Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 3 4 »


Watss
Fusillade à Liège: deux policiers et un passant tués
 5  #1
Je masterise !
Inscrit: 19/06/2016 14:23
Post(s): 2126
Karma: 4020
Un homme a tué par balles deux policiers mardi matin à Liège, dans l'est de la Belgique. Il a été abattu par les forces de l'ordre. Plusieurs autres policiers ont été blessés aux jambes.

plus d'infos ici


https://www.facebook.com/gb.officielle/videos/173335753356750/


Belgique : le moment où la police neutralise l’assaillant de la fusillade de Liège
Edit Skwatek : Cette vidéo n'est pas tolérée sur le forum.

Contribution le : 29/05/2018 15:19
Signaler

Freud
 0  #2
Bonne Poule
Inscrit: 18/05/2005 11:50
Post(s): 13111
Karma: 1797
les policiers et le pauvre jeune assis côté passager, se prend une balle pour le plaisir

Contribution le : 29/05/2018 15:21
Signaler

Drakkaru
 0  #3
Je masterise !
Inscrit: 12/08/2012 00:23
Post(s): 3376
Karma: 1478
@Watss tu tes foiré dans le lien, l'url c'est dans la balise, et le texte c'est entre les deux balise

Plus d'info ici

Contribution le : 29/05/2018 15:25
Signaler

Stargateur
 0  #4
Je masterise !
Inscrit: 01/01/2015 03:27
Post(s): 3354
Karma: 2053
il y a pas grand chose d'insolite à part la news qui peut se passer de la vidéo où quelqu'un meurt (bon même si c'est le terroriste).

Contribution le : 29/05/2018 15:37
Signaler

icemelody
 4  #5
Je masterise !
Inscrit: 02/07/2008 19:08
Post(s): 2405
Karma: 667
Un récidiviste dangereux libéré hier. Encore des victimes de "l'état de droit".
Et bien sûr il ne s'est pas radicalisé tout seul en prison, je suppose que ses voisins de cellules ne seront jamais inquiétés.

Édit:
À mettre en parallèle l'information suivante. Dormez, l'état de droit vous protège.

Pour François Molins, le procureur de Paris, la libération d'une vingtaine de détenus en 2018 et d'une autre vingtaine en 2019 représente "un risque majeur".

Les détenus radicalisés qui s'apprêtent à sortir de prison après avoir exécuté leur peine constituent "un risque majeur", a relevé lundi le procureur de Paris François Molins, appelant à une meilleure communication entre les services pour prévenir la récidive. Selon François Molins, une vingtaine d'entre eux vont être libérés en 2018 et une vingtaine en 2019, a-t-il dit à BFMTV. "On court un risque majeur qui est celui de voir sortir de prison à l'issue de leur peine des gens qui ne seront pas du tout repentis, qui risque même d'être encore plus endurcis compte tenu de leur séjour en prison", a-t-il relevé.

http://www.midilibre.fr/2018/05/29/terrorisme-une-vingtaine-de-detenus-radicalises-vont-sortir-de-prison,1678085.php

Contribution le : 29/05/2018 15:41
Signaler

Loom-
 1  #6
J'aime glander ici
Inscrit: 24/04/2013 16:27
Post(s): 5007
Karma: 1911
Une raclure en plus enfin en moins maintenant .

Fait chier pour les victimes .

Contribution le : 29/05/2018 15:47
Signaler

Watss
 0  #7
Je masterise !
Inscrit: 19/06/2016 14:23
Post(s): 2126
Karma: 4020
@Drakkaru merci c'est corrigé

Contribution le : 29/05/2018 16:16
Signaler

Alex333
 1  #8
Help Desk
Inscrit: 07/07/2008 12:56
Post(s): 23662
Karma: 11017
Certainement en lien avec ces actes terroristes au nom d'Allah je suppose. On vera bien.
Effectivement faudra faire avec on le sait

Contribution le : 29/05/2018 16:56
Signaler

Cornflake
 0  #9
Je masterise !
Inscrit: 29/04/2008 21:35
Post(s): 2544
Karma: 927
@icemelody Tu as des sources sur le fait qu'il se soit radicalisé en prison + récidiviste ?


NVM, j'ai mal lu la source.

Contribution le : 29/05/2018 17:19
Signaler

Miiiichel
 1  #10
Je suis accro
Inscrit: 30/12/2015 13:31
Post(s): 1474
Karma: 2618
Citation :

@icemelody a écrit:
Encore des victimes de "l'état de droit".


Définition d'état de droit: système institutionnel dans lequel la puissance publique est soumise au droit.

En gros c'est un système ou le politique ne fait pas ce qui lui plait. C'est l'inverse d'une dictature.
Se priver de l'état de droit c'est ouvrir la porte à l'enfermement des opposants politiques ou des journalistes trop curieux. Des battons dans les roues des industriels qui concurrenceraient des amis proches du pouvoir, corruption policière et des élus locaux... etc

Alors oui, le fait d'avoir de longues procédures judiciaires, d'avoir une loi qui doit être appliquée a la lettre ça a des conséquences parfois fâcheuses parce qu'on peut pas emprisonner quelqu'un a vie parce qu'on "pense" qu'il est dangereux.
Le terrorisme islamiste est plutôt une mode très récente et notre (lourde) machine judiciaire ne s'y est pas adaptée. On ne peut que le déplorer et réclamer des avancées.
Mais le danger est de remettre en question l'état de droit pour un fléau qui fait en moyenne une dizaine de morts par an (oui c'est choquant mais c'est vrai).

Contribution le : 29/05/2018 17:52
Signaler

thazhok
 0  #11
Je masterise !
Inscrit: 14/04/2015 11:34
Post(s): 2353
Karma: 1621
Jene m'exprimerai pas sur la deuxième vidéo, pas utile.
Et les "bruits" qui vont avec (je dis ça parce que j'ai rien compris à ce qu'ils disent, rien de plus).

Pour la première, je pense qu'en entendant ça , je serai pris d'effroi et je chierai dans mon froc.

Contribution le : 29/05/2018 18:00
Signaler

bramlefou
 0  #12
Je viens d'arriver
Inscrit: 14/11/2014 15:15
Post(s): 74
il n'a pas souffert. Dommage...

Contribution le : 29/05/2018 18:11
Signaler

icemelody
 2  #13
Je masterise !
Inscrit: 02/07/2008 19:08
Post(s): 2405
Karma: 667
@Miiiichel le problème c'est justement que la loi n'est pas appliquée à la lettre. C'est au bon vouloir des juges c'est ça le problème.
Par exemple:
https://www.larep.fr/orleans/faits-divers/2018/05/28/femme-poignardee-a-orleans-la-victime-et-son-meurtrier-presume-lies-par-un-crime-commis-en-2002_12864003.html

20 ans de prison pour un meurtre de sang froid, le bonhomme sort en 2012, il aura fait 8 ans de prison! C'est honteux! Et là ce weekend il tue une mère de famille.

L'état de droit empêche la justice de garder sous les verrous des individus qu'on sait dangereux, comme c'est le cas pour la centaine de radicalisés qui vont se retrouver dans nos rues d'ici 2 ans. Ou des djihadistes étrangers que l’Europe refuse de renvoyer dans leurs pays
Dans ces conditions il faut des mesures d'exceptions puisque l'état de droit ne protège tout simplement pas ses citoyens.

Contribution le : 29/05/2018 18:12
Signaler

Miiiichel
 0  #14
Je suis accro
Inscrit: 30/12/2015 13:31
Post(s): 1474
Karma: 2618
@icemelody

Tu mélanges un fait divers en France avec une attaque terroriste en Belgique, en mettant ça sur le dos de "l'état de droit" dont je t'ai donné la définition plus haut mais que tu n'as pas saisie visiblement.

Le problème c'est qu'on a des juges? C'est sûr que la justice populaire c'est mieux...

Puisque tu es friand des exemples issus des faits divers: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/05/18/01016-20180518ARTFIG00298-creteil-un-homme-accuse-a-tort-d-enlevement-raconte-sa-terrible-garde-a-vue.php

Sans notre système judiciaire il serait arrivé quoi à cet homme? Il se serait fait lynché en place publique à coup de fourche et de barre de fer.

OUI il faut revoir notre réponse judiciaire pour les islamistes radicaux
OUI c'est pas normal qu'après une condamnation à 20 ans pour homicide tu ressortes au bout de 8ans pour bonne conduite

NON il ne faut pas remettre en question l'état de droit pour ces raisons.

Edit:
Petite question bonus.
Si ce n'est plus aux juges de juger, qui fait le taf?
Un jury populaire? C'était le cas jusqu'à aujourd'hui pour les assises, c'est entrain d'être démoli par Manu.
Un procureur? de quel droit et avec quelle légitimité?

Contribution le : 29/05/2018 18:25
Signaler

icemelody
 1  #15
Je masterise !
Inscrit: 02/07/2008 19:08
Post(s): 2405
Karma: 667
@Miiiichel Je n'ai pas dit que le problème c'est qu'on à des juges, mais que les juges aient trop de marge de manœuvre concernant les sanctions.
Dans mon exemple:
Homicide volontaire, 30 ans de prison => Juge 1 condamne à 20 ans de prison => Juge 2 permet la sortie de prison au bout de 7 années de détention.
La loi dit 30 années, le meurtrier en fait 7.

C'est ça mon problème avec les juges, et le système judiciaire, que la loi ne soit pas appliquée à la lettre.

Un procès doit toujours pouvoir se faire dans la neutralité, mais si un individu est manifestement un danger pour la société, comme un radicalisé violent et multirécidiviste, rien ne devrait pouvoir permettre sa remise en liberté pour la sécurité de tous. Et ça l'état de droit ne le permet pas.

Edit:
Par exemple, on en reviens aux étrangers fichés S pour radicalisation ou inscrit sur le fichier de prévention de la radicalisation.
Au nom de quoi ne pourrait on pas expulser un étranger qui manifestement ne partage pas les valeurs du pays qui l’accueil et qui de surcroît représente un danger potentiel pour la société?

Contribution le : 29/05/2018 18:40
Signaler

MonsieurGoule
 0  #16
Slip de Bain
Inscrit: 10/06/2016 11:41
Post(s): 3771
Karma: 3160
Citation :

MonsieurGoule a écrit:
J'y ai vécu quelques années, j'ai pu les étudier de près et je dois vous avertir : ne stigmatisons pas les Bordelais.
Il n'y a aucune différence entre un Bordelais et quelqu'un de normal.
Comme les Belges. Ce sont des personnes comme les autres


Je rigolaaaais
Je veux pas être mis sous surveillance.

edit : enfin non je rigolais pas, m'enfin bref... j'ai rien contre les belges. quoi je m'enfonce ?

Contribution le : 29/05/2018 18:53
Signaler

Miiiichel
 0  #17
Je suis accro
Inscrit: 30/12/2015 13:31
Post(s): 1474
Karma: 2618
@icemelody

La loi dit dit 30 ans on est d'accord.
Le procès sert ensuite à déterminer si l'accusé mérite réellement 30 ans.
Pour prendre un exemple volontairement opposé, J. Sauvage n'a été condamnée qu'a 10 ans pour le meurtre de son mari. Le tribunal ayant trouvé des circonstances atténuantes.

Citation :
Juge 1 condamne à 20 ans de prison => Juge 2 permet la sortie de prison au bout de 7 années de détention.


- Le juge 1 n'est pas tout seul en cour d'assise. Il y a 3 juges professionnels et 9 jurés (citoyens tirés au sort).
En fonction du dossier et du procès c'est eux qui choisissent la peine. (Dans ton exemple on a un article de presse, loin de refléter la complexité d'un dossier)

- Le juge 2 est le juge d'application des peines. Effectivement lui doit jongler avec les places disponibles en prison et donc parfois libère des gens qui sont encore dangereux. (dans ton exemple tu parles de 7ans, tu ne tiens pas compte de la durée de la détention provisoire avant le procès)
Si on remplissait pas les prisons de vendeurs de shit entre autre, en trouvant des solutions de peines alternatives, on pourrait enfermer ceux qui présentent un risque réel pour la population.

Citation :
rien ne devrait pouvoir permettre sa remise en liberté pour la sécurité de tous.

La cour européenne des droits de l'homme interdit la perpétuité réelle.
En gros tu dois avoir un espoir de pouvoir sortir un jour.
Ça peut paraître anormal quand on voit l’atrocité de certains crimes mais:
- un détenu qui sait qu'il ne sortira jamais peut devenir extrêmement dangereux en prison (je m'en fout puisque ça peut pas être pire)
- garder en prison un vieillard de 80 ans en mauvaise santé qui a purgé plus de 30 ans et qui ne présente plus aucun risque pour la société n'a aucun intérêt. Sa vie est déjà bien pourrie on peut dire qu'il a "payé sa dette"

Citation :
Par exemple, on en reviens aux étrangers fichés S pour radicalisation ou inscrit sur le fichier de prévention de la radicalisation. Au nom de quoi ne pourrait on pas expulser un étranger qui manifestement ne partage pas les valeurs du pays qui l’accueil et qui de surcroît représente un danger potentiel pour la société?


Parce qu'une fiche S c'est un post-it des services de renseignement qui se disent que peut-etre que cette personne il faudrait la surveiller.
On ne peut pas expulser quelqu'un parce qu'un policier s'est dit qu'il fallait surveiller cette personne.
Les Zaddistes sont fichés S, les mineurs fugueurs sont fichés S, les évadés de prison, les débiteurs du trésor, les proches (freres, cousins) de terroristes... etc
La fiche S c'est juste un éventail brandit par le FN et certains LR. Alors que c'est un outil pour permettre aux forces de l'ordre de savoir qui surveiller.

Ce qu'il faut c'est encadrer par une loi la radicalisation. Et je te rejoins sur ce point, permettre l'expulsion des plus dangereux.
Après on n'est plus dans le même monde qu'il y a 100 ans. Les moyens de transports font qu'il est très facile de se déplacer d'un bout du globe à l'autre. A part construire un mur (dédicace à donald) on ne peut objectivement pas empêcher a 100% la présence d'une personne sur le sol Français.

Contribution le : 29/05/2018 19:16
Signaler

Crazy-13
 0  #18
Pelle d'or
Inscrit: 09/12/2005 16:32
Post(s): 64436
Karma: 4758
Toujours le même problème, le mec est connu mais on le laisse agir...

Contribution le : 29/05/2018 19:29
Signaler

icemelody
 0  #19
Je masterise !
Inscrit: 02/07/2008 19:08
Post(s): 2405
Karma: 667
@Miiiichel

Pour le premier point il suffirait de laisser libre court aux juges pour les délits, et une application stricte de la loi pour les crimes, tout le monde est content.


Il y a plusieurs fiches S, je parles des fichés S pour radicalisations. Et je parle des fichés S étrangers.

Donc pas de zadistes, pas de débiteurs du trésor, je parle des personnes qui n'ont pas la nationalité française et dont la radicalisation est avérée. Ce sont des étrangers, souvent délinquants et dont les valeurs sont en contradiction directes avec celles de la France du fait de leur vision religieuse. La France ne leur doit rien et encore moins le droit de rester sur son sol. C'est une mesure qui aurait déjà pu sauver de nombreuses vies en France. Simplement virer les radicalisés étrangers à qui la france ne doit rien.

Contribution le : 29/05/2018 19:30
Signaler

Kirouille
 0  #20
J'aime glander ici
Inscrit: 06/01/2013 23:13
Post(s): 7762
Karma: 3892
@Miiiichel alors non les mineurs fugueur ne font pas parti du fichier S mais du fichier M, il ne faut pas confondre

le fichier S ne concerne que ceux qui représente un risque pour la sureté de l'état que ce soit politique, économique, ou sécurité interieur, typiquement les diplomates de pays un peu pas top sont dans ce fichier, mais aussi nos diplomates qui sont des ces pays, donc etre fiché S ne veux même pas dire être sur le sol français, et que c est un fichier qui est assez temporaire en vérité la grosse majorité des personnes qui s'y retrouve y reste assez peu en gros ils font un truc pas top ou ce retrouve en contact de façon étrange avec un autre ficher S et s'il ne font oublier ben la fiche va être "détruite" 1 ou 2 ans plus tard.

Le fichier S c est juste un fichier qui regroupe des personnes a risque mais qui n'ont rien fait de condamnable pénalement et qui potentiellement ne feront jamais rien.

sachant que déjà ce fichier coute une blinde a entretenir car il faut compter une 10 aine de personnes a plein temps (de mémoire) pour une personne que l on juge suffisamment a risque pour être surveillé a fond.

Contribution le : 29/05/2018 19:37
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 4 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.