Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 3 4 »


Alex333
Emma Watson au siège de l’ONU pour l’égalité des sexes
 0  #1
Rayon de Soleil
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 26204
Karma: 13491
Le discours pour l'égalité des sexes de l'actrice Emma Watson, également ambassadrice de l'ONU, a été vivement applaudi au siège des Nations unies à New York, ce lundi 22 septembre. Voici son discours.



C'est à l’occasion du lancement de la campagne "HeForShe" que la célèbre Hermione Granger (dans Harry Potter) a tenu un discours au siège de l’ONU à New-York. Ce fût pour elle l'occasion de rappeler aux hommes qu’il est important qu’ils s’engagent pour l’égalité des sexes.

Un membre de 4chan la menace de publier des photos nues :
Un utilisateur du forum 4chan en a profité pour lancer cette tentative d'intimidation. Le site montre une photo grossièrement détourée de la jeune femme de 24 ans en pleurs, accompagnée d'un décompte de 4 jours. Sous le logo du forum 4chan, on peut lire: "Never forget, the biggest to come thus far" ("N'oublie jamais, le plus important qui soit jamais arrivé"). Impossible de ne pas faire le lien avec la deuxième vague de piratage massif survenue ce week-end, qui a vu de nouvelles photos de stars nues divulguées. Début septembre, Emma Watson avait d'ailleurs pris la défense de sa consœur Jennifer Lawrence, victime de la première fuite de photos: "Pire que de voir l'intimité de femmes violée sur un réseau social, c'est lire les commentaires si peu compatissants sur cette affaire", avait-elle tweeté. (Source : l'express.fr)

Son discours en français :
*Inspiration* "Aujourd’hui, nous lançons une campagne intitulée « HeForShe ». Je vous tends la main parce que j’ai besoin de votre aide. Nous voulons mettre fin aux inégalités entre les sexes et pour cela nous avons besoin de la participation de tout le monde. Il s’agit de la première campagne du genre à l’ONU : nous voulons essayer de galvaniser autant d’hommes et de garçons que possible pour qu’ils soient les défenseurs de l’égalité des sexes. Et nous ne voulons pas seulement en parler, mais obtenir des résultats. J’ai été nommée il y a six mois et plus je parle de féminisme, plus je me rends compte que la lutte pour les droits des femmes passe trop souvent pour un synonyme de haine des hommes. S’il y a une chose dont je suis certaine, c’est que cela doit cesser. Pour la petite histoire, le féminisme, par définition, est « La croyance que les hommes et les femmes doivent avoir les mêmes droits et chances. C’est la théorie de l’égalité politique, économique et sociale des sexes ». J’ai commencé à remettre en question les préjugés fondés sur le sexe quand à 8 ans, je ne comprenais pas d’être appelé « bossy » (« autoritaire ») parce que je voulais diriger les pièces que nous mettions en scène pour nos parents, alors que ce n’était pas le cas des garçons. Quand à 14 ans j’ai commencé à être sexualisée par certains titres de presse. Quand à 15 ans mes amies ont commencé à quitter leurs équipes sportives parce qu’elles ne voulaient pas paraître « musclées ». Quand à 18 ans mes amis de sexe masculin étaient incapables d’exprimer leurs sentiments. J’ai décidé que j’étais féministe et cela ne me semblait pas compliqué. Mais ce que j’ai vu récemment m’a montré que le féminisme est devenu un mot impopulaire. Apparemment, je fais partie de ces femmes dont les expressions sont considérés comme trop fortes, trop agressives, excluantes, anti-hommes et désagréables. Pourquoi le mot met-il si mal à l’aise? Je suis originaire de Grande-Bretagne et je pense qu’il est juste, en tant que femme, d’être payée comme mes homologues masculins. Je pense qu’il est juste de pouvoir prendre des décisions au sujet de mon propre corps. Je pense qu’il est juste que les femmes participent en mon nom à la politique et aux prises de décision de mon pays. Je pense qu’il est juste que socialement je bénéficie du même respect que les hommes. Mais malheureusement, je peux dire qu’il n’y a pas un pays au monde où toutes les femmes peuvent espérer bénéficier de ces droits. Aucun pays au monde ne peut encore dire qu’il a atteint l’égalité des sexes. Ces droits, je les considère comme des droits humains, et je sais que je suis chanceuse. Je suis une grande privilégiée, car mes parents ne m’ont pas moins aimée parce que je suis née fille. Mon école ne m’a pas limitée parce que j’étais une fille. Mes mentors n’ont pas estimé que j’irais moins loin parce que je pourrais donner naissance à un enfant un jour. Ces influenceurs sont les ambassadeurs de l’égalité des sexes qui ont fait ce que je suis aujourd’hui. Ils ne le savent peut-être pas, mais ils sont des féministes naturels, qui changent le monde aujourd’hui. Et nous avons besoin de plus de personnes comme cela. Et si vous détestez toujours le mot, dites-vous que ce n’est pas le mot qui est important, mais l’idée et l’ambition derrière lui. Parce que toutes les femmes n’ont pas les mêmes droits que moi. En fait, statistiquement, très peu les ont. En 1995, Hilary Clinton a prononcé un discours célèbre à Pékin sur les droits des femmes. Malheureusement beaucoup de choses qu’elle voulait changer sont encore une réalité aujourd’hui. Mais ce que je remarque le plus, c’est que seulement 30 % de son public était de sexe masculin. Comment pouvons-nous changer les choses dans le monde si seulement la moitié de celui-ci est invité ou se sent autorisé à participer à la conversation ? Messieurs – je voudrais saisir cette occasion pour vous envoyer une invitation officielle. L’égalité des sexes vous concerne aussi. Car je constate que le rôle de mon père en tant que parent est moins valorisé par la société, bien que j’aie besoin de sa présence autant que de celle de ma mère. Je vois des jeunes hommes souffrir de problèmes psychologiques et qui ne demandent pas d’aide, par crainte d’avoir l’air moins ‘macho’ – c’est un fait, le suicide au Royaume-Uni est la principale cause de décès des hommes entre 20 et 49 ans, devant les accidents de la route, le cancer et les maladies coronariennes. Je vois des hommes fragilisés et insécurisés par la vision trompeuse de ce qui constitue le succès masculin. Les hommes subissent aussi le déficit d’égalité. Nous ne parlons pas souvent du fait que les hommes sont emprisonnés dans des stéréotypes de genre, mais je peux voir que c’est le cas, et s’ils en sont libérés les choses changeront naturellement pour les femmes. Si les hommes ne se sentent pas obligés d’être agressifs, les femmes n’auront pas à se sentir soumises. Si les hommes n’ont pas à contrôler, les femmes n’auront pas à être contrôlées. Les hommes et les femmes doivent se sentir libres d’être sensibles. Les hommes et les femmes doivent se sentir libres d’être forts … Il est temps que nous percevions le genre sur un spectre, et non pas comme une opposition d’idéaux. Si nous cessons de nous définir par ce que nous ne sommes pas et commençons à nous définir par ce que nous sommes, nous serons tous plus libres – et c’est là le sens de la campagne HeForShe. Il s’agit de liberté. Je veux que les hommes prennent leurs responsabilités. Afin que leurs filles, sœurs et mères puissent être libres de tout préjugé, mais aussi pour que leurs fils aient le droit d’être vulnérables et humains aussi, retrouvent cette partie d’eux-mêmes qu’ils ont abandonnée et, ce faisant, puissent être eux-mêmes… dans une version plus vraie et complète. Vous vous dites peut-être : mais qui est cette fille de Harry Potter ? Et que fait-elle à la tribune de l’ONU ? C’est une bonne question et croyez-moi, je me la suis posée. Je ne sais pas si je suis qualifiée pour être ici. Tout ce que je sais, c’est que je me sens concernée par cette question. Et je veux des progrès. Et pour avoir vu ce que j’ai vu – et connaissant ma chance – je pense qu’il est de mon devoir de m’exprimer. L’homme d’État anglais Edmund Burke a dit: « Les forces du mal n’ont besoin que d’une chose pour triompher : que suffisamment de femmes et d’hommes de bien n’agissent pas. » Dans mon état de nervosité pour écrire ce discours et dans mes moments de doute, je me suis dit fermement : si je ne le fais pas, qui ? Et si je ne le fais pas maintenant, quand ? Si vous avez des doutes similaires lorsque des occasions se présentent à vous, j’espère que mes mots pourront vous être utiles. Parce que la réalité est que si nous ne faisons rien, il faudra 75 ans – je serai presque centenaire – avant que les femmes soient payées autant que les hommes pour le même travail. Dans les 16 prochaines années 15,5 millions de filles seront mariées avant l’âge adulte. Et au rythme actuel, ce n’est pas avant 2086 que toutes les filles des régions rurales d’Afrique seront en mesure de recevoir une éducation secondaire. Si vous croyez en l’égalité, vous pouvez être l’un de ces féministes naturels dont j’ai parlé tout à l’heure. Et pour cela, je vous félicite. Nous luttons pour un monde plus uni, et la bonne nouvelle est que nous avons un mouvement d’union. Il s’appelle HeForShe. Je vous invite à aller de l’avant, de vous exprimer, d’être ‘lui pour elle’. Et de vous demander : si je ne le fais pas, qui ? Et si je ne le fais pas maintenant, quand ? Je vous remercie." *pfiouuuu*
(Source : lesnouvellesnews.fr)

Contribution le : 23/09/2014 00:00
Signaler

 0  #2
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 23/09/2014 00:03
Signaler

 0  #3
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 23/09/2014 00:24
Signaler

 0  #4
Fantôme
[Compte supprimé]

Contribution le : 23/09/2014 00:35
Signaler

Sim121
 0  #5
Je suis accro
Inscrit: 05/01/2011 14:53
Post(s): 1683
Citation :

@demky a écrit:
égalité des sexes ?

Cool vivement que les femmes fassent la guerre a notre place ainsi que la maçonnerie et les travaux pénible qui requierts de la force


Sérieusement ?...

ipfs QmVij9B55UyG8caDniR8ZRxKB8Gt5nUWNoMt7syDx2ujhi

Contribution le : 23/09/2014 01:19

Edité par Sim121 sur 23/9/2014 13:11:28
Signaler

toxicwite7
 0  #6
Je suis accro
Inscrit: 24/03/2010 20:26
Post(s): 698
Citation :

@Sim121 a écrit:


Sérieusement ?...


Par rapport au service militaire, c'est pas si con que ça :bizarre:

Contribution le : 23/09/2014 06:57
Signaler

Cornflake
 0  #7
Je masterise !
Inscrit: 29/04/2008 21:35
Post(s): 2544
Karma: 927
Les gars, qui peut la ramener à la cuisine ? J'crois qu'elle c'est perdu.

Contribution le : 23/09/2014 07:00
Signaler

stauber7
 0  #8
Je m'installe
Inscrit: 11/01/2013 17:07
Post(s): 239
Citation :

@Rewind2012 a écrit:
Ta gueule Hermione.

:lolhit:

Contribution le : 23/09/2014 09:42
Signaler

alvein
 0  #9
Je masterise !
Inscrit: 15/01/2014 15:53
Post(s): 2632
Karma: 1042
Mouai... toujours les mêmes discours...

-Plus d'égalité et liberté pour les femmes dans les pays islamiques. Oui, à condition qu'elles le veuillent elles-mêmes. Parce que bon, l'éternel "combat pour l'égalité" des femmes qui font le choix personnel de porter la voile, voir d'être soumise et qui n'ont rien demandé à personne, je trouve ca d'une idiotie totale.

-Plus d'égalité et de transparence dans l'éducation garcon/fille, Oui

-Egalité des salaires car même poste, même diplôme,... oui et non. Le problème là, vient indirectement du sexe de la personne. Avoir les même notes à l'école ne témoigne pas de son réel efficacité au travail. Avoir les même diplômes ne joue pas sur ses capacités à se vendre.
Pour ceux à qui ca intéresse, j'ai testé l'appli "leadership pour elle" (lien ci-dessous), initiative de NVB. Et grosso-modo, les conseils se portent principalement sur la confiance en soi, et non sur une injuste disparité des sexes.
Pour résumer, si la femme est "sous-payée", y'a de forte chance que ce soit dû à ses défauts personnels (qui peuvent être liés à son sexe je l'accorde). Et un homme peut tout à fait avoir exactement les mêmes problèmes.

http://femmes.gouv.fr/leadership-pour-elles-lappli-pratique-et-gratuite-pour-aider-les-femmes-a-progresser-dans-leur-carriere/

Contribution le : 23/09/2014 09:50
Signaler

Flambaneuf
 0  #10
Je suis accro
Inscrit: 11/02/2014 13:38
Post(s): 1282
Karma: 117
c'est quoi le lien 4chan 😃

par contre chapeau elle a appris son texte par coeur..

Contribution le : 23/09/2014 10:09
Signaler

Sim121
 0  #11
Je suis accro
Inscrit: 05/01/2011 14:53
Post(s): 1683
Citation :

@toxicwite7 a écrit:

Par rapport au service militaire, c'est pas si con que ça :bizarre:


Quel service militaire ?

Contribution le : 23/09/2014 11:01
Signaler

toxicwite7
 0  #12
Je suis accro
Inscrit: 24/03/2010 20:26
Post(s): 698
Citation :

@Sim121 a écrit:

Quel service militaire ?


On parle de l'égalité dans le monde, pas qu'en France 🙂

Contribution le : 23/09/2014 11:07
Signaler

Crazy-13
 0  #13
Pelle d'or
Inscrit: 09/12/2005 16:32
Post(s): 73007
Karma: 6220
oui parce qu'en France ça fait longtemps que ce sont les femmes qui ont pris le pouvoir. 😃

Contribution le : 23/09/2014 11:52
Signaler

Antonskla
 0  #14
Je masterise !
Inscrit: 17/07/2013 15:46
Post(s): 2110
Karma: 978
J'adhère totalement à son propos. il me suffit de lire ici certains commentaires affligeants pour dire qu'elle et moi n'avons pas le cul sortis des ronces...

Contribution le : 23/09/2014 12:23
Signaler

Jere-Me
 0  #15
Je m'installe
Inscrit: 15/12/2010 16:04
Post(s): 301
Très beau speech, pleins de vérités. Elle est très émouvante (pas actrice pour rien d'ailleurs 🙂 )

J'ai aimé son speech car contrairement a bcp de féministe, elle ne "critique" pas les hommes dans son discours, elle ne cherche pas a me faire culpabiliser.
Elle encourage les hommes à se joindre à elle. Bref très beau discours.

Contribution le : 23/09/2014 13:12
Signaler

 0  #16
Fantôme
L'ONU, c'est pas la réunion de super cadres de tous les pays qui n'arrivent jamais à faire appliquer leur recommandations ?
Bref, à poil Hermione !

Contribution le : 23/09/2014 13:59
Signaler

alvein
 0  #17
Je masterise !
Inscrit: 15/01/2014 15:53
Post(s): 2632
Karma: 1042
Le discours est peut-être bon. (la forme)
Le fond reste plus où moins le même que tous les autres.

Attention je ne suis pas contre l'égalité des sexes. bien au contraire.

Je pense juste que très souvent, les féministes font des combats mals menés. Les messages ne sont pas toujours justes.

Un bon point qu'elle a abordé, c'est quand elle dit que "l'égalité des sexes, c'est aussi pour vous les hommes, pour que vous puissiez aussi exprimer vos sentiments sans avoir peur de ne pas vous 'comporter en Homme'".
Là j'adhère complètement, en tout ce qui concerne l'égalité des sexes dans l'éducation au niveau des stéréotype, de la société...

Par contre, les messages où on nous fait avaler sans cesse que les femmes sont des pauvres innocentes victimes. Qu'elles gagnent moins alors qu'elles méritent plus... Franchement, je n'ai jamais été témoin de ce genre d'injustice de toute ma vie.
Et pour moi, ce ne sont souvent que des excuses (au même titre que les gens qui crient au racisme pour tout et n'importe quoi) pour justifier leurs situations.


Moi-même étant Vietnamien. Mes ainés se plaignent souvent, "pff, ils ne m'ont pas choisi parce que jsuis viet" ou "le prof m'a saqué, c'est un raciste".
Et ce que j'en pense dans ma tête à ce moment là, c'est: "en même temps, si tu peux pas aligner correctement 5 mots dans ta phrase, faut pas t'étonner. moi je n'ai pas plus de problème que mes autres potes francais"

Contribution le : 23/09/2014 14:01
Signaler

 0  #18
Fantôme
Citation :
Je pense juste que très souvent, les féministes font des combats mals menés. Les messages ne sont pas toujours justes.


Tu parle de quel féministes, de quel féminisme ? Essentialiste, matérialiste ? C'est quoi tes références théoriques ? De quel lutte parle tu ?

Le féminisme c'est vraiment vaste, tu peut pas parler de "féministes" ou de "féminisme" comme un bloc uniforme alors qu'il y a des désaccords fondamentaux entre les féministes.

Citation :
Par contre, les messages où on nous fait avaler sans cesse que les femmes sont des pauvres innocentes victimes. Qu'elles gagnent moins alors qu'elles méritent plus... Franchement, je n'ai jamais été témoin de ce genre d'injustice de toute ma vie.


C'est pourtant une réalité, depuis environ le 14è siècle (en ce qui concerne l'occident) les femmes on été attitrées au travail de reproduction (au sens large du terme), c'est à dire s'occuper des enfants (garde, éducation ...) et du foyer en général (bouffe, entretien ...). C'est à dire un travail gratuit (pas de rémunération), et depuis ce moment la leur travail a été systématiquement rabaissé.

Et même si il y a une certaine amélioration dans les pays riches (les femmes peuvent accéder à des postes de pouvoir, importants, habituellement réservé aux hommes), ce n'est que parce que d'autres femmes (issus des classes les plus basse de la société et bien souvent de l'immigration) assurent à "leur place" ce travail de reproduction, aidées par la facilité d'accès aux biens de consommation permise aujourd'hui en occident par l'exploitation d'une main d'oeuvre pas chère, notamment en Asie et en Amérique du sud ...

Et dans ces pays encore une fois c'est les femmes qui se retrouvent dans les pires situations, ou par exemple on remarque que dans les régions économiquement sinistrées, ou les gens pour survivre misent sur leur mobilité (aller chercher le peu de travail la ou il est), c'est les femmes qui s'en sortent le moins, car vu qu'elles doivent s'occuper des enfants elle sont beaucoup moins mobile (et encore pire quand elles sont enceintes).

Contribution le : 23/09/2014 15:02
Signaler

Colass
 0  #19
J'aime glander ici
Inscrit: 19/06/2007 13:44
Post(s): 6599
Karma: 72
Citation :

@alvein a écrit:
Mouai... toujours les mêmes discours...

-Plus d'égalité et liberté pour les femmes dans les pays islamiques. Oui, à condition qu'elles le veuillent elles-mêmes. Parce que bon, l'éternel "combat pour l'égalité" des femmes qui font le choix personnel de porter la voile, voir d'être soumise et qui n'ont rien demandé à personne, je trouve ca d'une idiotie totale.


J'espère que c'est une blague ???? Faire le choix d'être soumise, faire le choix de porter le voile? Tu trolles ou tu réfléchis par rapport à la France?

Je te rappelle que dans certains pays, les femmes n'ont pas le droit d'aller à l'école, de travailler, de voter, d'accéder à des moyens de culture et sont élevées avec une vision très machiste du monde. Alors le vouloir, laisse moi rire ! Quand on t'a mis dans la tête depuis que tu es toute petite que tu n'es qu'une femme, que tu es là pour servir l'homme, qu'il est normal que tu ne bosses pas car l'homme est là pour subvenir à tes besoins, comment veux-tu le vouloir?
Par ailleurs, même si tu le souhaitais, ou en caresserait l'espoir, il faut faire la différence entre vouloir et pouvoir et si tu regardes ce qui peut arriver aux femmes qui vont dans le sens de l'émancipation, tu comprends vite que leur volonté est soumise à la punition, si ce n'est pas la mort !!!! Et même en France j'aurais envie de te dire.

Je ne sais pas quel travail tu fais, mais ma soeur est éducatrice, en France. Elle me raconte des choses sur la façon dont les femmes se voient et je vais te dire que c'est pas joli, joli: "c'est normal de se faire frapper par son mec quand on lui manque de respect !" Ah bon, c'est pas normal de tailler des pipes aux copains de mon mec ?" "Il m'a forcé mais en même temps, j'avais pas le choix, c'est lui le mec !" Donc à l'autre bout, je te laisse voir comment les hommes les perçoivent !
Pour ma part, je bosse dans l'enseignement, et je vais te dire que j'en entends également de belles dans la bouche des mecs.

Alors ton argument : "d'elles l'ont bien choisi" révèle bien qu'il y a encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail à faire pour combattre ces idées rétrogrades.

Et il est compliqué de mêler le voile à ça, car bien souvent, ce n'est que l'arbre qui cache la forêt. Par ailleurs, le voile n'est parfois pas un signe de soumission...quoiqu'on en pense.


Citation :

-Egalité des salaires car même poste, même diplôme,... oui et non. Le problème là, vient indirectement du sexe de la personne. Avoir les même notes à l'école ne témoigne pas de son réel efficacité au travail. Avoir les même diplômes ne joue pas sur ses capacités à se vendre.
Pour ceux à qui ca intéresse, j'ai testé l'appli "leadership pour elle" (lien ci-dessous), initiative de NVB. Et grosso-modo, les conseils se portent principalement sur la confiance en soi, et non sur une injuste disparité des sexes.
Pour résumer, si la femme est "sous-payée", y'a de forte chance que ce soit dû à ses défauts personnels (qui peuvent être liés à son sexe je l'accorde). Et un homme peut tout à fait avoir exactement les mêmes problèmes.


Tu lis des études ? T'es au courant qu'il y a des études très sérieuses qui montrent cette différence. Alors certes, tes arguments s'entendent, mais il y a tout de même des constations par rapport au salaire horaire sur un même poste, par rapport au fait que les femmes occupent moins de postes à responsabilités et je t'en passe des pires et des meilleures. Et la encore, on ne prend que le cas de la France.


Comme quoi, le sexisme et le machisme ordinaire ont encore de beaux jours devant eux.

Heureusement qu'il y a d'ailleurs en France, une éducation à tout cela, n'en déplaise aux rétrogrades qui préfèrent leurs enfants dans l'ignorance.

Contribution le : 23/09/2014 15:28
Signaler

 0  #20
Fantôme
C'est certainement grâce à des mouvements de revendications qu'aujourd'hui on peut ne pas comprendre cette lutte puisqu'elle a porté ces fruits. Je trouve aussi que les inégalités décrites sont exagérées par rapport à MA réalité. Je comprends donc qu'on peut en avoir plein le cul quand on est un homme blanc gagnant correctement et honnêtement sa vie.

Le problème par contre est que continuer la lutte de façon aussi virulente lorsque le contexte s'est amélioré passe pour de l'hystérie. De plus, ces mouvements par souci d'organisation ont dû se créer des structures financières, et les "bénéficiaires" ne se laisseront pas virer même si le but est atteint.

Il faut admettre qu'aujourd'hui beaucoup de mouvements ne luttent plus que pour leur propre survie et non plus la cause qu'ils défendaient.

Franchement, on nous sert en occident des discours qui décrivent des gravités exagérées et on nous vend des ambiances de solution finale à chaque intervention médiatique.

Bref, à poil Hermione !

Contribution le : 23/09/2014 16:15
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.