Le Croco c'est par là
Signaler

-does-
 0  #9
Je masterise !
Inscrit: 19/04/2007 18:11
Post(s): 3825
Karma: 543
Citation :

@Roufous a écrit:
La différence entre les hommes et les femmes tient au fait que chez les femmes la tentative de suicide est souvent un appel au secours alors que chez les hommes c'est vraiment une recherche de mort.


Ce que tu dis est peut-être vrai, je ne sais pas (les 3 personnes dont je parle étaient des hommes).
Mais dans ce cas c'est un fait, et pas une explication...

Pourquoi plus de "suicides violents" chez les hommes ?
On en revient à la pression sociale...

Contribution le : 08/09/2014 23:39
Signaler

poiuytreza525
 0  #10
Je masterise !
Inscrit: 18/01/2013 09:01
Post(s): 2907
Karma: 799
Encore une fois, les hommes sont meilleurs. 😎

ipfs QmUH2kMDXvoHtsJyTknMRykorCYRVAxWsqSiVBwy3sU3wk

Contribution le : 08/09/2014 23:40
Signaler

poiuytreza525
 0  #11
Je masterise !
Inscrit: 18/01/2013 09:01
Post(s): 2907
Karma: 799
===> Je sors.

ipfs QmbEcvGRSZcSbeiMrQPoDoDWnnQo1esiGUKPKexRhuCGfW

Contribution le : 08/09/2014 23:43
Signaler

-PAPI-
 0  #12
J'aime glander ici
Inscrit: 23/04/2013 21:46
Post(s): 5465
Karma: 403
Je ne sais pas chez vous mais chez moi c'est souvent tabou le sucide les gens en ont honte on dirais.

quelques exemple perso:
-Mon grand-père était mort très jeune (accident) du coup ma grand-mêre était aidé par un commis pour tenir la ferme (surtout qu'elle avais 5 gosses à élever), eh bien ce comis s'était sucidé mais toute ma génération l'a apprise assez tard puisque nos parents n'ont jamais voulu nous en parler.
-Des cousins d'un cousin s'étaient eux aussi pendu, et là encore nos parents nous ont demandé de ne pas dire la véritée à nos cousins pour évité de les choquer.
-Et pour finir, un cousin avais fait une grosse dépression et là encore je ne l'ai su que des année plus tard qu'il a été placé dans une structure spécialisée.

Bon c'est peut-être pas représentatif surtout que je viens d'un milieu plutôt traditionaliste (la campagne avec plus de vaches que d'habitants^^), mais j'ai toujours trouvé ça dommage de ne pas en parlez clairement aux gens de ces problèmes surtout à des jeunes comme on le fait pour le sexe.

Contribution le : 08/09/2014 23:57
Signaler

Arsenick
 0  #13
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6258
Karma: 904
Citation :

@does3 a écrit:
Pourquoi plus de "suicides violents" chez les hommes ?
On en revient à la pression sociale...


Parce que l'homme est plus violent que la femme.
Prend les tueurs en série : les femmes le font au poison et autre méthode "propre" tandis que les hommes font généralement dans le gore.

Par un principe simple: une tentative de suicide au médicament à un taux de réussite inférieur comparer à un tentative au fusil de chasse et comme les femmes préferont le médicament au fusil de chasse...

L'autre raison c'est simplement culturel: l'homme dois être fort, le pilier de la famille...un homme ne pleure pas! Et donc forcément il garde beaucoup plus pour lui pour ne pas que ce soit perçu comme de la faiblesse. Ce principe ridicule est l'héritage de notre société patriarcale.

Le problème de la prévention c'est qu'il est très dur à détecter si la personne n'en parle pas: tu peux rester longtemps en dépression et ne pas y penser comme paraître très bien dans ta peau et y penser souvent.

Il reste toutefois une question qui pour ma part reste sans réponse: j'y ai penser des dizaine de fois et pourquoi est-ce que cette fois la j'ai sauté le pas? Aucune idée.

Contribution le : 09/09/2014 00:07
Signaler

aioren
 0  #14
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13593
Karma: 3434
Faudrait voir le nombre de suicidés qui étaient atteints d'une maladie dégénérative (Parkinson, Alzheimer, sclérose en plaques, etc...) ou en phase terminale d'une maladie arrivées à un stade incurable (cancers divers, par exemple) et qui voulaient en finir dans la dignité plutôt que d'agoniser.

Les suicides qui sont en fait des euthanasies, je pense qu'on peut les éliminer de la liste.

Contribution le : 09/09/2014 00:07
_________________
AWARD NATIONALE 2015 : Klaxon
Signaler

Invité
 0  #15
FantômeInvité
Ahha des barres la Corée du Nord en "rouge" sur la map

moi 'ai un cousin qui s'est suicidé hélas, il était dépressif. Une semaine plus tard c'était sa copine qui essayait... je trouve ça infiniment triste d'en arriver à une telle extrémité, et je pense que personne n'est à l'abri de ça... une rupture douloureuse, ta vie en général qui part totalement en couille, si t'es léger mentalement...

mais ce qui me choque sur l'article c'est de voir qu'il y a une portion - certes faible - de suicidés chez les 6-14 ans... ça c'est vraiment, vraiment hardcore par contre. Je me demande comment on peut en arriver là si jeune.

Contribution le : 09/09/2014 00:09
Signaler

Arsenick
 0  #16
J'aime glander ici
Inscrit: 13/12/2006 00:12
Post(s): 6258
Karma: 904
Citation :

@aioren a écrit:
Les suicides qui sont en fait des euthanasies, je pense qu'on peut les éliminer de la liste.


Cette remarque n'est valable que pour les pays (arriéré? :p) qui n'ont pas légalisé l'euthanasie.

Contribution le : 09/09/2014 00:13
Signaler

aioren
 0  #17
Je poste trop
Inscrit: 07/09/2004 22:27
Post(s): 13593
Karma: 3434
Pour bénéficier d'une euthanasie, même dans les pays les plus évolués en la matière, il faut vraiment être au bout du rouleau.

Je vais peut-être choquer, mais quelqu'un de 70 ans diagnostiqué avec un Alzheimer et qui souhaite en finir avant d'oublier ses enfants, ses petits-enfants, son/sa conjoint(e), ses amis et tous les moments heureux de sa vie, je ne vais pas l'en empêcher.

Edit : Je préfère préciser avant qu'il y ait un malentendu. Dans mon exemple, la personne ne se suiciderait pas immédiatement après le diagnostic. Elle y réfléchirait pendant des mois, des années, jusqu'à ce que sa maladie évolue à un point où elle préfère en finir.

Contribution le : 09/09/2014 00:22
_________________
AWARD NATIONALE 2015 : Klaxon
Signaler

Insert
 0  #18
J'aime glander ici
Inscrit: 06/07/2010 18:11
Post(s): 7721
Karma: 2193
Je me demande aussi : quelqu'un qui a vraiment envie d'en finir, vraiment, est-ce qu'une campagne de prévention peut avoir un effet sur lui ?

J'ai cru comprendre que quand on commence à y penser sérieusement, c'est parce qu'on voit ça comme une solution, la seule.
Je pense pas que quelqu'un avant une tentative se dise : "Boarf... Je vais quand même appeler SOS suicide, on sait jamais..."

Faudrait-il diriger les campagnes de prévention vers la détection des envies suicidaires chez les autres ?

Edit : l'euthanasie, c'est vraiment tout un débat à part...

Reedit : je vais ptetre me faire jeter, mais pourquoi faut-il à tout prix empêcher le suicide ? Pourquoi voit-on ça comme un problème ? Objectivement, le suicide fait uniquement mal aux proches de la victime...
(ne m'engueulez pas trop, je pose juste la question)

Contribution le : 09/09/2014 00:23
_________________

_______________________En repensant au temps où j'avais le temps de venir ici...
Signaler

Invité
 0  #19
FantômeInvité
J'ai fait une tentative. Si t'as pas toucher le fond, c'est très dur a comprendre.

Le suicide est vu comme une honte, c'est un truc faible, un abandon.

Le taux de mortalité chez les hommes est plus élevé parce qu'il veut régler ces problèmes lui-même, sans aide, parce que si tu demandes de l'aide t'es un faible.

La solution est pas miraculeuse mais pourtant simple, l’écoute et le soutient. Et surtout c'est un marathon, les amis pensent souvent que venir aider deux trois fois suffit.
Et surtout la souffrance psychologique est très mal comprise, c'est pas quelque chose de logique.

Une campagne pour changer notre vision de la dépression serait un grand plus, montrer que beaucoup de gens ont réussi a rebondir après avoir toucher le fond.

Citation :

@Insert a écrit:
Je me demande aussi : quelqu'un qui a vraiment envie d'en finir, vraiment, est-ce qu'une campagne de prévention peut avoir un effet sur lui ?


Il fera l'effort d'aller chercher de l'aide plus facilement. ca peut aussi changer les gens autour de lui, il aura surement plus de soutient

Citation :

@Insert a écrit:
Reedit : je vais ptetre me faire jeter, mais pourquoi faut-il à tout prix empêcher le suicide ?


Pourquoi obliger les gens a porter un casque a moto ?
La vie n'a pas de prix

Contribution le : 09/09/2014 00:37
Signaler

Aethnight
 0  #20
Je masterise !
Inscrit: 21/05/2009 17:42
Post(s): 3756
Karma: 499
Citation :

@Insert a écrit:

Reedit : je vais ptetre me faire jeter, mais pourquoi faut-il à tout prix empêcher le suicide ? Pourquoi voit-on ça comme un problème ? Objectivement, le suicide fait uniquement mal aux proches de la victime...
(ne m'engueulez pas trop, je pose juste la question)


(mes propos sont hors maladies incurables, stade terminal, etc).
Le suicide est vu comme la seule solution dans une situation de détresse alors qu'elle ne l'est pas, c'est une solution sans retour en arrière possible alors qu'il existe toujours une autre voie... Alors autant empêcher un triste destin alors qu'il y avait possibilité de faire quelque chose, non?

Contribution le : 09/09/2014 00:38
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 ... 6 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.