Videos streaming images jeux et buzz
Connexion






Perdu le mot de passe ?

Inscrivez-vous maintenant !
Menu Principal
Communauté


(1) 2 »


El_taquetinho
Le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume arrache le micro d'un journaliste
 6  #1
Je suis accro
Inscrit: 22/06/2012 13:34
Post(s): 1037
Karma: 207

Contribution le : 26/02 21:59:01
Signaler

schnapss
 4  #2
Je masterise !
Inscrit: 01/07/2005 17:11
Post(s): 4040
Karma: 934
Un connard d'LREM.

Contribution le : 26/02 22:15:55
Signaler

PurLio
 5  #3
Je poste trop
Inscrit: 26/01/2006 21:50
Post(s): 10692
Karma: 9700

Contribution le : 26/02 22:51:18
Signaler

Yazguen
 2  #4
Je poste trop
Inscrit: 18/02/2005 18:32
Post(s): 11396
Karma: 9171
@PurLio

Je confirme, il a l'air tendu

Contribution le : 26/02 23:03:53
Signaler

Avaruus
 2  #5
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 6285
Karma: 5009
En même temps :
1)Le journaliste interroge le ministre pendant qu'il se rend au salon, dans un moment qui ne prête pas à une interview de fond et à un moment où il n'a manifestement pas beaucoup de temps
2)Le journaliste est calme et respectueux mais le ministre lui dit qu'il n'en parlera pas ici et le journaliste insiste quand même
3)Le garde du corps s'interpose volontairement pour faire comprendre que l'interview est finie, il insiste à nouveau en imposant son micro
4)Il a la maladresse d'insister une fois de plus en abordant le coeur épineux de la question du double langage du ministre et de forcer avec son micro encore une fois

Conclusion 1 : je ne l'excuse pas, car je crois qu'un ministre doit se contenir (d'autant que le journaliste n'est pas excité ici), mais je peux comprendre ce geste d'énervement. Et finalement, malgré cet acte peu glorieux, il répond quand même parce qu'il se rend compte qu'il n'aurait pas dû s'énerver. Et l'autre continue à insister alors qu'il sait bien que ce n'est ni le lieu ni le moment d'aborder cette question polémique.

Conclusion 2 : ce journaliste s'y prend comme un gland et donne juste l'impression d'être un énième casse-pied qui cherche avant tout à faire le buzz.


A noter que je ne suis pas un défenseur de M. Guillaume et que j'ai suffisamment évoqué dans d'autres sujets le peu d'estime que je porte à LREM ou au gouvernement. Mais je ne supporte pas non plus ce genre de journaliste.

Contribution le : 26/02 23:24:08
Signaler

Mr-poulet-du-33
 0  #6
Je masterise !
Inscrit: 26/03/2012 20:01
Post(s): 3689
Karma: 2581
Bah oui c'était trop tentant en même temps, on ne tend pas son micro comme ça devant la bouche des gens.
Enfin après c'est pas grand chose et les journalistes sautent sur l'occasion pour en faire un petit buzz de merde, ridicule.

Contribution le : 27/02 01:02:19
Signaler

Wamou
 3  #7
Je suis accro
Inscrit: 20/07/2011 15:33
Post(s): 1768
Karma: 720
Citation :

@schnapss a écrit:
Un connard d'LREM.


Ou sans partisanisme, un connard de politicien.

Contribution le : 27/02 01:40:57
Signaler

Milot
 4  #8
J'aime glander ici
Inscrit: 31/10/2014 13:06
Post(s): 5468
Karma: 3307
@Mr-poulet-du-33

Tous ces journalistes mal éduqué(e)s qui posent les bonnes questions aux mauvais moments, tsss !


Rachida Dati à Elise Lucet "Votre carrière pathétique"

Contribution le : 27/02 03:29:29
Signaler

Skwatek
 5  #9
Je poste trop
Inscrit: 26/11/2005 17:41
Post(s): 41293
Karma: 16575
J'aime bien comme il lui sort "Je ne vous ai pas arraché le micro". C'est osé. 😁

Contribution le : 27/02 07:49:34
Signaler

Avaruus
 1  #10
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 6285
Karma: 5009
@Milot
Exemple typique d'une manière de procéder qui ne donne qu'une envie : baffer la journaliste. C'est pas en faisant comme ça qu'on obtient quelque chose (enfin si, en faisant comme ça, on crée le buzz, et ça Elise Lucet l'a très bien compris). Le pire c'est que je trouve son émission intéressante, elle déterre des trucs intéressants, mais ce genre de méthode, c'est juste non pour moi.

Contribution le : 27/02 09:58:09
Signaler

Milot
 2  #11
J'aime glander ici
Inscrit: 31/10/2014 13:06
Post(s): 5468
Karma: 3307
@Avaruus Tu as, sans doute, raison.
Il est préférable de faire un courrier à l'intéressé et attendre gentiment qu'il ne donne jamais suite...

Contribution le : 27/02 10:24:49
Signaler

Krobot
 0  #12
Je viens d'arriver
Inscrit: 03/07/2002 23:58
Post(s): 0
Karma: 177

Contribution le : 27/02 10:26:57
Signaler

Boblefrouz
 1  #13
Je viens d'arriver
Inscrit: 16/03/2017 09:47
Post(s): 41
Karma: 51
Citation :

@Avaruus a écrit:
@Milot
Exemple typique d'une manière de procéder qui ne donne qu'une envie : baffer la journaliste. C'est pas en faisant comme ça qu'on obtient quelque chose (enfin si, en faisant comme ça, on crée le buzz, et ça Elise Lucet l'a très bien compris). Le pire c'est que je trouve son émission intéressante, elle déterre des trucs intéressants, mais ce genre de méthode, c'est juste non pour moi.


Je ne partage pas forcément ton avis, dans le sens où si Elise Lucet invite un responsable politique sur un plateau, je ne suis pas convaincu que ce dernier réponde positivement à l'invitation car il sait ce qui l'attend : un journaliste qui fait un travail de journaliste. Donc oui ces méthodes ne sont pas les bonnes, mais le problème ne se situe pas là, le problème est que des politiciens (de tout bord) mentent, abusent, profitent, que nous le savons, mais que les médias classiques ne posent pas de question par rapport à cela.

Le problème vient du politicien, non du journaliste qui travaille comme il peut et non comme il veut. Moi dans cet exemple là, c'est le ministre de l'agriculture que j'ai envie de gifler, pas pour l'arrachage du micro, pas parce qu'il n'apprécie pas la manière de travailler du journaliste, mais parce qu'il a menti et le vrai et le seul problème est là, le reste a peu d'importance à mes yeux!

Contribution le : 27/02 10:27:43
Signaler

Miiiichel
 2  #14
Je suis accro
Inscrit: 30/12/2015 13:31
Post(s): 1691
Karma: 3004
Citation :

@Avaruus a écrit:
En même temps :
1)Le journaliste interroge le ministre pendant qu'il se rend au salon, dans un moment qui ne prête pas à une interview de fond et à un moment où il n'a manifestement pas beaucoup de temps


Si on attend les conférences de presse pour pouvoir poser des questions ça va vite devenir compliqué.
C'est un déplacement officiel. En général les politiques sont plutôt friands de la presse dans ces moment là, pour montrer au peuple qu'ils sont sur le terrain et dans les dossiers. D'ailleurs leurs déplacements sont soigneusement notifiés a l'avance a la presse. Le but c'est pas que les caméras se deplacent pour filmer sans aucune intervention.

Contribution le : 27/02 11:07:48
Signaler

Ustost
 2  #15
Je m'installe
Inscrit: 20/03/2019 10:42
Post(s): 302
Karma: 435
Citation :

@Skwatek a écrit:
J'aime bien comme il lui sort "Je ne vous ai pas arraché le micro". C'est osé. 😁


Les cons, ça ose tout. C'est même à ça qu'on les reconnaît.

Contribution le : 27/02 11:23:35
Signaler

Avaruus
 1  #16
Help Desk
Inscrit: 10/02/2018 18:13
Post(s): 6285
Karma: 5009
@Milot
La systématique ironique c'est rigolo, mais peu constructif si on n'en sort jamais. La méthode qu'elle emploie dans ta vidéo n'est pas plus efficace qu'un courrier auquel aucune suite n'est donnée. Je n'ai encore jamais vu aucun politique céder devant ce genre de tentative d'interview agressive. Faire des erreurs (dont perdre patience), oui, mais pas faire un mea culpa ou déballer la vérité. 'Fin bref, c'est toujours plus facile d'excuser les comportements de con des journalistes sous prétexte que nos politiques ne sont pas tout blancs.

@Boblefrouz
Citation :
Le problème vient du politicien, non du journaliste qui travaille comme il peut et non comme il veut.

Je ne suis pas du tout d'accord. Si le manque d'honnêteté de nos politiques est effectivement un problème, ça n'excuse pas de se comporter comme un con. On fait tous des choix. Et ce mode d'action est un choix fort qui ne dépend pas d'une condition de travail difficile. Il existe des journalistes d'investigation qui n'utilisent jamais ces méthodes, et qui obtiennent pourtant des résultats. Faire face à une difficulté majeure dans son travail ou à la malhonnêteté des autres n'atténue pas une modalité d'action critiquable et peu honnête elle-même.

Enfin, même si ce M. Guillaume ne me plaît guère, comment le sais-tu qu'il a menti ? Au moment où il a prononcé son discours pour dire qu'aucun élément ne lui était parvenu, il disait peut-être la vérité. Peut-être qu'on lui avait fourni un rapport qui n'évoquait aucun problème. Pour rappel, un ministre a tellement de choses à gérer qu'il ne peut pas toujours être au fait de tout ce qui se passe. Après je ne dis pas qu'il est innocent et qu'il ne ment pas, la seule chose que je veux dire, c'est que nous sommes face à une énième polémique qui a peut-être un fond de vérité mais dont trop de médias s'emparent comme des crétins car leur premier soucis c'est l'audimat, et pas la vérité. Voilà ce qui me gène. Et ce qui me gène aussi, c'est de voir des commentaires qui assassinent toujours les interviewés mais qui ne critiquent jamais les intervieweurs.

Pour ma part, je dis et je maintiens : qu'ils aient raison ou pas, ces journalistes ne font pas correctement leur travail en le faisant ainsi. En tout cas c'est mon point de vue.


@Miiiichel
Le but n'est pas non plus d'aller agresser les politiques avec des questions qui n'ont vraiment pas leur place à ces moments-là. Je précise quand même que s'il s'était contenté d'essayer une fois d'aborder le sujet, je n'aurais rien dit, il a le droit de tenter. Mais c'est son insistance qui est inutile et naze. En plus, Guillaume a redit la même chose que ce qu'il a déjà dit avant. Comme quoi...

Contribution le : 27/02 11:31:10
Signaler

Lyrael
 2  #17
Je m'installe
Inscrit: 06/08/2018 16:51
Post(s): 297
Karma: 451
Un journaliste qui n'insiste pas c'est un agent de communication.
Heureusement que ce n'est pas à l'interrogé de donner le rythme mais bien à celui qui l'interroge.
Ils ne sont pas là pour poser uniquement des questions complaisantes, il y a aussi des questions qui fâchent.

Contribution le : 27/02 11:33:17
Signaler

vivaberthaga
 0  #18
Je suis accro
Inscrit: 21/04/2015 14:41
Post(s): 957
Karma: 908
Voilà un VRAI journaliste :

ipfs QmQxJ1BPXYXSXUeRoJH1f9dGK64dPuS1GSqCFEnLuksLbg

edit @Tchairo : Oui mais lui il est gentil, il vient quand on le siffle à l'heure aux rendez vous, il est bien coiffé, propre sur lui et il pose les bonnes questions pour ne pas être désobligeant envers ses idoles interlocuteurs...

Contribution le : 27/02 12:34:29
Signaler

Tchairo
 1  #19
J'aime glander ici
Inscrit: 01/02/2010 23:54
Post(s): 5596
Karma: 3652
@vivaberthaga les bras croisés ?

Je sais qu'il y a des journalistes relous et limite agressifs qui s’immiscent dans la vie des gens sans qu'on le leur demande.

Mais des fois jme dis que certains politiques font tout pour répondre à côté en essayant de voiler les choses avec des tournures de phrase bien particulières.

Et là, le téléspectateur en à marre et veut des réponses concrètes.

C'est à ce moment que je me dis que des journalistes comme Elise Lucet et celui ici en vidéo ont bien raison de faire du forcing pour déstabiliser le personnage politique bien propre sur tout rapport, beau parleur et qui se cache derrière des tournures de phrases  pour éviter le sujet.

Contribution le : 27/02 12:45:24
Signaler

thazhok
 2  #20
Je masterise !
Inscrit: 14/04/2015 11:34
Post(s): 3006
Karma: 2151
@Avaruus après avoir lu tes différents messages, si j'ai bien compris, ce n'est ni le moment ni le lieu de poser la question.

De fait, quel est le lieu et le moment adéquat pour cela ?
Un plateau télé ? où la personne aura préparé toutes les pirouettes et ritournelles possibles pour éluder et/ou contourner les questions ... L’approche de cette manière permet de ne pas laisser le temps à l'autre de préparer une défense en béton armé, c'est son intérêt.

Enfin, pour autant, est-ce que cela justifie l'arrache du micro ?
Pourquoi le ministre n'a pas simplement ignoré le journaliste ? ça évite les dérapages, non ?

La manière dont tu vois les choses reste intéressantes (même si j'ai du mal à comprendre à quel est le moment idéal pour poser la question), pour autant, selon moi, cela ne justifie pas l'action physique du politique, que tu semble justifier par la méthode du journaliste.

Bien sûr, il n'y a pas de coup ou d'insulte ou autre, ça reste presque "anodin".
Je met entre guillemets, parce que ça reste un membre du gouvernement qui par son action, veux faire taire un journaliste (pas définitivement bien sûr ^^) et moi je trouve cela assez grave quand même.

Contribution le : 27/02 13:01:45
Signaler


 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »






Si vous êtes l'auteur d'un élément de ce site, vous pouvez si vous le souhaitez, le modifier ou le supprimer
Merci de me contacter par mail. Déclaré à la CNIL N°1031721.